[Fic] La guerre civile CSPienne

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Jhe le Mer 8 Juin 2016 - 11:24

Alors que je pensais partir pour un récit dans un univers dysopique, j'essaierais de m'y remettre plus tard d'ailleurs, j'ai complètement dérivé sur un univers original mais dont les personnages vous seront familiers ( :hap:  ). J'essaierais de mettre en scène le plus possible de joueurs, si ça les dérange pas :troll:. C'est inspiré de plusieurs contextes historiques mais principalement des guerres civiles grecques et espagnoles.

Histoire de la Cééspie :

Au sud de la mer Ionienne se trouve une île. Cette île c'est la Cééspie et ses 3 millions d'habitants, les Cééspiens. L'endroit est une île au climat méditerranéen dont le centre est occupé par de petites montagnes et de profonds maquis. Pendant des siècles l'île passe de domination en domination et c'est le XIXème siècle qui voit l'émergence de l'identité nationale Cééspienne. En 1832, peu après la Grèce, la Cééspie gagne en effet son indépendance vis à vis de l'Empire Ottoman. Avec l'aide des puissances françaises et britanniques les courageux patriotes cééspiens du Commandant Shikkoku gagnent en effet par le sang la guerre d'émancipation.


Le Père de l'indépendance, le Commandant Shikkoku.

Malgré la pression des grands frères anglais et français la Cééspie devient une République dont le Commandant Shikkoku est élu premier président en 1833. Le pays reste toutefois profondément divisé, la Cééspie est une île arriérée dont la majeure partie de la population vit à la campagne d'une agriculture de subsistance, de puissantes familles de propriétaires terriens ( les Gosseau, les Duurn... ) règnent sur le pays. Ces dernières détiennent le pouvoir dans le cadre d'une démocratie censitaire. La population Cééspienne est majoritairement de culture judéo-chrétienne, mais l'histoire a fait qu'une importante minorité musulmane ( environ 20% de la population ) vit sur l'île. Chrétiens et musulmans ont longtemps vécus en bonne harmonie sur l'île et globalement ceux ci ont combattus côte à côte la domination turque vue comme lointaine et arbitraire. Les deux communautés ne se mélangent toutefois que peu et l'état est dès l'origine laïc pour éviter les troubles confessionnels.

Littoral Cééspien :


Malgré ses spécificités politiques l'île est sous protection anglaise et française, du fait de sa position stratégique en Méditerranée. Au tournant du XXème siècle le pays s’urbanise, autour de sa capitale Discord, et s'industrialise un peu, notamment avec les chantiers navals de la capitale. Des idées nouvelles, communistes et socialistes pénètrent l'île. De plus, depuis 1875 le suffrage universel est en vigueur et la démocratie gagne du terrain malgré la domination encore prégnantes des élites traditionnelles. Malgré sa diversité ethnique le pays reste stable et aucun trouble majeur ne perturbe la vie de l'île excepté quelques révoltes paysannes et plébéiennes ainsi que la participation à la première guerre mondiale aux côtés des alliés. Cette guerre verra notamment tomber au champ d'honneur le glorieux colonel Punisher lors de l'offensive de la Somme aux côtés des soldats français et anglais.

La hausse du nombre d'ouvriers dans les villes, la pauvreté de la paysannerie et de la plèbe ainsi que la révolution russe de 1917 conduisent à la création du Parti Communiste Cééspiste ( PCC ) en 1919. Celui ci est légalisé et rejoint au Parlement le Parti Socialiste Cééspiste (PSC ) fondé en 1901. En 1937 un « Front Populaire Cééspien » rassemblant centristes, communistes et socialistes prend le pouvoir par les urnes, pour la première fois un premier ministre de gauche dirige le pays en la personne du leader du PS, le premier secrétaire Mirage. Cette expérience prend fin dès 1938 mais voit de nombreux progrès sociaux. Un gouvernement issu du Parti Républicain ( parti conservateur, prônant la stabilité de la vie politique cééspienne dans le respect de la laïcité et des institutions, s'appuyant sur les élites économiques et farouchement anti-gauche ), parti fondé par le père de la patrie Shikkoku et dominant la vie politique depuis l'indépendance, prend donc la succession du Front Populaire Cééspien.

En 1939 nouveau coup de tonnerre l'Allemagne Hitlérienne envahit la Pologne et entraîne le monde dans le second conflit mondial. La Cééspie rejoint une nouvelle fois les alliés, d'autant plus que l'île est proche de l'Italie fasciste, alliée du Reich. Des troupes britanniques et des navires de la flotte royale prennent place sur l'île cééspienne. En 1941 après l'invasion de la Grèce l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste prennent le contrôle de l'île. Le régime d'occupation allemand s'appuie sur des collaborateurs issus de l'extrême droite cééspienne, les musulmans sont marginalisés et les quelques juifs déportés vers le continent ( quelques uns comme le riche Sirda survive toutefois ). Très vite un mouvement de résistance prend forme, il se réfugie dans les régions montagneuses et les maquis du centre de l'île. Nationalistes républicains, communistes et socialistes ainsi que des musulmans islamistes prennent les armes ensemble dans cette résistance. Les débuts sont difficiles mais l'arrivée des alliés en Afrique du Nord permet à la résistance de tenir.


L'occupation allemande est très dure pour les cééspiens.

De là les résistants vont prendre le contrôle d'une grande partie du centre de l'île, les occupants sont de plus en plus relégués dans les villes de la côte. En 1944 les allemands évacuent l'île et des troupes anglaises posent le pied sur l'île, l'île est libérée mais les ferments de la division sont semés, les conservateurs républicains cééspiens du Général Shikkoku – descendant du père de la patrie -, les communistes du secrétaire général Vlad ( alias le Syndicaliste ) et les islamistes de l'émir Suleyman ( alias l'Andalou pour son admiration de cet ancien califat ) ne vont pas tarder à se regarder en chien de faïence et à se déchirer pour le contrôle de la Cééspie...

PS : j'ai foutu cette île fictive dans la mer Ionienne ( https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b6/Mer_Ionienne.png ) car c'est là qu'il y a assez de place pour faire tenir une assez grosse île en Méditerranée et il fallait bien que la présence d'une forte minorité musulmane tienne debout. J'essaierais de faire une carte pour clarifier tout ça   :oui:
avatar
Jhe
Ministre
Ministre

Messages : 527
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Oberyn le Mer 8 Juin 2016 - 11:29

Omg :bave:

Oberyn
Le Parvenu
Le Parvenu

Messages : 564
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 18
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par galx le Mer 8 Juin 2016 - 11:59

Mon dieu mais cette fic s'annonce géniale :rire:
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1784
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par VLAD le Mer 8 Juin 2016 - 14:18

:bave:
avatar
VLAD
L'abruti engagé
L'abruti engagé

Messages : 932
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 73
Localisation : La Havane, Cuba

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Gosseau le Mer 8 Juin 2016 - 14:22

Rofl énorme, bien que je me reconnais pour l'instant peu dans ce récit, j'espère que du libéralisme sera intégré chez les Gosseau. :maitrecapello:
avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3759
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Dictator le Mer 8 Juin 2016 - 14:30

:rire: Pas mal pas mal :noel:
avatar
Dictator
Banni éternel
Banni éternel

Messages : 1183
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par galx le Mer 8 Juin 2016 - 14:40

Team Syndicaliste > all

:mao1:
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1784
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Shikkoku le Mer 8 Juin 2016 - 18:47

:mesournois:
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Jhe le Mer 8 Juin 2016 - 19:38

Prologue :

Désolé c'est très très descriptif et assez long mais ça me permet de bien décrire les personnages pour l'entrée en matière :hap:

=> Skorm, Galx, Alflo, Prishayev, Werwolf, Vailleuh, Vlad

31 septembre 1944

Il était 13h40 en ce 31 septembre 1944. Le petit village de Fofo, dans le centre de la Cééspie, était endormi sous le soleil torride du début de l'après midi. A vrai dire Fofo n'était qu'une petite bourgade de la région la plus isolée de l'île, une bourgade isolée dans les montagnes, accessible uniquement par d'étroits sentiers sinueux et montagneux non répertoriés sur les cartes. Un village comme l'intérieur de la Cééspie en comptait beaucoup somme toute. Le « centre ville » était une petite agglomération de maisons blanches aux toits plats réunies autour d'une petite place dont le centre était occupé par un puits on distinguait aussi une petite église, aux alentours quelques autres bâtiments éparses constituaient les dernières traces d'occupation humaine dans cette région sauvage. Au delà c'était le territoire des pasteurs qui arpentaient de longs mois durant les lieux à la tête de leurs troupeaux. La région était assez verte, les arbres enserrant la place apportait une ombre bienvenue sous la chaleur estivale, de nombreux oliviers entouraient les maisons. En ce début d'après midi le village était quasiment désert du fait de la température, hormis quelques chiens allongés par terre et trois vieillards assis sur un banc en pierre. Des vieillards qui fixaient la petite maison se trouvant directement devant eux, le tout sans un mot.

Le village de Fofo:

La petite maison en question n'était pas une maison ordinaire. A vrai dire le village n'était en lui même plus un village ordinaire depuis 1941. Cette funeste année avait vu l'arrivée à Fofo d'un des plus importants personnage de l'île, le Secrétaire Général du Comité Central du Parti Communiste Cééspien en personne, celui que l'on appelait communément le Syndicaliste. Sous ses allures de village ordinaire et paisible, Fofo était en effet depuis maintenant plus de trois années le quartier général de la résistance communiste. Le secrétaire général Vlad s'était replié dès l'arrivée des allemands dans ce bled pour y organiser la résistance. Le choix fut judicieux car jamais les allemands n'apprirent l'importance de ce village, du reste jamais les habitants de ce village ne virent un allemand, hormis quelques avions de la Luftwaffe. Vlad n'avait bien sûr pas passer toute la guerre en ces lieux, il avait circulé de maquis en maquis durant tout ce temps, mais Fofo était en quelque sorte son Sanctuaire. Il y revenait assez fréquemment et y rassemblait ses principaux lieutenants pour faire environ tous les 3 mois un point complet. En ce mois de septembre 1944 le chef du PCC était réapparu dans le village, tout comme les principaux dirigeants du parti, ces derniers étaient actuellement réuni dans la petite maison blanche.

Plus que les proches de Vlad c'était en réalité le Politburo du PCC qui était réuni dans la modeste demeure, depuis environ 10 minutes les pontes communistes patientaient autour d'une table en bois, tous attendaient l'arrivée du Syndicaliste. Six hommes constituaient cette petite assemblée. En haut à droite de la table on trouvait Mr Skorm, que tout le monde surnommait l'Ancien. A plus de 80 ans ce vieillard unanimement respecté, à l'abondante barbe blanche, au dos voûté et à la bouche édentée était le dernier survivant des pères fondateurs du Parti, et sous ses allures de vieillard sénile il gardait toute sa tête. On ne l'entendait quasiment jamais durant les réunions mais il entendait tout, et il avait l'oreille du chef du Parti en sa qualité de mentor de Vlad au sein des instances communistes. Sous la chaise en bois de l'Ancien on distinguait un chat noir qui semblait avoir au mois le même âge que lui et qui le suivait comme son ombre. A gauche de Skorm il y avait le bras droit du secrétaire général, un homme à lunette d'une trentaine d'années vêtu de kaki, un certain Galx. Ses fonctions faisaient de lui une sorte de bureaucrate en chef, chargé de tout ce qui avait trait à l'organisation du parti et du territoire qu'il contrôlait. Un homme pragmatique, qui représentait souvent Vlad en son absence. A gauche de Galx on trouvait Alflo, musulman bon teint d'une quarantaine d'années, le véritable chef de la branche militaire du Parti, un homme lui aussi proche du Chef, qui avait arpenté tous les maquis communistes et lui même participé à de nombreuses batailles, son visage marqué par une cicatrice sur la joue droite en témoignait.


L'Ancien ( osef que ce soit une image moderne ça vous donne une idée :troll: )

En face des trois hommes on trouvait encore Werwolf, héritier d'une famille communiste influente, que les nombreuses relations rendait incontournable malgré sa mésentente chronique avec Vlad, et Vailleuh, un personnage à lunette mystérieux, peu loquace, à l'aspect soigné, lui aussi accompagné d'un chat endormi sur ses genoux. Ce fameux Vailleuh c'était le chef du réseau d'espion au service de Vlad, un homme important mais dont tout le monde se méfiait un peu malgré sa loyauté sans faille, à vrai dire personne ne le connaissait vraiment, l'on savait juste que c'était l'exécutant de certaines basses œuvres sur laquelle personne ne s'étendait. Au fond à droite de la pièce, non loin de l'Ancien, un autre homme patientait debout le dos accolé au mur. Cet homme portant un calot marron tranchait avec le reste de l'assistance. Cet homme c'était Oleg Prishayev, soviétique de 32 ans,  jeune loup du NKVD arrivé il y a de cela 6 ans avec quelques autres soviétiques pour représenter le petit père des peuples auquel le PCC avait juré allégeance. Le russe ne pipait jamais mot mais écoutait attentivement durant ce genre de réunion, du reste il avait une grande influence auprès de Vlad de par sa mission, même si des désaccords entre eux surgissaient fréquemment. Prishayev était en quelque sorte l’œil et la voix de Moscou en ces lieux.

Ce Politburo avait été convoqué par Vlad, ce dernier avait apparemment un important message à transmettre, un message qui impliquait une prise de décision au plus haut niveau du Parti. Mais pour l'instant on patientait dans la petite pièce, cette attente ne surprenait personne, le Syndicaliste avait certaines qualités mais la ponctualité ne faisait pas partie de la liste. Personne ne pipait mot, certains fumait, l'Ancien avait les yeux fermés et Galx regardait sa montre toutes les quinze secondes, l'air stressé. Soudain une ombre apparut dans l'embrasure de la porte, une ombre que tous connaissaient, celle du secrétaire général, la réunion allait commencer...
avatar
Jhe
Ministre
Ministre

Messages : 527
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Prishayev le Mer 8 Juin 2016 - 20:05

Le PC :bave:
avatar
Prishayev
Maître d'armes
Maître d'armes

Messages : 437
Date d'inscription : 29/03/2016
Age : 22
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par galx le Mer 8 Juin 2016 - 20:21

Moi en bureaucrate :bave:
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1784
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par 37 le Mer 8 Juin 2016 - 20:31

lourd

37
Jeune fou
Jeune fou

Messages : 384
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 96
Localisation : Chateau d'eau Paris, Ligne 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Gosseau le Mer 8 Juin 2016 - 20:40

LES GOSSEAU VITE :schwarzy3:
avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3759
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par galx le Mer 8 Juin 2016 - 20:45

avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1784
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Jhe le Jeu 9 Juin 2016 - 13:37

Bien content d'être suivi et que ça vous plaise :soral:

J'ai une petite question avant de continuer. J'aime bien prendre du temps pour décrire les personnages, mais je suis conscient que ça peut être chiant les descriptions ( surtout que lire sur PC est pas des plus agréables ), donc est ce que vous préférez que les descriptions des persos soient intégrées au récit ou bien que je fasse une fiche avec une courte histoire et une description pour chacun ?

De toute manière prochain chapitre sur les républicains et le Général Shikkoku :cdg:
avatar
Jhe
Ministre
Ministre

Messages : 527
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Oberyn le Jeu 9 Juin 2016 - 13:42

Hmmm... intégré au récit c'est toujours mieux. Au pire, peut être mettre la fiche en spoiler :)

Oberyn
Le Parvenu
Le Parvenu

Messages : 564
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 18
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Mirage le Jeu 9 Juin 2016 - 17:54

Fais ce que tu préfères. Mais je n'aurais aucun problème à lire des descriptions de personnages perso, au contraire
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 956
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 18
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Jhe le Jeu 9 Juin 2016 - 18:41

Le Général Shikkoku

=> Melvil, Code, Twinkless, Shikko

Chapitre I : Le Général et le Comte


28 septembre 1944

L'ombre du navire ne cessait de rapetisser sur la ligne d'horizon, bientôt elle disparaîtrait totalement. Debout, sur un des quais du port de Discord un homme seul fixait, l'air pensif, l'ombre du bateau de la Kriegsmarine qui transportait les derniers allemands à avoir quitté la Cééspie avec tout ce qu'ils avaient pu embarquer. Cet homme c'était le Général Shikkoku, un homme de taille moyenne, vêtu d'un uniforme à manche courte impeccable de l'armée de terre Cééspienne, une casquette blanche de général vissée sur la tête. Son visage bronzé était impeccablement rasé et ses beaux yeux bleus fixait l'horizon derrière de fines lunettes. A 40 ans cet homme issu de la plus illustre des familles Cééspiennes venait d'entrer à la tête des troupes républicaines dans la capitale, Discord.

A vrai dire cela faisait plusieurs jours que les résistants progressaient lentement dans les faubourgs de la ville de 700,000 habitants, le Général Twinkless à qui Shikkoku avait délégué la prise de la capitale n'avait rencontré que peu de résistance et à part quelques échauffourées avec les derniers germains la ville était tombée sans combat. Cela n'avait pas été une surprise, depuis un mois Discord était le dernier bastion allemand sur l'île et ce n'était un secret pour personne qu'ils y organisaient leur départ. Quand les troupes républicaines, accompagnées d'une brigade communiste, avait atteint le port le dernier navire allemand avait déjà quitté l'île, le matériel abandonné et les quelques prisonniers capturés étaient les derniers signes de la présence nazie en Cééspie. Malgré cette libération la ville semblait endormie, les habitants étaient terrés chez eux et dans les rues désertes on ne voyait que des résistants avançant lentement, armes à la main, à la recherche d'éventuels tireurs embusqués. Parfois on entendait des coups de feu et et des hurlements, accompagnés de cris du style « A mort les collabos ! ».


Arrivé au port le Général Shikkoku avait gagné un quai isolé pour fumer seul un cigare et réfléchir sereinement, chose qu'il faisait fréquemment. Le Général était un homme de réflexion plus que d'action, il préférait la diplomatie et la politique aux batailles malgré sa prestigieuse carrière dans l'armée dès les années 1920, tradition familiale oblige. Homme apparemment imperturbable personne ne l'avait jamais entendu hurler, sa colère il l'exprimait froidement ce qui n'entamait en rien son autorité. Il n'exprimait que peu ses émotions et restait assez froid et distant, y compris avec ses proches, mais pouvait faire preuve d'un étonnant charisme lorsqu'il le fallait. Ses hommes le respectait, et personne ne remettait en cause ses directives malgré sa distance vis à vis des hommes du commun, Shikkoku n'avait en effet jamais réellement côtoyé les Cééspiens de la rue du fait de sa situation sociale.

En ce 28 septembre il était maître de la capitale mais il était préoccupé. Comme son aïeul, le Père de l'indépendance, il venait de libérer son île de l'oppression étrangère, mais à la différence de son arrière-arrière grand père il n'était pas le leader incontesté de la résistance et du peuple, les idéologies étaient passées par là. Son Parti Républicain et sa branche armée, parti conservateur appuyé sur les élites et les paysans aisés, contrôlait la majeure partie des côtes et des villes cééspiennes mais il devrait compter avec le PCC du Syndicaliste, maître du centre de l'île et de ses maquis, ainsi qu'avec le mystérieux émir Suleyman et ses hommes, responsables de la décapitation de nombre d'allemands.

Soudain il sembla s'éveiller, ses yeux reprirent leur froideur et leur dureté, il jeta le mégot de son cigare à la flotte et quitta son poste d'observation. Au large la silhouette du navire avait disparu. Le Général rejoignit non loin de là une cohorte de 2 jeeps, des véhicules livrés par les britanniques par planeur il y avait de cela quelques mois, autour desquels s'affairaient 3 hommes en uniforme. Ces hommes c'était l'état major restreint du Général, dans cette assemblée un grand homme de 30 ans se détachait clairement de par sa grande taille, son corps musclé, sa barbe de 3 jours et ses vifs yeux noirs. Ce grand personnage c'était le Général Twinkless ( alias le Chaoui ), véritable numéro deux de la résistance républicaine et chef de sa branche militaire, le véritable maître d’œuvre des opérations de combat de ces trois dernières années. Shikkoku prit sa place au milieu de ses plus proches lieutenants, un silence religieux s'installa et le Général prit la parole :


Le Chaoui

-« Messieurs avant tout je veux de l'ordre dans cette ville, je ne veux pas d'épuration sauvage, ni de lynchage ni d'exaction, je le répète je veux de l'ordre ! » lança le Général Shikko d'une voix grave. « Les collabos que l'on trouvera on les jugera en temps venu, mais ne nous abaissons pas à leur niveau en nous conduisant en barbares. »

Les trois hommes assemblés autour du Général hochèrent la tête, son ton ne souffrait d'aucun commentaire. Le Général Twinkless se contenta de répondre d'une voix monocorde et viril.

-« Très bien mon Général ! ».

-« Bien » repris le chef républicain, « Je veux une fouille complète de la ville, personne en rentre ni ne sort de l'agglomération. Postez les hommes aux points stratégiques et poursuivez la recherche de francs tireurs, on n'est jamais trop prudent. Si des collabos tombent entre nos mains jetez les au trou, mais pas d'exaction. Général Twinkless vous aurez la charge des opérations, Colonel Melvil je vous nomme administrateur provisoire de la ville sous ma seule autorité, je veux un rapport sur l'état de la ville et de ses infrastructures, nous devons remettre en place une vie normale le plus vite possible, nous devons être irréprochable, les communistes ne manqueront pas d'exploiter la moindre de nos erreurs à l'avenir... »

Le colonel Melvil, un homme de 35 ans au talent d'organisateur hors pair jusque là responsable général de l'intendance, prit la parole.

« Monsieur vous pensez que le Front Commun face au fascisme est d'ores et déjà mort ? »

« Je le crains en tout cas » répliqua d'une voix inquiète Shikko. « Bref  messieurs appliquez les procédures habituelles. » Il se tourna vers le troisième homme présent, le Colonel Code, et lui lança « Transmettez au Syndicaliste, via le chef de la brigade communiste qui nous accompagne que Discord est tombée ». S'ensuivit un court silence auquel le Général mit fin par un laconique « Merci messieurs ».

Melvil et Code saluèrent le Général et quittèrent les lieux, seul le Chaoui resta.

« Quelque chose à ajouter Général Twinkless ? »

« Monsieur je vous informe qu'un coursier nous a prévenu que le comte Gosseau vous conviait à lui rendre visite ce soir pour le dîner, il aurait des choses de la plus haute importance à vous dire... »

« Bien j'irais rencontrer le Comte, je ne peux pas faire autrement de toute façon étant donné la situation.. » répondit Sikkoku dans un soupir.

Visiblement la perspective de rencontrer le plus riche des Cééspien ne l’enchantait guère. « Merci Twinkless »  conclut le Général. Le Chaoui salua le Général et partit à son tour laissant le dirigeant républicain seul. Il l'appréciait ce Twinkless, si Shikkoku était le chef de la résistance le véritable meneur d'homme c'était bien le Chaoui, un personnage proche des résistants de base car issu lui même d'une famille modeste, un musulman convaincu par les idéaux républicains et laïcs tout en étant doté d'un solide bon sens en lieu et place de la culture aristocratique de Shikkoku. Le Général et le Chaoui se complétaient parfaitement, à Shikko la direction globale, à Twink la direction effective des hommes sur le terrain. Une solide relation de confiance liait les deux hommes après trois années de maquis, s'il avait du désigner son successeur à la tête de la résistance républicaine il aurait immédiatement nommé le Chaoui, malgré sa jeunesse et sa propension à réagir au quart de tour sous le coup de l'émotion. Tout le contraire des longues réflexions de Shikkoku, que d'aucun qualifieraient d'indécision.
avatar
Jhe
Ministre
Ministre

Messages : 527
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Durin le Jeu 9 Juin 2016 - 20:20

omg :bave:
Mais où donc se trouve Virgin le leader du parti fédéraliste ?

Durin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1357
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par 37 le Jeu 9 Juin 2016 - 23:11

Osef de Virgin, on veut Herr Kolonel 37 :troll:

37
Jeune fou
Jeune fou

Messages : 384
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 96
Localisation : Chateau d'eau Paris, Ligne 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par VLAD le Ven 10 Juin 2016 - 16:05

:bave: x 2

EN AVANT CAMARADES ! POUR UN CSP A LA COULEUR DU PEUPLE !
avatar
VLAD
L'abruti engagé
L'abruti engagé

Messages : 932
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 73
Localisation : La Havane, Cuba

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par galx le Ven 10 Juin 2016 - 18:14

Avanti o popolo !  :urss:

Spoiler:
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1784
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Skavian le Ven 10 Juin 2016 - 18:25

N'oublie surtout pas le camarade Utyi et son valeureux T-34 ! :dolan:
avatar
Skavian
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1280
Date d'inscription : 15/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Dictator le Ven 10 Juin 2016 - 18:51



On arrive :ok:
avatar
Dictator
Banni éternel
Banni éternel

Messages : 1183
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Durin le Ven 10 Juin 2016 - 20:28



VIVE L'UNION DE L'HUMANITÉ !

Durin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1357
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] La guerre civile CSPienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum