[Fic] Le Jour où tout a basculé...

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Mar 23 Mai 2017 - 14:30

Désolé de cette semaine de creux melenchon6 la suite est en cours de rédaction ça arrive dab
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 493
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Khan le Mar 23 Mai 2017 - 16:40

Sympas l'idée melenchon4
avatar
Khan
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 62
Date d'inscription : 10/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Mar 23 Mai 2017 - 19:44

Dépêche toi mirage mirage
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Mar 23 Mai 2017 - 22:17

Chapitre 4 :

Devant Shikko et Vautour se tenaient une grosse trentaine de personnes. Tous des cééspiens. Des cééspiens actifs remarquèrent ils, car très peu des innombrables no names ne se connectant jamais sur Discord étaient présents. Bien que n'ayant pas de montre ni de téléphone pouvant lui indiquer l'heure, Shikkoku estimait que cela faisait maintenant bien 5 heures qu'il s'était réveillé en ce lieu. Accompagné de Vautour, puis ensuite de Bapt et du mystérieux chien noir, baptisé Muhammad par le jeune banlieusard de l'Essonne, il avait déambulé dans les longs couloirs en pierre du château dans lequel ils avaient retrouvé de nombreux cééspiens. A chaque fois la surprise était au rendez vous, personne ne se rappelait comment il était arrivé en ce lieu, ni même ce qu'était ce lieu. En explorant les lieux le petit groupe, qui avait peu à peu grossi donc, avait découvert que 5 étages organisés autour d'un grand couloir similaire à celui dans lequel Shikko et Vautour s'étaient retrouvés, étaient reliés par l'escalier en colimaçon ou ils avaient retrouvé Baptiste. Dans cette aile se trouvait partout des chambres, similaires à celle dans laquelle le jeune alsacien s'était réveillé, ou les différents cééspiens étaient revenus à eux. La propreté des lieux, l'eau courante dans les petites salles de bain attenantes aux chambres, la lumière donc l'électricité, le lieu n'était pas abandonné. Cette modernité coexistait partout avec l’atmosphère assez sinistre des murs de pierre, des grands couloirs, bref des caractéristiques d'un château ou tout du moins d'un vieux manoir. Le problème c'est que le lieu était, outre les cééspiens, visiblement inhabité. D'un côté les fenêtres ouvraient sur un vaste panorama de forêts en contrebas : l'édifice était construit à flan de falaise. De l'autre elles ouvraient sur une assez vaste cour, déserte, enserrée de murailles. Un vieux château fort songèrent Shikko et ses compagnons. Au rez de chaussée se trouvait cette fois non pas des chambres mais une vaste pièce dans laquelle se trouvait longues tables et bancs. Quelques tentures égayaient ça et là les murs de pierre semés de flambeaux artificiels. Une grande cheminée se dressait fièrement dans un coin, aux côtés d'une porte qui débouchait elle sur une vaste et moderne cuisine. Une véritable cuisine de restaurant munie de tout le matériel nécessaire, gardes mangers et chambre froide remplis de victuailles. Tout cela n'avait aucun sens. Pour peu cet endroit eu pu ressembler à un château aménagé pour des touristes. Or les touristes en question ne savaient pas ce qu'ils faisaient là, ne savaient pas ou ils étaient et n'avaient aucun moyen de contacter l'extérieur puisqu'ils n'avaient pas leurs portables. Le lieu était lui manifestement désert et loin de tout. Cet endroit trop propre, trop parfait mais en même temps lugubre fit frissonner Shikko. Dieu merci il n'était pas seul dans cette galère.

Dans la grande salle du château se tenait donc une trentaine de cééspiens. Quelques un étaient sortis dehors examiner la cour et les alentours immédiats, la grande porte du rez de chaussée n'était en effet pas verrouillé : ils n'étaient visiblement pas enfermé en ce lieu. Adossé au mur près de la cheminée aux côtés de Vautour, Shikko regardait pensif le groupe qui s'agitait dans la grande pièce. Personne ne comprenait ce qu'il se passait mais pour l'instant la plupart restait étonnamment assez calme même si une angoisse latente, tant bien que mal refoulée mais prête à exploser, planait en arrière plan. En attendant le retour de Twinkless, Baptiste et 37 partit examiner la cour, les cééspiens discutaient et faisaient en quelque sorte connaissance comme pour mettre en sourdine leur appréhension. Il y avait là Alaminsk et Gosseau qui n'avaient pas tardé à se retrouver, tandis qu'à côté Mirage, Oberyn et Vlad étaient assis à un coin de table, une véritable clique parisienne diront les médisants, à l'image de Sirda qui arpentait lui la pièce d'un air détaché et n'hésitait pas à lancer quelques piques assassines au passage, comme pour cacher son angoisse. Soudain, alors que Shikko était toujours plongé dans ses pensées en train d'observer la scène aux côtés d'un Vautour silencieux, la grande porte se referma avec fracas et Twink, Bapt suivi du chien noir et 37, qui à la surprise de tous était en réalité un nain présentement vêtu d'un jogging et d'un survêtement de sport, entrèrent dans la pièce. Le silence se fit d'un coup. Après quelques secondes c'est 37 qui brisa l'oppressant calme.

« Il y a pas un rat dehors wesh. La cour est déserte, et si on en sort il y a juste un petit sentier qui descend peu à peu vers le bas, et en bas à part de la forêt à perte de vue il y a rien ... ».

Les visages fermés de Twink et Baptiste firent comprendre à tout le monde que le nain disait la vérité.

A cette révélation répondit un « Bigre » lancé par Sirda tandis qu'immédiatement un brouhaha de paroles se mit en place. Shikko n'avait rien manqué de la scène depuis son recoin du fond de la pièce. Cette révélation venait ajouter à son appréhension mais rester dans ce coin ne mènerait nulle part. Ce n'était pas un personnage autoritaire, s'il était sans doute compétent pour diriger une communauté virtuelle, faire face à cette communauté réelle serait une autre affaire. Se redressant soudain il commença à tenter de rétablir un semblant de calme. N'ayant là pas l'autorité naturelle et le charisme pour imposer le silence d'une simple parole il parcourut la pièce et parvint tout de même à ses fins. Ayant rejoint le trio qui avait exploré la cour, il s'adressa à l'assemblée qui observait maintenant un calme précaire. Vautour était lui resté prudemment en retrait près de la cheminée.

« Mes amis, lança Shikko, s'il vous plaît, s'il vous plaît. Ce n'est pas en gueulant tous dans notre coin ou en jurant comme Marin qu'on va avancer... »

« J'ai rien dit putain gueula soudain Marin » qui relança un brouaha que Shikko eut une nouvelle fois grand mal à calmer à coup de « s'il vous plaît, s'il vous plaît ... ». Heureusement qu'il connaissait ses classiques en politique car la tentation de lancer un tonitruant « je vous demande de vous arrêter » façon Balladur était forte. Finalement le calme revint une nouvelle fois peu à peu.

« Bon, continua celui que l'on considérait sur CSP comme le Guide Suprême, donc si je récapitule on est ici tous de CSP. On s'est tous réveillé ici sans savoir ni comment ni pourquoi et on est tous aussi paumé l'un que l'autre c'est bien ça ? »

Un murmure d'approbation parcourut l'assemblée.

« Et bien que je vous rassure, j'en sais pas plus que vous. Mais par contre je suis sûr d'une chose : on doit tenter de comprendre au moins un minimum ce qu'est ce putain d'endroit et commencer à organiser notre départ, lança Shikko d'une voix dans laquelle il avait mis toute sa détermination. »

Un nouveau murmure d'approbation parcourut la pièce.

« Faut surtout commencer à préparer le départ ouais lança Twink de sa voix forte et grave, c'est malsain cet endroit, j'le sens pas, c'est tout propre et c'est sombre en même temps, il y a forcément quelqu'un qui nous a joué un mauvais tour en nous foutant là car c'est pas abandonné. Si il y a pas moyen d'obtenir une explication ou de trouver le connard qu'est responsable, moi j'me casse direct, j'passerais pas la nuit là. »

Ces paroles, plus crues et directes que celle de Shikko firent plus d'effet. Les « d'accord avec Twink » se multiplièrent dans l'assistance.

« Shikko, reprit Twinkless d'une voix plus basse, je vais partir avec Bapt et 37 en éclaireur, on va suivre le chemin et tenter de retrouver la civilisation ou je sais pas quoi. Restez là en attendant on reviendra dès que ce sera fait, pas besoin de se déplacer à 15,000 dehors pour l'instant on avancerait pas ... »

Shikko approuva. « Bien, bien lança-t-il, comme vous voulez … ». A vrai dire il était étonné que même en ces circonstances on se tourna vers lui comme une sorte d'autorité naturelle. Une autorité naturelle qui s'était toutefois largement faite voler la vedette par Twink. De nombreux cééspiens voulurent se joindre à l'expédition mais le trio refusa. Un groupe plus large ne ferait que ralentir la marche répondirent ils invariablement. Globalement un certain calme persista et personne ne cédait à la panique. Ouf pensa à ce sujet Shikko. Alors que le petit trio, qui se restaura légèrement à la cuisine avant tout, se mettait en marche et quittait le château, Shikko persuada les restants de se lancer dans une exploration des lieux. Des petits groupes de césspiens se dispersèrent donc dans le château tandis que dehors l'après midi était désormais bien installé. Il faisait assez chaud mais rien dans la météo ne pouvaient alors fournir un indice sur leur localisation. Vautour fut le dernier à quitter la grande pièce avec le Guide, le chien noir était sur leurs talons. « Tient il est pas parti avec Bapt lui » remarqua Shikko.
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 493
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Mar 23 Mai 2017 - 22:20

mirage
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Utyi le Mer 24 Mai 2017 - 14:24

la nuit grâce a l'étoile polaire on peut trouver la latitude(si au nord de l’équateur) (malheureusement si y a pas de montre on peut pas prendre la longitude ou alors c'est grossier en estimant la logeur du jour ) :borloo:
bref on peut s’arranger pour savoir ou on est jhe jesus2

Et vu que c'est un chateau fort avec un foret (feuillus? conifère?) on est en Europe.
avatar
Utyi
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1200
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Mer 24 Mai 2017 - 16:30

L'Europe c'est grand ruquier
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Utyi le Mer 24 Mai 2017 - 18:03

oui mais on trouve pas des palmiers dans les foret de laponie :jardin:
avatar
Utyi
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1200
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Jeu 25 Mai 2017 - 1:52

La suite là :soral:
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Mirage le Jeu 25 Mai 2017 - 22:16

Utyi qui casse toujours tout :borloo:
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 927
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 18
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Durin le Ven 26 Mai 2017 - 15:39

Utyi a écrit:la nuit grâce a l'étoile polaire on peut trouver la latitude(si au nord de l’équateur) (malheureusement si y a pas de montre on peut pas prendre la longitude ou alors c'est grossier en estimant la logeur du jour ) :borloo:
bref on peut s’arranger pour savoir ou on est jhe jesus2

Et vu que c'est un chateau fort avec un foret (feuillus? conifère?) on est en Europe.

Et si on a changer de planète ?
On nous a congelé et réveillé en 3728.
TU N'Y AVAIS PAS PENSE A CA HEIN
avatar
Durin
Modérateur
Modérateur

Messages : 1305
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Sam 27 Mai 2017 - 14:19

Possibilité d'une réalité virtuelle aussi risitas-calcul
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Jeu 1 Juin 2017 - 20:24

C'est bien de jouer sur la V, Jhe.

Mais c'est mieux si tu pouvais finir ta fic' dans le même temps ruquier
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Iska42 le Jeu 1 Juin 2017 - 20:33

Non, jouer c'est mieux :))
avatar
Iska42
Graphiste

Messages : 266
Date d'inscription : 01/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Jeu 1 Juin 2017 - 21:01

Faire les deux c'est mieux.

Travailler plus pour gagner plus.
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Mirage le Jeu 1 Juin 2017 - 23:32

Oh tu nous fais pas ce coup là Jhe melenchon5
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 927
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 18
Localisation : La Ville Lumière

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Iska42 le Ven 2 Juin 2017 - 7:18

Gungauss va reprendre la Fic, si tu vois ce que je veux dire ;))
avatar
Iska42
Graphiste

Messages : 266
Date d'inscription : 01/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Sam 3 Juin 2017 - 13:57

sueur sueur
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Dim 4 Juin 2017 - 23:52

Chapitre 5 :

Après le départ de Twinkless, 37 et Baptiste à la recherche de la civilisation, moi et les cééspiens présents dans ce mystérieux endroit avons entrepris de l'explorer de fond en comble. Nous nous sommes divisé en plusieurs groupes afin de couvrir le plus possible les lieux. A vrai dire la disposition de cet endroit était assez simple, le château était bâti sur une avancée rocheuse au milieu d'une immense forêt et seul un étroit chemin qui partait de la cour offrait un semblant de route. Le bâtiment principal du château était lui construit à flanc de falaise, devant lui une petite cour enserrée de murs de pierre. A tout cela s'ajoutait une tour, une sorte de donjon fichée dans la muraille . Toute l'après midi de cette première journée j'explorais donc en compagnie de Vautour une partie des lieux, principalement le bâtiment principal que nous avions déjà arpenté lors de notre réveil, comme tous les autres d'ailleurs. Rien de bien concret n'en sortit pour notre part. A nouveau nous tombâmes sur des chambres, similaires aux nôtres et divers pièces, dont une bibliothèque bien garnie. Tout était comme d'habitude impeccable, hormis une très fine couche de poussière, et bien rangé, l'électricité fonctionnait partout : tout cela me paraissait de plus en plus étrange, d'autant plus qu'aucune foutue trace de vie à l'exception de nous même n'était visible. Je profitais toutefois de cette « exploration » des lieux pour discuter avec Vautour. Bien que timide et souvent un peu lunatique et l'air ailleurs, ce dernier s'ouvrit plus facilement en cette après midi, une fois le gros du choc pour l'instant surmonté pensais je. Nous parlâmes donc de choses et d'autres. A un moment, après un long silence, c'est lui qui reprit la parole :


« Faut quand même que je te prévienne, tu me trouveras peut être très … bizarre à certains moment, dit il d'une voix hésitante, mais je suis vraiment ce que l'on appelle un grand timide. Tu l'as sans doute remarqué tout à l'heure, j'ai rien dit du tout durant notre sorte de réunion avec les autres. »


« Oui j'avais remarqué, mais tu sais il y a pas de honte, vu la galère ou on est je vais pas rejeter quelqu'un parce qu'il me paraît un peu étrange, c'est pas mon genre de toute manière » lui répondis je d'une voix des plus amicales.


« Mais je m'en doute bien, non je te dis juste ça comme ça. Si des fois tu me vois pas pendant quelque temps t'inquiète pas, je me serais sans doute un peu isolé de toute cette agitation, ça me fait toujours du bien personnellement »


« Mais il y a pas aucun souci, tu fais ce que tu veux ! »


Sur ces mots Vautour acquiesça et nous poursuivîmes notre déambulation. A vrai dire cette petite prise de parole de mon camarade ne m'étonna pas plus que cela, j'avais bien senti qu'il était assez mal à l'aise face à l'assemblée des cééspiens. Je passais donc rapidement à autre chose dans mon esprit. A vrai dire en cet après midi j'avais un peu l'esprit ailleurs. Le choc de la situation me pesait en effet encore énormément à mesure que nous découvrions les lieux. A tout cela s'ajoutait également mes inquiétudes par rapport à ma famille et à mes proches... les reverrais un jour ? Ou étais je ? Ces questions me taraudait sans cesse et de véritable poussée d'angoisse que je tentais de dissimuler tant bien que mal revenait fréquemment lorsque je n'avais rien pour m'occuper l'esprit et ruminais mes sombres pensées et mes inquiétudes.

En fin d'après midi nous nous retrouvions avec les autres cééspiens dans la grande salle du château, la salle à manger somme toute, à proximité de la cuisine. Les visages étaient tirés, quasiment tous avaient l'air des plus angoissé malgré la volonté de faire bonne figure. Rien de concret ne sortit vraiment de cette grande exploration du château. Marin annonça qu'il s'était rendu au sous sol avec Traian et Aetius, ou ils avaient trouvé le groupe électrogène, la chaudière et autres appareils expliquant le relatif confort moderne des lieux. Des stocks de tout, nourriture et autres choses essentielles à la vie se trouvait dans ce vaste sous sol qu'ils avaient exploré. Sirda annonça lui de but en blanc que l'accès au donjon était totalement impossible. « La porte est bloqué et il est impossible de l'ouvrir » lança t il avec sa voix sûre de lui, même si une pointe de fatigue et d'incompréhension perçait indéniablement remarquais-je, assis devant une des tables, sur un banc en bois aux côtés de Vautour. Le « débrief » de la situation se poursuivit ensuite. Les discussion furent animées. Certains s'énervèrent un peu mais globalement tous gardaient pour l'instant leur sang froid. Tant mieux car sinon la situation dégénérerait sans doute. Connaissant le tempérament de certains sur le forum je m'étonnais d'ailleurs que cela ne se soit pas encore produit.

Le soleil finit par se coucher et la nuit s'installa peu à peu. Une nuit douce. Nous nous restaurâmes tous dans la grande salle du château, quelques cééspiens autour de Vlad se mirent en effet à préparer le repas dans la cuisine tandis que dehors Utyi tournait comme un fou dans la cour, montre au poing, en tentant de localiser les coordonnées du lieu ou nous étions via l'étoile polaire, ce qui souleva quelques sarcasmes bienveillant dans l'assemblée bien entendu. Le repas fut lui assez peu convaincant, visiblement personne ne savait vraiment cuisiner pour une si grande tablée mais l'on s'en contenta très bien. Même le mystérieux chien noir eut sa part, personne ne semblait d'ailleurs vraiment se soucier de son étrange présence à l'exception de Vautour qui lui lançait souvent d'étranges regards, comme s'il se méfiait du noir canidé. Le repas englouti nous nous rendîmes compte qu'il faudrait bien dormir malgré tout. Toujours aucune nouvelle du trio parti du château, cet état de fait commencer à m'inquiéter même si je n'en montrais rien pour l'instant et tentais de relativiser. Peut être étions nous effectivement extrêmement isolé ? Pour cette première nuit décision fut prise de séparer l'équipe en deux : une grande partie des cééspiens dormiraient tandis que quelques volontaires décidaient de veiller. Au cas ou. Parmi ces derniers Young qui avait étrangement trouvé quelques livres anarchistes dans la bibliothèque que j'avais découvert avec Vautour, ou encore Mirage, des membres de la « vieille garde de nuit » cééspienne remarquais je. Pour ceux qui dormiraient nous décidâmes de nous concentrer dans un seul étage, toujours au cas ou et car personne ne voulait dormir isolé dans cet étrange endroit.

Malgré l'étrangeté de ce qui se passait, l’inquiétude et tout ce qui y afférait dans une telle situation, je m'endormis toutefois relativement vite. J'étais exténué et je plongeais sans mal dans un lourd sommeil, dans ce même lit ou je m'étais pourtant réveillé d'un long sommeil il n'y avait pas si longtemps. A peine quelques heures plus tard on me sortit sans ménagement et avec fort fracas de mon sommeil. Dehors il faisait encore nuit noire. Les éclaireurs étaient rentré.
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 493
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Dim 4 Juin 2017 - 23:53

De retour melenchon4 désolé j'avais perdu un peu de motivation et de temps avec mon retour sur la V mais c'est reparti n'ayez crainte macron-empereur
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 493
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Aetius le Dim 4 Juin 2017 - 23:54

oui oui oui oui oui oui et encore oui
avatar
Aetius
Modérateur
Modérateur

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Jhe le Dim 4 Juin 2017 - 23:59

Ah oui et j'ai écrit ce chapitre en mode journal qu'aurait rédigé Shikko après les évènements, perso j'aime autant mais dites moi ce vous en pensez risitas-calcul
avatar
Jhe
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 493
Date d'inscription : 25/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Iska42 le Lun 5 Juin 2017 - 0:12

lenglet
avatar
Iska42
Graphiste

Messages : 266
Date d'inscription : 01/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Marin le Lun 5 Juin 2017 - 0:59

Evidemment les seuls qui ont du courage et vont au sous-sol c'est Aetius et moi...
avatar
Marin
Jeune fou
Jeune fou

Messages : 1933
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Utyi le Lun 5 Juin 2017 - 9:13

Donc soit on est en Argentine, ou pas sur terre jesus2
avatar
Utyi
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1200
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fic] Le Jour où tout a basculé...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum