[Guerre] Unternehmen "Schneetaube"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Guerre] Unternehmen "Schneetaube"

Message par Shikkoku le Mar 4 Juil 2017 - 13:27

UNTERNEHMEN SCHNEETAUBE

Note : Cette opération militaire est précédée d'un ordre de mobilisation envoyé à la modération des Secrets.

TOUR 1 - ATTAQUE


Nature de l'action : Invasion de la Lituanie par l'Allemagne

Effectifs, équipements, organisations :
Forces terrestres :
- 800 000 soldats de la I.Armee commandée par Manstein
- 240 Panzer II, 300 Panzer III et 310 Panzer IV dans des Panzer-Division commandées par Rommel
- 2 Division de la Waffen SS
- 1 Brigade de Fallschirmjäger
Forces maritimes :
- 2x Deutschland class battleship
- 3x Königsberg class croiseurs
- 2 packs de 6x Uboot Type VII
Forces aériennes :
- 310 BF109 (chasseur)
- 20 Junkers Ju 88C (chasseur lourd)
- 150 Junkers Ju 87C "Stuka" (bombardier en piqué)
- 90 Heinkel He 111 (bombardier)
- 12 Henschel HS 126 (reconnaissance)

Carte :
Spoiler:

Détails de l'action :
- Saisir Memel
- Saisir les centres de pouvoir lituaniens
- Détruire la résistance polonaise
- L'objectif est de saisir militairement (en cas de refus des conditions d'armistice envoyées à la Lituanie) la totalité du territoire lituanien en moins de 10 jours.

Assaut sur Memel :

Note : en bleu sur la carte

Memel, arrachée à l'Allemagne lors de traités d'humiliation passés, fait partie intégrante du Reich. La réunion de Memel au reste de l'Allemagne est nécessaire pour permettre au peuple germanique d'étendre ses ailes comme il se doit.

120 000 hommes de la I. Armee auront pour mission de saisir la ville, en évitant le plus possible les combats dans la ville même de Memel. La rapidité doit être la clé de l'opération Schneetaube. La ville doit être saisie le plus vite possible et la Division Leibstandarte de la Waffen SS devra être la première à pénétrer dans la ville, pour des raisons politiques.

Dès que Memel sera investie par l'armée allemande, la propagande devra convaincre les habitants de leur germanisme et qu'aucun mal ne leur sera fait, en tant que citoyens de droit du Reich.

Un blocus naval mené par des vaisseaux de la Kriegsmarine sera effectif dès le lancement de l'opération. Des Uboot devront patrouiller les côtes et couler tout navire civil ou militaire s'approchant des côtes lituaniennes.

U-boot allemand partant pour la Baltique:

Prise de Kaunas et du nord de la Lituanie :

Note : en violet sur la carte

280 000 hommes de la I. Armee se dirigeront vers Kaunas. Appuyés par une partie des divisions de Panzer de Rommel, ils devront se saisir de la capitale politique de la Lituanie. En cas de résistance armée, la Wehrmacht devra écraser de toute sa puissance de feu l'armée lituanienne.

Une fois l'armée arrivée aux abords de la ville, les parachutistes devront être déposés au centre de la capitale lituanienne et se saisir immédiatement de l'assemblée lituanienne, du palais du gouvernement et des tours d'émission de la radio lituanienne.


Soldats de la Wehrmacht dans les forêts menant à Kaunas

Encore une fois, l'objectif est de frapper le gouvernement lituanien par la rapidité de l'action allemande et d'éviter autant que possible les conflits. Les soldats refusant de se jeter contre l'armée allemande seront fait prisonniers.

Prise de Vilnius :

Note : en rouge sur la carte

300 000 soldats devront se diriger vers le réel centre d'intérêt de l'opération Schneetaube : Vilnius.

L'échec de la Lituanie à pacifier la ville est un réel problème étant donné que celle-ci continue d'abriter des résistants polonais de la V. Armée polonaise. C'est là que la majorité de la force blindée allemande sera concentrée. La ville doit d'abord être contournée par l'est, assurant l'impossibilité pour les résistants polonais de s'enfuir vers la Pologne soviétique.
C'est également la mission principale de la Luftwaffe. Les chasseurs et la reconnaissance allemande devront identifier les cibles à détruire pour les bombardiers.

Les bombardiers He 111 ont reçu l'ordre d'effectuer à nouveau un bombardement sans distinction de Vilnius, comme celui de Varsovie en 1937-38. L'objectif est de neutraliser le plus possible de partisans polonais et, encore une fois de démoraliser les partisans et la population civile.

L'ordre de mission est simple pour Vilnius : il faudra abattre toute personne, civile ou militaire, soupçonné d'arborer des liens avec la résistance polonaise. Aucun prisonnier ne doit être fait. La Waffen SS Division Das Reich sera chargée d'être le fer de lance de l'infanterie, appuyée par le reste de la Wehrmacht et les divisions de Rommel dans les manoeuvres militaires.

Communiqué au gouvernement lituanien :

L'Allemagne demande la rétrocession de Memel au Reich allemand, et promet que l'intégrité nationale du territoire lituanien sera conservée si la Lituanie accepte les conditions suivantes :

- Memel et sa région arrachées à l'Allemagne seront incorporées en Prusse Orientale allemande, afin de réparer les erreurs du passé.
- La Lituanie accepte de se placer sous la protection militaire et politique du Reich.
- La Lituanie accepte d'épauler l'Allemagne dans la lutte contre l'impérialisme et le terrorisme polonais.

En échange de quoi :

- Les combats cesseront immédiatement
- La Lituanie conservera ses frontières nationales.
- La Lituanie conservera son gouvernement, qui sera appuyé et aidé dans sa gestion du pays par une commission allemande.
- Vilnius, capitale historique de la Lituanie, sera pacifiée et livrée aux autorités lituaniennes.

Si la Lituanie accepte ces clauses, l'Allemagne, tenue par l'honneur, honorera les siennes.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5401
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Unternehmen "Schneetaube"

Message par Vautour le Sam 8 Juil 2017 - 0:00


TOUR 1 - ATTAQUE : ALLEMAGNE

La quantité de troupes, de matériel, et la suprématie technologique est écrasante. Les troupes lituaniennes sont submergées et l’assaut jeté simultanément sur tout le pays dont la surface n’était pas bien difficile à couvrir. Pour autant, malgré la propagande lancée vers les civils et soldats dans le but de regrouper les soutiens des premiers, d’organiser les défections des seconds, la population n’est pas du tout du côté allemand. Déjà ces derniers en refusant de reprendre Vilnius pour le compte des Lituaniens avaient ouvert un climat de suspicion sur leurs intentions; dès à présent cette entrée gratuite dans un État neutre, déjà assailli par le passé par tant d’autres puissances, fait monter un anti-germanisme virulent.

Le Président, présent en Lituanie, à l’autorité et la stature fortes, refuse l’ultimatum qui ne peut décemment être considéré tandis que des troupes ennemies se lancent sur Kaunas et Memel. La Lituanua résistera et si ses villes tombent son peuple n’oubliera pas l’affront. Sur le premier front, l’attaque contre Klaipeda (Memel) est écrasante : la destruction du seul navire de guerre sérieux de la flotte lituanienne couplé au lancement de dizaines de milliers d’hommes longeant le littoral aidé de chars et avions modernes. Les quelques Renault FT-17 sont balayés et la ville dépose rapidement les armes.

Sur le second front les Allemands rencontrent d’abord davantage de résistance : ce front est plus éparpillé, les objectifs repoussés jusqu’au fond du territoire et comprenant la capitale administrative du pays vigoureusement défendue. En effet les ANBO lituaniens dont quelques VIII produits depuis peu, ne sont pas si mauvais qu’estimés, bien qu’ils soient rapidement décimés. Les parachutistes s’avèrent d’une redoutable efficacité, désorganisant les forces adverses de l’intérieur bien que ne parvenant pas à prendre d’eux-mêmes l’Assemblée et étant pour quelques uns dispersés dans la ville en étant forcés de se cacher le temps de l’arrivée des renforts. La résistance est plus forte à Kaunas qui subit en conséquence de violents bombardements, moins nombreux qu’à Varsovie en son temps mais faisant leur part de morts civils. De toute façon, la surprise générale puis la surprise devant l’usage des troupes aéroportées, ont eu tôt fait de désorganiser les défenses dès le début, les réduisant à quelques combats pour l’honneur.

À Vilnius et dans la région, l’Allemagne ne faisant même plus face à une armée conventionnelle tranche comme dans du beurre. Les habitants n’ont pas la force de mener la moindre résistance, Vilnius vidée. En bref et conclusion, en quelques semaines l’invasion est terminée, bien que le Président Antanas Smetona se soit échappé en Lettonie où il réclame à tire-larigot une intervention des Baltes et de tous les potentiels dirigeants voyant là une invasion gratuite et honteuse; et que la population ne soit pas des plus favorables à l’occupation, nécessitant dès lors une présence militaire continue pour maintenir l’ordre.

Pertes allemandes :
- Tués : 1 015
- Blessés : 1 400
- Véhicules détruits : 14 Panzer II, 2 Panzer III, 5 BF109

Pertes lituaniennes :
- Tués : 8 000 (dont 3 000 civils)
- Blessés : 15 000 (dont 9 000 civils)
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1874
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Unternehmen "Schneetaube"

Message par Gungauss le Sam 8 Juil 2017 - 2:24



Rzeczpospolita Polska - Gouvernement en exil

Réduit de Wilno


Face à l'offensive allemande en Lituanie, les restes de la 5ème Armée en déroute reçoivent partout l'ordre de se disperser et de rejoindre le maquis. Le gouvernement en exil espère qu'au moins 20% des effectifs suivront cet ordre, les 80% restant comprennent les pertes, les prisonniers et les déserteurs.

Message secret aux autorités lituaniennes et françaises

Le gouvernement polonais en exil invite le Président lituanien à quitter rapidement les pays baltes, trop proches des troupes allemandes pour risquer la représentation lituanienne en exil. Nous demandons à la France d'accueillir le gouvernement lituanien en exil. La France, terre d'exil et d'accueil, se doit d'accepter de venir en aide aux peuples victimes de l'Allemagne.

Dans le cas où la France refuserait et que l'Allemagne entrerait en Lettonie par la force, le gouvernement en exil accepte d'ouvrir toutes les ambassades polonaises aux représentants lituaniens. Nous pensons également qu'il serait primordial de coordonner nos efforts diplomatiques pour amener la communauté internationale à condamner drastiquement les actions de l'Allemagne et restaurer la Lituanie et la Pologne dans leurs frontières de 1935, après quoi la Pologne s'engage à restituer la ville de Wilno.


Communiqué mondial

Le gouvernement polonais en exil ne reconnaît pas l'occupation de la Lituanie et ne reconnaîtra aucun gouvernement fantoche que l'Allemagne pourrait installer.

Le gouvernement polonais s'indigne ouvertement du laxisme de la communauté internationale et de son flegme à réagir face aux actions allemandes. D'abord, l'Allemagne fait disparaître la Pologne, qui a prouvé le réarmement germanique et le non-respect des traités de 1919 tandis que le monde n'en avait cure. Aujourd'hui, les actes de l'Allemagne sont totalement ignorés par la communauté internationale : annexion de l'Autriche, interdite par les traités de paix; réarmement massif, interdit par les traités de paix; annexion de la Pologne; invasion de la Lituanie. Quelle sera la suite ?
Nous espérons que la France et le Royaume-Uni se réveilleront avant que les blindés allemands ne défilent sur les Champs-Élysées et devant Buckingham Palace, ou avant qu'une autre nation qui ne semble intéresser personne ne disparaisse de la carte du monde.
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3197
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Unternehmen "Schneetaube"

Message par Vautour le Mer 12 Juil 2017 - 22:05


L’ex-Président lituanien Antanas Smetona s'estime pour le moment en sécurité à Riga : il a eu de proches relations avec son homologue letton, tandis qu’il ne fait en aucun cas confiance aux gouvernements des pays voisins pour l’accueillir, de par leurs accointances avec Berlin ou Moscou.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1874
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Unternehmen "Schneetaube"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum