[Négociations] Réduit de Vilnius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Négociations] Réduit de Vilnius

Message par Gungauss le Mar 4 Juil 2017 - 1:19



Rzeczpospolita Polska - Gouvernement en exil

Réduit de Wilno


Les restes de la 5ème Armée, dirigés par le Colonel Antoni Bazyli Wandtke, continuent la lutte armée.

Une demi-douzaine de divisions d'infanterie, bien épuisées par la campagne et dont les effectifs ne sont plus au complet, occupent la région aux côtés d'un ersatz de division mécanisée regroupant les restes des matériels blindés de la 5ème Armée. Le tout est appuyé par quelques groupes de franc-tireurs.

Plusieurs agents du gouvernement en exil et du maquis polonais ont reçu l'ordre de rejoindre la région de Wilno et d'entrer en contact avec le Colonel Antoni Bazyli Wandtke. Peu arrivent sur place par des moyens détournés, la plupart sont arrêtés avant même d'arriver en Pologne ou en Lituanie. Les agents qui réussirent à rejoindre la 5ème Armée ont transmis un message au commandement de la poche de Wilno. L'ordre est de faire cesser les exactions et les exécutions sommaires, et de restaurer l'ordre le plus vite possible. Les accrochages avec les forces lituaniennes devront également être limités au strict minimum, à savoir uniquement en cas de percée lituanienne.

Message secret aux autorités lituaniennes

Le gouvernement polonaise en exil communique avec le gouvernement lituanien sa volonté de négocier. Les forces de la 5ème Armée polonaise sont retranchées à Wilno et dans le sud de la Lituanie. Kaunas est à portée de canon des dernières troupes polonaises, qui sont équivalentes numériquement à l'armée lituanienne au complet.
Le Général Sikorski affirme que le gouvernement en exil est prêt à reconnaître l'annexion de Wilno à la Lituanie. Les troupes de la 5ème Armée resteront dans la région tant que la Pologne ne sera pas libre, mais la ville est d'ores et déjà reconnue par le gouvernement en exil comme capitale de la République de Lituanie. Le gouvernement en exil est également prêt à céder la région de Grodno à la Lituanie ainsi que les régions de Suwalki, de Lida et de Wilejka. En effet,
la guerre est loin d'être terminée, la guerre va continuer, et nous sommes prêt à négocier avec une nation qui, dans le passé, a été plus qu'une nation frère de la Pologne. C'est pourquoi nous souhaiterions que la Lituanie accepte de discuter des conditions avec un représentant du gouvernement en exil.


Message secret aux insurgés de Biélorussie, de Leningrad et d'Ukraine, en Union Soviétique

Le gouvernement polonais en exil reconnaît la légitimité du soulèvement contre la dictature de Joseph Staline.
Vous n'êtes pas sans savoir que la 5ème Armée polonaise est encore opérationnelle dans la région de Wilno, accordée à la Lituanie par le partage de Suwalki.

En conséquence, le gouvernement en exil propose que les maquis polonais et la 5ème Armée polonaise prêtent main forte aux soulèvements dans la région de Biélorussie, en échange de matériels et d'appuis de la part des insurgés.
Nous avons le même ennemi, et nous souhaitons une aide mutuelle dans nos guerres mutuelles. Nous ne demanderons pas votre aide contre l'Allemagne, simplement contre Staline. Notre volonté n'est que de restaurer un gouvernement polonais sur les terres que Joseph Staline a ordonné d'envahir, faisant couler le sang de vos camarades pour porter assistance au fascisme allemand. Nous sommes prêts à renégocier les frontières du traité de Riga si nos forces unies réussissent à vaincre le "petit père des peuples".
avatar
Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3197
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Négociations] Réduit de Vilnius

Message par Vautour le Mar 4 Juil 2017 - 21:10


L’ordre de cesser les exactions des forces de police encore structurées est peu entendu : depuis des mois d’anarchie, cela fait longtemps que le gouvernement polonais ou son reliquat d’autorité ne peut plus rien faire face à une population déchaînée qui s’auto-organise dans des quartiers gérés quasiment par les seuls habitants. Coupée du monde, Vilnius est affamée : le rationnement est strict et de plus en plus raccourci, consistant surtout en des transferts illégaux depuis la Lituanie. Tel un vaste siège à ciel ouvert. Ainsi les soldats eux aussi ont faim, soif, manquent de logis, manquent de quoi entretenir les armes et les véhicules, et l’armée n’est pas opérationnelle comme le sous-entend Sikorski (tout ceci est secrètement inclus dans un rapport réservé au général seul).

Le Président lituanien avait, dans un premier temps, refusé en bloc la proposition polonaise, considérant qu’après tant d’années à avoir dû subir pour la Lituanie l’humiliation de l’occupation prolongée de sa capitale, ce retranchement n’était que le bref sursis d’une vengeance en exécution, tandis qu’un jour les Allemands ou les Soviétiques finiraient par libérer la ville. Devant l’offensive allemande, surprise et trahison, vers Melme et toutes les grandes villes de la Lituanie, il annonce plus simplement qu’il ne tentera pas la moindre action contre les troupes polonaises, se préoccupant d'abord de la défense du territoire actuel.

Les insurgés biélorusses sont sans doute ceux ayant le moins à coeur de lutte contre le Parti à Moscou, mais visent bien plutôt une indépendance tranquille de la République, leur leader étant un ancien staliniste et fervent orthodoxe. Plusieurs parmi eux par ailleurs ont lutté en Pologne et ont entendu des rapports sur les massacres de communistes lors des derniers jours du régime. Ils refusent donc catégoriquement la proposition, tandis que les insurgés d'Ukraine et de Léningrad, si leur haine envers l'oeil moscovite et dictateur est plus forte, n'ont pas donné de suite à la prise de contact jugeant l'occasion mauvaise pour leur image publique et la distance trop forte.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1923
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum