[Fic] Le Jour où tout a basculé...

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Lun 5 Juin 2017 - 10:43

Utyi a écrit:Donc soit on est en Argentine, ou pas sur terre jesus2
aca-hibou
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 491
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Alaminsk le Lun 5 Juin 2017 - 12:38

Ca manque de trahison bourguignonne lenglet

Non c'est excellent, continue mec.
avatar
Alaminsk
Conseiller de la Gouvernance de Chacun Son Pays
Conseiller de la Gouvernance de Chacun Son Pays

Messages : 2574
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 20
Localisation : Paris, France.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Thalassin le Lun 5 Juin 2017 - 14:00

Moi je dis qu'il faut siphonner le groupe électrogène pour brûler la porte du donjon avec le fioul. :cdg:
avatar
Thalassin
Ministre d'État
Ministre d'État

Messages : 864
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Mar 6 Juin 2017 - 11:38

Chapitre 6 :


Mon réveil en sursaut, au milieu de la nuit, fut l’œuvre de Mirage. Quand j'ouvris les yeux c'est en effet cette juvénile bouille rousse que j'aperçus. A force de me secouer et de m'appeler j'émergeais donc du sommeil dans lequel j'avais plongé quelques heures plus tôt à peine. Très vite je me rendis donc compte qu'il faisait encore nuit noire et surtout je remarquais la terreur sur le visage de Mirage. Ses gestes étaient rapides. Ils s'exprimait de façon empressée, les mots se bousculaient sur sa bouche et il me fallut une bonne minute pour comprendre que les éclaireurs étaient rentrés au château. Cette information acheva définitivement de me réveiller. Tandis que Mirage me jetait littéralement hors du lit, toujours avec cette expression sur le visage je l'interrogeais toutefois.


« Il y a un problème ou quoi Mirage ? Tu verrais ta tête putain »


« Oui il y a un problème mais putain de merde sors de cette chambre, ils t'expliqueront mieux que moi !! » me répondit dans un flot de parole littéralement hurlé mon compagnon.


Devant son empressement et sa panique apparente qui allait moi aussi me faire sombrer, je m'activais donc et sautait hors du lit, Mirage me précéda et avança d'un pas rapide dans le couloir. Ce dernier était faiblement éclairé, les lampes étaient en effet affaiblies pour la nuit, ce qui le rendait des plus sinistres. De larges pans du couloir était en effet plongé dans le noir et nos ombres sur le mur de pierre s'étiraient, longues et menaçantes une seconde je frissonnais devant ce spectacle mais me forçait à me mettre en marche pour tenir la cadence que m'imposait le roux. Ça et là des portes s'ouvraient, laissant apparaître des cééspiens encore à moitié endormis mais réveillé par le fracas qu'avait fait Mirage en venant me tirer hors du lit.


Nous arrivâmes finalement dans la grande salle du château. Cette dernière était éclairée de partout, ce qui contrastait avec l'obscurité des couloirs et des escaliers. Dans un coin, près d'une des grandes tables, un petit attroupement s'était formé. Tous les cééspiens qui ne s'étaient pas couché semblaient se trouver là. En approchant je distinguais Baptiste et le nain 37 assis sur le banc. Les autres semblaient les écouter religieusement, je remarquais en tout cas que les visages étaient fermés, voire même terrifiés : la même expression que celle qu'arborait Mirage en me tirant de force du lit. A notre approche la discussion s'interrompit, tout le monde se tourna vers nous. 37 et Baptiste semblaient eux prostré sur leur banc. En me voyant Young, qui se trouvait là un livre à la main comme si ce brutal ramdam l'avait dérangé en pleine lecture, sembla en quelque sorte soulagé.


« Putain te voilà enfin Shikko, bordel c'est une catastrophe... ». Tout comme Mirage il s'exprimait fort et de façon décousue. Énervé par cette situation à laquelle je ne comprenais rien j'haussai moi aussi la voix et coupais son flot de parole.


« Mais bordel Young ta gueule, expliquez moi qu'est ce que c'est que ce foutoir à la fin ! Il y en a pas un qui peut parler clairement ici, 37 et Bapt sont là ça me paraît plutôt être une bonne nouvelle non ». Soudain je m'interrompais. Le silence était tombé dans la pièce. Tout le monde me fixait. « Mais ou fait ou est Twink ? » poursuivais-je. A nouveau un silence. C'est 37 qui me répondit finalement, dans un soupir.


« Twink est mort. »


« Hein ? »


Cette fois c'est Baptiste qui reprit la parole, d'une voix claire. « On s'est fait tirer dessus. On a marché quelques heures, en vain. Partout cette maudite forêt. Aucune trace de vie rien. En début de soirée par contre on a trouvé quelque chose... »


« Quoi Bapt ? Qu'est ce que vous avez trouvé ? »


« Une barrière. On a fini par arriver dans une clairière, et au milieu cet énorme grillage. On distinguait quand même un panneau dessus, avec des trucs écrit dans une langue que perso je connais pas, 37 non plus et de toute façon on était trop loin. Twink a décidé de s'approcher. Une fois arrivé devant il s'est fait tirer dessus... »


J'étais bouche bai, sous le choc. Mirage à côté de moi répondit sur un ton passablement énervé, quasiment hystérique


« Mais par qui bordel ? »


« On a rien vu. On l'a juste vu se faire cribler de balle et vu ce qu'il s'est pris crois moi il est mort, après ça on s'est taillé, personne nous a poursuivi ni rien... ». L'émotion perçait dans la voix de Bapt. J'avais peine à le croire mais il semblait sur le point de pleurer. Autour de nous tout le monde se mettait à parler. De nombreux cééspiens arrivaient des étages supérieurs et se mettaient au courant. Perdu au milieu de cette agitation, ne sachant que faire, assailli d'un torrent de pensées je partais soudain en courant pour regagner ma chambre et m'y enfermer, on m'appela mais rien ne me détourna de mon chemin. C'en était trop. Je n'en pouvais plus.


Une fois dans ma chambre je m'écroulais sur le lit. Dehors il faisait encore nuit noire, l'atmosphère était des plus sinistres. Après un moment de panique mon esprit sombra littéralement dans le désespoir. Tout me semblait sombre, et il y avait de quoi. Me retrouver ici avec les joueurs de CSP sans savoir comment était déjà assez étrange, alors si en plus on se mettait à nous tuer... A cet instant je me convainquis presque que je ne quitterais jamais cet endroit. Et que les autres non plus. La situation me paraissait d'autant plus affreuse que beaucoup se tournerait sans doute vers moi pour obtenir des réponses, des solutions comme il le ferait sur le forum. Or je n'avais rien d'un chef, encore moins dans une telle situation. Traduire du chinois, faire de la randonnée aux confins de l'Alsace et de la Lorraine oui, commander une communauté dans une situation de crise non. Si je remettais les pieds dehors on m’assaillirait de question, ou alors ce serait la nouvelle d'une mort aurait déjà plongé le groupe dans le chaos. Je ne voulais prendre aucune responsabilité. Je voulais juste quitter cet endroit...


Aussi étonnant que cela puisse paraître, je finis par somnoler. Des coups sur ma porte me réveillèrent. C'était Vautour qui demandait à entrer. J'acceptais. Je le laissais donc entrer et me jetait à nouveau sur mes draps. Vautour lui s'adossa lui au mur et après un moment de silence prit la parole.


« Tu dois sortir d'ici Shikko »


« Qu'est ce que ça donnerait... la situation est catastrophique Vautour, à vrai dire c'est même pire que ça, tout cela doit être un rêve ... »


« J'aimerais aussi que ça soit le cas...mais ça ne l'est pas. Ce qui se passe dans ce château est bien réel et si tu reste ici enfermé ça sera encore pire ... »


« Mais je suis pas le chef ici, j'ai d'ordre à donner à personne, j'en peux déjà plus là, je suis admin d'une communauté virtuelle moi, si tu l'as pas encore remarqué je suis pas le leader charismatique qui va nous sortir de là comme dans une série télé... »


« J'ai jamais dit ça... juste que la nouvelle de la mort de Twink est en train de foutre un bordel monstre. Tout le monde est resté calme dans la journée mais là... tout le monde est en train de craquer... certains se sont écroulé comme toi... et moi, en apprenant la nouvelle. D'autres gardent la tête plus froide et recommandent de se barricader ici en attendant des secours ou de trouver un moyen de contacter l'extérieur, Nut et Ala par exemple. Ils ont même d'ores et déjà entrepris de surveiller les entrées au cas ou. Beaucoup doivent aussi être raisonnable aussi dans le fond, mais la terreur, la fatigue tout ça est en train de les rendre dingue... Utyi essaye de monter sur le toit pour se repérer, 37 tente de rafler des volontaires pour s'enfuir, heureusement que c'est un nain ça a facilité la tâche aux autres quand il a fallu l'empêcher de s'emparer des couteaux de la cuisine. Ah oui et ils ont aussi du enfermer Thalassin dans sa chambre pour l'empêcher de siphonner le groupe électrogène et de foutre le feu à la porte du donjon... »


Vautour avait parlé d'une voix calme et posée. Il faisait visiblement de gros efforts pour se contenir et ne pas céder à la panique. Si lui le pouvait pourquoi pas moi...


« Personne n'a quitté le château ? »


« Pour l'instant non, ce qui est arrivé à Twink fout la frousse à tout le monde, mais je pense que certains vont finir par retenter. »


Je ne répondis rien.


« Shikko faut que tu te montre, je sais bien que t'es pas un chef de série télé comme tu dis, mais t'es plus ou moins le seul qui puisse rassembler tout le monde et te faire entendre... faut mettre de l'ordre dans ce château sinon on tiendra pas 3 jours... j'étais comme toi affalé sur mon lit en train de ruminer mes pensées et de me dire qu'on en sortira jamais vivant... et je me suis convaincu que ça mènerait à rien, que pour l'instant on est seul dans le château et que notre seul ennemi là c'est nous même : Shikko faut qu'on se bouge ! »


Au bout d'une dizaine de minutes de discussion Vautour finit par me convaincre de sortir de mon trou. On ne peut pas dire qu'il était vraiment charismatique ou impressionnant mais il maniait bien la langue. Je n'étais pas vraiment convaincu moi même que je servirais vraiment à quelque chose, ni même que je parviendrais à quoi que ce soit mais le bougre avait su se montrer convaincant. Alors que la matinée s'ouvrait nous entreprîmes donc moi, Vautour et quelques autres resté lucides de rassembler les autres dans la grande salle. Ce ne fut pas facile mais on y arriva...
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 491
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Mar 6 Juin 2017 - 11:56

Chapitre 7 :


14 mai 2017 / Dépêche de l'AFP


Le Premier Ministre Bernard Cazeneuve, qui expédie les affaires courantes en attendant la nomination du gouvernement d'Emmanuel Macron, a aujourd'hui confirmé qu'une vague de départs, vraisemblablement pour le djihad, a été constatée ces derniers jours. Plusieurs signalement, une trentaine environ sur l'ensemble du territoire national, de jeunes ayant disparus et dont de la propagande djihadiste a été retrouvée sur les ordinateurs ont ainsi été transmis aux forces de l'ordre depuis le 08 mai. Devant une telle affaire, le parquet de Paris s'est saisi des investigations et les effectifs de police aux frontières ont été renforcés. Toutefois il est très vraisemblable que les jeunes radicalisés aient d'ores et déjà quittés le territoire national selon des sources proches de l'enquête. Les signalements ont ainsi été transmis aux polices européennes et turques afin de faciliter les interceptions. Aucun indice ne permet pour l'instant de dire si ces départs ont été coordonnés, quoi qu'il en soit ces derniers se sont déroulés plus ou moins simultanément sur l'ensemble du territoire national.
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 491
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Durin le Mar 6 Juin 2017 - 12:51

Pas de signes de vie ? Pas d'animaux ?
IL FAUT CRAMER LA FORET macron-empereur
avatar
Durin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1295
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Marin le Mar 6 Juin 2017 - 13:44

Il y a pas de jumelles et d'autres trucs, le plus simples c'est une expedition pour savoir ce qu'il y a écrit et puis au pire on s'encule.
avatar
Marin
Jeune fou
Jeune fou

Messages : 1933
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par 37 le Mar 6 Juin 2017 - 14:00

T'as qu'a enculer le chien, moi en vrai j'aurais tenté de faire un énorme feu pour alerter de notre présence
avatar
37
Jeune fou
Jeune fou

Messages : 370
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 96
Localisation : Chateau d'eau Paris, Ligne 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par VLAD le Mar 6 Juin 2017 - 17:51

:obama2:
avatar
VLAD
L'abruti engagé
L'abruti engagé

Messages : 932
Date d'inscription : 30/08/2012
Age : 73
Localisation : La Havane, Cuba

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Durin le Mer 7 Juin 2017 - 16:29

37 a écrit:T'as qu'a enculer le chien, moi en vrai j'aurais tenté de faire un énorme feu pour alerter de notre présence

On crame la forêt comme ça triple effet kiss cool :
-Signaler notre présence
-cramer tout les enculés aux snipers
-on y voit plus clair
avatar
Durin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1295
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Iska42 le Mer 7 Juin 2017 - 17:12

Durin a écrit:
37 a écrit:T'as qu'a enculer le chien, moi en vrai j'aurais tenté de faire un énorme feu pour alerter de notre présence

On crame la forêt comme ça triple effet kiss cool :
-Signaler notre présence
-cramer tout les enculés aux snipers
-on y voit plus clair

lenglet
avatar
Iska42
Graphiste

Messages : 257
Date d'inscription : 01/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Utyi le Mer 7 Juin 2017 - 18:06

On risque aussi de mourir empoisonner au monoxyde de carbone du a la combustion ou être cuit sous la température ambiante sueur
avatar
Utyi
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1193
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Thalassin le Mer 7 Juin 2017 - 18:12

Y a pas des haches pour défoncer la porte sinon ?
avatar
Thalassin
Ministre d'État
Ministre d'État

Messages : 864
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Durin le Mer 7 Juin 2017 - 18:18

Utyi a écrit:On risque aussi de mourir empoisonner au monoxyde de carbone du a la combustion ou être cuit sous la température ambiante sueur

Mais non tkt on se fout dans la cave, elle est gigantesque visiblement et tout le monde sait que la fumée va vers le haut melenchon6
avatar
Durin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1295
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Utyi le Mer 7 Juin 2017 - 18:57

Ouais ouais et quand y a une tempête de feu niveau tokyo/dresde  on fait quoi ? on reste planqué dans la cave a rôtir (car dehors il va faire plus de 900°C) ? :risitas-rire:
avatar
Utyi
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1193
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Durin le Mer 7 Juin 2017 - 19:16

Mais non mais non puisque le château est sur un espace rocheux éloigné de la forêt, avec des murs épais, et que si la cave est profonde pas de problèmes de chaleur :oui:
avatar
Durin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1295
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Shikkoku le Mer 7 Juin 2017 - 22:39

Putain Twink RIP.

Et je le sens pas Vautour.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5362
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Durin le Mer 7 Juin 2017 - 23:30

Vautour c'est lui qui a tout organisé. Je propose qu'il soit désigné volontaire pour aller lire le panneau :)
avatar
Durin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1295
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Dim 11 Juin 2017 - 10:20

On jette Vautour de la plus haute tour du château pour voir s'il vole vraiment.
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1723
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Mirage le Jeu 15 Juin 2017 - 23:06

Twink okay2
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 919
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum