[Rencontre] Sommet de Londres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Rencontre] Sommet de Londres

Message par Alaminsk le Dim 9 Juil 2017 - 22:02

Suomen tasavalta


Sommet de Londres

……….Suite à la formation du nouveau gouvernement finlandais, rassemblant les forces du centre-droit agrarien au mouvement fasciste local en passant par les conservateurs et la minorité suédoise, le Président Mannerheim décida d'envoyer le ministre des Affaires étrangères, Toivo Mikael Kivimäki, en tournée diplomatique à travers le Vieux Continent, dans le but de prendre contact avec de nombreuses grandes puissances. Depuis l'indépendance du pays en 1919, la Finlande suivait plus ou moins une règle tacite qui consistait à respecter une certaine neutralité sur la scène internationale, dans le but de ne pas froisser son voisin soviétique et ainsi éviter la guerre. Cependant, pour le maréchal Mannerheim, une conflit avec l'URSS était presque inévitable, et s'il ne l'était pas, le peuple finlandais ne devait pas se brider à cause de la peur du bolchévisme. De ce fait, Toivo Mikael Kivimäki fut assez rapidement nommé ministre des Affaires étrangères : d'obédience libérale, il accepta d'entrer dans un gouvernement conservateur et fasciste seulement parce que le héros de la nation, le Président Mannerheim, le lui demandait. Le ministre Kivimäki représente assez bien cette nouvelle ligne diplomatique en place depuis le mois de janvier 1940 : se rapprocher des partenaires scandinaves et baltes, pour créer un premier cercle de coopération profonde, tout en s'élargissant aux grandes puissances d'Europe, avec comme représentant le Royaume-Uni de Grande-Bretagne. Reçu par son homologue à Londres, le ministre Kivimäki espère qu'un traité de coopération diplomatique, commerciale et militaire pourrait voir rapidement le jour, la deuxième guerre civile soviétique mettant en danger les citoyens finlandais à la frontière. Les premières bases d'un tel texte pourraient être la signature d'un pacte de non-agression à durée indéterminée, d'une volonté commune de combattre le bolchévisme à travers le mouvement anti-Komintern et de renforcer les liens économiques qui nous lient déjà à l'heure actuelle. En effet, le peuple britannique représente le premier partenaire commercial de la Finlande : de ce fait, nous espérons voir l'implantation d'usines britanniques de l'industrie légère sur notre sol, en contrepartie de l'intégration de notre nation au sein du bloc sterling. Ces usines britanniques en territoire finlandais serviraient à fournir le marché local en biens de consommation, tout en transférant progressivement les compétences technologiques et entrepreneuriales civiles aux compagnies finlandaises par des coentreprises. Sur le plan militaire, la Grande-Bretagne est à la pointe en ce qui concerne les télécommunications : de ce fait, et dans le but d'améliorer la coordination au sein de nos forces armées, nous souhaiterions acquérir plusieurs centaines d'appareils de type Wireless Set No. 1 (communication à courte portée), Wireless Set No. 3 (communication à moyenne portée) et Wireless Set No. 5 (communication à longue portée). Des camions-radio seraient intéressants dans cette optique, si vous le permettez. Nous souhaiterions aussi votre aide concernant la création d'une entreprise finlandaise de télécommunications civiles et militaires capable d'entretenir ce matériel, par la mobilisation d'une partie du capital mais surtout des connaissances de votre part, ainsi que sur l'amélioration de nos munitions renforcées au tungstène par votre expertise. Si ce premier échange est concluent, la Finlande est tout à fait prête à approfondir de manière colossale nos relations, si Londres est ouverte à l'idée.

Le ministre des Affaires étrangères, Toivo Mikael Kivimäki :

avatar
Alaminsk
Conseiller de la Gouvernance de Chacun Son Pays
Conseiller de la Gouvernance de Chacun Son Pays

Messages : 2594
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 20
Localisation : Paris, France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Rencontre] Sommet de Londres

Message par Vautour le Mar 11 Juil 2017 - 18:07

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


C’est avec grand plaisir que Toivo Mikael Kivimäki est reçu à Londres : d’abord au regard de l’amitié et des partenariats qui unissent dores et déjà le Royaume-Uni et la République de Finlande, mais aussi car est considérée comme une preuve de réelle volonté de rapprochement avec les puissances de l’ouest la nomination d’un ministre libéral dans un gouvernement qui pourrait sembler, de prime abord, relativement opposé à l’idéologie du gouvernement britannique depuis les élections anticipées de 1939 et plus tôt le départ Chamberlain.

Il est clair que la menace, à l’échelle de l’Europe autant que de sa simple face Nord, semble bien davantage l’Allemagne hitlérienne venant de conquérir la Lituanie pour de simples revendications territoriales et non une URSS affaiblie faisant face à une guerre civile meurtrière, aux yeux du Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères John Simon. En cela aucun représentant britannique officiel ne se rendra au sommet anti-Komintern organisé par l’Allemagne nazie et la signature d’un pacte anti-Komintern n’est pas dans les projets du Royaume-Uni.

Il se montre sinon favorable à la signature d’un pacte de non-agression et au renforcement des liens économiques entre les deux États dans le secteur de l’industrie légère. Il propose par exemple l’implantation de trois usines de la compagnie multinationale anglo-néerlandaise Unilever pour la production de biens de consommation divers allant des produits laitiers aux soins cosmétiques à Helsinki, Tampere et Vantaa, la première étant comme capitale centre d’une consommation en expansion, les deux autres étant des villes en plein développement et idéalement situées sur le littoral finlandais pour le ravitaillement.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1874
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum