[√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Ven 9 Juin 2017 - 2:54



UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


PRIME MINISTER

Égypte, Thaïlande, Pologne : nombreux voient dans Chamberlain le symbole de la défaite idéologique et diplomatique face aux impérialismes fascistes qui s’agrandissent, agrandissent leurs réseaux et les terrains d’expérimentation de leurs pensées racialistes. Les moqueries se multiplient à son encontre quant à la similarité de son nom avec celui de Houston Stewart Chamberlain, tandis que la grande majorité des Britanniques ne supportent pas l’idée d’un pacifisme niais et tolérant, voire soutenant par son silence les actes de barbarie. Dans le Times, on peut lire « Lorsqu’une partie d’échec commence et que les pièces adverses s’avancent, abstenez-vous de tout mouvement et en bien peu de temps la Couronne tombera. » En outre le traité avec l’Irlande sur son retrait des Dominions britanniques déplut aussi à bien des parlementaires.

Les rumeurs de discussions entamées entre le Premier ministre et l’Allemagne hitlérienne sur des concessions en Europe centrale ont aussi porté un sérieux coup à la légitimité de ce dernier dont plusieurs ministres et secrétaires d’État ont demandé la démission dès mars 1938. Après plusieurs semaines de résistance de la part du chef du Parti Conservateur, les réclamations semblaient stagner jusqu’à ce qu’au 13 avril. Ce jour, la British Union of Fascists décida en effet d’organiser une vaste manifestation pacifique et pro-fasciste malgré que n’est pas été rendue l’autorisation des forces de l’ordre d’un tel événement, à Trafalgar Square : la foule fut bien moins nombreuse que prévue - le BUF étant très peu apprécié de la population. Il s’agissait là d’une provocation puisqu’Oswald Mosley, suite à la bataille de Cable Street et à l’interdiction continue d’organiser de nouveaux rassemblements, en était l’initiateur. Aussi c’est la quasi-totalité des 5000 nationalistes présents dans les rues qui furent raflés par la police tandis qu’Oswald Mosley lui-même était condamné et emprisonné. Les biens de la BUF furent donc confisqués, leurs bureaux clos, de même que ceux de la Nationalist Socialist League de William Joyce et John Beckett.


C’en était trop pour Neville Chamberlain qui ne supporta plus la pression environnante émanant des incessantes critiques portant sur son laxisme : il démissionna le 23 avril. Au départ, il envisageait de nommer à sa place le Ministre de la Coordination de la Défense, Thomas Inskip, placé autrefois par Baldwin, expérimenté, mais aussi coup dur de l’époque envers Winston Churchill qui avait souhaité cette place dans le but de ne pas mettre un militariste à la tête de ce nouvel organe; pourtant, recueillant d’abord plusieurs avis, il comprit qu’un tel acte plongerait la scène politique britannique dans un trop vaste rejet populaire et lui préféra le bien mieux apprécié Malcolm MacDonald, précédemment aux Affaires des Dominions, membre du National Labour Organisation (partie du Labour Party prête à coopérer avec le gouvernement d’union nationale) et grand diplomate. Celui-ci a tenu à envoyer un message fort tenant en deux points : d’une part assurer la continuité des politiques sociales entamées par Chamberlain qu’il comptait voir votées ; d’autre part assurer aux démocraties et nations libres le soutien du Royaume-Uni. Pour ce faire il accéléra d’une part la promulgation de la Holidays with Pay Act en la transformant d’une simple recommandation en obligation intimée aux employeurs de donner une semaine de congés payés à tous les travailleurs ; d’autre part passa par la BBC Radio pour transmettre le message à tous les Juifs d’Europe et d’au-delà qu’en tant que partisan de la création de l’État juif qu’il avait soutenue et applaudie, y seraient accueillis avec joie, solidarité, réconfort, tous les Juifs provenant notamment d’États jugés discriminatoires dans lesquels leurs vies ou leurs biens seraient en danger.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Ven 9 Juin 2017 - 18:55

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Le Premier ministre nouvellement désigné doit convaincre la population et un potentiel électorat futur qu’il ne prend pas la question de la guerre à la légère et soutient complètement les projets du Secrétaire d’État à la Guerre. Concernant l’armement en fusils de l’infanterie les commandes suivantes sont passées :
* Pistolets : 80 000 Enfield No. 2
* Grenades : 400 000 Mills N°36
* Fusils : 80 000 Lee Enfield No
* Fusils-mitrailleurs : 5000 Bren Light Machine Gun / 10 000 Vickers Machine Gun et Vickers .50 / 3000 Vickers Berthier

Concernant les chars, une nouvelle de plus est arrivée : le Cruiser IV était en projet mais ses premiers dessins paraissaient finalement de simples reproductions de sa troisième variante, quand bien même était affirmée la volonté de pousser toujours plus loin le génie britannique en matière de mécanisation des troupes. De là l’attention a plutôt été tournée vers un autre projet de char au blindage renforcé et au dispositif de transmission mécanique revu pour faciliter la réduction de vitesse notamment, pour un armement semblable, le Mk V du Cruiser, aussi dénommé Covenanter, dont 200 modèles sont commandés pour 1939.

Suivant la constitution de la 1st Malaya Division, dans le but de constituer préventivement des unités militaires capables de répondre efficacement aux besoins de l’armée britannique dans les régions stratégiques, sont constituées dès à présent la 1st et la 2nd African Division ainsi que la 1st, la 2nd et la 3st Indian Division. Les premières

Dans les cieux, les Hawker Hurricane continuent de remplacer plusieurs anciens chasseurs, prenant la place dans les usines des modèles jugés obsolètes, notamment les biplans instables. Leur nombre vient ainsi de doubler (400) dans le but d’en faire la base des escadrons de chasseurs de la RAF. Concernant les bombardiers les lignes de productions sont moins uniformes puisque plusieurs modèles sont en cours de construction et élaboration : d’ici la fin de l’année, en accord avec une commande légèrement abaissée de 1936, 1000 Bristol Blenheim sortiront des usines, ces monoplans métalliques à trois places; en janvier la deuxième version du Armstrong Whitworth Whitley - bombardier de nuit bi-moteur, lourd - est arrivée dans les hangars (50) mais, surtout, suivant l’évolution technologique en matière de structure, de moteurs, l’armement, avec l’arrivée des moteurs Rolls Royce Merlin IV, alors qu’à la fois une troisième et une quatrième variante devaient arriver en fin d’année quasiment au même moment, a été décidé de reporter la commande des Whitley III sur les IV quitte à adapter les exemplaires déjà produits pour éviter un effort industriel inutile, élevant à 120 unités la commande pour décembre. Le Secrétaire d’État à l’Air a aussi fait part d’une commande de deux premiers Short Empire pour la Royal Air Force, avions massifs de transport.

Dans les mers, la Royal Navy annonce qu’ont été inaugurées les bases navales de Singapour et d’Haïfa, l’une en Malaisie et l’autre dans l’État juif britannique.




Dernière édition par Vautour le Dim 11 Juin 2017 - 13:39, édité 1 fois
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Sam 10 Juin 2017 - 21:11

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


FOREIGN SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Le Secrétaire d’État condamne de la plus ferme des façons l’attaque dont a été victime l’ambassadeur britannique situé à Pékin. Devant les innombrables débordements et exactions d’une invasion en elle-même barbare et injuste, il ne peut qu’applaudir la décision américaine de suivre l’embargo sur les matières premières visant le Japon; tous les avoirs japonais dans les banques britanniques ont été gelés par ailleurs depuis plusieurs semaines. S’il ne s’attendait de toute façon pas à ce que le Japon, dans une vague de perfidie sans bornes, se mette soudainement dans un excès d’honneur à ne pas viser les concessions étrangères ou les diplomates, la nouvelle de l’attaque de Sir Hughe Knatchbull-Hugessen choque à Londres et dans tout le Royaume-Uni où progressivement, de plus en plus, l’opinion publique se montre favorable à un réarmement complet et fortement subventionné voire un conflit ouvert préventif. À Tianjin, Weihai, Guangzhou plus au sud, les forces de défense sont mobilisées et des milices chinoises constituées dans les concessions britanniques. À Hong Kong le Régiment Royal est intégré dans la Force de Défense de Hong Kong qui recevra des livraisons d’artillerie et de mitrailleuses et va recruter rapidement 2000 hongkongais pour la protection de la ville. Les magasins sont protégés, les lumières éteintes la nuit, un couvre-feu instauré, des tranchées construites dans les parcs et jardins, les canons à disposition mis en place à la sortie de la ville, spécifiquement anti-aériens. Les 3 destroyers de la Classe Thornycroft, entre autres, sont envoyés protéger le port. Le 114th, le 115h et le 116h Escadrons de la RAF sont envoyés, deux de chasseurs, un anti-aérien.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM


Depuis 1937 plusieurs Ordnance QF 18-pounder, obusiers vieillissants utilisés durant la Première Guerre mondiale et bien d’autres conflits, ont été convertis en QF 25-pounder, formant ainsi la Mk. I de ce canon, pour 1500 unités actuellement en fonctionnement. Le calibre est élargi, la quantité d’explosifs des munitions augmentée, l’élévation jusqu’à 45°, la portée des tirs doublées pour une fréquence de tir quasiment aussi soutenue. Une Mk. II nouvelle est en élaboration et les travaux portant dessus de forte intensité, si bien que tous espèrent que la production industrielle pourra commencer avec la fin 1939, l’objectif étant d’en faire le fer de lance de l’artillerie royale.


HOME SECRETARY OF UNITED KINGDOM


En mai, et jusqu’à la fin de cette année, est organisé un événement qui se veut la démonstration de la puissance britannique toujours éclatante à travers le monde et de la gloire des siècles passés qui permirent de bâtir un empire comme jamais il n’y en eut dans l’histoire du monde. Pour présenter au monde et au royaume cette grandeur perpétuelle se tiendra en effet l’Empire Exhibition, l’Exposition Impériale, à Glasgow, en Écosse, comme le veut la tradition. Si les expositions à portée internationale ont été nombreuses déjà auparavant, elles restent rares, espacées par des décennies les unes des autres, et celle-ci revêt un caractère exceptionnel : il s’agit de donner la part belle aux territoires de l’Empire et, encore une fois, de présenter à tous sa splendeur et sa force à l’heure où tonnent canons et fusils en bien des endroits.

Des pavillons sont ainsi érigés par l’administration de l’exposition (sous la direction de Thomas Tait et avec lui neuf architectes) : le Palais de l’Ingénierie, le Palais de l’Industrie, et d’autres bâtiments sur d’’autres thèmes; et des pavillons propres à chaque territoire de l’Empire, élaborés par les gouvernements respectifs des colonies, protectorats et dominions de la Couronne. La Tour de l’Exposition surplombe le tout. Une compétition de football est dédiée à l’événement, l’Empire Exhibition Trophy.


COLONIAL SECRETARY OF UNITED KINGDOM

C’est bien ironiquement que des mouvements de contestation ont éclaté en Jamaïque notamment dans les champs pétrolifères et les plantations de canne à sucre, où ouvriers et agriculteurs ont mené plusieurs grèves pour demander la hausse des salaires devant un coût de la vie de plus en plus élevé. Si les forces de l’ordre ont évidemment été lancées contre ceux qui étaient devenus des manifestants, faisant plusieurs blessés graves, le Premier ministre a immédiatement souhaité en l’apprenant que les leaders de ces mouvements soient entendus auprès des autorités coloniales pour qu’un compromis puisse être trouvé. En attendant les blocages sont nombreux sur l’île.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Mar 13 Juin 2017 - 0:56

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


HOME SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Le Secrétaire d’État a, en accord avec le Secrétaire d’État à la Guerre, décidé que seraient désormais organisés une fois par semaine des parades militaires durant l’Exposition Impériale par des bataillons envoyés, selon le principe même de l’événement, par les territoires représentés. Cette légère modification dans l’organisation d’un événement qui attire déjà les foules et plusieurs millions de visiteurs - en majorité britanniques, évidemment, et de pays voisins - aura pour but de mêler le divertissement à la production d’un sentiment de protection et à une certaine démonstration de force.

Sur un autre point culturel le Parlement a adopté le Cinematograph Films Act qui écarte l’imposition de quotas dans la production cinématographique. À la place vient un test de qualité pour les oeuvres qui donnera le droit, si réussi, à des récompenses accordées aux compagnies cinématographiques britanniques. Cette mesure souhaite veiller ainsi à la baisse quantitative de la production de films et au profit d’une meilleure qualité, et assure en même temps au gouvernement et aux moeurs convenables du temps dont il est le garant une surveillance accrue dans les messages transmis. Le cinéma britannique, ainsi que le cinéma français ou américain, est une industrie artistique des plus productives et lucratives, des dizaines de films sont déjà sortis les premiers mois de 1938 et continuent d’être programmés pour les mois à venir comme, par exemple, Incident à Shanghai, et autres comédies, quelques thrillers, rarement historique. Les tests de qualité comporteront d’ailleurs une certaine « clause patriotique » éliminatoire sur la manière de représenter le Royaume-Uni, l’Empire et le Roi, et pour les films de guerre précisément sur la façon de représenter les camps.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Les premiers tant attendus bombardiers Handley Page Hampden (150) et avions de reconnaissance Westland Lysander (150) sont arrivés dans les hangars. Les premiers sont des monoplans bimoteurs rapides dotés de 4 à 6 mitrailleuses avec un plafond modeste pour une vitesse maximale et ascensionnelle élevées et une charge d’un peu moins de deux tonnes; les seconds sont des appareils de patrouille et de transport conçus dans le but de pouvoir décoller et atterrir en terrains risqués, sur des pistes courtes, notamment de nuit avec une peinture noire le rendant presque invisible.

Les Blackburn Shark, lancés depuis plusieurs années déjà, voient leurs commandes détournées vers les Blackburn Skua (150), à la fois bombardiers en piqué et chasseurs de combat, pour concentrer la production industrielle sur ces engins hybrides capables et de tenir face à des nuées de chasseurs, et de se lancer en chute pour délivrer leur cargaison de mort.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Mar 13 Juin 2017 - 20:22

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


BOARD OT TRADE


Le Coal Act a été voté par le Parlement qui consiste, globalement, à nationaliser l’industrie du charbon ou du moins la placer sous la coupe du gouvernement. Dans toute la Grande-Bretagne en effet ce marché sera soumis à la Commission du Charbon, qui devra rendre ses comptes directement à la Board of Trade, la Commission du Commerce, qui nommera les cinq membres la constituant. Plus de 65 millions £ sont débloqués avec sa création en compensation aux propriétaires de mines de charbon, surtout. Cette mesure, largement favorisée par l’avènement d’un Premier Ministre des rangs travaillistes, est critiquée comme une mesure quasi-socialiste aux relans idéologiques perturbateurs.

C’est que dans la foulée fut voté par la suite le Railways Act de 1938, une pure trouvaille cette fois de Sir Malcolm MacDonald en complète opposition avec le Chancelier de l’Échiquier, John Simon, qui lorsqu’il fut promulgué décida de démissionner, causant plusieurs remous dans les rangs du Parti Libéral, encore solidement implanté dans le gouvernement. Stephen King-Hall l’a dès lors remplacé, vétéran de la Première Guerre fidèle à MacDonald, intellectuel déjà inscrit dans le monde politique britannique. Celui-ci a poursuivi le projet d’une nationalisation des chemins de fer suivant le modèle français et néerlandais, le réseau ferroviaire n’ayant pas d’intérêt à être soumis à la concurrence tandis que le gouvernement en a de disposer d’une direction centralisée et contrôlée pour enclencher des travaux de construction, rénovation, réapparition, efficacement. Deux compagnies sortent de cette loi, essentiellement : la British Railway Company et la Indian Railway Company, la première regroupant les Great Western Railway, London, Midland and Scottish Railway, London and North Eastern Railway et la Southern Railway; la seconde les South Indian Railway Company, Great Indian Peninsula Railway, Assam Bengal Railway, Easter Bengal Railway, North Western State Railway. La première prendra en charge le réseau en Grande-Bretagne et en Irlande du Nord et la seconde, après validation par les chambres indiennes, prendra en charge sous la direction du Vice-roi le réseau du Raj et son extension, à savoir dans les protectorats arabes, la Birmanie, la Malaisie. Cette mesure exceptionnelle permettra aussi une clarification des partenaires avec lesquels négocieront des commerçants étrangers et une couverture de territoires parfois gigantesques optimale. Les propriétaires seront là de même graciés avec d’aimables prix et des postes importants dans les compagnies ainsi formées.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Les flottes sont renforcées par les nouveaux arrivages avec 8 Classe Tribal et 1 Classe Lion dans la Mediterranean Fleet et la Indian Fleet. Le HMS Ark Royal, porte-avions commandé pour cette fin d’année, se rendra lui aussi dans la Indian Fleet une fois sorti du port. Le nombre d’escadrons augmente lui aussi avec l’arrivée d’appareils puisque 5 escadrons sont envoyés en Malaisie (210th, 211th, 212th, 213th, 214th), 5 en Birmanie (255th, 256th, 257th, 258th, 259th), 2 à Gibraltar (202th, 203th), 4 au Soudan (245th, 246th, 247th, 249th). Plusieurs parmi les chasseurs seront composés de Hawker Hurricane, plusieurs parmi les bombardiers de Bristol Blenheim.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Mer 14 Juin 2017 - 17:37

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


HOME SECRETARY OF UNITED KINGDOM


Alors que l’Exposition Impériale bat son plein avec des visiteurs, en ces splendides jours d’été, en nombre toujours plus grand, le British Museum a pu débloquer des fonds pour être agrandi et permettre une contemplation toujours plus enrichie des oeuvres du génie humain. Ainsi une galerie réservée aux sculptures du Parthénon et autres sculptures égyptiennes, grecques, assyriennes, a été terminée ce mois-ci. Sur un sujet semblable la création d’un Registre des Architectes, mis en place dès 1931, a été confirmée et solidifiée par le Parlement ce mois, registre publié annuellement par une commission des architectes permettant d’officialiser et de recenser les membres de cette profession honorable.


BOARD OF TRADE

L’industrie automobile connaît une croissance extraordinaire : les modèles sont plus performants, stylisés, se produisent et s’exportent en grand nombre, les emplois crées stimulent l’économie tandis que tous ces ouvriers sont autant de main d’oeuvre découlant de la volonté d’un réarmement (les usines d’automobiles n’étant jamais bien loin, physiquement ou financièrement, d’usines ou groupes à portée militaire) et pouvant s’y réinvestir, notamment si une forte demande venait à être nécessaire. Vauxhall par exemple produit plusieurs Cruiser Tank Mk IV pour la Couronne. Les pointes du secteur comme Austin, Bentley Motors, Daimler Company, Morris Motors, Vauxhall ou évidement Rolls Royce Limited, affichent tous des chiffres dans le vert : Austin lance la Austin 28 avec une puissance améliorée, une ventilation, un confort inégalé; Morris la MG WA, sa plus grande automobile en production; Rolls Royce produit les moteurs Merlin et Griffon, lance la Wraith cette année - dont une achetée par le Premier Ministre. Au total ce serait près de 400 000 automobiles qui sortiraient chaque année des usines et ce chiffre va en augmentant !


Dans la suite des Act précédents ayant placé sous le contrôle total de délégués de la Couronne des compagnies générales concernant le coton et les chemins de fer, notamment, l’Imperial Telegraphs Act 1938 place désormais Cable and Wireless sous la coupe du gouvernement, c’est-à-dire l’ensemble des réseaux de télécommunication au Royaume-Uni et dans l’Empire. Il s’agit là aussi de s’assurer le contrôle de ce qui n’a aucun intérêt à être entre de multiples mains parfois imprévisibles à l’heure où la communication, les données, les radios, les radars, deviennent un enjeu colossal dans les affrontements militaires ou simplement entre services de renseignement, même en temps de paix; il s’agit aussi de s’assurer de l’efficacité d’une compagnie qui peine à s’agrandir et à produire des bénéfices, maintenant qu’une Board of Communication se chargera de son expansion; il s’agit enfin d’apporter aux britanniques des services modernes en matière de téléphonie et radiodiffusion.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Jeu 15 Juin 2017 - 22:46

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


COLONIAL SECRETARY OF UNITED KINGDOM

A été convoquée en avance une commission spéciale sous autorité royale pour traiter du cas jamaïquain et plus globalement des Caraïbes, après l’insistance du jeune Premier Ministre travailliste. Dirigé par Sir Moyne son envoi il y a quelques mois, lors de l’éclatement des tensions dans l’île, a mené à conseiller aux parlementaires le vote d’un Act spécifique au développement colonial. Ce sont les Indes britanniques occidentales qui en seront bénéficiaires, avec pour objectif l’amélioration du niveau de vie des travailleurs. 1,5 million £ maintenant, et 250 000 £ annuellement, seront envoyés sous la supervision du Secrétaire d’État dans les zones de tensions comme en Guyane, Trinité-et-Tobago, Barbade, Jamaïque, Honduras britannique. Plusieurs demandes ont été entendues, comme le développement de syndicats, l’alignement des droits des travailleurs avec celui des travailleurs britanniques; Alexander Bustamante est aussi placé dans l’administration coloniale du gouverneur Arthur Frederick Richards.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Le dernier sous-marin de la Classe Grampus, reçue depuis 1932, a été complété : il s’agit du HMS Seal, mouilleur de mines, envoyé en Méditerranée. Depuis mai de cette année par ailleurs trois sloops d’une nouvelle classe, Egret, ont été lancé, et le dernier ce mois-ci, versions élargies et améliorées de la Classe Bittern plus tôt mentionnée. Ces trois bâtiments sont l’Egret, l’Auckland, et le Pelican, avec leurs 1 200 tonnes et leurs 4 canons QF 4 inca Mk XVI.

Dans les cieux c’était en aout que la première commande de Supermarine Spitfire (300) est arrivée. Avec le Hawker Hurricane il se veut la moelle des avions de chasse de la Royal Air Force. Avec un moteur Rolls Royce dernière génération, des ailes elliptiques et minces pour une vitesse maximale considérable, il est à la fois maniable et endurant et correctement armé par Vickers notamment.

Alors que le recrutement et l’armement qui ont lieu en Asie ne sont que des réponses à l’expansionnisme japonais, la militarisation du Siam - et ses commandes impressionnantes - fait craindre le pire aux gouverneurs britanniques et à la Couronne. Les Régiments Birmans sont regroupés au sein de la 1st Burma Division en cela, nourrie de la 13h Brigade d’Infanterie Indienne et ce dès maintenant, laquelle est postée à la frontière; de même qu’est déplacée la 3th Division d’Infanterie Indienne en Birmanie pour sécuriser les intérêts britanniques.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Ven 16 Juin 2017 - 17:05

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


HOME SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Avec les tests de qualité le Parlement a voté une proposition de promotion impériale du cinéma pour favoriser l’exportation au sein de l’Empire des productions cinématographiques, avec des transferts subventionnés d’acteurs, studios, propriétaires de cinéma. Les programmes seront notamment mis en place en partenariat avec le Indian Cinematograph Enquiry Committee en Inde, bureau crée en 1927 par le gouvernement constitué pour moitié d’Indiens et pour moitié de Britanniques, à l’heure du premier film en couleur indien (Kisan Kanya, sorti l’année dernière) et du succès fulgurent rencontré par un certain Alfred Hitchcock dont la dernière oeuvre, The Lady Vanishes, sortant ce mois-ci en salles. Le cinéma prend une importance de plus en plus forte, comme objet culturel mais aussi moyen de communication et de manipulation du pouvoir. Un Empire Theatre, reprenant la façade et les codes de celui de Leicester Square, ouvrira par ailleurs et suivant cet Act à Bombay en fin d’année.


FIRST LORD OF THE ADMIRALTY

Le 27 septembre, fin du moi dernier, le RMS Queen Elizabeth, soeur du Queen Mary, est sorti des chantiers navals de Clydebank. Ce paquebot de 314 mètres de long représente une ère particulière pour le Royaume-Uni, de joie et de bonheur de vivre, mais aussi d’immensité, de prospérité, de rapidité dans le progrès. La reine elle-même a participé au lancement de ce mastodonte même si le voyage inaugural n’aura lieu que dans deux ans.

L’annonce accompagne celle du Secrétaire d’État à la Guerre qui cherche à développer les navires amphibies après la réception de nouveaux modèles de la Classe Maracaibo, le Misoa, le Tasajera et le Bachaquero, passant commande de plusieurs prototypes dans le but de chercher à mêler au mieux capacité de chargement, rapidité et défense. Suivant les travaux sur des chars et autres véhicules de plus en plus lourds, il paraît essentiel d’adapter pour Leslie Hore-Belisha les engins qui pourraient servir à leur transport, d’autant pour un ancien Secrétaire d’État attaché à ce domaine. Cette Classe Managua contiendra des bâtiments aux caractéristiques semblables en terme de contenance (20 chars lourds maximum, 200 hommes) pour une vitesse accrue de 20 noeuds et l’ajout de 3 mitrailleuses et 2 canons QF 2-pounder naval gun Mk VIII. Trois navires sont commandés pour février 1939, le Managua, le Jinotepe et le Boaco.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Les Vickers Wellington sortent des usines pour les premiers d’entre eux : il s’agit de bombardiers moyens bimoteurs, semblables aux Armstrong Whitworth Whitley en terme d’aspect, de masse et de charge transportable mais plus rapides et avec une meilleure portée. Fin octobre, le centième appareil parvenait dans la Royal Air Force pour une commande considérable de 500 appareils d’ici la moitié de l’année 1939.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Sam 17 Juin 2017 - 23:46

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


HOME SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Plusieurs sujets d’ordre religieux ont été abordés ce mois-ci au Parlement et dans la presse avec tout d’abord la régularisation des relations avec le Saint-Siège avec l’ouverture de la Délégation Apostolique de Grande-Bretagne à Londres, poste diplomatique. Il s’agit par là de raffermir des rapports difficiles historiquement depuis Henri VIII et ses soucis conjugaux que le Royaume-Uni entretient avec le siège de l’Église catholique.

Parallèlement a été voté le Welsh Church (Amendment) Act 1938 ajoutant à la liste des universités pouvant recevoir les donations et reliques destinées à l’Église du Pays de Galles un autre nom, et réaffirmant le contenu du texte de 1914. Pour rappel depuis cette date l’Église du Pays de Galles est séparée de l’Église d’Angleterre, seule religion d’État que gouverne le souverain du Royaume-Uni. Les provinces anglicanes de Birmanie et de Malaisie de l’Église d’Angleterre ont par ailleurs été créées, s’ajoutant à la province déjà présente en Inde regroupant les diocèses du sous-continent.

Sur un autre point toujours lié à la religion le Plan Salomon a été officiellement lancé visant l’accueil en masse des populations juives fuyant les répression notamment des pays européens tombés dans la décadence nationaliste et racialiste, voire d’autres contrées où la judéophobie, si elle n’est pas du fait de gouvernements, est aussi bien menée par les populations elles-mêmes. Le Plan Salomon doit permettre, avec une dotation d’un million de livres sterling, de pouvoir prendre en charge les Juifs et leurs familles au Royaume-Uni pour ensuite les envoyer dans l’État juif crée il y a plusieurs mois dans le Levant depuis la Palestine mandataire, en passant par une route maritime allant de la Grande-Bretagne à Gibraltar, Malte, puis Tel Aviv-Jaffa; dans le pays des « Return Office » ont été installés dans chaque ville veillant à octroyer un domicile et un travail à tout juif y venant, ainsi que la nationalité israélienne, nom qui de plus en plus s’impose pour désigner l’État juif. Le Plan Salomon contient des parties confidentielles sur les tentatives d’approche dans les pays où les Juifs sont opprimés ou risquent dans peu de temps de l’être des communautés et familles juives pour les convaincre de partir tant qu’il est encore temps.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Comme précisé plus tôt déjà avec un transfert de commande les Blackburn Skua sont tous sortis des usines et une nouvelle commande de 150 appareils lancée pour 1939. Une variante Mk II est à l’étude avec un capot court et une meilleure enveloppe cylindrique.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Dim 18 Juin 2017 - 18:33

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


SECRETARY OF STATE FOR AIR OF UNITED KINGDOM

L’Imperial Airways, compagnie aérienne conçue pour relier les régions de l’Empire britannique et concurrencer les grandes compagnies aériennes formées depuis la Grande Guerre, a été totalement nationalisée et placée sous le contrôle du Secrétaire d’État. Récemment constituée, elle se montre en effet comme un extraordinaire ressort commercial et une structure groupée au potentiel toujours décuplé, autant qu’est grand la superficie à couvrir pour connecter tous les territoires. Avec l’introduction des hydravions en général, du Canada à Gibraltar, de l’Australie à l’Inde, d’Aden à l’Afrique du Sud, des dizaines de vols sont programmés tous les mois. Le gouvernement souhaite augmenter le nombre de passagers transportable par l’augmentation des lignes et des capacités de transport des avions employés, notamment par la production du Short S.28 Empire Long-Range, un modèle plus long et mieux aménagé capable de tenir une distance à peu près semblable au Flying Boat. L’objectif est ainsi de rendre accessible des billets non pas seulement à des membres de l’administration colonial ou des chercheurs britanniques mais aussi d’une bourgeoisie moyenne.

Si les premières productions se feront dans les usines de la compagnie au Royaume-Uni, le gouvernement souhaite par ailleurs développer un programme de construction d’usines dans l’est de l’Inde de production d’avions que ce soit pour répondre à ces besoins mais aussi et surtout des appareils à visée militaire dans les États de Chhattisgarh, Jharkhand, Tamil Nadu. Proches de complexes miniers mais aussi des ports d’où pourront être acheminés des ingénieurs britanniques et d’autres matières premières, ces usines disposeront d’une main d’oeuvre nombreuse dont les conditions devront toutefois être aussi respectées que celles des travailleurs britanniques; les syndicats seront autorisés mais toute initiative d’inspiration communiste toujours interdite. Ces « usines du Soleil » (référence aux « usines de l’ombre » dans les îles britanniques) seront 7 à être lancées à partir de décembre pour l’été 1940.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

La Royal Navy, comme d’habitude - elle ne serait sinon première flotte du monde - s’est doté de plusieurs bâtiments en décembre ou un peu plus tôt :
* Destroyers de Classe J (9) : sortis de novembre à décembre 1938
* Sous-marins de Classe T : le dernier doit arriver en mai 1940 mais déjà le Tribune et le Trident sont parvenus ce mois, le Thistle en octobre, le Thetis en juin
* L’Ark Royal est lancé et s’en ira pour les eaux du Pacifique et de l’Inde

Concernant la Royal Air Force deux modèles de bombardiers ont mené leurs premiers vols aussi : le Faire Albacore et le Blackburn B-26 Botha. Pour autant les deux avions sont, après tests et quelques exercices, relativement défectueux, à l’heure où dans le même pays, par les mêmes compagnies parfois, des bombardiers plus performants voient le jour, monoplans et stables. À l’heure de l’importance de l’aviation le Secrétaire d’État à la Guerre et celui à l’Air savent tout deux pertinemment combien l’enjeu de leur progression est forte, MacDonald étant de plus en plus exigeant en terme de capacité de combat suite au conflit germano-polonais et avec l’ouverture des hostilités avec le Siam. Si les deux modèles listés ci-dessus seront produits comme commandés, avec 200 exemplaires de chaque, le gouvernement place davantage ses espoirs dans les futurs prototypes que pourrait présenter Fairey Aviation. La date de présentation du prototype de bombardier-torpilleur demandé en 1937 a donc été avancée à avril 1939.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Mar 20 Juin 2017 - 16:42

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


GOVERNMENT OF THE UNITED KINGDOM

Plusieurs changements ont été opérés dans le gouvernement en ce début d’année 1938, suivant déjà les départs lors de la nomination de MacDonald au poste de Premier Ministre. C’est la prédominance travailliste qui s’impose peu à peu depuis la démission de Chamberlain et la perte de légitimité de nombreux conservateurs pour se maintenir dans le gouvernement en terme de relations extérieures, quand bien sur beaucoup de sujets tous ses membres aient des positions très croisées. Le Parti National-Libéral s’incruste lui aussi beaucoup dans la politique gouvernementale pour la constitution, en ce mois de janvier, du Fifth National Ministry. L’on peut mentionner, par exemple, le placement d’Archibald Church à l’Amirauté ou William Bromfield comme Secrétaire parlementaire au Trésor. Plusieurs membres du Parti Travailliste ont aussi accepté, maintenant l’un des leurs à la tête du pays, de rejoindre le gouvernement, comme Ernest Bevin au Travail ou Hugh Dalton placé à la tête de la Board of Trade. Il peut ainsi se voir que si les conservateurs restent dans le gouvernement, il s’agit essentiellement de postes mineurs ou subalternes. Kenneth Lindsay devient Sous-Secrétaire d’État à la Guerre; Reginald Dorman-Smith Ministre de l’Agriculture.


FOREIGN SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Le Secrétaire d’État, devant le silence reçu en guide de réponse, réitère sa volonté de rencontrer son homologue brésilien dans la capitale du pays. Il souhaite aussi, dans le cadre d’un rapprochement avec les pays d’Amérique du Sud, organiser une rencontre - qu’il passe ou non par le Brésil - avec des membres des gouvernements argentins, chiliens et colombiens. Il propose enfin que soit tenue la conférence convenue lors de la Conférence de Managua sur le projet d’un canal passant par le Nicaragua pour relier Pacifique et Atlantique avec des représentants américains et français.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Comme indiqué Fairey présenté d’autres prototypes de bombardiers torpilleurs et en piqué suivant le Skua et remplaçant les commandes d’Albacore. Sélectionné, le Barracuda semble un modèle prometteur et un premier prototype présenté en fin d’année. À la moitié de l’année, le nombre de Armstrong Whitworth Whitley Mk IV sera par ailleurs porté à 400 et de Blackburn Skua au même chiffre. En terme de véhicules blindés est à noter l’arrivée depuis décembre 1938 de la Mk VII du célèbre Light Tank britannique, char léger de Vickers Armstrongs qui se complexifie, se fortifie : meilleur blindage, meilleure vitesse, meilleur armement, meilleur volume, meilleur moteur, meilleure maniabilité. 100 engins ont été commandé pour juin. Devant la productivité accrue et les efforts mis en ce sens a été ajoutée à la commande du Illustrious une cinquième unité, toujours pour 1940, tandis qu’en cette année, concernant les porte-avions, sont délivrés les deux modèles de la Classe Implacable. Les cinq modèles de la Classe Lion seront reçus tout le long de cette année eux aussi.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Mer 21 Juin 2017 - 16:40

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


HOME SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Il y a plusieurs années, autant au London County Council qu’au Greater London Regional Planning Committee a été proposé l’établissement d’une vaste ceinture verte métropolitaine, une réserve d’espaces verts au processus d’urbanisation limitée dans le but de garantir des zones forestières, agricoles, d’espaces verts accessibles à tous autour de la capitale impériale. Si la priorité n’était pas spécialement donnée à ce projet par les conservateurs y voyant l’idéalisation semi-socialiste d’un monde rural représentant le passé, l’actuel Ministre de l’Agriculture, notamment, voit la chose tout autrement, et dispose du soutien de plusieurs personnages hauts placés dans le gouvernement. Le premier plan sur 5 ans d’établissement d’une aire verte autour de Londres établit comme objectif les 10 000 hectares de zone protégée de l’urbanisation massive par l’interdiction de construire ou une hausse considérable des prix de l’immobiliser, veillant en parallèle à la promotion de la fondation de terrains de sport et autres centres de loisir se développant dans ce type d’environnement, ainsi que des parcs naturels et réserves.


COLONIAL SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Récemment, la Force de Défense Juive a été créée dans le but de développer un organe militaire officiel de l’administration britannique dans l’État juif de Tel Aviv-Jaffa, et centrer les recrutements de jeunes soldats qui sont sinon par trop absorber par des instances paramilitaires incontrôlables. Or plusieurs soldats de cette force ont été tués par une bombe déposé à Haïfa dont l’origine est encore indéterminée : les Palestiniens pourraient chercher à envoyer un subtil message; les armées juives à menacer la présence britannique et cette entité concurrente. Parallèlement, plusieurs incidents ont éclaté à la frontière avec la Jordanie unifiée visant des civils autant que des militaires, dont les causes primitives sont là encore trop floues pour distinguer clairement les noms et groupes des responsables. Un couvre-feu a été instauré dès lors en Palestine, à Jérusalem et dans l’État Juif (appelé désormais Israël officiellement), tandis que les frontières ont été momentanément closes et plusieurs arrestations menées de membres autant du Haut Comité Arabe que de l’Agence suive soupçonnés d’être officieusement des leaders invétérés de groupes terroristes et interdits. Parallèlement les Levées de Palestine et du Sinaï ont été divisées, enfin, avec une Force de Défense du Sinaï et Suez, une Force de Défense de Jordanie et une Garde Royale de Jérusalem. Aux mains des Britanniques, les Forces de Défense d’Israël et de Jordanie ont mené plusieurs vagues de recrutement pour contenir désormais 6 000 hommes chacune.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Pour le moment, le Secrétaire d’État à la Guerre se montre particulièrement satisfait des résultats sur le front siamois, dans lequel la coordination entre les troupes malaises et indo-birmanes semble parfaitement harmonieuse et la force de la Royal Navy incontestée. Il est surtout très heureux de l’effort coordonné entre les démocraties occidentales soucieuses de donner au royaume un souverain juste en le retirant de la tyrannie et de la satellisation japonaise. L’occasion pour lui, par ailleurs, d’assurer son complet soutien à la République française en toute situation, considérant que toute attaque contre la France serait considérée de facto comme une attaque contre le Royaume-Uni et son Empire.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Jeu 22 Juin 2017 - 17:26

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


LORD PRESIDENT OF THE COUNCIL

Le leader du formel parti d’opposition qui n’a d’opposition que le nom maintenant un travailliste au pouvoir, Clement Attlee, a été nommé Lord President of the Council. C’est là l’ultime étape de la réconciliation entre les bords du Parti Travailliste qui s’étaient scindés en 1931 entre les membres favorables à la constitution d’un gouvernement national et leur intégration, et les membres attachés à une complète autonomie et opposition. Cela poursuit aussi la ligne travailliste entamée depuis 1937, ou plutôt d’une contre-ligne en défaveur d’un pacifisme décrédibilisé tenu par quelques ahuris sans loyauté pour leur patrie, sans conscience du monde et de ses enjeux.


MINISTRY OF EDUCATION AND SCIENCE OF UNITED KINGDOM

La science est, aux yeux des autorités comme du peuple britanniques, d’une grande importance en ce qu’elle garantit à une nation pouvoir, modernité, développe les pratiques et les esprits, apporte avec elle prestige, force, prospérité. En accord avec le Plan Salomon et d’autres programmes à Oxford, Cambridge, et d’autres prestigieuses universités, ont été aménagés plusieurs bâtiments dédiés à l’accueil de scientifiques réfugiés. Sous l’impulsion de la British Science Association a été fondé le Ministère de l’Éducation et de la Science, remplaçant le titre de président de la Board of Education et donnant à la science et à la rechercher un véritable porte-voix dans le gouvernement. Si un poste n’est pas ajouté, ce nom est la représentation de la volonté du gouvernement de supporter la science et de la distinguer des autres dossiers traités par le gouvernement.

Sur le thème de la médecine ce mois a été voté au Parlement le Cancer Act favorisant la constitution de réserves de traitements pour soigner le cancer, notamment par des donations au National Radium Trust, organisation cherchant à fournir du radium et autres dispositifs de radiothérapie. Il interdit aussi toute publicité faisant la promotion de tel ou tel traitement. Par ailleurs dans le même souci de proposer les meilleurs soins et d’accélérer la recherche, l’Imperial Chemical Industries, créée il y a quelques 13 années, a été nationalisée en absorbant notamment les Glaxo Laboratories. Cette vaste formation, comme son nom l’indique, traite de l’industrie chimique dans tout ce qu’elle a de plus divers et prendra en charge notamment les commandes d’antibiotiques récemment synthétisés comme la pénicilline, évidemment, ou la tyrothricine, par exemple. Les efforts seront concentrés sur la moelle de la compagnie plutôt que ses activités annexes (comme les véhicules motorisés) allant du secteur pharmaceutique au pétrochimique (production de Polyethylene) en passant par tous les types de polymères. ICI a d’ailleurs, en tant qu’entreprise publique, obtenu le monopole sur la production de fibre de nylon et construit une usine en Angleterre depuis ce début d’année.


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Alors que depuis octobre 5 de Havilland Albatross ont été construits comme avions de transport, le Secrétariat à l’Air a confirmé une commande de 15 Fairey Falcon (FC1) tandis que sont en construction 130 Fulmar et qu’arrivent les Battle de ce même constructeur.

Spoiler:
Secret

Le Secrétaire d’État annonce la constitution d’un second bataillon britannique en Espagne pour intégrer les Brigades Internationales luttant aux côtés des troupes de la Seconde République. Tandis que la premier se prénommait le Bataillon Clement Attlee, celui-ci se nommera le Bataillon MacDonald en hommage au Premier Ministre ayant validé, voire favorisé son arrivée. Il sera établi sur la même base, un bataillon de 2000 volontaires constitué de 6 brigades.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Ven 23 Juin 2017 - 12:58

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


CHANCELLOR OF THE EXCHEQUER

Avec l’arrivée d’importations notamment du Brésil de fer et d’acier pour répondre à la demande toujours forte des forces armées britanniques, le Royaume-Uni se doit de se doter des infrastructures nécessaires à ces apports et à leur transformation en produits finis. Après le charbon, plusieurs compagnies de fer et d’acier ont de ce fait été fusionnées en une seule, possédée par l’État, par le Chancelier après vote du Parlement, opération financée par un prêt contracté auprès de l’Imperial Bank. Pour beaucoup, cette mesure est la preuve d’une influence grandissante de Clement Attlee et des travaillistes « purs » sur le Premier Ministre; la compagnie portera le nom d’Imperial Iron and Steel Corporation et sera gérée, comme pour le charbon, par une Board of Iron.


MINISTRY OF AGRICULTURE OF UNITED KINGDOM

Le Ministre cherche à revenir à re-développer le secteur rural, parallèlement à la constitution d’une ceinture verte autour de Londres, via un retour aux subventions et autres aides pour les agriculteurs portant sur la modernisation des outils et la fertilisation des sols à productivité durable. Il cherche aussi à privilégier, en partenariat avec son désormais homologue à l’Éducation et à la Science, la recherche dans l’agriculture : pour un meilleur traitement des sols, un contrôle des maladies alimentaires rapide.

En effet la préférence impériale ne répond pas à toutes les demandes et des commandes massives doivent ensuite être entreprises auprès d’autres pays qui ne sont pas toujours des plus profitables; l’objectif est, non pas évidemment l’autosuffisance alimentaire - les îles britanniques semblant condamnées à ne pas voir venir cette belle utopie - mais du moins une production correcte et non pas laissée à l’abandon.

Ont été crées par suite plusieurs Marketing Boards supplémentaires portant sur des produits alimentaires précis : le sucre, le blé, le bacon, le houblon, le lait, les patates; ces commissions sous tutelle du Ministère maintiendront une assurance sur les prix par des subventions et favoriseront la création de réserves alimentaires, et devront aussi veiller à rester en lien étroit avec des comités interprofessionnels formés par les producteurs, notamment de blé.


FOREIGN SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Le Secrétaire d’État accepte qu’une rencontre soit organisée avec les Pays-Bas. Il souhaite aussi rencontrer le souverain du Siam Rama VII tandis que dans le pays les troupes britanniques ont rejoint la frontière, la flotte les ports de Malaisie, les avions leurs bases.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Ven 23 Juin 2017 - 15:05

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


CHANCELLOR OF THE EXCHEQUER

Après la catastrophe de 1929 à 1931, le Royaume-Uni a mené dès 1932 des politiques rigoureuses pour stabiliser son économie baissant les taux d’intérêt et visant une haute inflation; accompagné d’une dévaluation de la Livre Sterling de 28% qui a accéléré les exportations britanniques et la demande domestique. Le Royaume-Uni s’est ensuite progressivement reconstitué une réserve monétaire, la croissance urbaine a explosé et demandé la construction de routes et de voies de chemin de fer notamment - pas moins de 70 000 résidences ont été construites depuis 1935 dans Londres et sa périphérie. Le Royaume-Uni connut donc, avec la fin des années 30, une période de prospérité remarquable pour le contexte. Si le choc de la crise fut brutal le pays s’est rapidement relevé et son protectionnisme, s’il l’a retranché et séparé de ses partenaires, l’a considérablement aidé de par l’immense Empire sur lequel il pouvait s’appuyer. La formation de compagnies publiques pour la gestion de matières premières et ressources stratégiques ainsi que la nationalisation de l’Imperial Bank, devenue banque nationale, vont dans le sens d’une prise en main à bras le corps de l’économie par le gouvernement après le passage, notamment, de la révolution tranquille keynésienne.

L’Imperial Bank va instaurer le contrôle des changes par ailleurs dans le cadre d’une institutionnalisation de la Zone Sterling laquelle, pour le moment, n’est qu’une association volontaire sans fondement juridique. Y seront inclus les colonies et protectorats, les dominions (sauf volonté opposée) automatiquement; et les États membres souverains le souhaitant. Elle sera surtout importante en tant qu’elle émettra les sterlings échangés contre des devises étrangères, à Londres et seulement à Londres, dans des comptes londoniens. Des quotas de dépenses en devises étrangères seront aussi institués par le président de la Commission. Par ailleurs si les règlements en sterling sont toujours entièrement libres au sein de la Zone, les capitaux placés à l’étranger seront désormais soumis à une taxation de 20%.

Spoiler:
1936 :
- Produit Intérieur Brut : 284 142 millions $

1937 :
- Croissance : +3,5%
- Produit Intérieur Brut : 294 087 millions $

1938 :
- Croissance : +2,8%
- Produit Intérieur Brut : 302 321 millions $


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Ven 23 Juin 2017 - 21:22

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


WAR SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Plusieurs mesures concernant les forces armées ont été promulguées durant ce mois :
* Le service militaire féminin est rétabli dans la Royal Navy : si les femmes seront évidemment reléguées à des tâches de l’arrière (communication, ingénierie, soutien médical) elles pourront aussi bien viser une formation poussée pour devenir des pilotes.
* Le Royal Armoured Corps, ou Corps Royal Blindé, est crée : il s’agit, comme pour la première Armoured Division, de former à partir du Royal Tank Regiment une vaste unité de blindés qui répondra au besoin de mécanisation de l’armée; en seront tirés les régiments blindés notamment des divisions blindées.
* Le Military Training Act va être voté au Parlement qui appelle sous les drapeaux les jeunes hommes entre 20 et 21 ans pour une durée de 6 mois d’entraînement militaire à plein temps, avant d’être transférés à la réserve pour être rappelés régulièrement lors de périodes plus courtes. La réserve, au total, est grossie de 120 000 hommes.
* Leslie Burgin, du Parti Libéral National, prend en charge le Ministère des Approvisionnements crée dans le but de coordonner la logistique des forces armées.

Plusieurs travaux ont aussi débuté :
* L’introduction des abris anti-aériens Anderson, des abris de petite taille en tôle ondulée conçus pour contenir 6 personnes, gratuitement installés dès ce mois pour les ménages à plus faible revenu; la construction d’abris massifs dans les mairies, bâtiments publics et centres commerciaux, ainsi que l’introduction d’espaces de rationnement dans les stations du métropolitain profondément creusés permettant; la multiplication des exercices civils d’alerte mimant des attaques aériennes; la continuation des travaux pour la construction de tunnels de sécurité dans les grands centres urbains comme à Birmingham, Edimburgh, et dans les villes de moyenne envergure mais près des côtes.
* La continuation des travaux portant sur l’installation de la secrète Chain Home, chaîne de tours radars conçues pour détecter les entrées d’appareils à une trentaine de kilomètres, avec de nouvelles commandes pour 6 installations dans le sud-ouest (Bristol) et le nord-est (Inverness, Îles Shteland); le développement d’une Chain Home de radars d’alerte pour la détection d’appareils volant à basse altitude, en défense côtière, ajouté à l’installation de QF 4 inch Mk XVI naval gun le long de la côte sud-est; l’installation sur tous les appareils chargés de la défense du Royaume-Uni des versions miniaturisées de détecteurs radars d’Edward George Bowen, engins conçus et mis en place dans le plus grand secret qui ne seront évidemment pas disposés sur des appareils vendus à l’étranger et la multiplication des patrouilles des escadrons de défense côtière de la Royal Air Force; la production industrielle et la dotation auprès des forces armées des systèmes radio transportables Gun Laying, lesquels sont toutefois envoyés dans les unités d’anciens combattants fiables seulement, avec l’ordre direct en cas de capture de détruire toute trace de l’engin; l’installation de radars à courte portée (Type 79) sur les navires patrouilleurs ainsi que les navires de guerre pour des tests réguliers et la préparation pour réception des radars maritimes de prochaine génération (Type 282) de détection des appareils à 4 kilomètres environ et les navires à 7,5 kilomètres.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Sam 24 Juin 2017 - 12:56

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


COLONIAL SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Sont attachées aux Îles-du-Vent Trinité et Tobago, comme autrefois. Sont attachées aux Îles Sous-le-Vent Barbade. Est créée la Colonie Fédérale des Îles Sur-le-Vent qui contiendra les Îles Turques et Caïques et les Bahamas. Les Îles Falklands sont par ailleurs proclamées Colonie Fédérale ainsi que les Îles de Sainte-Hélène. Singapour et Labuan sont placées sous administration spéciale en tant que colonies britanniques, tandis qu’à l’administration de la première s’ajoutent officiellement l’Île Christmas et les Îles Cocos, à l’ouest de l’Australie.

Concernant les forcées armées, de la même façon, ce sont les Forces de Défense qui sont le modèle standard de formation militaire de protection des territoires britanniques - exception faite de la Garde Royale de Malte, la Garde Royale de Hong Kong, la Garde Royale de Singapour et la Garde Royale de Labuan -, fonctionnant sur la base de quotas de volontaires à intégrer selon l’importance des populations dominées. Sont à noter le maintien d’une Force de Défense du Pacifique Occidental en Océanie, renommée; l’instauration de pareilles Forces de Défense uniformisées à Aden, à Oman et Mascate, au Koweït, dans les États de la Trêve, en parallèle de l’autorisation de potentielles organes militaires nationaux comme l’Armée Royale d’Oman, qui forment la Force de Défense Arabique. En Afrique, sont constituées la Force de Défense d’Afrique de l’Ouest (Force Royale des Frontières), la Force de Défense d’Afrique du Sud (Basutoland et renforts sud-africains), la Force de Défense d’Afrique de l’Est (Fusillers Africains du Roi, Soudan, Île Maurice), la Force de Défense de Sainte-Hélène (les trois îles), avec la maintenue Force de Défense d’Afrique Centrale. De même, en Amérique, est constituée la Force de Défense des Îles Caribéennes avec les Îles Sous-le-Vent, du-Vent et Sur-le-Vent. La Force de Défense du Somaliland est créée, détachée de la Force de Défense d’Afrique de l’Est, et absorbe le Somaliland Camel Corps, renommé Bataillon de Dromadaires, et va côtoyer deux Bataillons d’Infanterie désormais recrutés.

L’organisation des territoires britanniques dans le monde est la suivante :

Spoiler:
* Amérique :

- Dominion du Canada
- Colonie de Terre-Neuve
- Colonie du Honduras britannique
- Colonie de Guyane
- Colonie de Jamaïque
- Colonie des Bermudes
- Colonie Fédérale des Îles Falklands (Falklands, Géorgie du Sud, Sandwich du Sud, Antarctique)
- Colonie Fédérale des Îles Sous-le-Vent (Grenade, Sainte-Lucie, Saint-Vincent, Grenadines, Trinité-et-Tobago)
- Colonie Fédérale des Îles-du-Vent (Antigua, Barbuda, Montesserat, Saint-Christophe, Niévès, Anguilla, Îles Vierges, Dominique, Barbade)
- Colonie Fédérale des Îles Sur-le-Vent (Îles Turques et Caïques, Bahamas)

* Europe :

- Colonie de Chypre
- Colonie de Malte
- Territoire de Gibraltar

* Afrique :

- Dominion d’Afrique du Sud
- Mandat du Cameroun (zone britannique)
- Mandat du Tanganyika (Tanzanie)
- Mandat du Togoland
- Protectorat d’Ouganda
- Protectorat du Swaziland
- Protectorat Fédéral d’Afrique Centrale
- Colonie et Protectorat du Nigéria
- Colonie et Protectorat de Gambie
- Colonie de la Côte de l’Or
- Colonie de Sierra Leone
- Colonie du Kenya
- Colonie du Somaliland
- Colonie du Basutoland (Lesotho)
- Colonie du Soudan
- Colonie des Îles de Sainte-Hélène (Sainte-Hélène, Ascension, Tristan da Cunha)
- Colonie de l’Île Maurice

* Moyen-Orient :

- Mandat d’Israël
- Mandat de Jordanie
- Protectorat d’Aden
- Protectorat du Koweït
- Protectorat des États de la Trêve
- Protectorat d’Oman et Mascate
- Protectorat du Qatar
- Colonie du Sinaï

* Asie :

- Protectorat de Bornéo du Nord (Sabah)
- Protectorat de Brunei
- Protectorat de Sarawak
- Protectorat Fédéral de Malaisie
- Colonie du Raj
- Colonie de Birmanie
- Colonie de Hong Kong
- Colonie de Singapour (Singapour, Île Christmas, Îles Cocos)
- Colonie de Labuan
- Concessions chinoises

* Océanie (Territoire Britannique du Pacifique Occidental) :

- Dominion d’Australie
- Dominion de Nouvelle-Zélande
- Mandat Australo-néo-zélando-britannique de Nauru
- Condominium Franco-britannique des Nouvelles-Hébrides
- Protectorat des Îles Solomon
- Protectorat de Tonka
- Colonie de Fidji
- Colonie des Îles Gilbert et Elice
- Colonie des Îles Pitcairn




Dernière édition par Vautour le Mer 28 Juin 2017 - 12:38, édité 2 fois
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Sam 24 Juin 2017 - 17:24

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


CHANCELLOR OF THE EXCHEQUER

L’Imperial Iron & Steel Company a envoyé ses premiers géologues, ingénieurs et machines pour la prospection au Brésil qui permettra de rehausser la production de fer au Brésil. S’apercevant toutefois que l’industrie sidérurgique n’est que peu développée au pays et rend difficilement possible, même si la quantité de fer augmente, les importations d’acier, le gouvernement recevant ces informations entend plutôt reporter la commande sur des tonnes de minerais de fer qui seront traités dans les complexes sidérurgiques du Royaume-Uni. La compagnie se propose toutefois pour la construction d’une usine à haut fourneau qui permettra au Brésil de directement transformer les minerais extraits.


FOREIGN SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Le Secrétaire d’État annonce ou réaffirme, dans l’éventualité d’un conflit ouvert, qu’il garantira la défense et la souveraineté des Pays-Bas, de la Belgique, du Luxembourg, de la Suisse, de la Roumanie, ainsi que de la Norvège et du Danemark. Il désire aussi faire envoyer plusieurs millions de kilos d’or (7 500 tonnes) de la Couronne vers le Canada pour les préserver si une catastrophe devait toucher les îles britanniques. Il aimerait par ailleurs signer un pacte de sécurité avec la Turquie assurant aux deux signataires l’entrée en guerre de l’un si l’autre était attaqué par une puissance extérieure.


MINISTRY OF WORKS & BUILDINGS OF THE UNITED KINGDOM

Le gouvernement britannique souhaite supprimer depuis plusieurs années, ou tout du moins fortement diminuer, la quantité de bidonvilles au Royaume-Uni et, par extension mais non-prioritairement, dans l’Empire. Une pente qui a obtenu plusieurs succès par la destruction des sites d’habitation illégaux, des amendes visant les habitations non-règlementées, le déplacement d’habitants des zones denses de peuplement; mais les travaillistes souhaitent davantage mettre l’accent non pas sur la répression, mais sur les moyens - en plus de s’attaquer sur les causes profondes de ces entassements - d’aider ces populations pauvres en accompagnant ces mesures : par un encouragement des initiatives locales pour une élévation du niveau de vie (comme des ateliers culturels et de formation, des activités de solidarité visant le nettoyage des quartiers, l’aide aux personnages âgées, des brocantes et kermesses en faisant appel à des associations comme le British Council); par l’instauration d’un contrôle des prix des loyers par les autorités; par la reprise de subventions élevées servant à la construction et l’entretien de Council estates où délocaliser les populations des quartiers pauvres, populations trop nombreuses ou quartiers hygiéniquement malsains. L’établissement ou la rénovation de ces complexes de Council houses comportant habitations, écoles, commerces, demande pouvant être satisfaite par d’un côté l’arrivée des matières nécessaires de l’Empire et par la constitution de compagnies toujours plus efficaces de construction, comme récemment Rok fusion de plusieurs compagnies locales, qui prendra en charge plusieurs commandes au sud-ouest; le secteur est en constante expansion avec pour l’année 1938 la construction reportée de 400 000 maisons. Dans ce cadre est formé le Minister of Works & Buildings dans lequel prendra place l’ancien First Commissioner of Works.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Dim 25 Juin 2017 - 22:53

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


WAR SECRETARY OF THE UNITED KINGDOM

Pour ses actions locales et éclaires ou la défense du territoire et des possessions britanniques l’armée britannique doit constamment répondre à une volonté de production industrielle et de modernisation savante. De là ces nombreux projets et la hausse de la part du budget public dans l’industrie de l’armement (18% du PIB pour cette année) ainsi que l’augmentation récente du nombre de réservistes et de personnel actif, ce dernier étant en hausse évidente depuis plusieurs mois pour un objectif en fin d’année de 400 000 membres. En cas de conflit, l’administration britannique compte de toute manière sur l’efficacité de ses capacités logistiques de mobilisation pour pouvoir en bien peu de temps la grossir.

British Army

Les commandes de Bren Light Machine Gun, continuent, ainsi que de Vickers Machine Gun ou .50 (comprenant des variantes pour chars, véhicules blindés et défense navale) et de Vickers–Berthier, produites en Inde pour équiper les troupes indiennes et d’Asie dans des centres industriels déjà en place comme à Ishapore mais aussi près de Calcultta, dans le cadre du plan des « Sun Factories », avec un ajout sur ces milliers d’armes de 5 000 Besa machine gun. 600 Fusils Anti-Chars Boys viendront s’ajouter dans les rangs par ailleurs, en plus des 500 déjà produits, dont les 100 premiers produits en Inde.

Concernant les canons, 2000 Ordnance QF 2-pounder anti-tanks sont commandés pour la fin de l’année (sans comprendre les canons placés sur les blindés), avec 1500 BL 4.5-inch Medium Field Gun (pour beaucoup des reconversions de 5.5 ou de BL 60) et 1500 QF 3.7-inch AA gun. Avec les budgets investis dans la recherche, les travaux sur le Mk II du Ordnance QF 25-pounder ont pris de l’avance pour une première fournée de 1000 unités qui arriveront début d’année 1940.

La reconversion d’usines ou simplement l’importance accordée à l’industrie militaire de compagnies s’y prêtant déjà en périphérie d’autres activités, cause de l’intense propagande des commissions gouvernementales dans ce sens, font que de nombreuses compagnies de production d’engins motorisés (engins de construction, de démolition, de traction, automobiles et autres) participent à l’effort national pour une défense puissante. Couplé aux constructions passées de nouvelles usines autant au Royaume-Uni que dans les colonies, le potentiel productif britannique est considérablement accru. Dans le cadre de la destruction des bidonvilles et des subventions investies dans les Council states, surtout en Irlande du Nord et en Écosse où plusieurs infrastructures avaient été établies, les habitations sont élaborées autour des centres industriels.

De là étaient arrivés les 200 Covenanter et une commande de 300 supplémentaires est passée; 100 Light Tank Mk VII sont arrivés, et 300 supplémentaires sont commandés; 100 premiers Valentine Tank eux aussi sont élevés pour une commande nouvelle de 300; aux 200 Matilda II s’ajoutent une commande 300 unités. Avec les progrès dans la motorisation et l’arrivée du canon Ordnance QF 3-inch howitzer pour le Valentine, un prototype de Mk III du Matilda est arrivé en mai pour une commande de 100 premières unités, avec un blindage aussi épais pour une meilleure autonomie.

Concernant les autres véhicules, 200 Daimler Dingo sont arrivés ce mois; 200 Humber Armoured Car, 100 Humber Light Reconnaissance Car et 100 Guy Armoured Car. Le Secrétaire d’État ne laissant pas de place à l’hésitation et aux mauvaises initiatives, et tous les acteurs (ingénieurs et scientifiques) étant rassemblée dans l’élaboration de l’armement, les prototypes du Daimler Armoured Car qui semblaient d’abord trop lourds, ont rapidement été remplacés par d’autres plus convaincants, équipés toujours du même Ordnance QF 2-pounder : 100 sont commandés. Avec la production du Bedford OY et précisément du OYD par la compagnie Bedford, un camion utilitaire, l’armée a fait part de son grand intérêt pour un projet d’utilisation de ces camions dans un but militaire, que sera le Bedford OXA et dont 300 unités (plusieurs reconvertis) sont commandés.

Royal Navy

Tandis que l’amirauté s’est aperçu qu’il ne serait pas possible de lancer les Implacable avant plusieurs années, la faute à une erreur de frappes, a été lancé le projet du HMS Unicorn, qui sera produit pour 1943. Il ne sera pas seul, finalement, puisque s’y ajouteront deux autres unités de la même classe : le HMS Faun et le HMS Fairy. Les cuirassés King George V sont en cours de réception, ainsi que les Classe Lion.

Après la fin de la réception des Classe Grampus, côté sous-marins, la réception continue cette année des Classe T et les commandes qui sont faites pour la perpétuer sur plusieurs années, en font la future épine sous-marine de la Royal Navy : un deuxième groupe va être lancé, ainsi qu’un deuxième groupe de Classe U.

Avec l’arrivée des derniers Classe Town en croiseurs léger, sont lancés les Classe Dido, et à la première commande de 10 unités en sont ajoutés 2; ainsi, depuis 1938 déjà, la Classe Crown Colony, donnant à chaque navire le nom d’une colonie britannique, suprême marque pour ces territoires de la reconnaissance de la Couronne et pour celle-ci de sa suprématie. Le Fiji a ainsi été lancé le mois dernier. Pour ne pas faire de jaloux toutefois la Royal Navy lance aussi le projet de Classe Raj de croiseur lourd de 12 000 tonnes, le premier depuis près d’une décennie, pour trois essais (le HMS Bihar, le HMS Rajasthan, le HMS Haryana) : équipés de l’étudié BL 14 inch Mk VII naval gun, la Navy veut en faire un compromis entre la rapidité et la cadence des croiseurs légers et l’armement massif des cuirassés, avec une vitesse de 60 km/h et une ceinture blindée de 110 mm.

Concernant les destroyers ont été, sont et seront commandées les Classe L et M (par groupes de 9), après la réception des derniers Classe Tribal; et des J et K (par groupes de 9). La Classe N est une classe dédiée aux commandes extérieures : Australie, Nouvelle-Zélande, éventuellement Pays-Bas ou pays baltes. De la même façon ont été commandés quasiment tous ce mois et seront très bientôt reçus les Classe Hunt, tels le Atherstone ou le Berkeley, pour un total de 21 navires.

Royal Air Force

De même que dans la Royal Navy, les femmes voient les portes de la Royal Air Force ouvertes avec le même entrain puisqu’est créée dès à présent la Women's Auxiliary Air Force, force auxiliaire chargée de l’envoi de ballons, des relevés météorologiques, des radars, de la maintenance, et plus encore, partie de la Auxiliary Territorial Service - unité armée spécifiquement composée de femmes formée à la fin 1938. Le gouvernement a surtout souhaité envoyer un message fort à la population (de nécessité de son support) et à l’étranger (de détermination) par la création d’un escadron de reconnaissance composé de pilotes féminins, le Mary’s Squadron. Cette unité très particulière, unique et qui le restera, porté seulement sur la patrouille et la reconnaissance, côtoiera néanmoins d’autres escadrons standards, les supportera, et sera constituée de l’élite féminine ayant reçu une semblable instruction.

Concernant les appareils, les Supermarine Spitfire continuent de nourrir les Squadrons avec en un an l’arrivée de 300 nouveaux appareils (600 au total); ainsi que les Hawker Hurricane (600 au total). Tout deux sont très prisés des pilotes pour leur moteur moderne (Rolls Royce Merlin II et III), leur armement Vickers, leur maniabilité surtout au-dessus des 10 000 pieds.

Les Armstrong Whitworth Whitley Mk IV (400) sont arrivés comme prévus et 200 supplémentaires sont commandés (de Mk IV et IVA, V). De même, les Blackburn Skua (400) ont été reçus et 200 sont commandés en plus, sous la forme du Blackburn Roc, notamment pour nourrir les squadrons aéronavals. 15 avions de ligne Armstrong Whitworth Ensign ont été reçus. Chez Saunders-Roe, 20 Lerwick l’année prochaine, mais le reste des projets d’appareil est annulé pour que la compagnie concentre ses recherches et sa production sur les appareils aboutis déjà existants dans d’autres compagnies. Chez Miles, une centaine de Master I et II est produit pour l’entraînement, et une centaine aussi de Mentor, pour l’entraînement ou la communication. Chez Avro, le bombardier Manchester a mené son premier vol avec grand succès, et 100 premiers sont commandés auprès d’Avro.

Chez Vickers, les 500 Vickers Wellington sont tous arrivés comme prévus, et 500 autres sont commandés pour l’année prochaine. De meme 300 Warwick, qui ont passé leurs premiers vols, sont commandés pour la reconnaissance et les Wellesley, dont la commande avait été élevée à 200 en 1938, sont arrivés (sans commande supplémentaire de prévue).

En transport, les Fairey Falcon sont maintenus à la production, notamment pour côtoyer les Short Empire et les Ensign susmentionnés demandés pour le transport aérien de troupes en tant qu’avion de ligne d’une capacité de 26 passagers et d’une vitesse maximale de 443 km/h. Les 130 chasseurs Fairey Fulmar sont arrivés, et 170 sont commandés en plus. Les bombardiers légers Fairey Battle sont 100 à avoir été produits. 30 Fairey Seafox se sont ajoutés aux 30 premiers, hydravions de reconnaissance. Les Westland Lysander (150) de reconnaissance sont arrivés depuis quelques temps pour la reconnaissance. Ils développent des chasseurs léger, les Whirlwind, qui arriveront l’année prochaine.

Les bombardiers Handley Page Hampden (150) de même sont arrivés. C’est une grosse commande qui est reçue par le constructeur mais aussi par d’autres producteurs (comme English Electric) pour 350 appareils supplémentaires à fournir. Lui aussi développent un nouveau projet pour l’année prochaine, le Halifax, bombardier lourd.

Chez Bristol, après l’arrivée massive de Blenheim qui continuent d’être commandés par centaines, a été introduit le Beaufort, inspiré du Blenheim que le Royaume-Uni souhaite exporter pour une production plus éclatée, plutôt qu’uniquement supportée par l’industrie britannique. Ce bombardier-torpilleur en effet fera partie des premiers lancements des usines du soleil en Inde et sera aussi produits dans les Dominions, du moins ceux en faisant la demande. Les premières unités (150) arriveront en décembre. Le Beaufighter a quant à lui mener son premier vol et de la même façon aura une prodcution plus éclatée dans l’Empire à partir de l’année prochaine, comme chasseur; ainsi que le patrouilleur Bolingbroke, en avance. Le Boulton Paul Defiant quant à lui est annulé, l’importance étant mise sur les modèles sus-cités prometteurs.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Mar 27 Juin 2017 - 0:18

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


PRIME MINISTER

En juin et juillet 1939 éclatent au Royaume-Uni plusieurs grèves pacifistes surprenant totalement le gouvernement qui avait cru, depuis les dépassements de la British Union of Fascists, la mainmise d’Hitler sur l’Allemagne et par influence sur l’Europe, ainsi que les menaces italiennes à l’encontre du peuple britannique, qu’était définitivement inscrit dans les mémoires que s’ouvrait une période des plus sombres où la défense se devait robuste; il avait pensé aussi que les nombreuses réformes entreprises pour améliorer les conditions des travailleurs et dé-libéraliser quelque peu l’économie britannique feraient aussi oublier les initiatives prises à l’international dans le but de sécuriser le pays. Par ailleurs, il avait surtout estimé que le peuple britannique se rendrait compte qu’aucun au gouvernement n’appréciait ces attaques préventives, mais que celles-ci étaient absolument essentielles pour la sécurité de l’Empire.

Le 8 juillet 1939, dans une usine d’armement près de Birmingham, la police, après plusieurs avant-gardes, tire sur les manifestants qui s’approchaient de l’hôtel de ville. 37 morts sont dénombrés. De semblables exactions sont reportés à Manchester et d’autres villes importantes. C’est le drame.

À l’heure où MacDonald, Premier Ministre avec de l’expérience à ce poste, très apprécié de la population, avait été nommé après la démission de Chamberlain, les critiques de son illégitimité à la tête de l’État fusèrent désormais, en ce qu’il était devenu un bouc émissaire pratique. Suite aux événements du 8 juillet, Clement Attlee, dans un certain élan opportuniste, a immédiatement déposé sa démission, marquant la nouvelle rupture du Parti Travailliste qui devait désormais de nouveau choisir un camp entre l’union nationale et l’indépendance. Dans ce climat, Malcolm fut la cible continue d’attaques personnelles dans la presse et les cafés bourgeois à grand renfort de « César MacDonald »; des attaques non pas tant sur un camp et une idéologie que sur une personne qui concentrait les rancoeurs. Il trouva très étonnamment, preuve du trouble dans le monde politique britannique, son plus indéfectible soutien auprès d’Anthony Aden et Hore-Belisha, respectivement aux Affaires étrangères et à la Guerre, qui dans des tribunes enflammées défendirent son bilan diplomatique ainsi que, par exemple, Winston Churchill lui-même.

MacDonald néanmoins, s’il était loin d’être à terre, restait parfaitement conscient d’être devenu Premier Ministre après deux démissions, d’avoir constitué un gouvernement pour lequel le peuple britannique n’avait pas voté, et de marquer l’histoire non par ses mesures sociales et économiques mais par la division qu’il inspirait dans la société. Il déposa sa démission auprès de George VI le 13 juillet. Stephen King-Hall, du Home Department, prit sa place et convoqua immédiatement, comme il avait été convenu avec son prédécesseur, des élections générales anticipées, qui se tiendront en septembre prochain.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour le Mar 27 Juin 2017 - 14:06

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


PRIME MINISTER

Si le Premier Ministre n’est plus là, son provisoire remplaçant maintient le même gouvernement, les mêmes alliances, et planifie en sous-main la campagne électorale qui s’annonce. Or celle-ci s’annonce précisément sur fond de pacifisme, de répression, de troubles publics, tandis que Malcolm MacDonald a hérité de la présidence du National Labour qu’il pourrait tenter d’amener à être re-légitimé dans les urnes; il préfère laisser une chance au Labour Party, l’original, qui s’il a pâti de son entrée au gouvernement conserve une aura conférée par les actions de ce même gouvernement d’un temps. Pour ce faire il a appelé à une union des travaillistes en faisant le premier pas et en soumettant au vote, rendu favorable, l’absorption du National Labour dans le Labour Party, tandis que l’Indépendant Labour Party de même acceptait de se dissoudre dans l’entité originelle.

L’avantage tenu est la réputation solidement construite de pacifiste de Clement Attlee qui ne l’a pas trop entachée par son passage au gouvernement de MacDonald, puisque s’occupant d’affaires toutes autres que militaires. Un pacifiste pragmatique à la verve foudroyante, aidé dans ses diatribes de James Maxton qui l’a rejoint et défend sa candidature. En face de lui, rien de moins que Winston Churchill, adversaire redoutable mais héritier d’un passé lourd : son impulsivité, son goût de l’action, son soutien à la campagne de Gallipoli, ses changements de bord, ses propos sur Mussolini, sont autant d’éléments que le peuple britannique, intelligent et doté de mémoire, se rappelle, ou que la presse se charge de lui ramener à l’esprit.

L’annonce surprenante des élections anticipées pour septembre a ainsi dressé deux camps l’un contre l’autre tandis que les libéraux, profondément blessés par la crise économique de 1929 et l’effondrement de la plupart des théories auxquelles ils étaient attachés, se disloquent et dissolvent chez les Tories et le Labour. Cette disjonction sérieuse met surtout dans l’embarras les membres du gouvernement national qui se doivent tous de prêter allégeance à leurs partis respectifs quand bien même ces mois de concorde les avaient rassemblés.


HOME SECRETARY OF UNITED KINGDOM

Dans le cadre de la partie immergée du Plan Salomon les navires transportant des Juifs à destination de l’Allemagne ou des pays d’Europe sous influence du national-socialisme sont, s’ils passent par la Mer du Nord ou la Manche, interceptés par les patrouilleurs maritimes quand à portée, officiellement pour la sécurité des côtes, officieusement pour permettre par ces escales aux Juifs, s’ils le désirent, de descendre des bateaux pour rejoindre le Royaume-Uni et, de là, les convois toujours plus conséquents vers le mandat israélien. Le gouvernement britannique dans sa grande partie s’est dit fier d’avoir participé à ces mesures d’accueil et à la partition tranquille du mandat palestinien qui a sur-développé la Cinquième Aliyah, surnommée la Grande Aliyah, et élever d’après les estimations le nombre d’immigrants juifs vers Israël à 750 000, avec la fin des quotas migratoires et en accord avec toute sorte de trafiquants clandestins ramenant des coreligionnaires d’Italie, d’Allemagne, d’URSS, d’Autriche (plus encore depuis l’annexion).


FOREIGN SECRETARY OF UNITED KINGDOM

À chaque armée ses capacités et ses besoins par conséquent : la Royal Navy ne peut fournir à la Lettonie de navires lourds comme tels, si la logistique n’est pas suffisante, les ports aménagés, et autres conditions; et les transactions militaires nouant des liens profonds entre les peuples, le Secrétaire d’État souhaiterait discuter garanties, alliances, avant de discuter marine. Ce pourquoi il propose à son homologue letton de venir à Londres pour ce faire.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour Hier à 15:00

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


HOME SECRETARY OF THE UNITED KINGDOM

Dans le domaine de l’art cet été fut riche en nouvelles : tout d’abord ont continué des fouilles menées depuis mai dans le site archéologique de Sutton Hoo, dans un monticule où en a été retrouvé le trésor, à savoir un bateau-tombe utilisé comme réceptacle funéraire par les anciens peuples anglo-saxons (avec des armes, décorations, etc.) et un cimetière. Le propriétaire de ces terres a indiqué qu’il ferait don de toutes les découvertes au British Museum, le plus gros don jamais fait par un donateur vivant au musée. Concernant justement les musées et centres d’exposition, la plupart des peintures de la National Gallery et plusieurs autres endroits dédiés à l’art et à la culture ont été transférés vers le Pays de Galles, en vue de protéger le patrimoine de l’humanité de la barbarie d’un temps. Enfin, en juillet, la Reine Mary (femme de l’ancien Souverain George V) a inauguré officiellement le Barber Institute of Fine Arts près de l’Université de Birmingham dans l’optique d’un partage des savoirs et de la mise à disposition des étudiants d’oeuvres dont la réserve est vouée à se remplir rapidement, dont une variante du Tancrède et Herminie.


AIR SECRETARY OF THE UNITED KINGDOM

La British Airways a été absorbée dans la Imperial Airways après discussions et vote au Parlement. La Imperial gérant déjà la quasi-totalité des lignes aériennes dans tout l’Empire britannique et plus encore, la gestion du circuit aérien intérieur semblait une brindille de gestion, et une simple partie d’un ensemble plus vaste. L’Imperial Airways Corporation, de son nom complet, devient ainsi la seule et unique compagnie aérienne du Royaume-Uni et de tous ses territoires, compagnie gérée par le Secrétaire d’État à l’Air. Cette centralisation apparaît dans un contexte de fortes restrictions du trafic aérien de la part du gouvernement, parallèle et conséquence : les pistes aériennes civiles sont réquisitionnées pour toute opération militaire, des appareils stationnés dans tous les aéroports civils en service, les vols privés nécessitent un permis délivré par l’administration et des plus difficiles à obtenir. Le siège de la Imperial Airways est placé au Bristol (Whitchurch) Airport. La compagnie, ceci dit, a lancé ce mois ses vols transatlantiques hebdomadaires et programmés, dans le but de continuer de favoriser les vols civils gérés par elle vers les Amériques; de la même façon sont lancés des vols trans-indiens entre le Raj et de multiples territoires britanniques ou pays amis dans la région (et la région est large : de l’Iran à l’Australie, de la Péninsule Arabique à Hong Kong).


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour Hier à 23:26

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


WAR SECRETARY OF THE UNITED KINGDOM

Suite aux rapports sur les combats en Pologne, aux incursions au Siam et en Égypte, l’état-major britannique a pu se rendre compte en premier lieu, plus encore qu’autrefois et malgré que le Royaume-Uni soit historiquement pionnier dans le domaine, de l’importance des chars dans les combats terrestres modernes; en second lieu, du retard de l’industrie britannique sur la question. Les appareils aériens britanniques sont à la pointe, sa marine toujours la première au monde, mais son infanterie reste équipée à la limite du correct pour ses ambitions.

Le Tank First Plan a été lancé dans le but d’accorder des fonds supplémentaires à la recherche en matière de blindage, de motorisation, d’armement des chars britanniques en s’étalant dans plusieurs secteurs, suivant l’élévation du taux du Produit Intérieur Brut dédié au budget militaire : dans la recherche avec la construction d’un complexe technologique et sidérurgique dans le South Yorkshire; la construction de trois usines de production de blindés et automobiles des constructeurs Daimler, Tank Marshall et Daimler, dans l’arrière-pays (le South Stafford-Shire et le sud du Pays de Galles); le développement de partenariats resserrés, ou du moins la volonté de les tisser, avec l’industrie française connue pour développer parmi les meilleurs chars au monde; le développement d’exercices militaires répétés entre des formations blindées avec les troupes françaises en Bretagne, dans le but de coordonner d’avance des mouvements d’infanterie et de blindés franco-britanniques;
la fondation d’une compagnie possédée à moitié par Vickers-Armstrong, pour moitié par la Couronne, de la Royal Tank Company, qui se chargera de la récupération et de la rénovation de centres industriels laissés à l’abandon par des prêts sur 20 ans auprès de l’Imperial Bank à taux moyen, ainsi que de la coopération entre l’Imperial Iron & Steel Company et elle-même ou les autres compagnies chargées de la construction de chars. Passent notamment plusieurs commandes du moteur d’avion Nuffield Liberty L-12 en complément de ceux des avions pour fournir une version adaptée aux chars et améliorer leur vitesse. L’idée a été reprise avec les Merlin de Rolls Royce par ailleurs dont ont été retirés les compresseurs.

Déjà les Cruiser Tank Mk V Covenanter sont arrivés, certes comme prévu pour 1939 mais avec une rapidité étonnante de conception et d’évolution suite aux nombreux efforts entrepris pour continuer de moderniser les chars - à vrai dire le gouvernement l’attendait avec du retard et s’attriste seulement du fait de n’être peut-être plus là après les élections pour en voir le potentiel. 300 sont commandés. Parallèlement, le projet du Crusader avait été mené et accéléré par les autorités dans le but de pouvoir rapidement comparer ses capacités à celles du Covenanter, les deux modèles n’ayant pas suivi une chaîne stricte mais ayant été développés séparément et en même temps. Avec l’arrivée des Liberty, ses cinq roues porteuses, ses tourelles Besa, il plaît autant à l’état-major qu’aux futurs pilotes l’ayant testé et arrivera en fin d’année à 100 exemplaires. Dans les deux des variantes sont prévues dotées de QF 3.7-inch AA gun (anti-aériens), respectivement 80 et 40 exemplaires parmis les commandes.

Le grand projet nouveau sur lequel doivent se pencher désormais les ingénieurs est la production d’un canon à disposer sur ces chars de meilleur calibre, les deux livres de l’actuel QF ne semblant pas suffisantes pour une défense efficace en toutes circonstances. Ils étudient aussi sur quels chars poser le plus efficacement un Ordnance QF 25-pounder pour des munitions explosives, le Valentine semblant un excellent candidat.


COLONIAL SECRETARY OF THE UNITED KINGDOM

Le Premier Ministre accepte la proposition de transfert du Mandat Sud-Africain sur le Sud-Ouest Africain vers le Royaume-Uni, le transformant en Mandat britannique du Sud-Ouest Africain. Harold MacMichael, ancien gouverneur général en Tanganyika, destiné pendant un temps à la gestion du Mandat britannique de Jordanie s’y rendra finalement pour superviser le transfert du contrôle.


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Vautour Aujourd'hui à 12:46

UNITED KINGDOM OF GREAT BRITAIN AND NORTHERN IRLAND


GENERAL ELECTION OF THE UNITED KINGDOM

Au grand étonnement d’une sphère politique à bout de souffle et relativement déconnectée de son électorat les Britanniques, après tout de même plus d’un an de gouvernement travailliste, ont senti quel mouvement leur apportait davantage de droits et d’espoirs; et voyant MacDonald se décomposer avec tous ses fidèles dans le monde politique sous les huées de conservateurs et plusieurs libéraux totalement relâchés et félons, s’en sont remis à Attlee qui a su jouer de ses alliances dans certains milieux populaires . Les travaillistes du Labour pur et véritable (tandis que le National Labour Organisation est officiellement dissout) sont ainsi élus dans une majorité toutefois relative : la forte montée perçue lors des élections avaient déjà permis au Labour d’obtenir, seul, avec un pan idéologique fragmenté, 154 sièges; désormais sur les 615 sièges de la Chambre des Communes, 371 sièges, soit quasiment ce qu’avait remporté Stanley Baldwin en 1935, tandis que les Tories de Churchill en remportent 208 et les Libéraux d’Archibald Sinclair tout juste 23 sièges. Des groupuscules indépendants, socialistes, communistes, obtiennent un total de 13 sièges.

Maintes fois interrogé sur la campagne d’Égypte et ses rapports avec l’Italie, il a indiqué : « Nous avons à coeur le respect de la dignité humaine dans le monde entier qui est à nos yeux notre maison, non en tant propriété, non en tant qu’irrédentisme universaliste, mais en tant que nous sommes attachés à des idéaux par-delà les nations. Nous ne considérons non pas les sujets et citoyens mais les peuples et ces peuples ne sont jamais en guerre, mus par la suprême poussée de l’histoire qui avance avec eux, par eux, pour eux; nous ne voyons pas les gouvernements d’Égypte, Italie, Grèce, nous voyons une mosaïque qui nous survivra et malgré elle attrapée un temps par quelques empereurs aussitôt recouverts de funestes années. Nous avons pour nous l’extrême avantage de n’avoir l’ambition que de notre sécurité et la volonté réelle, sincère, d’éviter les morts inutiles; mais quelques morts inutiles peuvent en prévenir des milliers et c’est le triste destin du dirigeant haï que d’affronter des choix impossibles, des dilemmes du destin, des bourrasques contraires. Aussi ne puis-je dire jusqu’où nous devrons aller et vers quelles bassesses nous abaisser, mais j’assure au peuple britannique que s’il a voté pour un idéal son vote ne fut pas vain et que la paix est à nos yeux un droit sacré qui ne sera pas rompu par notre main. »

Imprécis, il a toutefois envoyé un message fort en nommant un pacifiste chevronné, George Lansbury, dans le gouvernement, au Home Department, par exemple. Son gouvernement est ainsi constitué :

Spoiler:
- Prime Minister : Clement Attlee
- Lord Chancellor (justice) : William Jowitt
- Lord President of the Council : Malcolm MacDonald
- Chancellor of the Exchequer (finances) : Stephen King-Hall
- President of the Board of Trade : Hugh Dalton
- Secretary of State for Foreign Affairs : John Simon
- Secretary of State for the Home Department : George Lansbury
- Secretary of State for the Colonies : James Henry Thomas
- Secretary of State for Dominions Affairs : Richard Denman
- Secretary for Overseas Trade : Arthur Greenwood
- Secretary of State for War : Albert Victor Alexander
- Secretary of State for Air : Arthur Henderson
- First Lord of the Admiralty : Kenneth Lindsay
- Minister for Coordination of Defense : Archibald Church
- Minister of Supply : Herbert Morrison
- Minister of Works & Buildings : Ernest Bevin
- Secretary of Transport : James Maxton
- Secretary of Mines : John Robert Clynes
- Minister of Agriculture and Fisheries : Aneurin Bevan
- Minister of Science & Education : Herbrand Sackville
- Minister of Health : Somerville Hastings


avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] United Kingdom of Great Britain and Northern Irland

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum