[V1930] Synthèse Discord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[V1930] Synthèse Discord

Message par Aetius le Mer 24 Mai 2017 - 16:05

Ce message et les messages rapportés dedans ne sont pas officiels, de même que pour rappel les messages publiés dans le serveur Discord de la SDN ne le sont pas tant que non-actés sur le Forum.


Note de synthèse du travail législatif

Synthèse de la proposition allemande


France

Il hors de question que la France mette en place un blocus commercial à l'encontre de la République de Pologne. En effet, il n'existe pour l'instant aucune preuve qui permettre clairement d'établir le lien entre les autorités polonaises et l'attentat en question. Avant de prendre des sanctions hâtives il convient donc de charger une commission de l'enquête afin d'éclaircir cette affaire. Enfin si éventuellement la culpabilité de la Pologne était reconnu ce qui nous étonnerais fort, alors une commission chargé de proposer des sanctions adapté sera formé. En attendant, l'Allemagne n'a absolument aucune légitimité pour proposer de telle sanction qui ne font échos à aucun article du Pacte

Allemagne :

L'Allemagne trouve les double-standards français très inquiétants. Première à appeler à des sanctions contre ses ennemis politiques, mais dernière à vouloir protéger la stabilité en Europe.
Première à vouloir défendre des empires africains, dernière à vouloir défendre la paix dans le monde civilisé.

Turquie :

La République de Turquie reprend le positionnement français ; du moment que rien n'a été prouvé quant a l'implication du gouvernement polonais de l'attentat en Lituanie, les sanctions semblent inutiles. Aussi, comme vient de le préciser l'URSS, une commission d'arbitrage équilibrée semble  être la disposition la plus juste à prendre dans l'immédiat. La mise en place de sanctions injustes, risquent de provoquer plus de tord qu'autre chose. La Turquie constate qu'une fois de plus, la Société des Nations reste un outil désastreux aux services de certaines puissances belliqueuses, qui n'hésitent pas à remettre au cause la souveraineté territoriale des Etats. L'Allemagne se montre de plus en plus agressive envers la Pologne, privilégiant l'action violente, voir militaire, par le blocus, à l'action diplomatique et juste. Ne s'agit-il pas là, de la mise en pratique d'une volonté allemande d'expansion territoriale ? Après tout, n'est-ce pas Carl Schmitt, le théoricien géopolitique d'Hitler, qui prône actuellement, à l’université de Cologne, sa théorie du pluralisme des Grands-Espaces ? Ne voyons-nous pas là, l'application des théories hégémoniques allemandes, en Europe ?

Allemagne

Il est ridicule de penser que le gouvernement polonais revendiquerait les attaques.
Il s'agit bel et bien d'une action de l'ombre !
La France joue à la vierge effarouchée pour appuyer ses propos.


[Le président de l'Assemblée appelle l'Allemagne à la retenue]

URSS :


Il y a peu le gouvernement polonais demandait à la Lituanie de modifier sa constitution pourtant en accord avec le pacte de la SDN, aujourd'hui un poste-frontière lituanien explose, et que trouve à dire la France ? Soutenir la Lituanie serait une ingérence vis-à-vis du territoire polonais. Devons-nous rappeler que l'intégrité territoriale des états baltes comme de la Pologne est garantie par Londres ? Est-ce cela que souhaite Paris ? Le retour du feu ardent de la guerre qui brûle les villes, incendie les vies et consume les peuples ?
Moscou dit NON à la guerre, et donc NON au bellicisme polonais


Dernière édition par Aetius le Mer 24 Mai 2017 - 16:08, édité 1 fois
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Synthèse Discord

Message par Aetius le Mer 24 Mai 2017 - 16:06


Note de synthèse du travail législatif


Synthèse de la discussion de la proposition soviétique


URSS :

"La seule enquête que l'URSS considérerait comme réellement efficace est une enquête respectant les conditions suivantes
  - Corps d'observation composé de 2 000 enquêteurs militaires et civils appointés à parts égales par 8 nations que sont l'URSS, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie, la Suède, la Hongrie et la Tchécoslovaquie
  - Les observateurs pourront accéder à l'ensemble des données militaires et civiles classifiées (notamment secret défense) du gouvernement polonais afin d'y rechercher des traces d'hostilité vis-à-vis des pays frontaliers de la Pologne
  - La frontière lituano-polonaise devra être démilitarisée le temps de l'enquête"


France

La deuxième condition est tout bonnement intenable et l'URSS le sait. Il est impossible pour un pays de donner à des états dont certain ne reconnaissent même pas ses frontière des documents militaires secret.
De plus il serait largement préférable que les enquêteur soit issue de pays neutres


Pologne :


La République de Pologne s'oppose à toutes les propositions énoncées concernant l'attentat en Lituanie.
Le représentant de la République de Pologne rappelle au monde entier que ce sont des accusations de ce type qui ont provoqué la Grande Guerre.
Ne faites pas porter la responsabilité d'un attentat commis par des individus isolés à toute une nation et tout un peuple. C'est exactement ce que l'Empire d'Autriche-Hongrie a fait en 1914, avec les conséquences que nous connaissons tous. Nous espérons que l'Europe a retenu les leçons de son Histoire et ne va pas réitérer les erreurs du passé.


La Belgique et la Suède se propose pour le comité d'observation.
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum