[Guerre] Guerre germano-polonaise

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Vautour le Ven 9 Juin 2017 - 23:24

Modération :

TOUR 4 - ATTAQUE : URSS / ALLEMAGNE & TCHÉCOSLOVAQUIE

FRONTS

Front Nord & Prusse orientale :

Spoiler:
Les Polonais n’ont aucune chance : la Ière Armée soviétique et les troupes allemandes, bien que sans coordination, mènent des assauts symétriques contre la IVème et la Vème Armées polonaises placées à Suwalki et dans Lyck conquise. Sans l’avance ni technique ni numérique ni stratégique, les Polonais se défendant d’un côté et tentant de tenir leurs positons se font constamment prendre à revers de l’autre. Comme prévu par l’état-major soviétique, les troupes polonaises en Lituanie sont ainsi coupées de tout soutien; néanmoins l’avance allemand est elle aussi rapide et surtout dirigée dans l’immédiat vers la Lituanie occupée, donnant le beau rôle de libérateur pour l’instant au commandement nazi. Les deux forces armées se retrouvent finalement dans Suwalki après quelques heures seulement de siège tandis qu’au nord les Nazis avancent vers Alytus et que les Polonais, totalement dépassés, doivent relâcher la pression sur Kaunas, reprise par les insurgés ennemis. Plus à l’ouest les Allemands s’emparent finalement de Mlawa, puis plus facilement de Plock et Modlin, en urgence, grâce à l’arrivée de renforts ayant débloqué le centre et surtout suivant la volonté de l’état-major de dresser tout de suite une ligne offensive vers la capitale : les Panzer écrasent les conscrits. Les troupes n’avancent pas plus loin : une réorganisation reste nécessaire et les ponts de la Vistule, là aussi, ont été explosés par les Polonais.

Pertes soviétiques :
- Tués : 602
- Blessés : 587
- Véhicules détruits : 2 BT-2, 2 I-16, 6 Iliouchine DB-3

Pertes allemandes :
- Tués : 916
- Blessés : 1 002
- Véhicules détruits : 6 Panzer I, 2 Panzer II, 8 H 112, 1 H 51, 2 Go-145

Pertes polonaises :
- Tués : 3 767
- Blessés : 4 581
- Faits prisonniers : 15 000
- Véhicules détruits : 14 NC1, 4 TK-2, 6 PZL P.1/II, 13 SPAD 61, 9 PWS-1, 19 Potez-25, plusieurs canons

Front Est :

Spoiler:

L’avancée soviétique est spectaculaire : par un printemps radieux, sur un terrain favorable, les armées avancent comme pour une promenade sans rencontrer la moindre résistance. Étrange spectacle que celui d’un pays qui se donne ainsi tout entier, de Lwow à Przemys, de Luck à Chelm, de Brezsc à Siedlce, de Bialystok à Lomza. La VIe et la VIIe Armées polonaises, ramenées à Lomza et Przemysl, sont surprises alors que les généraux pensaient un relâchement des tensions avec l’URSS possible. À Lomza, comme à Suwalki, les Polonais se retrouvent à affronter sur leur avant et leur arrière des forces redoutables et la VIème Armée se voit elle aussi rapidement enfermée : tandis que les soviétiques attaquent depuis Bialystok de face, les Allemands prennent après deux nuits de bombardement la ville de Mlawa et, sans apporter un soutien direct à l’URSS détruisent les convois de ravitaillement à mesure qu’ils avancent vers le sud. Pour autant, à trop souhaiter une percée vers la capitale, les Allemands oublient souvent de protéger leur flanc gauche et les Polonais mènent plusieurs raids, sachant Lomza perdue, parfois réussis. Sur le reste du territoire, comme indiqué, tout n’est que percées, mis à part peut-être au Sud. Fin Avril 1938 les Soviétiques tiennent Deblin et sont aux portes de Varsovie : tous les centres urbains d’importance avant ce point sont tombés et la VIème subi des pertes colossales, d’autant après le rapatriement d’escadrilles. Varsovie, d’ailleurs, qui n’est plus que l’ombre d’elle-même : bombardée en permanence par les Soviétiques, les victimes civiles atteignent au fil des jours des hauteurs inégalées.

Pertes soviétiques :
- Tués : 1 408
- Blessés : 1 625
- Véhicules détruits : 1 T-28, 7 BT-2, 2 I-16, 3 Tupolev SB, 3 Iliouchine DB-3

Pertes polonaises :
- Tués : 5 245 (dont 2 000 civils)
- Blessés : 12 720 (dont 6 000 civils)
- Faits prisonniers : 15 000
- Véhicules détruits : 12 NC1, 10 PZL P.7, 17 Potez 25, plusieurs canons

Front Nord-Ouest :

Spoiler:
Les forces allemandes à peine ralenties par l’offensive polonaise repartent de plus bel. Maîtres des côtes, à l’assaut depuis la Prusse orientale, Stolp et le nord-ouest, la supériorité technique et aérienne permet de créer rapidement un étau resserré jusqu’à Dantzig. Franchissant ultimement les derniers morceaux de frontière qui n’avaient pas encore été capturés, les forces allemandes s’engouffrent depuis l’ouest tandis qu’à l’est, à grand renfort de chars, celles-ci chassent les Polonais des forêts. L’enterrement des Polonais ralentit l’infanterie mais bientôt ce sont des centaines de tombeaux qui sont ainsi formés après les pluies de bombes. La poche de Dantzig se referme : la ville, toujours occupée, est ainsi nourrie en renforts polonais mais qui ne sont pas des recrues fraîches, bien plutôt des formations forcées de se retraiter et poursuivies. De là, sans soutien maritime - tout au contraire les bombardements sont constants - la ville est totalement reconquise.

Pertes allemandes :
- Tués : 1 815
- Blessés : 2 026
- Véhicules détruits : 3 Panzer I, 2 H 112, 2 H 51

Pertes polonaises :
- Tués : 6 783
- Blessés : 8 240
- Faits prisonniers : 30 000
- Véhicules détruits : 22 NC1, 19 SPAD-61 et PWS-A, 15 Potez 25 (18e Groupe de bombardement décimé)

Front Central :

Spoiler:
La contre-attaque massive de l’Allemagne décime, par ses divisions de chars d’assaut et ses vagues aériennes continuelles, le front. La surprise de l’offensive polonaise est oubliée et l’Allemagne passe définitivement d’une posture défensive et une attitude offensive qui se veut une sortie éclair et remarquée de la grande armée du Reich. Avec les VBL, les Panzers groupés - et de nouvelle génération - et un flot de bombes, Poznan tombe en seulement trois jours, elle si difficilement reprise par les Polonais auparavant. Les Allemands s’avancent face à une armée en déroute : après les précédentes pertes blindées, malgré les renforts en infanterie, face à des BF109 devenus des nuées de sauterelles inarrêtables, le front lâche. En deux semaines l’armée allemande prend Torun, rejoint les forces de Prusse orientale pour prendre Plock puis Modlin; plus au sud Lodz est capturée, avec Czestochova. La marche vers Varsovie paraît implacable, bombardée elle aussi sans relâche côté allemand - quoiqu’avec moins d’intensité que les Soviétiques.

Pertes allemandes :
- Tués : 1042
- Blessés : 1 067
- Véhicules détruits : 6 Panzer I, 3 Panzer II, 5 BF109, 1 Do 17, 7 He 112, 2 Go 145

Pertes polonaises :
- Tués : 7 712 (dont 2 000 civils)
- Blessés : 9 874 (dont 1 500 civils)
- Véhicules détruits : 31 TK-3, 11 TKD, 7 NC1, 12 SPAD 61, 12 Bréguet XIX

Front Sud :

Spoiler:

À Cracovie, c’est la débandade : la IIIème Armée, si elle était parvenue à repousser violemment les tchécoslovaques jusqu’à leur prendre un peu de leurs terres, apparaît comme profondément rongée de l’intérieur par le renseignement allemand. Après les rumeurs de tentatives de prises de contact avec l’URSS, de nombreux officiers et soldats profondément anti-russes préfèrent la défection et l’acceptation des idéaux national-socialistes plutôt que de pactiser avec l’ogre communiste. De là une perte d’effectif s’ajoutant à la suprématie allemande dans les airs qui transforme la cité en champ de ruines. Les SPAD-61 sont décimés, les Bréguet XIX incapables d’avoir un ciel vide pour tenter quelques opérations. La seconde ville de Pologne tombe ainsi malgré une courageuse résistance et des lignes d’artillerie qui, les premiers jours de siège, tiennent en haleine les hordes nazies ainsi que parfois même l’aviation adverse, ou des chars qui de même contiennent quelques Panzer avant que le tout s’effondre.

La concentration des forces tchécoslovaques en un seul point, vers Nowy Sacz, permet d’imposer une telle pression sur la ville que celle-ci finit par tomber. L’Avia B.534 et l’excellent LT vz 35 font leurs preuves contre des engins moins puissants et forcent les lignes pour un siège écourté. Cette prise est toutefois importante : elle marque l’avancée tchécoslovaque vers Tarnow et la constitution et d’une ligne de démarcation en cas d’avancée continue des Soviétiques, et d’une ligne d’encerclement avec les forces allemandes.

À Przemysl justement, les forces soviétiques sont stoppées face à une défense plus structurée que prévue, finalement. Il ne s’agit que de restes d’une VIIème Armée sans aviation et trouée de part en part sur la ligne de défense qui avait été établie sur le front est, mais des restes encore vivaces, notamment grâce à l’arrivée au dernier moment de quelques appareils capables de tenir une lutte aérienne, les Soviétiques ayant concentré leur aviation sur le centre du pays.

Pertes soviétiques :
- Tués : 714
- Blessés : 809
- Véhicules détruits : 2 T-28, 6 BT-2, 1 BT-7, 4 I-16, 6 Tupolev SB, 7 Iliouchine DB-3, 1 Pe-8

Pertes allemandes :
- Tués : 700
- Blessés : 514
- Véhicules détruits : 4 Panzer I, 1 Panzer II, 3 He-112, 1 B-1, 3 Go-145

Pertes tchécoslovaques :
- Tués : 842
- Blessés : 1045
- Véhicules détruits : 2 Skoda LT vz.35, 1 Tančík vz.35, 1 B-534

Pertes polonaises :
- Tués : 17 438 (dont 4 000 civils)
- Blessés : 28 721 (dont 6 000 civils)
- Faits prisonniers : 8 000
- Véhicules détruits : 9 NC1, 7 7TP, 11 TKW, 25 SPAD-61 (9e Escadrille de chasse décimée), 28 Bréguet XIX, plusieurs canons et camions

CARTE

Spoiler:
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2145
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par galx le Sam 10 Juin 2017 - 15:08

Modération:

Bilan des pertes:


Chiffres :
Spoiler:
Pologne:
. 108 524 morts
. 150 496 blessés
. 83 000 prisonniers
. 240 chars détruits
. 619 avions détruits

Allemagne:
. 18 625 morts
. 25 323 blessés
. 110 chars détruits
. 166 avions détruits

URSS:
. 13 624 morts
. 13 751 blessés
. 99 chars détruits
. 88 avions détruits

Tchécoslovaquie:
. 3923 morts
. 5164 blessés
. 21 chars détruits
. 48 avions détruits

Lituanie:
. 1500 morts
. 1400 blessés
. 3000 prisonniers

Résumé (Babaants) :
Spoiler:
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1781
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Gungauss le Sam 10 Juin 2017 - 15:11



Rzeczpospolita Polska

TOUR 4 - DÉFENSE

Affaires militaires et intérieures

La guerre est perdue.

A Varsovie, la police militaire et la police montée capturent et exécute sur la place publique tous les leaders et les élus des partis communistes et socialistes, accusés de trahison envers la République de Pologne. Les leaders des partis sympathisants avec l'Allemagne sont également fusillés. Ainsi, ce sont tous les partis membres du Centrolew, ainsi que le PPS et le KPP qui sont exterminés, disparaissant sous les balles.
Le gouvernement s'est éparpillé et a pris le maquis. Ordre a été donné à de nombreuses unités d'élite de l'armée polonaise de faire de même.

Le Président Mościcki s'est suicidé dans son bureau après l'annonce de l'arrivée des Soviétiques à Siedlce et des Allemands à Modlin. Le général Jozef Beck a repris l'intérim de la fonction avant de prendre le maquis.

Partout sur le front, les armées qui n'ont pas pris le maquis reçoivent l'ordre de se rendre. Avant leur capitulation, elles doivent réduire à néant toute infrastructure stratégique. Les puits de mine sont noyés à l'essence et incendiés. Les machines industrielles sont sabordées. Les ponts sont détruits. Les voies ferrées et les ports fluviaux sont sabotés. Les navires fluviaux marchands sont coulés pour boucher les voix commerçantes.

A Varsovie, les 150 Renault FT fraîchement refondus en Renault NC1 sont alignés pour la bataille finale.
Une vingtaine de copies de Mark III anglais et une cinquantaine de Panhard AMC P16 M29 et de Wz 29 sont également mises en ligne de bataille. Partout dans la capitale, des barricades sont levées, les arbres sont abattus au milieu des rues. Les infrastructures autour de la ville sont sabotées : ponts, écluses,
ports fluviaux. Rien ne doit être laissé à l'ennemi. Les plans des matériels militaires polonais sont brûlés, ainsi que toutes les archives des services de renseignements sur l'identité des agents présents en Allemagne et en Union Soviétique.
Des fusils sont distribués aux forces de police, de gendarmerie ainsi qu'aux vétérans des légions polonaises et aux jeunes volontaires de plus de 14 ans. Au total, près de 25.000 hommes sont ainsi légèrement armés.
Des canons antichar de 47mm sont dissimulés dans des vitrines marchandes, des mines sont posées dans les parcs et sur les axes principaux.

Tout est fait pour que la capitale ne tombe pas sans se battre. Le mot d'ordre est passé à toute la population : l'ennemi ne doit trouver aucune coopération sur le territoire polonais.

Affaires étrangères

Message transmis via les ambassades à la France et la Grande-Bretagne

La République de Pologne s'est sacrifiée pour prouver au monde l'ignorance de Paris et Londres. Preuve est faite que l'Allemagne a réarmé, qu'elle s'est faite des alliés et que les traités de 1919 ont été bafoué.
Vous avez décidé de laisser la Pologne disparaître, une fois de plus, montrant ainsi votre couardise et votre faiblesse. Les armées polonaises, fortes de plus d'un million d'hommes, équipés de matériel militaire français et britannique, héritière des enseignements de la mission militaire française de 1920,
s'est effondré. Cela sera le sort de la France et de la Grande-Bretagne. Vous aviez à choisir entre le déshonneur et la guerre. Vous avez choisi le déshonneur, et vous aurez la guerre.

Gungauss
Chef de Département des Nations Unies
Chef de Département des Nations Unies

Messages : 3197
Date d'inscription : 16/10/2011
Localisation : A bord du R95

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Vautour le Dim 11 Juin 2017 - 3:18

Modération :

TOUR 4 - DÉFENSE : POLOGNE

Dans l’attente de la percée fatale et la démence des derniers jours, Varsovie et les bastions encore libres plongent dans un bain de sang fomenté par les autorités elles-mêmes. Les sympathisants des envahisseurs, des deux côtés, sont exécutés par les forces de l’ordre dans un excès de colère et de haine, notamment devant l’imposante fatalité qui marque les esprits que bientôt la Pologne redeviendra un souvenir. Dans les rues les voisins dénoncent les présumés communistes, socialistes, ainsi que les présumés nationalistes, rendant fort large le spectre des ennemis de la patrie que chacun dans son quartier se charge d’éliminer, d’autant plus avec la distribution de fusils généralisée. Les juifs sont eux aussi des cibles, avant même l’arrivée des nazis, rendus parmi d’autres coupables des avancées soviétiques. Les 26 et 27 mai 1938 sont surnommés la « boucherie varsovienne », près de 800 exécutions sont rapportées et plus encore de jugements populaires dans les rues; la police militaire parque les communistes, surtout, dans des camions vers la périphérie de la ville pour des assassinats de masse dans lesquels perdent la vie plusieurs leaders comme Józef Unszlicht.

Ce qui reste d’une armée honorable protège, selon les ordres, ce qui reste d’une ville moderne : peu de choses. Les bombardements soviétiques et allemands continuent, les pertes en milliers s’étalent, et les initiatives pour constituer une défense citadine doivent faire face à la cohue généralisée et aux suspicions, partout présentes. Dans le reste du territoire polonais libre, sinon, sont bien réussies les opérations de sabotage dans la retraite qui permettront très probablement et de ralentir les troupes ennemies et de rendre les infrastructures inutilisables avant un moment, marque ultime bien qu’éphémère d’une volonté de revanche qui ne s’éteindra jamais.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2145
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Shikkoku le Dim 11 Juin 2017 - 9:56



Reichsminister des Auswärtigen



Communiqué à l'Union Soviétique, la Lituanie et la Tchécoslovaquie :

Nous invitons la Russie, la Lituanie et la Tchécoslovaquie à Suwalki, ville du Nord de la Pologne occupée de façon conjointe par l'Armée Rouge et la Wehrmacht, pour procéder à une conférence stratégique sur le partage de la République de Pologne et la mise en place d'un système visant à empêcher la résurgence du danger polonais en Europe de l'Est et Centrale.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Shikkoku le Mer 14 Juin 2017 - 10:23


TOUR 5 - OFFENSIVE

Bombardements de Varsovie et assaut sur la ville :


Varsovie, dernière ville libre d'importance de Pologne, doit tomber.

Pour ce faire, tandis que la ville continue d'être bombardée depuis plusieurs mois par l'aviation allemande appuyée de temps en temps par des missions soviétiques, la ville sera encerclée par une tactique de pince qui verra deux groupes armés traverser la Vistule, encercler la ville. Au même moment, au départ de Lodz comme les autres groupes, un groupe armé devra s'avancer vers la ville et poser des défenses de campagne pour stopper une potentielle contre-offensive des derniers résistants de Varsovie.

Dans le ciel, les meilleurs pilotes de la Luftwaffe devront continuer leurs missions et détruire la ville. Pour faire ployer la résistance, les cibles civiles sont encouragées autant lors des bombardements que lors de l'assaut terrestre sur la ville.

Propagande de guerre :

L'Allemagne appelle les derniers combattants polonais à se rendre pour éviter un bain de sang qui verra les populations non-combattantes périr en masse.

Communiqué aux alliés de la guerre germano-polonaise :

Berlin ne cache pas son incompréhension face à l'absence de réponse quant à la conférence de Suwalski.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Vautour le Ven 16 Juin 2017 - 13:08

Administration :
Les joueurs de l'URSS et de la Tchécoslovaquie ont 48h pour publier leur participation au cinquième tour et une éventuelle réponse à la proposition allemande, après quoi le tout sera simulé par la modération.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2145
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Camarade Baptiste le Ven 16 Juin 2017 - 19:35




Après avoir pris Nowy Sacz, l'objectif suivant est Tarnow. Laissant une division couvrir les arrières, ce sont 80 000 hommes qui partent donc à la conquête de la dernière grande ville de la région, avec le même nombre de véhicules blindés et la même couverture aérienne que l'offensive précédente.

Si la ville est prise, l'objectif sera après de faire jonction avec les troupes allemandes pour former une poche au Sud-Ouest de Cracovie.



Message à l'Allemagne:

Nous acceptons de participer à une conférence de Suwalki.

Camarade Baptiste
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 160
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Iska le Sam 17 Juin 2017 - 18:56

Message à l'Allemagne:

Nous acceptons de participer à une conférence de Suwalki.
avatar
Iska
Modérateur
Modérateur

Messages : 421
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : FRONCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par narukage le Sam 17 Juin 2017 - 21:16


:globe: Republique Autrichienne :globe:


Außenminister von Österreich

L'Autriche décide de condamner l'action allemande et l'invasion de la Pologne mais se déclare neutre dans le conflit germano-polonais. Nous décidons également un appel à la SDN afin de condamner toutes les actions allemandes et de prendre des sanctions à l'égard de celle-ci. L'Autriche décide de déclarer la Pologne comme pays en crise et invite ses dirigeants à s'abriter en Autriche et invite les populations polonaises à résister à l'occupation.

:mac: À l'intention de l'Allemagne :mac:

L'Autriche considère tout traité proposé par les vainqueurs contre la Pologne comme invalide et illégal.

narukage
Gratte-papier
Gratte-papier

Messages : 19
Date d'inscription : 17/06/2017
Localisation : Belgrade

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Vautour le Dim 18 Juin 2017 - 13:45

Modération :

TOUR 5 - ATTAQUE : URSS / ALLEMAGNE & TCHÉCOSLOVAQUIE

FRONTS

Front Nord & Est :

Spoiler:
Les Soviétiques n’ayant mené aucune initiative au Nord lituanien si ce n’est la pacification d’une petite bande de territoire jusqu’à Sejny, ce sont les Allemands qui, étonnamment, ont continué l’offensive jusqu’à prendre d’abord Alytus pour prendre libérer ensuite la partie sud de Kaunas de toute présence polonaise, pour avancer finalement jusqu’à l’ancienne frontière entre la Lituanie et la Pologne. Vilnius est ainsi un dernier bastion de républicains polonais qui reproduisent la terreur anti-fasciste et anti-communiste de Varsovie depuis qu’ils en ont reçu des rumeurs, terrorisant aussi les minorités lituaniennes; la ville n’a même plus à être bombardée, elle se mutile seule, tandis que les milices s’entre-déchirent. Dans le reste du nord polonais non-conquis encore, les troupes allemandes et soviétiques ont avancé jusqu’à la frontière naturelle du fleuve Narew.

Front Central :

Spoiler:
Les troupes allemandes concentrent leurs forces sur la capitale après la prise de Cracovie et une vaste contre-attaque qui leur avait garanti une large part de la partie ouest de la Pologne. Les forces, dans un large mouvement de tenaille, attaquent depuis le Nord (Modlin), le centre (Lodz) et le Sud (Cracovie en remontant en courbure en passant par Sandomierz), et ce rassemblement de chars et d’avions contre des villes abandonnées, sans gouvernement, est fatal. De la même façon les Soviétiques entrent dans la capitale violemment bombardée si bien que là encore, et au sud jusqu’à Sandomiercz, c’est la Vistule qui sert de ligne de démarcation naturelle et stoppe les avancées des uns et des autres qui entraient sinon dans le monde polonais comme dans du beurre. La défense à Varsovie, après des jours sous les obus et dans un vaste chaos inhumain, n’aura pas tenu bien longtemps.

Front Sud :

Spoiler:
Les troupes tchécoslovaques, aidées d’un large soutien aérien des Allemands, entrent rapidement dans Tanow et prennent possession du reste de la poche suite à de nombreuses défections et l’abandon de la ville de Nowy Targ notamment. Les Soviétiques prennent Przemysl après une concentration de leurs efforts dessus qui d’un côté, arrête ainsi les offensives plus au centre, de l’autre permet ensuite d’avancer jusqu’à peu avant Tarnow.

CARTE

Spoiler:
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2145
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Vautour le Mer 21 Juin 2017 - 17:24

Administration :
La guerre se solde par une victoire germano-tchéquo-slovaquo-soviétique. Pour l'après-victoire, s'en référer à la Conférence de Suwalki. Vilnius reste toutefois sous un chaotique reste d'administration polonaise.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2145
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Vautour le Jeu 22 Juin 2017 - 16:15

Modération : Réponse au Reich allemand

Les pertes très élevées côté polonais, les bombardements massifs partout sur le territoire par les Allemands et le sabotage mené par les Polonais avant la chute de la capitale dans Varsovie et leurs derniers bastions, limitent les captures.

Armée de terre :
Spoiler:
* Chars :
- 8 Renault NC1
- 4 Renault NC2
- 14 7TP
- 8 TKS

* Artillerie :
- Nombreux Karabin przeciwpancerny wz.35 et Wz 1925 Pocisk 47 mm
- 12 M-97 7.5 cm
- 12 M-29 10.5 cm
- 20 M-17 15.5 cm

Armée de l’air :
Spoiler:
* Chasseurs :
- 22 SPAD 61
- 20 PZL P.7
- 21 PZL. P.1
- 13 PZL P.24
- 16 PZL P.11

* Bombardiers :
- 23 Potez-15
- 21 Potez-25
- 25 Bréguet XIX

* Avions de reconnaissance :
- 14 PWS-1
- 4 Ansaldo SVA. 9
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2145
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Guerre germano-polonaise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum