[√] Royaume de Norvège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[√] Royaume de Norvège

Message par Chacoptère17 le Mar 1 Aoû 2017 - 3:07

Kongeriket Norge (Royaume de Norvège)

                             

- Capitale : Oslo
- Devise nationale : Alt for Norge (Tout pour la Norvège)
- Régime politique : Monarchie constitutionnelle

- Chef d'état :
Roi Haakon VII, 69 ans :

- Chef de gouvernement :
Premier ministre Johan Nygaardsvold (Parti travailliste), 62 ans :
- Gouvernement : Cabinet Nygaardsvold :
    - Ministre de l'Église et de l'Éducation : Nils Hjelmtveit
    - Ministre de la Justice : Terje Wold
    - Ministre des Affaires Étrangères : Trygve Lie
    - Ministre de la Défense : Oscar Torp
    - Ministre des Affaires sociales : Sverre Støstad

- Population : 2 990 000
- Superficie : 385 199 km²
Carte :

- PIB : 13 315 000
- Croissance : + 1,5%
- Monnaie : Couronne norvégienne
- Ressources économiques : Bois (feuillus comme conifères), élevage, agriculture (orge, colza), métallurgie (fer..), électrométallurgie, chimie, électrochimie, construction navale.

- Description générale : Située à l'ouest de la péninsule scandinave, la Norvège, à défaut d'être le toit du monde est au moins le toit de l'Europe. Bordée par la Mer du Nord et la mer du Groenland à l'ouest, ainsi que par l'océan glacial Arctique au nord, elle est traversée par le cercle polaire Arctique. Ses voisins directs sont la Suède, avec laquelle elle partage une longue histoire commune qui s'est en partie terminée en 1905 avec l'indépendance de la Norvège, ainsi qu'une longue frontière terrestre qui s'étend du Danemark à la Finlande, Finlande qui est justement le second pays avec lequel la Norvège entretient une frontière terrestre, au Nord du pays. Proches sont aussi le Danemark, au sud, ainsi que l'URSS, séparé de la Norvège par la région finlandaise de Petsamo.
Au début du XXème siècle la Suède et la Norvège étaient liés par une union personnelle. Mais en 1905, après un référendum presque unanime, la Norvège déclare son indépendance et recouvre sa pleine souveraineté. Haakon VII devient roi, et le restera longtemps. Durant la première guerre mondiale, en concertation avec d'autres souverains scandinaves, la Norvège reste neutre. Après la guerre elle souffrira des conséquences économiques de la crise de 1929, mais dès le début de la décennie suivante l'économie Norvégienne retrouve sa forme d'antan, la crise n'ayant pas été aussi violente pour elle que pour d'autres pays occidentaux. En 1935 le travailliste Johan Nygaardsvold devient premier ministre, mais subit durant l'hiver 1939-1940 une tentative de coup d'état nationaliste, soutenue par l'Allemagne nazie. Bien que réprimée, elle questionne la Norvège et ses habitants sur l'avenir proche d'un pays qui n'a à peine que 41 ans.

Forces armées :

Forces Armées

- Hæren (Forces armées terrestres) : six divisions comptant environ 9000 hommes chacune, réparties sur le territoire de la façon suivante, pour un total d'environ 54 000 soldats :
    -1re division d'infanterie : Bergen
    -2e division d'infanterie : Narvik
    -3e division d'infanterie : Narvik
    -4e division d'infanterie : Oslo
    -5e division d'infanterie : Oslo
    -6e division d'infanterie : Vadse
   -1er régiment de police militaire (à part, gendarmes armés) : 1000 hommes, Oslo.
Les soldats sont équipés d'uniformes récents (1934) et sont équipés de fusils Krag-Jørgensen de 1894.
L'armée ne dispose pas de chars, seulement de véhicules blindés et mitrailleuses lourdes sont dispersés dans l'armée.
75 000 hommes supplémentaires peuvent être mobilisés rapidement en cas de besoin.

- Sjøforsvaret (Forces armées navales) : Les effectifs sont de 5200 hommes. La marine norvégienne compte 113 navires, dont deux cuirassiers côtiers datant de 1905. Les autres navires sont principalement des petits patrouilleurs, bateaux de transport, destroyers, poseurs, dragueurs de mines. La flotte norvégienne est répartie entre Oslo, Bergen et Narvik essentiellement.
Les batteries côtières sont, elles, relativement modernes, bien que manquantes toujours d'équipement, et sont occupées par 5000 soldats et officiers.

- Flyvåpnene (Forces armées aériennes) : Les effectifs sont de 1100 hommes pour l'armée de l'air (en excluant la navale). Les avions sont souvent assez vieux, mais tous sont parfaitement fonctionnels.
Les avions sont répartis sur plusieurs petites bases sur le territoire, et sont les suivants, pour un total de 96 appareils :
- 29 Tiger Moth
- 24 Fokker C.V.D
- 16 Fokker C.V.E
- 6 Curtiss Hawk
- 6 Gloster Gladiator II
- 5 Gloster Gladiator I
- 4 Caprioni Ca 310
- 3 Scimitar
- 3 Moth

L'armée aéronavale compte elle 300 hommes. Beaucoup de ses 47 appareils sont des hydravions.
- 21 MF11
- 7 DT2 b/c
- 6 He115a
- 5 MF8 B+C
- 4 Breda Ba28
- 3 MF10 B
- 1 Ju52

Alt for Norge !


Dernière édition par Chacoptère17 le Ven 4 Aoû 2017 - 18:37, édité 5 fois
avatar
Chacoptère17
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 20
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 16
Localisation : France (ouest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Royaume de Norvège

Message par galx le Mar 1 Aoû 2017 - 11:42

Validé !
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1813
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Royaume de Norvège

Message par Chacoptère17 le Mar 1 Aoû 2017 - 14:06


Kongeriket Norge (Royaume de Norvège)




Politique militaire


Le gouvernement a annoncé, par la voix du ministre de la défense, Oscar Torp, un plan de modernisation de l'armée. Il s'agit, non pas de recruter de nouveaux soldats ou de commander du matériel nouveau dans quelque corps d'armée que ce soit, mais simplement de s'assurer que le matériel qui est actuellement sensé être utilisé par l'armée le soit effectivement. En effet environ un quart des avions sont inopérants, et le matériel de l'armée est peu entretenu, de même pour les bateaux de la marine royale.
Le gouvernement, par ailleurs, annoncé son intention de ne pas porter les effectifs totaux de l'armée au-delà de 75 000 hommes (ils sont un peu moins de 65 000 aujourd'hui, tous corps confondus) durant l'année qui vient. Mais dans le même temps la population mobilisable devra, grâce à un plan de mobilisation annoncé récemment aussi, atteindre 75 000, contre 50 000 aujourd'hui, soit une augmentation de 50%.
Sur le moyen terme, le ministre Torp a annoncé la volonté du gouvernement d'améliorer le matériel des armées. Trop d'avions sont obsolètes, et les deux seuls cuirassiers côtiers du pays datent de son indépendance, il y a près de 40 ans. Aussi les fusils utilisés par les soldats datent du siècle dernier, et sont appelés à être remplacés. Le gouvernement précise qu'il ne s'agira que de remplacement et non pas de déploiement d'unités nouvelles, dans ce cas précis, puisque tout matériel remplacé sera retiré des forces armées. Il ne s'agit pas de renforcer une capacité militaire, mais bien de la préserver. Aussi, quelques 2500 soldats devraient être ajoutés aux soldats qui gardent les batteries côtières, le long de la mer du nord et du Groenland, de sorte à doubler les effectifs alloués à la protection terrestre des côtes. Les batteries devraient également être réarmées et modernisées.
Sur le long terme, enfin, le gouvernement veut, sur le modèle des armées étrangères, disposer de ses propres unités militaires blindées, composées de véhicules blindés et de chars. Cet objectif serait, plus précisément, de disposer d'une brigade motorisée, d'environ 5000 hommes, composée pour 80% de véhicules blindés modernes, et de 20% de chars, qui restent à obtenir.
Ainsi le gouvernement a donc dessiné son objectif : Disposer d'une armée renforcée, sans être trop élargie, une armée de métier, efficace, formée, capable de soutenir la politique de neutralité de la Norvège, tout en étant capable de former une résistance face aux volontés parfois expansionnistes de ses voisins.


Politique intérieure civile


Cela fait deux ans que la Norvège a subi une tentative de coup d'état fasciste. Depuis la situation politique s'est calmée, mais avec les élections législatives de 1942 qui approchent, la crainte d'une remontée nationaliste dans le pays inquiète le gouvernement. Ce dernier décide alors, sur les conseils du ministre des affaires sociales, Sverre Støstad, de prévoir une petite campagne électorale, qui devrait se tenir dans l'été 1942, les élections étant prévues pour octobre. Aussi, le gouvernement va commander un outil révolutionnaire pour l'époque, un sondage électoral. Imaginé par des chercheurs norvégiens, ce type de consultation devrait avoir lieu à Oslo, sur 250 personnes, et donner prochainement ses résultats.
Sur le plan économique le gouvernement constate que la croissance économique est au beau fixe, à près de 5%. Il appelle alors de ses vœux une intensification des relations commerciales avec ses amis à l'international, de sorte à profiter de cet élan favorable pour la Norvège. Il prévoit aussi de soumettre au Storting (parlement) un plan d'industrialisation du pays, prévoyant, selon des moyens qui restent à définir, de développer une industrie lourde dite "industrialisante" sur le territoire norvégien. Ce plan pourrait être financé par un emprunt public, ainsi que par une possible dévaluation de la monnaie nationale, la couronne norvégienne. Sur ces points le gouvernement a annoncé qu'il préciserait ses intentions au début de l'année suivante.


Politique étrangère


Le ministre des affaires étrangères, Trygve Lie, a fait part de l'intention du gouvernement d'intensifier le plus possible les relations internationales du pays. Sa déclaration, dans un journal du pays, fut la suivante :
Déclaration du ministre des affaires étrangères qui a écrit:Indifféremment des idéologies des états, de leurs modes de gouvernement, nous voulons entretenir des relations cordiales, au moins, avec toute la planète. La Norvège en a les moyens, ces moyens sont concentrés autour de notre neutralité internationale collective. En se plaçant en-dehors des conflits, ou tout du moins en ne prenant que le moins possible parti, la Norvège se placera sous la protection de tous. Nous nous réjouissons toutefois du récent sommet d'Oslo avec le Royaume-Uni et le Danemark, et nous espérons que nos relations mutuelles évolueront plus encore sur le chemin de l'entente entre nos nations. Nous en appelons également à tous les pays qui souhaiteraient commercer, ou échanger diplomatiquement avec nous : Ils seront reçus à bras ouverts !


Dernière édition par Chacoptère17 le Mar 1 Aoû 2017 - 14:28, édité 3 fois
avatar
Chacoptère17
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 20
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 16
Localisation : France (ouest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Royaume de Norvège

Message par Chacoptère17 le Jeu 3 Aoû 2017 - 20:43

Kongeriket Norge (Royaume de Norvège)




Politique militaire


Les effets de la politique militaire du gouvernement son dès aujourd'hui positifs : La population mobilisable a atteint, environ 65 000 personnes, à mi-chemin de l'objectif de 75 000 initialement fixé, et tous les appareils, équipements de l'armée sont fonctionnels. Le gouvernement planifie également la commande de nouvelles armes légères comprenant un fusil remplaçant l'actuel modèle, à l'étranger. Aussi, seront mobilisés durant le mois qui vient les 2500 hommes nécessaires pour remplir correctement les batteries côtières, qui seront également fortifiées dans les semaines prochaines.


Politique intérieure civile


Le résultat du sondage ainsi commandé par le gouvernement fut le suivant : Est annoncée une large victoire du parti travailliste, qui devrait amplifier sa majorité au Storting. Les résultats économiques de l'an 1941, pourtant, laissent apparaître une croissance réduite à 1,5%. Le gouvernement estime dès lors qu'il est nécessaire d'amplifier la politique de partenariats économiques à l'international, et également de lancer immédiatement l'emprunt public annoncé l'an dernier. Une grande campagne de presse et d'information à l'intention des petits bourgeois et notables du pays a été lancée, pour promouvoir l'emprunt et assurer le succès franc et rapide voulu. Ce plan servira, selon le gouvernement, à dégager des liquidité permettant à l'état d'augmenter les capacités industrielles du pays, pour en faire une puissance plus affirmée du nord de l'Europe. Selon les résultats du plan, il sera décidé à partir du mois prochain de l'affectation des ressources financières ainsi dégagées.


Politique étrangère


A l'intention de l'Egypte : Le ministre des affaires étrangères norvégien a accepté la rencontre avec plaisir, qui se tiendra aussitôt que possible.

Le ministre Trygve Lie a, devant le Storting, qui s'interrogeait sur les tensions européennes montantes, et les menaces qui peuvent peser sur le royaume, développé ce qu'il veut être une doctrine de "Neutralité joyeuse", dans les termes suivants :
Déclaration du ministre des affaires étrangères, rapportée par un journal, a écrit:Il ne nous est pas étrangers que certains de nos voisins, parfois proches, affichent ostensiblement des velléités expansionnistes. Ces velléités pourraient, si elles venaient à s'exprimer dans notre réalité, conduire à une guerre, à plusieurs guerres. La Norvège, en l'état, ne peut pas assurer seule sa sécurité. Nous devons donc, et c'est ce à quoi le gouvernement se consacre, mener une politique qui nous permette de nous allier à des puissances défendant des valeurs de libre disposition des peuples, tout en préservant une neutralité qui nous exclue le plus possible des conflits internationaux. Ces deux visions, incompatibles de prime abord, ont bien du sens : En effet, grâce à des accords, individuels, bilatéraux au possible, et ne consistant qu'en accords commerciaux et pactes de défense mutuelle, nous assurerons notre souveraineté, notre sécurité, notre neutralité. Comme la Suisse depuis longtemps, nous pouvons, nous devons construire les conditions de la paix pour nous, et, si les folies humaines de quelques dirigeants les emportent, assurer pleinement notre défense, par nous mêmes autant que possibles, et grâce à nos alliés !
Cette déclaration, suivie par une ovation des parlementaires, consiste en un certain changement de vision du gouvernement norvégien, quand celui-ci il y a quelques semaines se déclarait encore très en-dehors de toute prise de position. Pour les journaux d'opposition ce discours symbolise clairement un basculement, un choix norvégien pour l'Angleterre surtout, mais pour les journaux favorables au gouvernement, la déclaration est plutôt l'illustration, d'abord d'une clarification de la vision floue présentée il y a un moins, mais surtout d'une vision nouvelle du maintien de la paix pour la Norvège, une idée nouvelle des relations internationales, entre neutralité absolue et entrée dans un bloc : Cette idée de "neutralité joyeuse", cependant, semble rassurer les habitants du pays, sans pour autant les convaincre de leur sécurité.
avatar
Chacoptère17
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 20
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 16
Localisation : France (ouest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Royaume de Norvège

Message par Chacoptère17 le Ven 4 Aoû 2017 - 18:33

Kongeriket Norge (Royaume de Norvège)




Politique militaire


La préparation des troupes ayant pour but de porter le nombre d'hommes mobilisables à 75 000 est terminée, ainsi le nombre de militaires, actifs et réservistes compris, est désormais supérieur à 130 000. La Norvège veut désormais porter ce nombre à 150 000, et s'en donnera prochainement les moyens, selon le gouvernement. Aussi les mobilisations d'hommes pour les batteries côtières ont permis de porter le nombre de gardiens des côtes du royaume à 5000 comme prévu, ce qui rends plus efficace les batteries, qui ont par la même été modernisées dans leur construction.


Politique intérieure civile


L'emprunt public d'état, au bout d'un mois, a été un succès assez spectaculaire. Les liquidités dégagées sont équivalentes à 200 000 000 $, soit environ 1.5% du PIB du pays. Pour le gouvernement la réussite de l'emprunt montre "une confiance spectaculaire des norvégiens dans l'avenir de leur pays, confiance pleinement justifiée par ailleurs. Le ministre de l'économie a remercié chaleureusement tous les souscrivants. Le taux initial de l'emprunt, fixé à 1%, est revu à 1.5%, dans le contexte de réussite du projet. Quand à la répartition des revenus de l’emprunt, il est défini par le gouvernement qu'au moins la moitié de l'emprunt serait affecté à un investissement concret dans l'économie. Le reste sera réparti entre amélioration des conditions de vie de la population (logements pour les plus pauvres, amélioration des hospices), amélioration du système éducatif du pays, développement de la recherche civile et militaire, et enfin assainissement des comptes publics. L'investissement dans l'économie devrait se concentrer sur l'industrie : Construction navale, métallurgie, production de bois seront valorisés, et surtout le développement d'industries dite "industrialisantes" sera dès le mois prochain démarré. Les investissements seront affectés à des prises de capital dans des entreprises existantes, et éventuellement à la création d'entreprises nouvelles dans le domaine de la sidérurgie par exemple. Le remboursement du prêt à la population sera progressif, et sera étalé sur plusieurs années. Ce remboursement devrait intervenir d'ici le milieu de la décennie, jusqu'au début des années 1950. Le gouvernement se montre extrêmement optimiste quand à l'avenir économique du pays.


Politique étrangère


Tournée diplomatique au proche-orient : Le ministre des affaires étrangères du pays s'est rendu récemment en Grèce, puis au Kurdistan socialiste, puis enfin en Égypte, ce mois-ci. A chaque rencontre, il fut signé un traité de non-agression d'abord, mais aussi des éléments capitaux de coopération économique furent mis en place : Levée des droits de douane sur les échanges avec la Grèce et le Kurdistan, et création d'un fond commun d'investissement ainsi qu'accord de coopération scientifique avec l’Égypte. Cette tournée, pour le gouvernement, illustre parfaitement la politique étrangère nouvelle décrite le mois précédent.

A l'intention de l'Australie : Les diplomates norvégiens souhaiteraient rencontrer leurs homologues australiens à Canberra afin de concevoir un traité entre les deux pays, aussitôt que possible.
avatar
Chacoptère17
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 20
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 16
Localisation : France (ouest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Royaume de Norvège

Message par Chacoptère17 le Sam 5 Aoû 2017 - 23:56

Kongeriket Norge (Royaume de Norvège)




Politique militaire

Comme prévu le nombre de soldats, réservistes et actifs confondus, a été porté ce mois-ci à 145 000, soit 55 000 actifs et 90 000 réservistes. Le mois prochain dix mille réservistes supplémentaires devraient être recrutés pour atteindre l'objectif fixé il y a quelques semaines.
Plan de modernisation du potentiel de défense norvégien : Face aux menaces fascistes, le pays a démarré un plan militaire visant à augmenter le potentiel défensif de la Norvège : Au programme, réarmement des batteries côtières, construction de nouveaux bateaux poseurs de mines, création d'une ligne de défense entre la Suède et la Norvège, et déploiement de batteries antiaériennes dans les villes. Le détail des opérations déjà réalisées et de celles restant à accomplir (et ce qui peut manquer, et donc qui doit être obtenu à l'étranger pour réaliser ces opérations) sera décrit le mois prochain, selon le gouvernement.


Politique intérieure civile

Le succès de l'emprunt a immédiatement mené les norvégiens a consommer davantage, confiants dans la capacité de leur pays à se développer. Rapidement l'inflation a augmenté cependant, et le gouvernement compte rester vigilant sur ce point. Aussi la consommation de biens importés a augmenté et le gouvernement veut donc, toujours, créer et renforcer des partenariats commerciaux internationaux pour satisfaire les besoins de sa population.


Politique étrangère

A l'intention des États-Unis d'Amérique, du dominion du Canada, de l'Afrique du Sud et des Provinces Unies du Benelux : La Norvège shouaiterait améliorer ses relations à l'étranger avec vos trois pays et donc, rencontrer aussitôt que vous le voudrez, des représentants de ces pays afin de conclure des accord commerciaux, économiques, scientifiques, ainsi que des pactes de non-aggression. Les termes des traités restants à définir évidemment, le gouvernement a précisé qu'il était ouvert à toute discussion, même sur des thèmes plus restreints.
avatar
Chacoptère17
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 20
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 16
Localisation : France (ouest)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Royaume de Norvège

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum