[Guerre] Troisième Guerre du Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Guerre] Troisième Guerre du Maroc

Message par galx le Mer 3 Mai 2017 - 11:29

Troisième Guerre du Maroc (1907-.....)


Spoiler:

Tirailleurs de la 2ème Division d'Infanterie Coloniale en marche
.

Contexte:
La troisième guerre du Maroc est une campagne de pacification coloniale qui début en 1097 lors de l’insurrection de Casablanca. Si les troupes françaises parviennent à contrôler rapidement les littoraux, les montagnes restent sous domination des chefs tribaux. Comme le déclare le Général Augustin Guillaume, "aucune tribu n'est venue à nous sans avoir été préalablement vaincue par les armes ". C'est cette résistance farouche des marocains face au protectorat français qui expliquer en partie la longueur du conflit. L'épisode le plus connue de cette pacification étant bien sur la guerre du Rif qui a fait rage entre 1921 et 1926. Ainsi on estime que depuis 1907 100 000 marocain et 8500 français ont perdu la vie dans le conflit. Cependant en 1933, la guerre au Maroc touche à sa fin. En effet il ne reste que deux bastions rebelles : un dans l'Anti-Atlas et un autour de la montagne de Bougafer.

Nature de l’action: Bataille de Bougafer

Effectifs, Equipements, Organisation:
Forces terrestres:
. 1 Division d’Infanterie Motorisé (la 9ème)
. 1 Division de Cavalerie (la 3ème) (spahis)
. 1 Division d’Infanterie Coloniale (la 1ère) (zouaves)
. 1 Bataillon de Char de Combat (le 19ème) (80 FT-17)
Forces aériennes:
. 50 Potez 25 (bombardier léger)
. 50 Breguet 19 (bombardier léger)
. 5 Gourdou-Leseurre LGL-32 (avion de chasse)

Détail de l’action:

Le 13 février 1933 au matin les forces françaises au Maroc bouclaient l’encerclement de la montagne de Bougafer. A l’intérieur de la poche plusieurs milliers de guerrier des tribus d’Aït Atta c’était retrancher faute d’avoir pu éviter la manœuvre d’encerclement française. Pour en finir avec la résistance marocaine dans la région, l’Etat-major du général Touchon a décidé de déployer le gros des soldats français au Maroc soit environ 40 000 hommes et 100 bombardiers. Quelques jours après avoir encerclé les guerriers d’Assou Oubasslam, les français passèrent à l’attaque.

Spoiler:

Propagande Coloniale française au Maroc.
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1699
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Troisième Guerre du Maroc

Message par Vautour le Mer 3 Mai 2017 - 21:26

Modération :

Détails :

Les premières avancées furent très minces au vue de la résistance farouche des Marocains. Il fallut à chaque fois faire intervenir l’aviation pour dégager la situation. Les Potez 25 et leurs 120 kl de bombe se révélèrent extrêmement efficaces pour anéantir les poches de résistance. Au début de la bataille les FT-17 du 19ème Bataillon réussirent aussi a enfoncé considérablement les lignes de rebelles. En effet faute de moyen antichar les guerriers d’Aït Atta étaient complètement impuissants face à ces monstres d’aciers. Heureusement pour eux le terrain montagneux empêcha les chars français de poursuivre leur avance.

Après 10 jours de combat la situation avait donc peu évolué. Les Français et notamment la 1ère DIC ont subi des pertes importantes en tentant d’attaquer frontalement les rebelles. Face à ce demi-échec le Général Touchon décida de changer de tactique. Les bombardiers allaient pendant plusieurs joueurs pilonner systématiquement les positions d’Oubasslam tandis que les troupes au sol se contentèrent d’assiéger Bougafer. Après deux semaines de bombardement les combats au sol reprirent de plus belle. La progression des Français fut beaucoup plus facile grâce à la désorganisation des défenses ennemies. De plus la reconnaissance aérienne des positions marocaines donnait un net avantage aux soldats de la République. Le trentième jour de combat vit la mort du très célèbre capitaine Henry de Bournazel surnommé « le cavalier rouge ». Finalement après 40 jours de combat autour de la montagne de Bougafer, les rebelles marocains totalement encerclés finirent par déposer les armes. La région venait de retomber totalement sous le contrôle français. Les derniers bastions de la résistance marocaine se situant maintenant dans l’Anti-Atlas.

Pertes :

Pertes marocaines :
- 2150 guerriers tués ou blessés
- 230 civils morts dans les combats

Pertes françaises :
- 185 soldats tués ou blessés
- 2 Potez 25 de détruit (accident)
- Plusieurs véhicules blindés endommagés.


Dernière édition par Vautour le Dim 14 Mai 2017 - 15:32, édité 2 fois
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Troisième Guerre du Maroc

Message par galx le Dim 14 Mai 2017 - 15:19

Campagne dans l’Anti-Atlas:


Spoiler:

Rebelles marocains dans l'Anti-Atlas.

Nature de l’action: Campagne de l’Anti-Atlas

Effectifs, Equipements, Organisation:
Forces terrestres:
. 9ème Division d’infanterie motorisée
. 3ème Division de cavalerie (spahis)
. 1ère Division d’infanterie coloniale (zouaves)
. 19ème Bataillon de char de combat
Forces aériennes:
. 100 Potez 25
. 4 LGL-32

Détail de l’action:

Après la bataille de Bougafer, le gouvernement français voulait terminer au plus vite la pacification du Maroc afin de rapatrier les troupes coloniales en métropole. Afin de s’assurer de la paix définitive dans l’ensemble des territoires marocains, l’Etat-Major décida de lancer une ultime campagne pour anéantir les guerriers rebelles. Depuis plusieurs années, les résidus des guerriers tribaux défaits se sont rassemblés dans l’Anti-Atlas pour tenter d’organiser une ultime défense. Selon les renseignements disponibles les forces marocaines compterait jusqu’à 40 000 guerriers plus ou moins armés.
Pour en venir à bout, le Général Antoine Joseph Huré a été chargé de diriger les opérations avec une liberté stratégique totale. Celui-ci a décidé d’organiser une opération reposant sur la surprise tactique induite par la vitesse des groupes motorisés. L’ensemble de ses troupes seront divisé en deux groupes d’opération. Le premier commandé par le Général Giraud est composé de 1ère DIC et de la 9ème DIM tandis que le deuxième est formé de la 3ème DC et du 19ème Bataillon de char. Le premier groupe fixera les guerriers marocains tandis que le deuxième sera chargé d’effectuer une grande manœuvre d’encerclement. L’aviation constitué de plusieurs escadrille de Potez 25 devra soutenir la progression rapide des groupes motorisés en bombardement chaque point de résistance. L’objectif est de déstabiliser complétement les défenses ennemis en pariant sur la vitesse et la puissance de feu.
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1699
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Troisième Guerre du Maroc

Message par Vautour le Dim 14 Mai 2017 - 15:27

Administration :
Le conflit étant de nature historique, dans les terres contrôlées par les Français et aux enjeux faibles, l'auto-simulation du conflit par le joueur français est autorisée.


Dernière édition par Vautour le Dim 14 Mai 2017 - 15:32, édité 1 fois
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1580
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Troisième Guerre du Maroc

Message par galx le Dim 14 Mai 2017 - 15:28

Auto-modération:

Détails:

Dès le début des combats, la campagne de l’Anti-Atlas tourna à l’avantage des français. Le deuxième groupe du colonel Trinquet entrepris avec succès sa manœuvre d’encerclement prenant partout les marocains par surprise. La vitesse de déplacement des véhicules couplé aux attaques aériennes incessantes (à la bombe comme à la mitrailleuse) déboussolèrent complétement les guerriers tribaux qui ne savaient plus où donner de la tête. L’éclairage réaliser par les Potez 25 permis aux colonnes française de connaitre à chaque moment de la bataille la position exacte des forces ennemis. La plus grande résistance de la part des marocains eu lieu lors de la bataille de Tafraout. La conquête du village se fit rue par rue et causa de nombreuses pertes à la 9ème DIM chargée d’en prendre le contrôle. Cependant la encore, l’appui aérien permis de détruire un par un les bâtiments dans lesquels les marocains se retranchaient. Après trois semaines de combat, les deux groupes de combat français avait réussi à maitriser 200 000 personnes sur 30 000 kilomètres carrés. En plus de cela 25 000 fusils furent saisis aux combattants marocains. Il fallut encore deux semaines pour que les combats cessent définitivement dans la région de l’Anti-Atlas mettant ainsi fin à plus de 30 ans de combats.

Pertes marocaines:
. 3650 tués ou blessés et 12 000 prisonniers

Pertes françaises:
. 198 morts ou blessés
. Une vingtaine de véhicules hors de combat
. 3 Potez-25 détruits
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1699
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guerre] Troisième Guerre du Maroc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum