[√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Lun 15 Mai 2017 - 20:19


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران




Réforme en faveur de l'entrepreneuriat et de la compétitivité   


Mesure économique

Vu l'évolution du prix du pétrole , les exportations de l'IranOil seront désormais de l'ordre de 2 millions de baril par mois , les quelques 550'000 autres barils seront stocké en attendant des jours meilleurs. Afin de compensé le prix faible du baril ,L'IranOil va exporté sur le marché national et internationale une vaste myriade de produits pétrochimique et chimique en quantité a un prix avantageux tel que les gaz léger combustible,les matériaux polymère ,les produits chimiques ( engrais ) ,les matières plastiques d'origine pétrochimique ,du propane et butane ,des caoutchoucs et fibres synthétique....


D'après le Shah , une politique économique qui place les entreprises au cœur de la croissance, et qui leur donne les moyens de se développer et de créer des emplois ne peut être que bénéfique pour le pays. L'objectif est donc de permettre au entreprise de réalisé plus de bénéfices afin qu'elle puissent investir, gagner des parts de marché, et donc créer des emplois. Il faut alors commencé à réduire les charges sociales et les impôts des entreprises : non pas pour leur faire des cadeaux , mais pour favoriser l’investissement, la croissance et la création d’emplois.


Il faut donc réduire les charges sociales et fiscales qui pèsent sur la compétitivité de quoi redonner un nouveau souffle à l’économie iranienne .Une simplification et et un renforcement des allègements de charges sociales pour réduire le coût du travail et créer des emplois ainsi qu'un renforcement des allègements existants par un nouvel allègement de charges sociales et d’impôts de production ne serait que bénéfique pour les entreprises et pour l'Economie.


La loi fiscale pour les entreprises actuellement en oeuvre va être modifié pour renforcer l’attractivité international de l'Iran et créer des emplois , le gouvernement a jugé que le secteur pétrolier et chimique n'a pas besoin de nouvelle mesure . elle bénéficiera donc uniquement au secteur industriel et des services ,Ils permettront de stimuler le redémarrage de l’économie et de la croissance : Ces mesures seront financé par l’indispensable réduction des dépenses publiques et le rééquilibrage de nos finances



Secteur pétrochimique de la raffinerie de Kerman



L'entrepreneuriat doit dynamiser la nation qui en parallèle de l'industrie pétrolière doit être tourné vers l'avenir et l'innovation .Il faut donc alléger le poids des normes et des contraintes pesant sur les entreprises en les alignant sur les normes étrangère , sans ajouter d’obligations nouvelles , et pour conquérir les marchés internationaux une rationalisation des dispositifs d’accompagnement des entrepreneurs à l’export aura lieu , tant dans la préparation en amont que dans la prospection à l’étranger. Le projet du Shah est de développé les emplois des secteurs d'avenir et de renoué avec la croissance en résistant le temps que le prix du pétrole retrouve des couleurs

En faisant les efforts nécessaires,il est possible d’ici a 1936 , revenir à l’équilibre budgétaire et ainsi être en mesure de rembourser la dette qui commence a apparaître
Pour cela il faut mettre en place un contrôle strict de l’évolution des dépenses publiques par rapport à leur dérive, dans l’objectif de réduire la part de la dépense publique par rapport à la richesse nationale. L’Etat et ses établissements publics devront réaliser un effort de stabilisation en valeur de leurs dépenses. La mesure prévoit ainsi une réduction sur une année des dépenses publiques (par rapport a l'évolution des dépenses ) Cela devra notamment  s'effectué par des coupes claires dans la fonction publiques notamment pour le ministère des transports qui greffe une part énormes des dépenses publique ( environs 35% du total des dépenses publique ! )


il est indispensable de faire d’abord redémarrer la croissance et les créations d’emplois par une baisse rapide des charges et des impôts pesant sur la compétitivité de nos entreprises, en allégeant les normes qui freinent l’activité économique. Mais il faut aussi simultanément engager un effort majeur pour réduire notre dépense publique à un niveau raisonnable. Le nécessaire renforcement des moyens consacrés par l’Etat aux missions régaliennes (défense, sécurité....) et à l’investissement pour l’avenir (éducation,infrastructures, pétrochimie) est donc un chemin obligé.


Dans les prochaineS semaine , une partie des verrous aux initiatives et aux embauches seront supprimé ou du moins modifié .Une politique de suppression des normes facteur de ralentissement doit être engagé au plus vite. Autre point important ,il faut engagé le nécessaire recentrage du rôle et des missions de l’Etat et des administrations publiques, dans le cadre d’une revue de l’action publique.


D'autres mesures importantes pour notre compétitivité seront également mises en place comme la mise en place d'un dispositif de sur-amortissement léger qui renforcera la capacité d’investissement des entreprises industrielles, l'autorisation de report de paiement des dettes contracté par les entreprises nationales et enfin la baisse rapide des taux directeurs.

Concernant le plan Reza , Les fonds alloué a cet dernière vont passé de 16 millions a 11 millions afin de faire respiré l'économie


A partir de maintenant , les investissements s'organiseront comme suit :

-infrastructure industriel et de manufacture (40%),
-industrie pétrochimique/chimique (20%)
-transport,éducation et santé (20%)
-exploitation et industrie minière (20%)


La mise en œuvre de ce projet devrait avoir un impact positif sur l’activité économique en permettant de faire respiré les entreprises déjà existante afin qu'ils puissent augmenté leurs bénéfices tout en attirant plus d'investisseur et de firmes étrangère qui devrait permettre d’atteindre en d'année un taux de croissance plus élevé qu'actuellement tout en surveillant activement l'inflation qui semble diminué progressivement. L'amélioration de la compétitivité devrait aussi participé a la fin de l'augmentation de la dette.


Dernière édition par PanzerJager le Sam 24 Juin 2017 - 13:47, édité 1 fois
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Mer 17 Mai 2017 - 19:19


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Affaire Interne



Le Shah annonce la création du ministère de l'énergie qui sera un des principaux organes du gouvernement et en charge de la régulation et de l'implémentation des politiques applicable à l'énergie , l'électricité , et au service du traitement des eaux . Un des but principaux du ministère sera de fournir Téhéran en électricité ,dans quelque temps son budget sera probablement étendu pour inclure la gestion de l'eau dans le pays. Quelques fonction actuellement détenue par le ministère de l'Agriculture vont donc être transféré au ministère de l'énergie afin d'assuré une distribution des ressources hydrique plus économe et équilibré.

Le ministère sera responsable de la gestion de la fourniture et de la demande en eau et en énergie et et devra promouvoir la formation , la création de partenariat avec des firmes étrangère et la recherche des technologies notamment dans le domaine de l'industrie de l'électricité. Il jouera aussi un rôle majeur dans la préservation des ressource naturelle du pays , la protection de l'environnement , et la promotion de la santé et de l’hygiène publique et enfin l'assurance de l’autosuffisance énergétique pour un développement du pays durable.

Autre point important au niveau énergétique , le Ministère gérera en coopération avec l'IranOil l'industrie pétrolière iranienne et les productions de produits pétroliers et pétrochimiques. Il est chargé de toutes les questions relatives à l'exploration, l'extraction, l'exploitation, la distribution et la production de pétrole brut et de produits pétroliers. il est également responsable de l'émission de certificats d'exportation pour ce type de produits qui doivent être délivré rapidement suite a toute commande étrangère .

Le ministère a d'ores et déjà fait savoir que les activités liées à l'exploration, l'extraction et la production de pétrole sont entièrement réservé a l'IranOil et a l'APOC. Aussi l'Etat Impérial d'Iran conserve sa propriété sur les ressources pétrolières entière du pays


Affaire Externe

Le Shah suit de près les tensions en Syrie et demande au gouvernement Français de déployer plus d'effort pour aboutir à une solution juste et durable au Moyen-Orient. L'Iran reconnaît le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, et c'est l'un des principes directeurs de sa politique étrangère.


Diplomatie


Le Shah souhaite passer commande a l'URSS de 100 chars T-26 , 50 chars rapide BT-7 , 20 canons anti-aérien de 76.2mm M1931 , 10'000 pistolet bon-marché TT-33 et enfin 5'000 lance-flamme ROKS-3 ainsi que de la licence de production du 7.62x54mm et de l'obus de 107mm . Le Shah adresse ses plus sincère remerciement a notre partenaire de leurs participation active et de leurs soutien envers l'Etat Impérial d'Iran
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Ven 19 Mai 2017 - 18:02


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Secteur électrique


En coopération avec le Shah , le ministère de l'Energie va lancé un programme de construction de centrales électriques en Iran. On compte actuellement environ 100 centrale électrique de taille diverse et varié dans 45 villes du pays , certaine sont directement détenu par l'état alors que d'autre appartiennent à des entreprises privé .
La majorité d'entre elle tourne au diesel , quelque-une utilisent encore du charbons .On dénombre 2 centrales hydroélectrique dans le pays , situé a Maraga et a Hamadan. En excluant les immenses structures de l'APOC et de l'IranOil qui à elle seule produisent environs 100 mégawatts ,la production total dans le pays s’élève a environs 15 Mégawatts .

Afin d'étendre nos capacité électrique , des travaux pour un tout nouveau centre hydroélectrique vont débuté a Karoun en étroite coopération avec les firmes étrangère  , ce centre devra fournir dans quelque année environs 1100 kilowatt afin d'approvisionné  Ispahan et les autre ville au alentour. L'objectif du Ministère de l'Energie est d'atteindre une production de 40 Mégawatts dans 5 ans en 1940.



Métallurgie


Après beaucoup d'étude et de préparation , le Gouvernement va lancé la construction de deux haut fourneaux doté d'une capacité de production annuelle de 54'000 tonnes de fonte, d'une usine sidérurgique qui transformera la fonte liquide sortant des hauts-fourneaux en acier, d'une usine de laminage et de tréfilage , d'une fonderie , d'un atelier de travail des métaux, et de quelque industrie auxiliaire tel qu'une industrie de chaux , d'ammonium et de benzol et une unités de distillation de goudron de houille.

Le site sera situé près de Karaj pour une alimentation en eau optimal .Une fois la construction terminé dans quelques années , le site devra employer environs 1'500 ouvrier , une centrale électrique pour le site métallurgique va être construite afin de l'alimenté et d'assuré son fonctionnement optimal


Pétrole

Le ministère va tenté de contenir le prix du pétrole en continuant sa politique de limitation d'exportation de pétrole  et en attendant des améliorations concrètes , l'exportation annuelle de pétrole sera limité a 75% de la production soit environs 24'000'000 millions de baril . Le pétrole non exporté qui représentera environs 25% de la production , soit environs 6'600'000 baril seront stocké pour être vendu une fois les cours du pétrole revenu a un niveau stable.


Affaire Militaire




Reza Shah avec son Etat-Major


Reza Shah , en tant que commandement suprême des forces armées , a discuté ce matin avec son Etat-Major du cas afghan ,il en a conclu que leurs dirigeants devront tôt ou tard rendre des comptes et payer le prix de leurs affront impardonnable envers l'Etat Impérial d'Iran. L'Etat va lancé un nouveau programme de recrutement qui visera à recruté et à entraîné 25'000 nouvelles recrues afin d'atteindre 125'000 soldats actif d'ici 1937



Education





Diplomé de l'Université de Ispahan


Il y a quelque temps , l'Iran a adopté une éducation centralisé , L'enseignement nationale public gratuit a été garanti pour tous aux niveaux primaire et secondaire. Des université ont été ouverte ainsi qu'un système éducatif plus moderne.

Malgré tout , le système scolaire actuellement reste surtout urbain et élitiste en adoptant une approche trop formaliste .elle peine a être en mesure de bien répondre aux besoins quantitatifs et qualitatifs de la modernisation des économies. Pourtant, si l'accès à l'éducation s'est amélioré, des décalages significative subsistent entre les différentes régions de l'Iran en matière de qualité d'enseignement notamment en zone reculé ou rural.

Le but actuelle est donc de mettre sur pied un système éducatif plus adapté a la situation qui sera le moteur de l'établissement d'un marché du travail efficace et flexible. Même si les planificateurs du développement s'accordent généralement sur la nécessité d'améliorer la condition féminine et de développer leur situation éducative, il y a encore un grand décalage entre les intentions et les faits et des mesure seront mis en oeuvre pour réduire ceci.

Garantir l'éducation pour tous est également un moyen de réduire la pauvreté et d'élargir les options offertes aux filles comme aux garçons. Ainsi , La stratégie du gouvernement est d'identifié quelques objectifs quantifiables pour réduire la pauvreté, améliorer l'éducation et les soins de santé, diminuer les inégalités  entre hommes et femmes et assurer une gestion plus adapté des infrastructures et des ressources naturelles afin d'en maximisé les gains potentiels
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Mer 24 Mai 2017 - 20:41


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Economie




Siège de la BCI


Les ministères de l'agriculture et des énergies ainsi que la BCI vont développé conjointement un plan de développement qui visera à étendre les capacités des domaines agricole du pays .Le Plan Reza va être temporairement suspendu afin de débloqué plus de moyen pour mener à bien ce nouveau projets.

La population étant évalué à environs 13'525'000 d'habitants .L'agriculture (avec le pétrole) reste la branche fondamentale sur laquelle repose l'existence de la population iranienne. Selon les statistiques officielles qui fournissent des chiffres contrôlés sur la proportion de la population rurale en Iran. On estime généralement a 87 % le pourcentage de la population active qui s'adonne aux occupations agricoles. On estime aussi que 50 % environ des terres cultivables appartiennent à de grands propriétaires, 25 % à des propriétaires moyens, 20 % à l'Etat , et enfin 5 % seulement des terres cultivables sont classés dans la petite propriété.


Les rendements sont cependant encore assez faibles puisque, pour les deux récoltes principales (blé et orge), les rendements moyens s'établissent autour de 11 à 12 quintaux à l'hectare. Cela provient avant tout de l'insuffisance de l'irrigation. On estime que dans l'état actuel, 45 % seulement des terres cultivables reçoivent une irrigation convenable. Aussi le Ministère des Energies doit accordé une attention particulière à la question du développement des ressources hydrauliques de l'Iran .La production de riz, par contre, donne lieu à des exportations régulières, car la consommation intérieure n'excède pas 250 à 230.000 tonnes. Le Plan cherche à élever la condition des paysans en améliorant les procédés agricoles, l'emploi des engrais chimique , la mécanisation, l'irrigation, etc.. D'après les espoirs officiels, le revenu agricole de l'Iran doit doubler à l'expiration du Plan Agricole.


Parmi les extensions de cultures anciennes et les créations de cultures nouvelles prévues dans le Plan, il faut citer :

1° le thé. dont la surface cultivée doit passer de 6.000 à 8.000 hectares ;
2° la soie, pour laquelle on prévoit la création de 4.500 jardins de mûriers susceptibles de produire 140.000 tonnes de cocons frais ;
3" la production du coton vise à atteindre le niveau de 40.000 tonnes par an  ;
4° le tabac, pour lequel une forte extension de superficie est prévue, de 10.000 à 22.000 hectares ;
5° les agrumes et les fruits, qui font l'objet de soins spéciaux (22.000 parcs agricole et 20.000 oliveraies prévus).


Ces progrès nécessitent avant tout l'extension des possibilités d'irrigation. Les plans définitifs ne sont pas encore arrêtés dans ce domaine, mais on sait qu'ils seront plus vastes que ceux préconisés par le passé. Pour ne citez que deux projets qui seront mis en cours d'exécution en 1935: l'aménagement du Kouhrang et du Saveh, entrepris de concert par le gouvernement et des intérêts privés. Celui de Kouhrang est le plus important : il s'agit de divertir les eaux de la principale rivière de l'Iran méridional, la Karoun, pour irriguer, par le système des « ghanats » (canaux souterrains évitant l'évaporation, connus en Perse depuis la plus haute antiquité) une superficie de près de 7.500 hectares dans la région d'Ispahan. Le projet de Saveh intéressera la région du sud-ouest de Téhéran, où un barrage sur la rivière Mazlehan captera 12.5 millions de m3 et arrosera 4.500 hectares supplémentaires.

D'autres travaux seront certainement entrepris dans le Fars et dans la région de Tebriz. Signalons que les trois quarts de l'irrigation iranienne proviennent actuellement du système des ghanats , dont le réseau souterrain est généralement relié à de l'eau de source ou de l'eau de puits. Les rivières et cours d'eau proprement dits sont loin d'être équipés hydrauliquement dans la mesure désirable, et le projets , lorsqu'il sera réalisés, parera à une lacune grave d'équipement.


Les mesures de protection contre les épizooties (fabrication de sérums et généralisation des méthodes de défense vétérinaires) sont d'autant plus nécessaires que l'on estime à 100.000 ovins et à 30.000 bovins les ravages causés en moyenne chaque année par les épizooties en Iran, ce qui équivaut à une perte de capital importante . L'augmentation de capital du Ministère de l'agriculture et donc de la Banque Agricole doit lui permettre d'étendre considérablement l'envergure de ses prêts en prévision de l'extension des cultures projetées dans le Plan.

Cet organisme est le seul institut de crédit agricole en Iran ; pratiquement, il est difficile au prolétariat agricole iranien, d'obtenir des prêts de la Banque officielle; aussi l'usure est-elle présente .C'est pour porter remède à cette situation que le Plan adopte les mesures destinées à encourager la constitution de coopératives dont l'action
peut être importante pour dégager l'agriculteur iranien d'un endettement généralisé. Le Plan prévoit la formation de sociétés coopératives dans toutes les provinces de l'Iran. Elles seront constituées par l'effort financier commun des propriétaires fonciers, de l'Etat et des paysans, et leur but sera de fournir des semences, des engrais et autres produits de consommation rurale, à bon marché, et aussi de se charger d'acheter les produits agricoles à meilleur prix.


D'autre rapport seront transmit notamment sur le financement de ce Plan Agricole mais aussi sur d'autre point important de l’économie iranienne.




Diplomatie



L'Etat Impérial d'Iran demande a la République Turque qu'une rencontre ait lieu a Ankara afin de dialogué sur plusieurs points
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Ven 26 Mai 2017 - 23:32


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Chemin de fer trans-iranien

Près de 1'200 kilomètres de voie ferrée ont été inaugurés, et relient la mer Caspienne et le golfe Persique. Ce réseau possède 90 gares, celle de Téhéran a été construite par des entreprises Allemandes. Plus de 251 ponts (dont le plus emblématique est le pont de Veresk ), 245 tunnels, 4000 ponts plus petits ont été construits. Plus de 55 000 ouvriers ont été embauchés sur le chantier du chemin de fer Trans-iranien. Plus de 20 millions de mètres cubes de terre et 4 000 kilos de dynamite furent utilisés, plus de 2 000 000 mètres cubes de pierres naturelles et des pierres de construction et plus de 500 tonnes de ciment ont été utilisés. Le chemin comporte en outre 46 grandes gares, avec salon des passagers, des ateliers de réparation des locomotives et des wagons, des locomotives et des réservoirs d'eau ainsi que des générateurs d'électricité qui ont été construits. Le projet ne sera achevé que dans quelque temps , il reste environs 100 km de voie ferrée à mettre en place.




Pétrole


Deux gigantesque gisements de pétrole ont été découverts non loin de la frontière soviétique , ces gisements se trouve dans la régions de Agajari et de Paznun, cet découverte fait grimpé encore plus les réserves de pétrole disponible en Iran , avec l'aide de l'APOC l'exploitation sera possible dans quelques mois .On estime la futur capacité d'extraction de ce nouveau champs a environs 42'000 barils par jours ce qui augmentera la production totale de l'IranOil a 106 600 barils par jours a partir de 1937.

Les découvertes réalisé dans les années 1920 et 1930 ainsi que le suivi du développement des activité réalisé ont fait de l'Iran le principale pays producteurs et raffineur de pétrole au Moyen Orient . Le gisement le plus productif dans les champs de Zagros est situé dans une formation de pierre appelé plateau de calcaire d'Asmari . c'est la que se trouve les réservoirs de Haftkel , de Gacsaran (tout les deux découvert en 1928) et de Agajari ( découvert cet année).


Ces deux gisements seront connecté via un réseau de pipeline déjà existant à la raffinerie d'Abadan et de Kerman sur la cote du golfe persique ou un terminale se situe pour l'exportation du pétrole.



Jour après jour l'Iran conforte son rôle de puissance pétrolière .Actuellement , non seulement elle est le plus grand pays producteur de pétrole au Moyen-Orient ainsi qu'en Asie (hors URSS) Mais l'Iran est aussi le 4e producteur mondial de pétrole derrière le Venezuela , l'URSS et les Etats Unis.
 





La raffinerie d'Abadan , la plus grande au monde , symbole de la puissance pétrolière Iranienne



L'accord avec la Turquie va permettre à l'économie iranienne de se diversifier encore plus tout en facilitant les vastes projets de modernisation du Shah , l'industrialisation du pays va être accéléré par l'importation des technologie turques et par la formation des techniciens , ingénieurs et ouvriers iraniens dans les bassins industriels Turque ce qui rendra bien plus productif les industries Iraniennes .

et cela a un moindre prix pour l'IranOil car aucun barils ne sera prélevé de la productions actuelle et de ses listes de commandes puisque les réserves conséquente de près 6'600'000 barils qui ont été effectué l'années précédente vont être directement envoyé en Turquie avec une réduction du prix de l'ordre de 30%




Opium


Le gouvernement va officialisé l'ouverture de quelque vaste champs d'opium licite de qualité supérieur vers la frontière Afghane dont l'Etat sera le seul propriétaire et détenteurs,l'opium produit servira à des fins chimique et commercial et sera vendu uniquement au marché extérieur à prix d'argent , les champs devront fournir environ 100 tonnes par mois qui seront traité et transformé en morphine , codéine , thébaine mais aussi en plus petite quantité en héroïne à des fins médicale . La principale zone de destinations de la marchandise sera les Indes qui est un gros consommateurs mais aussi vers d'autre pays lointain.

Les dirigeants de cette plantation qui ont été choisis par le Shah en personnes seront politiquement sûr , ils devront s'assuré du suivis extrêmement stricte des marchandises et de leurs acheminements . Rappelons que la détention ou l'usage de drogues autre que pour un but médicales est interdit et très sévèrement réprimandé , c'est pourquoi l'opium ne doit pas se retrouvé entre toute les mains .

Une partie de la morphine produite sera envoyé dans les stocks des hôpitaux et de l'Armée de terre afin d'amélioré l’efficacité des soins prodigué .



Affaire Interne


La précédente enquête réalisé par le gouvernement pour le nouveau Plan Agricole estime la population urbaine a 2'600'000 habitants , soit de 20% de la population totale ,  c'est une avancé considérable dans la route vers la modernité permis par l'œuvre du génialissime Reza Shah.


Prévision de la production annuelle pour l'année 1937 :


Pétrole : 10.3 millions de tonnes ( 77 millions de barils)
Charbon : 125 000 tonnes
Acier : 90 000 tonnes
Electricité : 125 000 KWh
Ciment : 75 000 tonnes

Riz : 400 000 tonnes
Orge : 800 000 tonnes
Blé : 2 millions de tonnes


Affaire Militaire

En parallèle du plan de recrutement précédent , 25'000 personnes vont être incorporé dans les réserves militaire pour l'année 1937  


Diplomatie

Message au Royaume-Uni

L'Etat Impérial d'Iran incite la Couronne à aller à la rencontre des dirigeants de la Ligue Musulmane au plus vite afin d'aboutir dès que possible à une solution positive et pacifique ainsi que des résultats satisfaisant pour tous à travers la formulation de propositions concrètes concernant la création d'un État autonome islamique au sein de  l'Inde .


Dernière édition par PanzerJager le Sam 24 Juin 2017 - 13:48, édité 2 fois
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Dim 28 Mai 2017 - 23:04


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Diplomatie

L'Etat Impérial d'Iran accepte toute les propositions saoudienne
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Mer 31 Mai 2017 - 23:04


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Politique Industriel


Unité de production n°3 de l'Usine de Kerman

Si l'industrie moderne en Iran s'est développée principalement sous l'impulsion directe et indirecte de l'Etat. L'Etat iranien va d'une part, créé des entreprises directement contrôlées par lui,  et d'autre part, nous allons favorisé la constitution de sociétés industrielles par un régime de privilèges fiscaux et douaniers. le nombre de travailleurs employés dans l'industrie moderne est estimé a environs 180'000 ouvriers dont le quart environ dans les entreprises d'Etat, et quelque 60.000 travailleurs répartie dans les exploitations de l'Anglo Persian Oil Company et de l'IranOil, ces deux dernier se trouvent être ainsi, et de loin, les premiers employeurs de l'Iran. Si l'on songe que les activités de l'APOC profitent bien plus à l'économie iranienne qu'il y a quelque année avant la renégociation de la concession d'Arcy en 1933 dans la mesure correspondante aux royalties , au taxes ainsi qu'aux salaires des ouvriers,on peut observer que le rôle de l'industrie dans l'économie iranienne reste encore assez modeste.

Le développement de la production industrielle et surtout agricole est considéré comme le meilleur moyen d'augmenter le pouvoir d'achat des masses iraniennes.


Désormais, le développement industriel iranien va s'inspiré de l'idée qu'il faut avant tout libérer le pays des importations coûteuse de produits manufacturés, que l'on peut fabriquer à partir de matières premières locales ou faciles à importer. Des résultats certains ont été atteints grâce au centaine de millions de rials investi via le Plan Reza et au développement au point de vue de la dépendance à l'égard des fournisseurs étrangers ; aussi le Nouveau Plan d'industrialisation consacre- l-il la continuation et la diversification de l'effort entrepris par Reza Shah. Le Plan se propose de développer et de moderniser les branches industrielles déjà existantes d'une part et d'autre part de créer un certain nombre de productions nouvelles . Tandis que seulement 20 usines existait lors de l’ascension de Reza Shah au pouvoir . Les objectifs du gouvernement sont d'arrivé en 1940 au seuil des 800 industries moderne mis en place depuis 1925 ,



Dans l'industrie textile, on se propose de moderniser les usines existantes pendant la première année, puis d'en ajouter de nouvelles les années suivantes. On vise à obtenir une production annuelle de 27.5 millions de mètres de tissus divers avec les usines déjà existantes. A cela s'ajoutera la production des usines (cotonnades et indiennes) que l'on construira au cours de la première et deuxième années d'application du plan, et qui est évaluée à 8.5 millions de mètres supplémentaires. Au total la branche des textiles doit donc enregistrer un progrès significatif à la fin des réalisations prévues .Parallèlement, 5.500 métiers à main doivent être mis en service, au profit, principalement, de l'industrie du tapis. Dans le domaine de la production sucrière les extensions des cultures de betteraves, jointes aux constructions de raffineries doivent amener la production sucrière de l'Iran à 75.000 tonnes par an, Dans le domaine du ciment on vise à une production de 100 000 tonnes par an pour 1940 soit le double de la production actuelle par la création d'un partenariat avec des sociétés européenne qui visera à la création de deux usines qui seront une copie conforme de l'usine de ciment de Téhéran.


Les innovations industrielles du plan qui ont porté sur la création d'une industrie sidérurgique et d'une industrie chimique. la construction du site ayant débuté il y a quasiment 2 ans , le site métallurgique de Shiraz , une fois terminé , devra fabriquer avec des matières premières locales, des rails, des poutrelles et plaques de fer, avec au moins un haut- fourneau en activité. L'industrie chimique, déjà entièrement crée , vise à la production d'acide sulfurique (17 750 tonnes par an) de carbonates de soude (4 000 tonnes), d'engrais ammoniacaux (7 000 tonnes par an) et de produits tannants (3 500 tonnes par an) quasiment entièrement destiné a l'exportation ou a la revente au agriculteur. Le plan mentionne encore d'autres développements secondaires (verrerie, céramique, papeterie, huileries, etc.).


Dans le domaine des industries extractives on se propose avant tout d'inventorier les richesses minérales en vue d'une exploitation plus rationnelle. Le projet principal concerne la constitution d'une société pétrolière qui doit prospecter et exploiter les gisements situés en dehors de la concession existante de l'APOC qui couvre, rappelons-le, environs 250.000 Km2 dans le quart Sud-Ouest du pays avec quelque propriété récente vers les nouveaux gisement du nord ouest (50% de la production du nouveau gisements revient a l'APOC) Comme les travaux de prospection et d'exploitation ne peuvent être faits dans le domaine du pétrole qu'à grand renfort de matériel et de compétences techniques, cette société devra nécessairement recourir aux Anglais qui ont, sur place, une puissante organisation technique,


Pour l'IranOil , on estime la production a 106'000 baril par jours après l'ouverture des nouveaux gisements de Paznun et de Agajari . Pour profité des cours du pétrole ,  l'intégralité des productions sera exporté vers l'étranger . Le Shah l'avait prédit , le réarmement sans précédent en cours partout en Europe qui a provoqué une augmentation de la demande et donc du prix du baril  ne sera que favorable à l'Etat Impérial , à court et à long terme.


Réseau de pipeline reliant le nouveau champ pétrolier d'Agajari vers la raffinerie de Mahsarh.


Diplomatie


Message a l'URSS

Nous vous saluons cordialement.
En complément de la précédente commande , l'Etat Impérial d'Iran souhaite passer commande a l'URSS de 50 Polikarpov I-16 type 17 et 20 Ilyushin DB-3 pour l'armée de l'Air ainsi que de 500 ZIS-5 , 400 mortier léger de 82mm BM-37 et 200 chars d'accompagnement T-26 Modele 33RT .Le Shah en personne remercie personnellement d'avance son partenaire.
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Ven 2 Juin 2017 - 20:34


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران





Affaire Militaire




Toutes les données communiquées sont tenues pour confidentielles et à usage interne uniquement.

L'Armée qui n'a pas été une grande priorité jusqu’à maintenant pour le Shah  doit être désormais complètement modernisé afin de pouvoir défendre pleinement les intérêts impérial . L'état major a transmis au Shah un rapport de l'état général des armées et quelque faiblesses apparaissent clairement dans le dispositif . En effet , si l'IIAF dispose d'un personnel compétent suffisamment nombreux pour remplir ses missions , l'armée de terre en revanche va faire face a une pénurie de pilote de bonne qualité une fois les chars soviétiques reçu .


Plans soviétiques des T-26 en direction de l'Iran


Les BT-7 commandé seront affecter dans les rangs de la Garde Impérial dans une brigade entièrement blindée. Ces chars rapide serviront principalement à brisé les lignes et à devancé l'infanterie dans un processus d'exploitation dans la profondeur du dispositif adverse . Au contraire , les T-26 sont destinée à fournir un soutiens blindée direct au Divisions d'infanterie dans leurs taches .Avec les roues en métal voir en bois actuellement disposé sur les pièces d'artillerie , la vitesse de transport est assez faible , leurs motorisations est donc fortement limité du à leurs difficulté a suivre la ligne de front en coordination avec l'infanterie. Vu que notre industrie produit une grande quantité de caoutchouc synthétique , toute les roues seront remplacé par de solide pneu en caoutchouc.



Depuis le récent contrat d'armement passé avec les soviétiques , nous allons disposé de la licence de production des munition de DP28 (7.62x54R) et de nos pièce d'artillerie (107mm), c'est pourquoi l'arsenal de Téhéran va devoir produire en plus des munitions légère , différent type d'obus:


-des obus hautement explosif a fragmentation en acier (HE frag) , qui sera la munition principale pour tout type de bombardement contre du personnel et des cible légère et des obus soviétiques antichars à coiffe pénétrante comportant une ogive balistique (APCBC) seront produit afin d'avoir la capacité de repousser toute attaque blindée ennemie , l'armée de terre impérial ne disposant pas d'arme antichars ,l'état majors a décidé que nos canon de 107mm se prêteront a ce rôle , en effet en examinant ses caractéristiques , il dispose d'une capacité de pénétration de blindage plus que décent , d'une cadence de tir assez rapide ainsi que d'une bonne mobilité . C'est une pièce d'artillerie multifonction relativement légère et fiable avec une portée amélioré et un vaste panel de munition et donc adapté pour le tir tendu
. A l'aide de notre industrie chimique qui conçoit actuellement différents types de gaz pour l'exportation , des obus chimiques seront produit en petite quantité , vu que le protocole de Genève de 1925 n'interdit pas la production , l'acquisition et le stockage d'arme chimique.


Canon Skoda de 100mm
La hiérarchie actuelle étant plus que douteuse , l'ensemble de l'organisation de l'Armée Impérial va être modifié , désormais l'Armée Impérial de terre et de l'Air s'organise comme suit :

Effectifs : 125 000 soldats actifs, 5 000 auxiliaires , 275 000 réservistes répartis en 21 divisions (série A/Actif et B/Reserve ) , Mauser CZ , 360 tanks , 100 Half-track , 4 véhicules blindée , 35 000 DP28 , 3000 Vickers , 5000 Roks-3 ,  714 canons de campagne , 4 000 camions ZIS-5 et AMO-2


Composition et dotation des divisions


Garde Impériale / Division mécanisée rapide

Effectifs : 25 000 soldats actifs ( Mauser CZ , TT-33 )répartis en :

-2 régiments d'infanterie( de 12 500 soldats)
-1 régiment blindé (de 50 chars rapide BT-7  , 10 FT-17 , 4 Automitrailleuses ) ,


-6 canons de 75mm ,
-48 Skoda M14 ,
-300 camions AMO-2 et ZIS-5 dont 100 Half-Track Citroën,
-3000 Dp-28



Divisions d'infanterie type A

Effectifs par division et dotation d'équipement : 10 000 soldats actifs ( Mauser CZ , TT-33 )

-30 chars d'accompagnement T-26 ,
-25 canons de 107mm  ,
-130 camions ZIS-5 ou AMO-2 ,
-1 000 Dp-28  ,
-2 canon anti-aérien de 76,2mm ,
-150 Lance-Flammes Roks-3
-20 mortiers de 82mm BM-37
-1000 chevaux


Division d'infanterie type B

Effectifs  par Division et dotation d'équipement: 27 500 soldats ( Mauser CZ , TT-33 )

-6 canon de 75mm ,
-35 canons de 107mm,
-250 camions ZIS-5 ou AMO-2,
-2 200 Dp-28  
-300 Vickers (usage antiaérien possible)
-350 Lance-flammes Roks-3
-20 mortiers de 82mm BM-37
-2500 chevaux


5 Divisions tactique de logistique et de maintenance
Effectif par divisions : 1'000 hommes/femmes non combattants




L'IIAF est composé de 2 Groupe aériens : chaque groupe aérien comporte 2 escadron de bombardier lourd , 3 escadron de bombardier léger , 5 escadron de chasse et d'attaque au sol et 1 escadron de reconnaissance tactique. Les escadrons sont composé de :

4 Escadrons de bombardier lourd :5 Iliushyne DB-3
6 Escadrons de bombardier léger : 5 Polikarpov  R-1
10 Escadrons de chasse et d'attaque au sol : 5 Polikarpov I-16
2 Escadrons de reconnaissance tactique : 7 avions Junker civile , 1 Breguet-19





Récemment , le chef d’état-major Gholamali Bayandor a décidé de nommé Amanullah Jahanbani général major des forces armées iranienne en raison de sa grande connaissance des principes de tactique guerrière , ce dernier a fait ses études militaires dans les académies militaires de la Russie Impériale ou il a servit en tant que haut gradée lors de la Grande Guerre . Il a immédiatement affirmé que toute les compagnies d'infanterie et les batteries d'artillerie devront désormais être équipé d'appareil téléphonique conventionnel afin d'assurer une communication et une coordination optimal , tout les blindées en disposant déjà.


l'Imperial Iranian Air Force (IIAF) va être entièrement rénové et réformé , les anciens avions bien que entretenue régulièrement par la DTLM sont pour la plupart obsolètes par rapport au avions soviétiques récemment commandé , c'est pourquoi en premier temps , un état majors va être mis en place afin d'optimisé et de garantir un fonctionnement optimal de ce secteur : le général Ahmad Khosravani sera à la tète de l'IIAF . Mais il sera aussi conseillé par les très expérimenté lieutenants Fahimi et Raafat qui dirigeront respectivement le groupe aérien 1 et 2.


Le personnel servant dans l'IIAF est estimé a environs 775 hommes (sans compté la DTLM qui s'assure de certain point) , pour l'instant les anciens aéronef resteront dans l'aérodrome de Téhéran , toutefois les 3 autres grandes base aérienne de Ahvaz , Zanjan et de Mashad seront entretenus continuellement pour être dans la capacité d’accueillir les nouveau avions soviétiques immédiatement qui seront affecté a ces derniers.


Tout les officiers et les pilotes servant dans l'armée de terre et de l'air sont pleinement expérimenté , en effet la première chose que Reza Shah a fait lors de son ascension au pouvoir il y a 15 ans a été d'envoyé ses officiers dans les écoles militaire renommé de France mais aussi d'Allemagne et d'URSS. Concernant l'équipage ,Les chars de la brigade blindée seront piloté par les équipage les plus expérimenté de l'Armée Impérial , Pour les quelques 300 autres T-26 que nous disposons , on compte 65% d'équipage pleinement entraîné , c'est pourquoi l'état Major va dépêché une équipe d'instructeur afin de formé les équipage et à leurs apprendre les bases du métier


Pilotes Iraniens dans leurs quartiers

avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Dim 4 Juin 2017 - 17:13


État Impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Affaire militaire

Le Shah sous les conseils de son Etat-Major a décidé de déplacé son Quartier-Général militaire Impérial au Club des officiers de Téhéran . Le Palais de Marbre de Téhéran n'étant pas suffisamment adapté à la situation.



Le Shah suit de près le conflit en Pologne qui ne peut être que bénéfique pour l'Iran , la demande accru en carburant risque de faire grimpé les cours du baril . Rappelons que le traité d’Ankara s'achève en 1938 ainsi que le programme de formation et de transfert de technologie . D'ailleurs , grâce au développement massif effectué par l'APOC et l'IranOil , la production de pétrole a augmenté de 25% en l'espace de 2 ans , passant de 57,4 millions de barils par ans en 1935 , a 77.3 millions de barils pour l'année 1937 ( APOC et IranOil confondu )



Plan de modernisation


L'amélioration des communications est un point important dans l'équipement de l'Iran. Le plan se propose de refaire 5.710 kilomètres de routes sur les 12.000 kilomètres que compte l'Iran, et d'en goudronné 4.640 kilomètres. Les nouvelles constructions de routes porteront sur un total de 514 kilomètres. Le réseau routier est appelé à jouer un rôle dominical dans l'économie des transports du pays.Le parc automobile ne compte que peu de véhicule , malgré un trafic assez dense dans les grandes villes,  mais s'accroît assez rapidement avec l'augmentation progressif du pouvoir d'achat des Iraniens. Actuellement en études , si un telle projets venait a voir le jours , les futures constructions de voies ferrées porteront surement au nord du pays près de la mers Caspienne pour relier Tabriz et Mashad en passant par Téhéran.


Pour l'instant , les améliorations portuaires de cette dernière comprendront la réfection des quais, la construction de jetées et de phares à Bender Pahlevi, Bender Chah (sur la côte Caspienne) et Bender Chahpour au fond du Golfe Persique. Entre 1925 et 1937 . le mouvement des ports du Golfe Persique est passé de 3.4 millions de tonnes chargées et déchargées à 11.2 millions de tonnes, surtout du a l'énorme trafic pétrolier qui s’accroît de jour en jour. Alors que le mouvement des ports Caspiens est lentement passé de 49.171 tonnes à 57 000 tonnes pendant le même temps, malgré l'accord de commerce avec la Russie. Toutefois , le commerce dans la régions devrait considérablement augmenté vu l'ouverture prochaine du Trans-Iranien qui reliera la Mer Caspienne et le Golfe Persique.

L'équipement en infrastructures aériennes portera sur l'amélioration des deux aérodromes importants à Téhéran et Mashah , et de l'entretient continu des champs d'aviation dans les 2 autres principales villes d'Iran.



Affaire Interne / Economie



Le Parlement a pris l'habitude , depuis quelque temps de refuser les quelques projets de budgets qui lui étaient soumis, ce qui oblige le gouvernements à gérer les finances du pays sur la base de douzièmes provisoires, et les dépenses ne sont payées en principe que si des recettes suffisantes ont été effectivement collectées au préalable. Bien que les déficits des estimations budgétaires soient parfois réduits dans la pratique des choses,parce que les estimations des recettes provenant des royalties sont souvent dépassées par la conversion en rial de leurs montants annuels libellés en livres. Un inspecteur de la BCI,  récemment invité par le Shah à examiner les finances publiques de l'Iran, a conclut que le budget paraît en déséquilibre et qu'une réorganisation complète des recettes et des dépenses s'impose.


Elle est d'autant plus urgente que si l'on veut affecter les redevances pétrolières de l'APOC à la poursuite du Plan Industriel , qui doivent théoriquement être redirigé vers les caisses de l'Etat, il faudra trouver un nouvel équilibre entre les dépenses et les recettes restantes, par une gestion plus sévère des monopoles, l'élimination du gaspillage, et la réduction progressive du nombre des fonctionnaires, qui sont passés de 30 000 à 50 000 à l'heure actuelle, et dont le nombre ne paraît pas justifié par rapport à la situation actuelle. De plus , le comportement irresponsable d'une parti du Parlement irrite au plus haut point le Shah , ce qui va l'obligé a prendre certaine mesure dans quelque temps



Le prince héritier , Mohammed Reza Shah vient d'achever son apprentissage, désormais militaire, à l'École des officiers de Danechkadéyé-Afsari. en plus d'avoir suivi une formation des plus intenses, Il apprend également à piloter. Il recevra le diplôme des mains de son père le 8 janvier 1938, avec le grade de sous-lieutenant.
Mais point de carrière militaire pour lui , son rôle est maintenant de suivre et d'observer le Shah dans ses taches administratives. Certains dossiers, comme l’Éducation et la Culture, seront directement gérés par le prince héritier.




Musée National Archéologique d'Iran



Le Shah a l'honneur d'inauguré cette journée l'ouverture officiel du Musée National archéologique d'Iran qui conservera des antiquités de la Perse antique comme objets de poteries, en métal, livres, pièces... Les plus vieux objets du musée sont originaires du Guilan et remontent à l'âge de pierre. Il y a aussi des figurines animales et humaines vieilles de neuf mille ans découvertes à Teppe Sarab dans la province de Kermanshah. Une pièce particulièrement remarquable dans le registre animalier est la coupe animée au bouquetin, poterie du IIIe millénaire av. J.-C qui constitue le premier exemple connu au monde d'essai d'animation. En faisant tourner la coupe sur son tour, le potier peut ainsi dérouler les séquences du « film » d'un bouquetin bondissant.

La statue du Prince de Shami fait partie des pièces maîtresses du musée , d'une valeur inestimable ,  elle date du Ie siècle av J.-C. L'ensemble des départements comporte environs 9 000 pièces qui proviennent toutes de fouilles archéologiques réalisé par des archéologue européens ou américains

avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Mar 6 Juin 2017 - 18:57


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Diplomatie


Le Shah accepte bien entendu la demande de rencontre britannique et espère que la discussion sera aussi ouverte et constructive que possible.
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Mer 7 Juin 2017 - 20:49

quote]
État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران
[/quote]






Affaire Interne

les réformes continuent voire s’accélèrent, et ce alors qu'une partie de la population commence à être dépassée par les événements. Le Shah va devoir faire comprendre a la population qu’il n’y a pas moyen de revenir en arrière, qu ‘il faut prendre le train de la modernisation en marche. Actuellement , la population se scinde alors en deux parties : une partie se cabre sur ses positions, tandis que l’autre suit le mouvement, enthousiasmé ou n’ayant pas le choix. les réfractaires étant principalement les classes les plus pauvre de la population , ne pouvant bénéficier de ce renouveau


L'année 1938 va être celle de l’apparition d’un véritable culte de la personnalité, immanquable dans les écoles, appuyé par la militarisation du régime, afin d'étouffé le peu de manœuvre politique existante. Également, les journaux indépendants gênant et hostiles au gouvernement vont être dans l'obligation de se retirer au profit des journaux d'État. Même si la plupart des parties politique se dévouent à la cause impériale , certain vont être étroitement contrôlé par l'appareil policier du Shah afin d'éviter toute contestation.


Des statues et des rues Reza Chah vont fleurir un peu partout dans les villes, en même temps que va se développé une véritable iconographie impériale. Reza Shah, qui eut à sortir son pays du chaos où il se trouvait avant 1921, réussit remarquablement vite à faire passer le pays du chaos à la soumission, mais cela surtout en s’appuyant sur l’armée, qu’il controle également en un temps record ; et devenu le maître d’un pays soumis, c'est donc tout naturellement qu'il doit y régné  en maître absolu, en dictateur,  toute forme de contestation jugée dangereuse ou même  qui est susceptible de faire de l’ombre au Shah doit être supprimer au plus vite.


Jusqu'à présent , officiellement, le système parlementaire a toujours été respecté par Reza Shah. Le Parlement se résume alors au Majles, le Sénat, prévu par la Constitution de 1906, n’est pas encore entré en fonction . Le Majlis propose, discute, vote et amende les lois , cependant, une opposition à Reza Shah, qui n’est pas forcément systématique, se tient au parlement.


Mais désormais , les personnes élues ne pourrons entrer en fonction qu’après consentement de Reza Shah afin de restreindre au maximum la variété de parole des personnes présentes au Parlement , l'année 1938 va donc coïncider avec le début d’une suppression politique, et parfois physique, des opposants, ceux qui continue de s’opposer à Reza Shah seront interdit de séjour à Téhéran voir même envoyé en prison si la situation l'exige.


Par ailleurs , la filiale Šāhi Pahlâvi va être ouverte avec deux cinquièmes de son capital de 11 200 000 $ fourni par Reza Shah lui-même et deux autres cinquièmes de la Banque nationale d'Iran ,elle sera responsable du financement de certain projet entrepris par l'état ainsi que de la création et du financement des entreprises d'Etat , notamment au niveaux des projets social et urbain qui seront mis en œuvre prochainement

Banque Nationale d'Iran
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Ven 9 Juin 2017 - 20:32


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران






Industrialisation


Dans la période qui va suivre , l'industrialisation du pays ne pourras pas s'appuyer uniquement sur les faibles capacité de production actuelle et sur les importations trop coûteuse , la création d'une base charbonnière et métallurgique est une nécessité vitale pour l'industrialisation rapide du pays.

Durant les prochaines années , la priorité sera de dotée le pays d'une base industrielle lourde , notamment sur la production d'acier qui est vital pour la modernisation du pays . Ainsi , l'Iran doit pouvoir être totalement autosuffisant concernant la consommation d'acier , de charbon ou de matériel de construction dont la demande intérieur augmente de jour en jour . C'est pourquoi de vaste projet d'infrastructures vont être mis en place afin de poursuivre la politique d'industrialisation du Shah. Avec l'industrie lourde , la priorité sera aussi donné à l'exploitation des ressources minières disponible en Iran.

Le Shah a passé un contrat avec les anglais pour la réalisation d'un site métallurgique près de Kerman qui aura une capacité de production deux fois supérieur a celle de Shiraz , avec 4 hauts fourneaux , 2 aciéries ,une usine de laminage et de tréfilage , une fonderie et un atelier de travail des métaux. . A lui seul, le complexe devra fournir près de la moitié de la production nationale d'acier. Des travaux de modernisation et d'agrandissement vont être effectué sur les traditionnels fonderie de fer et petits hauts fourneaux au Kouzistan datant de l'époque qãdjãr ayant actuellement une production insignifiante.

Concernant le domaine pétrochimique , étant donné l'augmentation rapide des cours du caoutchouc , l'accent va être mis sur l'augmentation de la production synthétique de ce dernier . En 1940 , la raffinerie d'Abadan devra fournir près de 6 tonnes par jour , celle de Kerman 2 tonnes par jours

L'état a prospecté durant des années et a décelé de nouvelles sources de minerais au nord et au centre du pays , ces richesses étant jusqu'alors inexploité.

Il a donc été prouvé à de nombreuses reprises que des réserves conséquente de cuivre , ainsi que quelques gisement de manganèse , de chrome et de nickel se trouvent en Iran. Le molybdène est aussi disponible en petite quantité , l'accent va être mis sur l'accélération du développement de l'extraction de ce métaux stratégiques très important pour notre industrie . En effets,  L'addition d'une faible quantité de molybdène durcit considérablement l'acier.

Les mines de charbon de Mashahd et de Tabriz vont être étendu afin d'en augmenter la production qui reste actuellement trop faible pour couvrir l'ensemble des besoins du pays . Aussi , quelques nouveaux gisements ont été répertoriés au sud-est du pays , seront exploités dans quelque temps. L'exploitation nécessitera des spécialistes européens , une main d'œuvre iranienne qualifié mais aussi des transports et des moyens de transformation ainsi que de production.

Des changements vont se dessiner. La politique minière, au lieu d'être établie du dehors, sera déterminée par le gouvernement iranien en fonction de ses propres préoccupations. Nous allons hâter dans la mesure du possible l'iranisation du personnel. L'École des mines de Téhéran va allégé ses programmes théoriques pour insister sur la formation technique des maîtres mineurs et des ingénieurs adjoints

L'école des ouvriers mineurs de Tabriz pour les mines privées et le Centre de formation professionnelle de Kermanshah pour les métaux seront chargés de fournir la petite maîtrise, notamment les surveillants mineurs. Après des tâtonnements, des méthodes de préparation accélérée seront mises au point , de vaste projet vont être mis en place tel que l'installation de chemin de fer électrique
souterrain de dizaine de km , l'utilisation de l'air comprimé , d'ascenseurs et de pompes électriques qui seront importé

Ces ressources seront  principalement destiné a la chimie industrielle ,a la métallurgie , a l'agriculture mais une grande partie de la production sera destiné a l'exportation du au manque d'installation de raffinage disponible en Iran . Les futurs investissement britanniques vont accélérer considérablement la politique industrielle iranienne , en facilitant la mis en place des infrastructures nécessaire à l'industrie lourde et à l'exploitation minière . Près de 80% des mines appartiendront à des entreprises d'État , le reste à des entreprises privées.



Objectif de production du plan Industriel pour l'année 1940 ( production annuelle )

Pétrole : 11 millions de tonnes
Électricité : 175 000 Kwh
Charbon : 250 000 tonnes
Acier : 225 000 tonnes
Ciment : 150 000 tonnes

Molybdène : 250 tonnes
Caoutchouc : 3 000 tonnes
Cuivre : 50 000 tonnes
Manganèse : 15 000 tonnes
Chrome : 10 000 tonnes
Nickel : 7 500 tonnes

Riz : 500 000 tonnes
Orge : 1 millions de tonnes
Blé : 2,5 millions de tonnes
Sucre : 75 000 tonnes
Tissus : 37.5 millions de mètres
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Mer 14 Juin 2017 - 15:40


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران





Nouveau chemin de fer

Le Shah a passé un contrat avec les Anglais pour la construction d'un chemin de fer à quatre voies qui reliera Panjgur en Indes à la gare ferroviaire de Ahwaz .Ce chemin de fer de près de 1'550 km sera financé à 20% par le Royaume-Uni . Toutefois , à cause du relief moins difficile , cette ligne sera bien moins coûteuse que le Trans-Iranien.Ce réseau possédera environs 90 gares. Pour le fonctionnement du chemin de fer, 65 locomotives à vapeur seront commandé dans les années a venir . La formation des ingénieurs iranien, qui prendront en charge l'exploitation de la bande après l'ouverture de façon indépendante aura lieu pendant la construction de ce réseau . Des ateliers de réparation des locomotives et des wagons,et des réservoirs d'eau ainsi que des générateurs d'électricité seront aussi nécessaire.


Gare ferroviaire d'Ahwaz



Cette nouvelle ligne, qui sera achevée dans trois ou quatre ans, sera relié au Trans-Iranien par la gare d'Ahwaz et apportera les avantages du transport par rail à des millions de personnes, et fera partie d’une liaison ferroviaire ininterrompue entre l’Iran et l’Inde.

Agriculture


Quelque part , Reza Shah est en voie d'aller plus loin que son modèle, Atatürk . Mustafa Kemal partait de quelque chose, des ruines de l'Empire Ottoman, tandis que Reza Chah est partie de presque rien : il a mis les bases à lui tout seul, et en un temps record ( 13 ans) d'un état moderne et nettement différent de ce qu'il était avant lui. Une transformation actuellement en cours qui doit être exécutée à la force du poing. Le rétablissement des échanges agricole commence petit à petit , principalement avec l'Empire britannique , suite a l'accord signé avec les anglais, près de 300 000 tonnes de céréales seront exporté chaque année.

Actuellement , les terres cultivées ne couvrent que 11 millions d'hectares environ et la proportion des terres franchement désertiques atteint 50% de la superficie totale. Malgré les essais de réforme mis en place il y a quelque temps, la distribution de la propriété foncière continue de poser de graves problèmes sociaux. En effet , près de 20% des terres cultivables disponible en Iran appartiennent encore a l'état .

Produisant mal et peu , ces terres sont régi de manière quasi-féodal  et paralysé par des conditions social archaïque, c'est pourquoi l'État va loué près de 1.5 millions d'hectares cultivables aux grands propriétaire les plus productifs en échange d'un impôts et de la rétribution d'une partie de la production. Le Shah a passé un contrat avec les anglais pour la vente de 500 tracteurs . Ces engins moderne seront revendu a ces grand propriétaire afin d'accroître la productivité de leurs champs. Par ailleurs , la construction d'un vaste barrage hydraulique au nord du pays va permettre d'irrigué quelque 300,000 hectares et donc faciliter la culture de nouvelles parcelles agricole.Aussi ce barrage permettra de lutter efficacement contre la désertification. Le projet, devrait faire passer la surface cultivée de 11 millions d'hectares à 14 millions d'hectares (soit 9% de la surface du territoire) pour l'année 1940.

Dans le même temps, un nouveau gouvernement resserré est formé :

Shahanshah : Reza Shah
Premier ministre : Mohammad Ali Foroughi
Ministre des Finances : Ali Akbar Davar
Ministre de la guerre : Général Zahedi
Ministre des affaires étrangères : Ali Mansour
Ministre de l'énergie : Ali Akbar Bahman
Ministre de l’agriculture : Mostafa Bayat
Ministre de la santé : Khan Kazemi
Ministre de l'Industrie : Abbas Alamir
Ministre des communications: Jafar Qali Asad
Ministre de la culture et de l'éducation : Mohammed Reza Shah

Affaire Interne



Le plan de modernisation voulu par le Shah doit passé obligatoirement par une forte progression de l'urbanisation Avec l'industrialisation a toute vapeur voulue par le Shah , un nouveau fossé se creuse entre les classes de la population et les agriculteurs qui voient leur train de vie s'améliorer et les plus pauvres ne pouvant bénéficier de ce renouveau , ces derniers vivants principalement dans les banlieues des grande villes dans des conditions extrêmement déplorable et n'étant d'aucune utilité pour l'État , pour lutter contre ces effets . Un programme va être mis en place par le gouvernement , avec pour objectif de soutenir les couches les plus pauvres de la population et de les aider à acquérir les compétences nécessaires pour les amener à participer pleinement à la vie économique du pays.

Même si depuis la prise de pouvoir du Shah  les écarts se réduisent, une hausse sensible du taux de fréquentation d'établissements d'enseignement postsecondaire et une meilleure préparation pour le marché du travail ne serait que bénéfique pour l'Iran . C'est pourquoi a partir de maintenant , le travail est désormais interdit dans les usines pour les jeunes de moins de 16 ans , aussi l'enseignement primaire et secondaire de base est désormais gratuit pour l'ensemble des jeunes . L'enseignement primaire , qui commence a 7 ans et dure 5 ans sera obligatoire pour l'ensemble des iraniens . l'objectif est d'atteindre vers 1943 un taux d'alphabétisation de 55% pour les hommes .Aussi , sous la direction de la filiale Sahi , dans la périphérie des villes d'Ispahan , de Tabriz , de Shiraz et d'Ahwaz , près de 10'000 logements social a bas coût vont être construit pour l'année 1941 , une fois ces logements livré , 20'000 autre logements a loyer modéré supplémentaire pour 1945 seront construit pour un total de 30'000 nouveaux logements.

Ces logements​ en béton de 2 étages seront réalisé par des entreprises iranienne et avec des matériaux iranien afin d'accroître la demande nationale d'acier et de ciment. La surface de chaque logement sera de l'ordre de 40m2 pouvant accueillir 4-5 habitants. Ces appartement a classe de confort réduit seront destiné en priorité au famille pauvres n'ayant pas les moyens de se loger ainsi qu'au ouvriers .En échange d'un faible loyer , les demandeurs devront signer un contrat ou ils s'engageront à trouvé un emplois dans les plus bref délai , ainsi que de ne gagner qu'un salaire réduit et à effectuer plus d'heure de travail que la normale.


avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Sam 17 Juin 2017 - 16:37


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران





Affaire Militaire


« L'Iran est aujourd’hui devant les portes d’un nouveau destin. Un destin qui est cette fois-ci entre les mains du peuple et non des technocrates corrompus que notre pays a précédemment eu comme dirigeant. » Reza Shah .


Reza Shah passant en revu les troupes de la 3eme Division.



Un corps instructeurs composé de 1500 hauts gradé , spécialistes et formateurs britannique sont arrivé en Iran afin d'épauler la modernisation de l'Armée de terre et de l'air iranienne. Ce corps sera chargée de fournir une formation de niveau supérieur pour les Forces armées iranienne regroupant l'Armée de terre impériale et la composante air ( forces aériennes Impériale d'Iran ou IIAF ). Elle mettra en lien les priorités du gouvernement en matière de forces en fournissant des rapports détaillés de l'état général des armée (formation et développement des capacités existantes) .La formation approfondie ainsi que le perfectionnement opérationnel des officiers, soldats, équipages de blindée ainsi que du personnel aérien fera partie des missions principales du corps.

L'Armée de terre Impériale d'Iran est composé de 125'000 soldats actif , en temps de guerre , près de 275'000 réservistes peuvent être appelé , soit au total 8 divisions active et 22 autres de réserve , en plus des soldats , on compte environs 2200 auxiliaires actif et 6050 autres de réserves soit au total 8250 auxiliaires. En cas de nécessité , des forces paramilitaires comme la gendarmerie peuvent prêter mains forte à l'armée impériale . L'Armée Impériale ne compte pas de divisions de montagnes , étant donné le relief montagneux présent en Iran , les troupes sont acclimaté à cet environnement difficile.

Une fois les militaires britanniques repartie , chaque divisions sera ré-organisé comme suit afin de supprimer le principe de 2 types de divisions d'infanterie et ainsi uniformiser l'organisation de l'Armée Impériale :


Divisions d'infanterie : 12 775 soldats( 8 divisions active , 22 divisions de réserves ) Mauser CZ ,TT33


-10 chars d'accompagnement T-26
-2 canon de 75mm ,
-20 canons de 107mm,
-14 mortier de 82mm
-140 camions Zis-5 ou AMO-2,
-1 067 Dp-28  
-100 Vickers (usage antiaérien possible)
-4 canon antiaérien de 76.2mm (disponible dans 5 divisions uniquement)
-165 Lance-flammes
-1000 chevaux de somme


Concernant l'aviation , les appareils seront disposé dans les différents aérodromes militaire du pays. Une fois les modifications effectué , la Garde Impériale se situera à Téhéran et sa banlieue et assisteront la gendarmerie dans ses tâches de maintien de l'ordre et de police judiciaire, la 1re et 2e division d'infanterie seront stationné dans le district du Khouzestan , la 3e et la 4e dans celui d'Hamadan .la 5e division dans le district de l'Azerbaijan Iranien , la 6e et la 7e division dans le district du Sistan et la  8e division dans le district de Birjand , ces 3 dernières divisions seront chargé officiellement toujours en coopération des forces de gendarmerie de la surveillance des frontières du pays afin de stopper tout trafiquants de drogues non affilié au gouvernement qui tenterait de franchir la frontière.



L'intégralité des stocks de morphine vont être distribué au compagnies médicale . Plus généralement l'accent va être mis sur la production d'équipement pour l'ensemble des divisions , chaque soldat disposera d'un équipement standard , des quantités de pelle et hache militaire , de jumelle , de gourde en toile et de pochettes de munition vont être produit et distribué aux divisions dans les prochains mois.

Face à cette standardisation , la DTLM va être en partie supprimée au profit d'une organisation plus adapté , seul les troupes de logistiques et de maintenance resteront en place. Désormais chaque divisions comportera une compagnie du génie d'assaut , une médicale et une autre de transmission .

Les compagnies du génie d'assaut comporteront 100 hommes spécialiste des techniques du génie militaire et de leur mise en œuvre dans des conditions de combat. ils devront permettre ou faciliter le mouvement ou le soutien aux forces armées et gêner le mouvement des forces ennemies. Les compagnies de transmission  comporte 75 hommes ayant pour rôle de fournir du support en matière de communications et d'information pour les commandants en déploiement. Certaines tâches de la compagnie incluent la maintenance des réseaux de communications ainsi que de fournir des capacités de soutien au niveau de l'information .Les compagnies médicale , composé de 100 auxiliaires , interviendra à tous les niveaux dans la prise en charge des blessés des force projetée en opération :montage des structures de traitement médico-chirurgical (hôpitaux médico-chirurgicaux mobile ou structure métallo-textile), ramassage des blessés à l'avant, évacuation vers l'arrière après traitement initial, ravitaillement sanitaire de toutes les structures de soins ....
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Jeu 22 Juin 2017 - 19:41


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران





Communication

Près de 10 millions de mètres de câble téléphonique sont actuellement en place partout dans le pays , désormais l'objectif sera de doublé la quantité de ligne fabriqué en Iran pour assurer une communication optimale a travers tout le pays et atteindre le seuil des 20 millions de mètres de câble téléphonique en Iran pour l'année 1945

Affaire militaire

La cavalerie iranienne est actuellement répartis dans les 8 divisions existantes , dans le cadre de la modernisation voulu par le Shah , une brigade de cavalerie composé de près de 3'000 cavaliers va être créé , cet brigade regroupera l'ensemble des cavaliers des 8 divisions actives

Malgré l'acquisition de véhicule blindé ainsi que leurs intégrations dans L'Armée impériale. La cavalerie , avec la brigade blindée rapide de la Garde impériale, restera un des principaux noyaux des atouts militaire iranien pour les attaques éclair , l'opération des tactiques de choc ainsi que des capacités de manoeuvres rapide sur le front. Cet brigade opérera aussi sur des terrains difficiles comme les montagnes ou les zones densément boisées.


Affaire Intérieur

Au niveaux de la sécurité intérieure , l'IIA qui sera une branche de la Gendarmerie va être formé. Police spécialement dédiée au renseignement intérieur et à la lutte contre les groupuscules idéologiques dangereux pour la sécurité intérieure, l'IIA sera investie de la mission de lutter par tous moyens – y compris la menace, les sévices et traitements dégradants, le meurtre politique et parfois physique et les pressions psychologiques – face à n'importe quel entité susceptible de menacer le Shah , l'Iran ou le peuple.

Une série de mesures visant à interdire le soutien direct ou indirect aux groupes, journaux, parti politique ou autre étant inscrit sur la liste noire du gouvernement ainsi qu'à encourager la délation de toute personne y participant ou soupçonnée d’y participer est prise. Toute personne contrevenant à ces dispositions sera déférée devant les tribunaux militaires et sévèrement punie.

En outre, plus de la moitié des députés des parti tribaux siégeant au Majlis soupçonné de liens étroits avec des sources de contre pouvoir vont devoir se retirer de la vie politique , et conformément aux dispositions du règlement n°76 de 1931, tout soutien audit Parti est interdit et passible de sanctions. Le Shah doit régler le «problème tribal» en réduisant au silence au plus vite les groupes tribaux archaïque et démodé restant qui sont hostile à la modernité .

Une des victimes de cet mesure sera le politicien Ali Dashti qui sera mis en résidence surveillée dans les prochains jour , son parti et son journal sont officiellement interdit à cause de ses critiques vis a vis du «contrôle du parlement et du filtrage des députés» ainsi que de «la confiscation de la souveraineté du peuple par des institutions d'essence monarchique et la continuité du productivisme acharné qui tyrannise le vivant»

Suite aux élections de l'Assemblée consultative législatives de 1937. le parti progressiste obtint une majorité écrasante des sièges au Majlis avec 111 députés sur 136, tandis que les partis tribaux sont relégués loin derrière avec 5 sièges suite au arrestations et bannissement massif. Le leader des nationalistes qui organisera le parti, choisi par le Shah en personne est Ebrahim Hakimi , ensuite vient le parti socialiste avec 7 sièges et enfin 5 sièges pour le parti communiste qui est désormais autorisé en Iran.




Parti du Nouvel-Iran (fasciste, extrême droite) : 8 sièges
Parti progressiste (nationaliste, monarchistes, seculariste) : 111 sièges
Alliance des Parti tribaux (fédéraliste) : 5 sièges
Parti socialiste (gauche) : 7 sièges
Parti Communiste d'Iran (extrême-gauche) : 5 sièges

Total : 136 députés

Le Shah a maintenant le champs libre pour effectué toute les réformes qu'il souhaite , à noter que les députés des différents parti admis ont été trié sur le volet et que en complément du parti du gouvernement , l'ensemble des députés extérieurs à celui-ci siégeant au Majlis soutiendront pour la majorité d'entre eux les initiatives du Shah.


Récapitulatif des relations diplomatiques


Nations reconnues par l'Iran : République d'Ararat.
Très bonnes relations : URSS , Royaume-Uni
Bonnes relations :  Égypte ,Turquie, Arabie saoudite ,Tchécoslovaquie
Relations neutres : France, Irak , Allemagne, États-Unis
Mauvaises relations : Afghanistan , Yémen

avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par PanzerJager le Sam 24 Juin 2017 - 17:20


État impérial d'Iran

دولت شاهنشاهی ایران





Pétrole

Au niveaux des produits raffiné pétroliers, la production annuelle (IranOil et APOC confondus) est de l'ordre de 3 millions de tonnes d'essence , 500 000 tonnes de Kérosène et de produit lampant, 6 millions de tonnes d'huiles-pétrole raffiné lourd ( gazole , fioul , bitume...) , 300 000 tonnes de gazoline naturel (essence naturelle.)  issue des gaz qui se dégage des puits de pétrole , 30'000 tonnes de white spirit (solvants naphta.) , 500 000 tonnes d'huile de graissage , d'asphalte , de paraffine et de coke produits a partir des «déchets» et résidu issue de la distillation . Concernant le pétrole brut , les exportations annuelle resteront de l'ordre de 4,5 millions de barils.



La production global de pétrole est resté stable durant les 3 dernières années , entre 10 et 11 millions de tonnes de pétrole , afin de ne pas influencé négativement le cours du baril. En quantité de produits pétroliers raffiné produit annuellement , l'Iran dépasse le Venezuela pour se retrouver au 3e rang mondiale toujours derrière les États-Unis et l'URSS.

Au niveaux des produits pétrochimique , 50'000 tonnes d'acide sulfurique et 150'000 tonnes de pâte de bois chimique seront produits chaque année , l'acide sulfurique est nécessaire a la fabrication des engrais (Superphosphate,Sulfate d'ammonium), des explosifs, ainsi que dans les industries textile, sidérurgique , électriques et dans le raffinage du pétrole


Exploitation minière


Malgré des avancée historique réalisé par le Shah , l'exploitation minière est toujours  très peu développé alors que l'Iran détient un important potentiel minier, même si le secteur ne génère qu'une faible part du PIB.

Le gouvernement va donc mettre les base d'une exploitation à grande échelle , en acheminant les infrastructures appropriées, en supprimant les barrières légales ainsi que les difficultés d'exploration. Le contrôle par le gouvernement de près de 80% des ressources va être aussi un problème à court terme , des permis miniers seront donc ouverts aux investisseurs étrangers pour régler ce problème.

L'objectif sera donc de devenir autosuffisant dans le plus de domaines possible comme par exemple les biens de consommation , l'agriculture et plus généralement de l'ensemble des matières premières afin de libérer l'économie iranienne des dépenses coûteuse et inutile ce qui permettra de se concentrer sur l'achat de machine-outil. Étant donné le grand nombre et la diversité des produits minier du pays ainsi que la futur position internationale du gouvernement par rapport au ressources iranienne . Le secteur minier devra joué un rôle structurant avec le secteur pétrolier dans l'économie iranienne.

En spécialisant l'ensemble du personnel et en acquérant l'ensemble des technologies britanniques nécessaire , la production devrait considérablement augmenté . L'objectif est de disposé de près de 800 mines principalement de fer , de charbon , de zinc et de cuivre mais aussi de chrome , de manganèse , de nickel et de molybdène employant au total près de 15'500 personnes pour l'année 1941. Ces minerais seront destiné aux industries iranienne par exemple dans la métallurgie afin de produire de l’acier de qualité supérieur et à l'exportation.


Communication et Transport


Sur les 12'500 km de route que compte l'Iran ,près de 7'500 sont asphalté , l'objectif sera donc de refaire et d'asphalté près de 5'000 km . Dans le cadre du plan de Modernisation et d'industrialisation , les nouvelles constructions de routes moderne goudronné porteront sur un total de 2'500 kilomètres qui devront être achevé avant 1942.

Le port d'Abadan et de Bouchehr sont les seuls ports moderne de grande importance en Iran dans le golfe Persique pouvant accueillir de grande quantité de marchandise , si pour l'instant ces deux ports suffisent à faire transité quotidiennement des centaine de milliers de barils de pétrole , un nouvelle espace littoral associant des fonctions industrielles et portuaires qui permettra d'accueillir des bateaux de très grande taille transportant des quantités de marchandises importantes (équipement mécanique , matières premières) sera être nécessaire.

La ville portuaire de Bandar Abbas occupe une position stratégique sur le détroit d'Ormuz par rapport a l'océan Indien. Malgré l'absence de port naturel, sa localisation géographique est extrêmement favorable aux échanges maritimes entre l'Iran et les autres pays c'est pourquoi ce site a été choisi pour y établir d'importante d'installation. Le port devrait être relié a la ligne Ahwaz-Panjgur une fois celle-ci achevé par un terminal ferroviaire spécial qui ira de la raffinerie de Kerman jusqu’à Bandar Abbas afin de pouvoir acheminé le pétrole raffiné plus rapidement.

Ce développement sera l'occasion de mettre en valeur les produits locaux tel que les dattes , le citron , le tabac et la pêche industriel .La ville est aussi célèbre en occident pour ses exportations de poteries , connue sous le nom de «Goombroon»

Le port de Bandar Abbas sera composé de 4 embarcadères , 5 poste d'amarrage et d'ancrage maritime de 10 mètres de profondeur et d'une longueur de quai total de 15'000 mètres pour les marchandise général , 10 silos a grains d'une capacité totale de 25'000 tonnes. Le terminal sera supporté par des entrepôts d'une capacité total de 100'000 m² ainsi que des espaces d'entreposage extérieurs couvrant 5 km².




Concernant le domaine aérien , de vaste modification vont avoir lieu : l'ensemble des piste aérienne mineurs situé à Ahwaz , Zanjan et Mechhed vont être fermé , l'aérodrome de Téhéran va être transformé en aéroport civile International.


Les données suivantes sont tenues pour confidentielles et à usage interne uniquement.

Trois nouvelles bases aérienne militaire de taille convenable comprenant l'ensemble des installations et protections nécessaire vont être mis en place pour accueillir les appareils de l'IIAF , ces bases seront situé a Bijar ,Algi et Narmashir.
 
Diplomatie

Réaction à la campagne égyptienne:

Alors que près de deux décennies nous séparent de la fin de la Grande guerre, force nous est de constater que les causes de tension et de conflit semblent vouloir se réinventer en Egypte.
avatar
PanzerJager
Pupille de Chacun Son Pays
Pupille de Chacun Son Pays

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] État Impérial d'Iran / Dowlat-e Shāhanshāhi-ye Irān

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum