[√] Clique du Guangdong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[√] Clique du Guangdong

Message par Gosseau le Jeu 25 Mai 2017 - 1:38


Clique du Guangdong
 


Carte:

Territoire au plein sud de la Chine.

Informations globales

Informations principales

Nom : Forme courte : Guangdong | Forme longue : Clique du Guangdong
Nombre d'habitants : 32.45 millions d'habitants
Superficie totale : ~ 215,210² milliers de kilomètres carrés
Religion officielle : Aucune
Languages et dialectes : Cantonnais ; Ping ; Hakka ; Min
Capitale : Guangzhou (ou Canton)
Monnaie : Yuan (¥)

Description

................La Clique du Guangdong est fondé suite à un désacord entre le fondateur de la République de Chine, Sun Yat-Sen et Chen Jiongming sur la façon d'unir la Chine. Après la guerre des Plaines Centrales, la Clique du Gangdong est l'une des dernières cliques existantes en Chine, avec à la tête de son gouvernement, Chen Jitang.

Politique

Caractéristiques politiques

Type de puissance : Puissance mineur
Type de gouvernement : Clique

Description

................La Clique du Guangdong est gouverné par Chen Jitang qui est le chef du gouvernement et de facto le gouverneur du Guangdong.
 
Gouverneur du Guangdong


Gouverneur : Chen Jitang
   
................Chen Jitang est un chinois d'ethenie Hakka, gouverneur de la province du Guangdong depuis 1931. Il fait parti des derniers seigneurs de guerre ayant un pouvoir significatif. Il cumule à cela, la fonction de commandant de la 4e Armée de Route, du Kuomintang. Sa politique éclairée pour le Guangdong fait qu'il est surnommé « Roi céleste du sud ».

Économie

Description de l'économie

................Le Guangdong est l'une des régions les plus dynamique de Chine et est même à l'avant-garde du capitalisme chinois. Grâce à façade maritime et plus notamment la rivière des Perles et à son Delta, le Guangdong est incontestablement une province ouverte sur le monde, en étant même aux portes de Macao et de Hong Kong. La présence de la rivière des Perles, permit également l'établissement d'une importante agriculture, au point de faire de la province l'un des greniers du pays. Une industrie fait majoritairement d'artisants de céramique, de soie et de sucre permettent également de faire prospérer efficacement la région.

Finances

Produit intérieur brut : ?
Croissance du produit intérieur brut : ?
 
Armée du Guangdong


Effectifs

Nombre de soldats : ~ 200 000 soldats dont 100 000 miliciens.

Organisation des troupes :

  • Escouade – 14 hommes
  • Section – 42 hommes (3 escouades)
  • Compagnie – 126 hommes (3 sections)
  • Bataillon – 504 hommes (4 compagnies)
  • Régiment – 1512 hommes (3 bataillons)
  • Brigade – 3024 hommes (2 régiments)
  • Division – 12 096 hommes (4 régiments)
  • Armée de campagne – 24 192 hommes (2 divisions)
  • Groupe d'armée – 72 576 hommes (3 armées de campagne)


Répartition des troupes:


  • 1re Division - Guangzhou
  • 2e Division - Guangzhou
  • 3e Division - Shenzen
  • 4e Division - Zhuhai
  • 5e Division - Chaozhou
  • 6e Division - Meizhou
  • 7e Division - Heyuan
  • 8e Division - Shaoguan
  • 9e Division - Qingyuan
  • 10e Division - Zhaoqing
  • 11e Division - Yunfu
  • 12e Division - Maoming
  • 13e Division - Zhanjiang
  • 14e Division - Chaozhou
  • 15e Division - Meizhou
  • 16e Division - Heyuan
  • 17e Division – Shaoguan


Dotations en pistolets :
Mauser M1896
44in Smith & Wesson Russian Model
FN M1900/M1910/M1910-22
Type 26 revolver

Dotations en pistolets-mitrailleurs :
MP18

Dotations en fusils et carabines :
Mauser M1888
Mosin-Nagant M1891
M1886 Mannlicher
Mannlicher-Schoenauer M1903
Carcano Modello 1891
Vz 24

Dotations en mitrailleuses :
MG 08
ZB vz. 26
Hotchkiss M1914
Maxim M1910
Madsen M1908/1916

Dotations en mortiers :
Stokes
Divers mortiers allant du 47mm au 200mm

Nombre de tanks : ? tanks
?

Nombre d'automitrailleuses : ?  automitrailleuses

Nombre de canons antiaérien : ? canons antiaériens
?

Nombre de canons de campagne : ? canons de campagne
M12 7.5cm
18-pdr Mk IV

Nombre de canons de montagne : ? canons de montagne
Krupp 7.5cm
Krupp M14

Nombre d'obusiers : ? obusiers
?

Nombre d'obusiers de siège : ? obusiers de siège
?

Composition de l'aviation terrestre : + 70 avions
?

Relations extérieures de la Clique du Guangdong

................La Clique du Guangdong est allié avec la Clique de Guangxi. Ouverte sur le monde, la Clique possède des bonnes relations avec la plupart des nations occidentales. Pragmatique à l'égard des communistes chinois, la Clique du Guangdong est toutefois fermement anti-japonaise.



Sources : Men-at-Arms Chinese Civil War Armies 1911-49 ; Men-at-Arms Chinese Warlord Armies 1911-30 ; Wikipédia ; Encyclopédie Baidu
avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3695
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Clique du Guangdong

Message par Shikkoku le Jeu 25 Mai 2017 - 20:11

Accepté.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5378
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Clique du Guangdong

Message par Gosseau le Dim 28 Mai 2017 - 12:55

Clique du Guangdong

Affaires internes

……….La situation du Guangdong est devenue complexe ces derniers temps, entre l’annihilation des troupes communistes chinoises dans sa proche région et l’intensification des actions militaires du Kuomintang, il y a de quoi se sentir cerné à Canton. Malgré tout, le Guangdong subsiste grâce à son alliance avec la clique du Guangxi avec laquelle il forme même un « conseil politique du Sud-Ouest » et à son influence qui perdure encore en interne du Kuomintang. Il est devenu primordiale de faire en sorte que le Guangdong se distingue du reste de la péninsule chinoise et tous les efforts du gouvernement de Chen Jitang se dirigent déjà en ce sens depuis son arrivé au pouvoir en 1931. En réalité, ce qu’il manque au goût de celui-ci, est un socle idéologique. Il y a les nationalistes du Kuomintang (KMT) qui se revendique (illégitimement selon lui) de Sun Yat-sen et les communistes du Parti Communiste Chinois (PCC) qui se revendique d’une ligne marxiste-léniniste, mais quid donc d’une « troisième force » politique ? Il y a bien sûr eu diverses tentatives par le passé y compris même de la part de l’ancien dirigeant du Guangdong, Chen Jiongming avec le parti Zhi Gong, mais derrière il n’y avait pas de socle idéologique, quelque chose de réellement pensé et appliqué, c’était simplement une « chose » en opposition aux forces existantes et rien d’autre. Depuis déjà le début de son « règne », Chen Jitang mise beaucoup sur l’éducation et notamment sur l’inculcation des valeurs néo-confucéennes, la Chine doit savoir miser sur ses traditions sans pour autant se fermer des autres cultures. C’est aussi l’avis de Carsun Chang qui est un philosophe, intellectuel et politique chinois. Il dirige actuellement l’Institut Xuehai au Guangdong, mais il devra désormais cumuler cela par son nouveau poste de conseiller privé (ce qui n’est pas sans rappeler une vieille tradition impériale) de Chen Jitang. En somme, son travail se résumera à celui « d’idéologue », il pourra s’entourer de ses proches notamment universitaires sous réserve d’approbation de Chen, afin d’éviter toutes tentatives « d’indiscrétion » de la part du KMT ou du PCC. Il devra en outre s’occuper de la rédaction d’une constitution, en se servant de l’expérience qu’il a pu tirer de ses nombreux voyages en occident.

Carsun Chang, nouvelle « tête pensante du régime »:

Affaires externes

……….Avec une telle façade maritime et simplement son héritage du passé, le Guangdong se trouve comme étant l’une des régions chinoises les plus ouvertes au monde. Et pour continuer à subsister, il est devenu nécessaire de trouver des partenaires privilégiés sur certains pans locaux jusque-là inexploités ou trop peu jusqu’ici. Une missive diplomatique fut envoyée en ce sens à Berlin, pour leur demander s’ils acceptaient de recevoir une délégation diplomatique chinoise.
avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3695
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Clique du Guangdong

Message par Gosseau le Mer 7 Juin 2017 - 13:43

Fédération chinoise


Une nouvelle ère


……….Les peuples de toute la Chine ont été plongés dans des souffrances et des tribulations politiques à cause de l'esprit totalitariste et prétendue nationaliste du gouvernement réactionnaire de Chiang Kai-shek qui a trahi nos peuples, en étant soumis par les impérialistes européens puis maintenan incapable de répondre à l’expansion sans fin des réactionnaires japonais. Heureusement, il est maintenant place à l'unification des peuples chinois, ceux qui sont progressistes, qui veulent libérer la Chine de l'oppression communiste, japonaise et européenne, pour protéger la vie et la propriété des Chinois. Les présidents des gouvernements des « cliques » de Guangxi, du Hunan, de Guizhou, du Yunnan, de Sichuan et du Guangdong, qui sont les représentants de la volonté de toute la nation, ont décidé de former un gouvernement provisoire composés. Dans cette continuité unificatrice, le premier acte du gouvernement provisoire est de proclamer la fondation de la Fédération chinoise (中华联邦 - Zhong Hua Lian Bang). Chengdu fut désigné comme capitale de la Fédération chinoise, due à sa position géographique centrale dans la péninsule. Le gouvernement provisoire de la Fédération chinoise a aussi pris à l'unanimité les décisions suivantes : proclamation de la création du Gouvernement populaire de la Fédération chinoise composés de civils et militaires exemplaires, le gouvernement est chargé de la formation rapide des divers organes du nouvel État afin de mener à bien l’action gouvernementale. Que la Fédération chinoise est l’unique représentant démocratique des peuples chinois. Le gouvernement populaire déclare qu’il est disposé à établir des relations diplomatiques avec tous les gouvernements étrangers qui sont prêts à respecter les principes d'égalité, de bénéfice mutuel et de respect mutuel de l'intégrité territoriale en l’honneur du guide de la révolution chinoise, Sun Yat-sen.

Composition du gouvernement populaire:


Cabinet



Premier ministre : Long Yun (Indépendant)
Ministre des Affaires étrangères : Yan Huiqing (Indépendant)
Ministre de l'Intérieur : Liu Xiang (Indépendant)
Ministre de la Guerre : Bai Chongxi (Indépendant)
Ministre de la Justice : Fang Zong-ao (Indépendant)
Ministre des Finances : Ma Yinchu (Indépendant)
Ministre du Commerce, de l'Industrie, des Infrastructures et des Communications : Liu Xiang (Indépendant)
Ministre de l'Agriculture : Liao Chongzhen (Indépendant)
Ministre de l’Éducation : Cai Yuanpei (Indépendant)

avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3695
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Clique du Guangdong

Message par Gosseau le Dim 11 Juin 2017 - 3:46

Fédération chinoise


Affaires internes


……….Malgré l’émotion qui sut la proclamation de la fédération, la situation régionale fait vite retomber sur terre les choses. Entre d’un côté la pression des communistes et maintenant des Japonais, il n’y avait pas de place pour la division. Chen Jitang en accord avec les membres son gouvernement pris donc la décision de reporter la tenue des élections générale et de la promulgation de la constitution. Officiellement, les principales raisons données par l’exécutif sont les difficultés de préparation des élections et au contexte explosif dues aux invasions de la Chine. Officieusement, c’est aussi tout simplement par peur que les adversaires de la Fédération utilisent toute instauration de la démocratie pour affaiblir le régime. En conséquence, cela fait de facto de la Fédération chinoise, une dictature présidentielle pour une durée bien sûr « indéterminée » puis que tout cela s’agit d’un simple report. Au final, cela représente un système très similaire quoique plus organisé, auquel étaient habitués les Chinois depuis des années au sein des cliques. La différence majeure, étant le système fédéral qui est promulgué dès maintenant par décret, avec les territoires des ex-cliques formant chacune d’elles un État fédéré, dont le gouverneur est directement nommé par le président. Chen Jitang à toutefois tenu à former une commission, chargés de réfléchir et préparer la tenue des élections générales, vu la faible expérience des fonctionnaires chinois en la matière et plus simplement démontrer de sa bonne foi envers ses concitoyens.

Chen Jitang maintient son emprise:

……….Chen Jitang bien que maître incontesté de la Fédération, a des inquiétudes concernant l’avenir de son pays. Comme Sun Tzu la si bien démontré dans son célèbre ouvrage, l’information est une part importante de la guerre, et lorsque qu’on a « son » pays coincé entre une guerre à sa gauche et un autre à sa droite, il y a de quoi effectivement de poser des questions. Comme donc de nombreux états occidentaux ou non, un service de renseignement fut crée à Chengdu par une directive présidentielle. Le Bureau de Sécurité Nationale – BSN aura à sa tête Wang Mingzhang également général dans l’armée. Le BSN a des pouvoirs extrêmement étendues, allant du contre-espionnage, au renseignement extérieur, sécurité des communications...ect. Il sera composé des « espions » des ex-cliques, de policiers et de militaires de haut niveau, justifiant leur appartenance à cette nouvelle agence fédérale.

Affaires externes


……….La proposition britannique est évidemment acceptée, toutefois nous aimerions que cette réunion se tienne en Asie, Chengdu serait un lieu idéal et pourrait même être un symbole aux yeux des Chinois.

……….Un communiqué public fut dévoilé, essentiellement destiné aux États-Unis d’Amérique. Le président de la Fédération chinoise Chen Jitang y remercie au nom de son gouvernement et des peuples Chinois, les États-Unis d’Amérique pour leur aide précieuse qu’ils accordent aux peuples chinois dans leur lutte contre le communisme mais aussi contre l’expansionnisme japonais en prenant des mesures concrètes. Les Pays-Bas furent aussi chaleureusement remercié pour avoir été le premier État à avoir reconnu la Fédération chinoise.

avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3695
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Clique du Guangdong

Message par Gosseau le Mar 13 Juin 2017 - 20:15

Fédération chinoise


Affaires internes


……….La création de la Fédération chinoise apporte un problème assez cocasse avec elle, qui est la question des diverses forces armées des anciennes cliques. L’ensemble des troupes actives et de réserve des 6 ex-cliques, représentent 1,2 millions d’hommes ce qui est un gigantesque. En partant simplement du constat que la logistique deviendrait vite un casse-tête, il fut décidé de réorganiser tout cela « proprement ». Ainsi donc, comme promis lors du comité politique de Canton, l’ensemble des troupes des ex-seigneurs de guerre sont fusionnées au sein d’une armée fédérale. Celle-ci comportera pour sa composante terrestre 399 168 hommes professionnels soit 33 divisions. Ils sont issus des meilleures troupes que disposaient alors les seigneurs de guerre, et n’ont absolument rien à rougir face aux troupes occidentales (sachant qu’ils sont en plus, formés prioritairement par les formateurs militaires étrangers). Ils sont également « métissés » entre-eux, ainsi un soldat du Sichuan se retrouvera mélanger avec des soldats originaires du Guangdong par exemple, cela évitera un « entre-soit » qui pourrait grandement nuire à la conduite de futurs opérations. En outre, les troupes professionnelles sont exclusivement équipées du matériel américain récemment fourni, et ce pour des raisons de performance mais aussi de logistique. Cette simplification devrait permettre un grand gain de mobilité sur le champ de bataille, chose dont les soldats Chinois ont cruellement besoin. Pour sa composante aérienne, 16 347 hommes y sont affectés. Et enfin, afin d’optimiser l’efficacité des réservistes, ils auront leur propre composante puisqu’ils seront affectés dans une « garde nationale » dont l’inspiration provient clairement de sa désormais « grande sœur » américaine. Ainsi chaque gouverneur d’État fédéré, aura sa propre garde nationale qui servira aussi bien à renforcer les éléments de l’armée fédérale que d’assurer des missions de secours en cas de catastrophe naturelle, réprimer des émeutes violentes, participer à la construction d’infrastructures publiques…ect. Leurs effectifs s’élèveront à 784 485 hommes soit l’équivalent de 64 divisions et demi. La disposition des troupes est aussi mis à jour.

Disposition des divisions terrestres:

  • 1re Division A - Guangzhou
  • 2e Division - Guangzhou
  • 3e Division - Shenzen
  • 4e Division - Shanwei
  • 5e Division - Shantou
  • 6e Division - Meizhou
  • 7e Division - Heyuan
  • 8e Division - Shaoguan
  • 9e Division - Yangjiang
  • 10e Division - Maoming
  • 11e Division - Zhanjiang
  • 12e Division - Haikou
  • 13e Division - Sanya
  • 14e Division - Qinzhou
  • 15e Division - Beihai
  • 16e Division - Quinzhou
  • 17e Division – Fangchenggang
  • 18e Division – Nanning
  • 19e Division – Kunming
  • 20e Division – Kunming
  • 21e Division – Qiandongnan
  • 22e Division – Guiyang
  • 23e Division – Gongqing
  • 24e Division – Luzhou
  • 25e Division – Neijiang
  • 26e Division – Ziyang
  • 27e Division – Suining
  • 28e Division – Nanchong
  • 29e Division – Dazhou
  • 30e Division – Bazhong
  • 31e Division – Guangyuan
  • 32e Division – Chengdu
  • 33e Division – Chengdu


……….La quête d’une identité pour un pays aussi récent est difficile, surtout quand une République mafieuse prétend aussi représenter le même peuple que la Fédération. Pour le drapeau et les armoiries de la Fédération, il se trouve que ce sont celles de la République de Chine quand elle était louable, c’est-à-dire avant que Tchang Kaï-chek se mêlent du destin des Chinois. C’était fait par provocation mais aussi (et surtout) par reconnaissance que ce régime était le bon, avant le tournant nationaliste à partir de 1928. Pour l’hymne et les divers symboles pour l’armée, ceux de la République de Chine furent donc réutilisé, à bon escient.

Nouvelle hymne de la Fédération et symboles pour les forces armées:


Song to the Auspicious Cloud



Drapeau des forces armées



Insigne de l'armée de terre



Cocarde de l'armée de l'air


……….Les quelques usines de la Fédération se mettent en route pour lancer la production de 36 Curtiss P-6 Hawk, de 90 Martin B-10 et de 36 Vought O2U Corsair. Le potentiel aérien devrait être considérablement renforcé à l’issue de cela, mais la faible expérience en production aéronautique chinoise ralentira considérablement les lignes de production. Pour la production des munitions aux nouvelles armes reçues, les ouvriers devraient mieux s’en sortir car certains sont déjà expérimentés en la matière, et la présence d’ingénieurs américains devrait fiabiliser l’ensemble. Une commande en ce sens fut effectué, de manière à doubler les réserves de munitions pour les armes d’origine américaine.

Production en chaîne des éléments pour le Martin B-10:

Affaires externes


……….La Fédération remercie gracieusement la République française pour sa reconnaissance, nous espérons également entretenir des relations amicales avec votre nation dans un principe d’égalité et de bénéfice mutuel. La proposition d’ouverture d’une ambassade allemande à Canton est accepté, une délégation chinoise est aussi envoyé à Berlin. En ce qui concerne l’Empire romain, sa reconnaissance de la Fédération est apprécié mais les relations qu’entretien cet empire avec l’ennemi nippon, empêche tout approfondissement des relations. L’installation d’une ambassade romaine est donc pour l’instant refusé, mais une délégation est la bienvenue à si jamais Rome change d’orientation.

avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3695
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Clique du Guangdong

Message par Gosseau Hier à 16:20

Fédération chinoise


Affaires internes


……….Les incursions Khambas sur le territoire de l’état du Sichuan constitue une grave atteinte à la souveraineté de la fédération. Les 30e, 31e,32e et 33e divisions sont mobilisés à la frontière pour stopper les forces Khambas. Les 30e et 31e formeront le premier corps d’armée dirigé par le général Yang Sen tandis que les 32e et 33e divisions formeront le second corps d’armée qui sera dirigé lui par le général Huang Shaohong. Les forces aériennes de la région sont mises en alerte et prêt à être déployer si besoin.

Les Khambas sont patiemment attendus par certains:


Affaires externes


……….Des propositions de rencontre avec le Président Chen Jitang sont envoyés à Pandatsang Rapga prétendu Roi de Kham, et au dirigeant de facto de la Clique de Ma, Ma Bufang pour régler le contentieux existant entre la Fédération et les Pandatsang mais aussi la situation plus ou moins critique des Ma.


avatar
Gosseau
Maréchal de Chacun Son Pays
Maréchal de Chacun Son Pays

Messages : 3695
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Clique du Guangdong

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum