[Presse] Revue de presse internationale

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Sam 13 Mai 2017 - 13:34

INDES NÉERLANDAISES
Article

Événement

Le contrôle accru de navires japonais ou en provenance du Japon a largement limité, la vigilance étant désormais de mise, l’approvisionnement des indépendantistes de tout bord dans les Indes néerlandaises. De nouvelles cargaisons ont ainsi été récupérées, d’autant alors que les indépendantistes sont retranchés dans les terres avec des accès restreints aux ports. Le Partindo, malgré ces coupes, ne démord pas, et a mené plusieurs attaques en fin d’année essentiellement à l’intérieur des îles de Sumatra et Kalimantan, notamment à Medan où une attaque contre un commissariat a fait 8 morts. Des assassinats sont aussi régulièrement menés à Bandung.

Par ailleurs le Partindo a été affaibli par les arrestations qui ont suivi ses révoltes précédentes au profit du Parti Communiste Indonésien qui commence à se constituer.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Sam 13 Mai 2017 - 18:05

URSS
Article

Événement

Les Russes « blancs » immigrés suite à la guerre civile russe et chassés de leur patrie se sont réveillés ces derniers temps. À Kemerovo et Omsk notamment des milices contre-révolutionnaires se sont constituées, appelant aux armes et à la restauration, ordonnées semble-t-il par l’ancien chef militaire Ievgueni Miller depuis l’étranger, et par l’Union des Solidaristes Russes située à Belgrade. Des émeutes regroupant des centaines de personnes ont aussi éclaté à Kiev et à Mourmansk. Pour autant la police secrète soviétique s’avère d’une redoutable efficacité et les foyers d’insurrection sont peu nombreux pour le moment, mais les contestations pourraient s’amplifier.

À l’est, plus inquiétante toutefois fut l’apparition fin 1934 d’une vague de malades touchés par le typhus (encore lui !), maladie infectieuse transmise notamment par les poux et les puces, dans l’est du pays. Du foyer, Vladivostok, s’est ainsi transmis la « fièvre des bateaux » dans les zones denses et hygiéniquement faibles aux alentours : vers la Russie mais aussi la Mandchourie et la Corée japonaises; des cas sont aussi notés au Japon même, rapportés par des commerçants. Des politiques sanitaires sérieuses voire communes sont à envisager pour éviter que le développement des infections ne se transforme en épidémie. Des vaccins devront rapidement être produits en masse. Pour le moment plus de 90 russes ont perdu la vie, 70 mandchous, une trentaine de coréens et une quinzaine de japonais.


Jaune : plus de 15 cas pour 100 habitants
Orange : entre 5 et 15 cas pour 100 habitants
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Dim 14 Mai 2017 - 14:31

AMÉRIQUE DU NORD
Article

Informations

Aux États-Unis, pour le moment, les émeutes ne sont qu’éparpillées, le massacre de San Francisco ayant malgré tout calmé les ardeurs de certains, ramenant à la normalité des grèves d’ouvriers réprimées par les forces de l’ordre dans la plus pure tradition. Des réseaux secrets se constituent toutefois et le gouvernement a tout intérêt a mené rapidement des mesures. Au Canada les rapports font état de l’arrivée de fuyards communistes et anarchistes sévèrement chassés aux États-Unis, bien que la plupart préfère se rendre en Amérique du Sud où le combat semble plus utile; lesquels sont surtout actifs à l’ouest du Canada où a été réveillée de sa torpeur le syndicat révolutionnaire One Big Union qui, avec la Ligue pour l’Unité Ouvrière, a notamment mené une vaste grève à Vancouver en octobre 1934.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par galx le Dim 14 Mai 2017 - 15:11

GRÈCE
Article

Événement


Le 1er février 1935 à 5h, le général Nikolaos Plastira soutenu par les vénizélistes débutent l’opération « salakis » pour tenter de renversement le gouvernement de Panagis Tsaldaris suspecté de sympathie pour la monarchie. L’objectif primordial des officiers mutins est de s’emparer de la flotte et de rallier les troupes basées à Thessalonique, en Crète et dans les îles de la mer Egée. Ainsi ils espèrent forcer le gouvernement central à la démission et dans le cas contraire, forme un gouvernement provisoire au nord du pays. Dans le même temps, les vénizélistes devaient prendre le contrôle des gardes de la capitale afin de créer une diversion propice à la réussite du putsch. Malheureusement pour les rebelles tout ne se passa pas comme prévu. En effet les rebelles en Crète mirent plus de temps que prévu à prendre le contrôle de l’île sachant qu’une partie non négligeable des soldats ne leur était finalement pas si favorable. Dans le même temps, le général Nikolaos Plastira réussi à prendre le contrôle de la flotte mais au lieu de faire cap sur Thessalonique il prit la direction de la Crète provoquant ainsi un changement d’organisation malvenue. A Athènes, si quelques combats ont éclaté pour contrôler les points stratégiques de la ville, les mutins ont rapidement été contrôlés par les forces loyalistes. Rapidement alerté le gouvernement a organisé sa riposte. Le ministre des affaires militaires, le général Georgios Kondylis a immédiatement reçu l’ordre d’écraser les putschistes tandis qu’Ioannis Metaxas est promu Ministre d’Etat du gouvernement. Après deux ou trois jours de combat, Kondylis réussi à faire rentrer les rebelles de Macédoine dans le rang et leur chef local le général Kammenos a pris la fuite vers la Bulgarie. Parallèlement le mouvement de rébellion des vénizélistes peine à intéresser la population. Il finit d’ailleurs par se désagréger de lui-même. A l’heure actuelle, la plus part des leaders sont en cavales à travers le pays notamment Anastasios Papoulas et Vénizelos. Plastira lui serait toujours retrancher en Crète mais une partie non négligeable de la flotte l’aurait abandonné suite à un appel de Tsaldaris. En réponse aux évènements, le gouvernement a institué un tribunal militaire qui sera chargé de jugé les mutins. En attendant, la situation de la République Grecque reste extrêmement confuse. Certaines régions notamment autour de Thessalonique pourraient toujours être sous contrôle putschiste…
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1803
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Aetius le Dim 14 Mai 2017 - 21:38

INDES NÉERLANDAISES
Article

Événement

Les premiers résultats de la politique d'arrestation néerlandaise sont prometteurs, grâce aux observateurs allemands qui ont acquis une expérience certaine dans la répression coloniale. Toutefois, l'Allemagne menait sa politique répressive de manière féroce et sur des régions à densité démographique faible. Selon, les mots du bureau colonial "le gouvernement néerlandais peut espérer le rétablissement de l'autorité néerlandaise sur les Indes orientales, toutefois les méthodes d'arrestations seront contre-productives si la vigilance n'est pas maintenue de manière continuelle".

Aetius
Président
Président

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Shikkoku le Lun 15 Mai 2017 - 11:01

SARRE
Article

Événement

Le référendum organisé par la Société des Nations en Sarre, visant à clarifier la position de ce territoire placé sous son mandat, a été organisé au mois de mars de l'année 1935.

Le résultat du référendum dont la question était : " Souhaitez-vous rejoindre l'Allemagne en tant que Land ? " a été sans appel : sur 527 000 votants, 477 000 ont voté OUI soit une victoire de 90,73% du OUI. En respect de ce processus démocratique, la Sarre rejoindra donc l'Allemagne à compter du 1er avril 1935.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Sam 20 Mai 2017 - 17:20

LITUANIE
Article

Événement

Le matin du 9 décembre, à l’aube, dans un poste lituanien à la frontière avec la Pologne près d’Akmeniai - village situé quasiment sur la ligne de démarcation - une violente explosion a soufflé l’entièreté des bâtiments douaniers. Si les victimes sont limitées (une seule, le garde-frontière, la zone n’étant pas spécialement affluente) la portée symbolique est forte : avec la destruction d’installations, équipements, véhicules vient l’effritement plus profond de relations déjà faibles entre les deux voisins.

Le Président nationaliste Antanas Smetona a annoncé que cet acte, dont la nature de l’auteur ne faisait aucun doute à ses yeux, ne resterait pas impuni, et ordonné la mobilisation des troupes du sud du pays. Cette « provocation » tombe alors que la Lituanie reste profondément hostile à l’occupation polonaise d’une partie de son territoire, notamment sa capitale historique Vilnius située non loin.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Camarade Baptiste le Mar 30 Mai 2017 - 15:12

NORVÈGE
Article

Événement


1937 marquera "l'explosion" du Nasjonal Samling, fondé seulement 4 ans plus tôt par Vidkun Quisling. Cette dissolution est due aux multiples divisions internes qui ont touchée le parti ces dernières années, notamment sur l'idéologie du parti alors qu'il n'obtient à peine plus de 2.5% aux élections, et aucun membre au Storting, le parlement norvégien. Ces différences idéologiques se situent notamment sur l'antisémitisme lié aux influences des partis nazis suédois et allemands, mais surtout sur la religion: en effet, beaucoup de membres du parti prônent un retour au paganisme nordique, tandis que d'autres sont pour un luthéranisme radical.

Les membres se sont donc dispersés, rejoignant le Fedrelandslaget, la "Ligue pour la patrie", ou le Kristeleg Folkeparti, le parti chrétien norvégien. Vidkun Quisling et son Nasjonal Samling se retrouvent donc avec seulement quelques dizaines de membres, relégué au statut de secte politique, sans aucune réelle activité.

Camarade Baptiste
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 160
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Camarade Baptiste le Mer 31 Mai 2017 - 10:38

PORTUGAL
Article

Événement


Dans la nuit du 3 au 4 avril 1937, trois hommes ont tenté d'assassiner le premier ministre portugais António de Oliveira Salazar, dans sa maison située dans la banlieue de Lisbonne. Alors qu'un premier garde s'est fait abattre, le deuxième a eu lui le temps de déclencher l'alarme et de riposter, ralentissant les assaillants et laissant du temps à Salazar pour fuir par le jardin. Des renforts étant en route, Salazar toujours vivant et désormais hors d'atteinte, les assassins durent prendre la fuite dans leur voiture.

Le premier ministre, soutenu par les militaires, déclare la loi martiale dans Lisbonne pour quelques jours, et renforce drastiquement sa protection personnelle. Ce sont les chemises bleues de Francisco Rolão Preto, un groupe fasciste exilé en Espagne depuis plus d'un an, qui sont accusés par le régime de cette tentative d'assassinat. L’évêque Manuel II de Lisbonne a lui affirmé dans une lettre ce matin qu'un "acte de Dieu" avait préservé la vie du premier ministre Salazar.


Camarade Baptiste
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 160
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Aetius le Mer 31 Mai 2017 - 14:12

URSS
Article

Événement

Deux événements liés entre eux sont responsables de vives tensions en Union soviétique : le pardon accordé à Trostki et à Boukharine ainsi que la séparation progressive du Komintern et du PCUS.

Au sein du Komintern, de nombreuses voies alternatives s'élèvent. Les différentes leaders locaux rassurés par la tolérance de Staline envers ses opposants n'hésitent plus à élaborer leur "propre voie vers le communisme". Ainsi les invectives de Moscou demeurent sans effet sur de nombreux partis membres du Komintern. L'influence érodée du PCUS sur les autres partis du Komintern pourrait être source de trouble pour la suite des événements.

Les relations entre le PCF et le PCUS n'ont jamais été aussi pauvres, le PCF sortant progressivement du giron stalinien.

A l'intérieur de l'URSS, l'abandon qui semble définitif des ambitions internationales de l'idéologie communiste provoque des dissensions. L'absence de toute épuration politique couplée à l'influence très prenante des anciens opposants à Staline provoque des troubles évidents. Staline semble totalement dépassé fasse à une plausible insubordination d'une parti de son staff militaire, sans parler des divisions qui s'accentuent au sein du parti.

Aetius
Président
Président

Messages : 1731
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 76

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Shikkoku le Jeu 1 Juin 2017 - 10:31

JAPON
Article

Événement


Note préalable :
Cet événement, s'il possède des conséquences qui seront visibles par les autres nations, ne dévoile pas le contenu secret du Traité de Vladivostok signé entre le Japon et l'Union Soviétique en 1937. Les clauses secrètes restent secrètes.

C'est avec fureur que Kenkichi Ueda, le commandant en chef de l'Armée du Kwantung, appris la nouvelle du Traité de Vladivostok. L'Armée du Kwantung, quasi-indépendante du pouvoir militaire central qui est lui même souvent en conflit avec le pouvoir civil, est fermement anti-communiste, impérialiste, anti-chinoise et poursuit la volonté expansionniste voulue, selon eux, par l'Empereur Hirohito.


Le Général Ueda, commandant de l'Armée du Kwantung.

Le Général Ueda a non seulement notifié l'Empereur des clauses secrètes, alors que celui-ci ne semblait pas être au courant, mais a également notifié le Commandement Central des Armées Impériales qu'il refuserait de collaborer avec l'Union Soviétique et les bolchévistes mandchous.

Dans un signe de défiance du traité, ce sont près de  2 400 communistes mandchous et coréens (qui auraient dû, selon le traité, être extradés vers la Sibérie soviétique) ont été sommairement exécutés sur ordre direct du Général Ueda, devant les acclamations d'une foule de soldats nippons. De la même manière, le Général Ueda a ordonné la continuation des opérations de patrouilles, parfois zélées, le long de la frontière avec l'Union Soviétique.


Patrouille de chars impériaux le long du fleuve Amour, 1937.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Sam 3 Juin 2017 - 14:53

BULGARIE
Article

Événement


En Bulgarie, c’est l’incompréhension totale dans la population : alors que le gouvernement avait jusque là misé sur une remilitarisation et l’envoi de troupes à la frontière - du moins jusqu’à il y a peu de temps -, soit la réactivation d’un patriotisme défensif, un brusque changement de position quasiment sans mot dire a été opéré par l’adhésion du Royaume à une organisation aux yeux de beaucoup gréco-centrée, l'Organisation de Coopération Balkanique.

En effet, de façon plus générale le fait que l’organisation ne fut pas créée à la suite d’un traité de groupe entre tous les États, ou du moins les plus importants parmi ceux escomptés comme futurs membres dans la configuration actuelle, mais à la seule initiative de la Grèce, interroge bien des journalistes dans la presse notamment bulgare et yougoslave. Dans le Politika bulgare, un rédacteur écrit : « Tant de fois le gouvernement a insisté sur son indépendance et sa volonté d’ancrer cette idée simple dans les têtes des dirigeants voisins pour finalement adhérer d’une traite à une organisation dont les statuts ont été décidé seulement à Athènes et son président pris comme la plus normale des choses dans la capitale grecque. Alors que nous pensions notre si beau pays moins enclin à tant d’ouvertures naïves le gouvernement s’y plonge, et pis encore proclame que le peuple s’excite de cette nouvelle, quand le peuple n’est que perplexité voire inquiétude. » Pour le moment les critiques sont cantonnées à la cour et à une partie de la bourgeoisie bulgare.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Lun 5 Juin 2017 - 16:16

URSS
Article

Événement

Après de longs mois douloureux durant lesquels le typhus avant continué de faire des ravages sur les côtes russes et japonaises (ou quasi-japonaises), les autorités médicales des deux pays ont pu enrayé la menace, bien qu’avec de sérieuses difficultés pour les soviétiques à Vladivostok, coeur de l’infection qui sera sans doute encore marquée plusieurs années par ces événements. Beaucoup de familles sont détruites par la perte d’un père, d’un mère, d’un fils, qui fut aussi rapide que douloureuse. Quelques cas y sont encore soignés, mais à un niveau tout juste plus élevé qu’auparavant; de même dans les terres reculées de Mandchourie où l’accent mis par les Japonais sur la sécurité de leurs citoyens avant tout a laissé des traces et considérablement ralenti le processus de soins.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Mar 6 Juin 2017 - 20:23

ARARAT
Article

Événement

Depuis des années les Kurdes avaient tiré leur indépendance suivant la guerre civile turque en fondant une Seconde République d’Ararat, constituant un gouvernement autonome, menant des politiques entre leurs frontières, insistant sur l’heure glorieuse de la fondation d’un foyer kurde. Ils avaient pour ce faire profité de la déliquescence des poches impériales pour combattre dans l’est de l’Anatolie et conquérir les provinces les plus peuplées de Kurdes.

Le Président Ihsan Nuri de la Seconde République, auto-proclamé puis élu, avait rapidement fait part de ses accointances avec l’URSS voisine et entamé un processus de rapprochement. C’est officiellement qu’il a proclamé en janvier 1938 la formation de la République Soviétique Kurde, transformation de la République d’Ararat. Il a du jour au lendemain considérablement revu la constitution de son gouvernement pour n’y laisser que des membres du Parti Communiste Kurde fondé pour l’occasion, lequel est devenu le seul parti autorisé dans le pays. Les politiques suspectés de nationalisme ou de centrisme ont été expulsés de l’appareil tandis que le Président devenait Secrétaire général du Comité central du PCK, gérant désormais le pays. Une forte propagande en faveur de l’idéal communiste et de la lutte ouvrière a été entamée, notamment dans les campagnes, tandis qu’était fondé le journal Azadî, publication officielle du PCK et les autres organes de presse soumis à la censure.

Ferzende, ancien Vice-président, a fait partie des expulsés du régime : en complet désaccord avec cette orientation et cette sujétion à Moscou, il a publié de violentes tribunes contre le Président avant d’être arrêté. Toujours emprisonné, une part sérieuse de la société kurde manifeste pour sa libération et contre la dérive autoritaire que vient de prendre Ihsan Nuri. Ce dernier, en réponse, aurait ordonné la création d’un Commissariat Kurde pour la Sécurité qui chasse les militants « petits bourgeois »; mais l’armée semble pour le moment rester favorable au régime.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Shikkoku le Jeu 8 Juin 2017 - 17:10

ÉGYPTE
Article

Événement

La proposition du gouvernement civil égyptien et de Sa Majesté envers l'Italie, qui propose à Rome le contrôle des armées égyptiennes, enrage l'état-major du Caire. Après tant d'années de luttes diplomatiques mais aussi militaires, ayant coûté la vie à des milliers d'égyptiens morts pour l'indépendance de leur patrie, les officiers haut-gradés de l'armée égyptienne sont extrêmement réticents à l'idée d'une perte de souveraineté nationale de l'Egypte.

Si le gouvernement égyptien n'annule pas rapidement ses paroles et ses propositions envers l'Italie, l'état-major a juré de prendre les mesures qui s'imposent pour se détacher du giron italien désormais jugé envahissant et indésirable par certains militaires du pays.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par galx le Sam 10 Juin 2017 - 10:00

CHINE
Article

Incidents


Alors que la guerre bat son plein en Chine, plusieurs incidents ont émaillé la progression japonaise. Durant la prise de Pékin, la voiture de l’ambassadeur britannique Sir Hughe Knatchbull-Hugessen a été attaquée par un bombardier japonais. Le souffle projeté par les bombes lancés depuis le ciel ont envoyé sa voiture sur le bas-côté. Gravement blessé, l’ambassadeur a immédiatement été conduit dans un hôpital britannique à Pékin avant d’être transféré à Shanghai. Selon les médecins, il aurait échappé de peu à une paralysie complète mais plusieurs mois seront nécessaires avant que Sir Hughe Knatchbull-Hugessen retrouve l’ensemble de ses fonctions motrices. Cet incident risque de détériorer les relations anglo-japonaises qui ne sont déjà pas au beau fixe.

Dans les combats urbains, les concessions occidentales ont aussi reçu de nombreux tirs d’artillerie ou d’armes légères sans pour autant qu’on puisse identifier parfaitement les auteurs. Plusieurs victimes occidentales sont donc à dénombre au grand dam des autorités « coloniales ».
Enfin les deux accidents les plus graves sont survenus le mois dernier. Le premier concerne la canonnière américaine USS Panay qui aurait été coulée par une douzaine de bombardiers japonais chargé du blocus naval et de la zone d’exclusion aérienne. En tout, 3 marins américains sont morts et 45 ont été blessé des suites du naufrage. Selon l’Etat-major nippon, les pilotes n’aurait pas aperçue les drapeaux américains peint sur le pont du navire et l’aurait donc confondu avec un bâtiment chinois. Le dernier incident concerne la frontière entre la Mongolie intérieure conquise par le Japon et la République Populaire de Mongolie. En effet lors de la traque de maquisards chinois, un peloton de soldats japonais aurait pénétré sur le territoire mongol déclenchant rapidement une alerte générale. Les violents échanges de tirs qui en suivirent tuèrent quatre soldats japonais et un nombre indéterminé de mongole. Cet incident frontalier vient tendre une nouvelle fois les relations entre les militaires japonais et les communistes mongoles. Les généraux ont d’ailleurs demandé au gouvernement japonais que les plus fermes mesures soient prise à l’encontre de ses barbares rouges qui massacre impunément des soldats impériaux.
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1803
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Camarade Baptiste le Jeu 22 Juin 2017 - 23:01

PORTUGAL
Article
Événement


Depuis 1937 et la tentative d'assassinat ratée, les contestations contre Salazar n'ont cessé d'augmenter malgré la répression de plus en plus violente, accentuées par les tensions provoquées par la guerre civile espagnole. Le 12 mars 1939, le pays s'enflamme le temps d'une nuit, un peu partout, des hommes et des femmes répondent à l'appel lancé à la radio espagnole par le Comité de libération portugaise, une organisation qui regroupe les libéraux et communistes, ainsi que quelques autres opposants à Salazar, basée en Espagne républicaine.

Dans les grandes villes, la répression est violente: à Lisbonne l'armée est rapidement déployée et ce sont pas moins de 640 insurgés qui sont tué, une centaine d'autres capturés. Au Sud de Lisbonne, les villes de Almada et Setúbal tombent entièrement aux mains communistes, tandis que Alcochete et ses alentours sont aux mains des libéraux.

A Porto, le même scénario se produit, alors que les insurgés sont écrasés dans la ville, Vila Nova de Gaia tombe aux mains des libéraux.

Les puissants réseaux clandestins du Partido Comunista Português, couplé à l'influence qu'ont encore les libéraux dans le pays permettent de chasser complètement le gouvernement de Salazar de certaines régions du pays, souvent aidées par des unités de l'armée ou de police rejoignant les insurgés. Les libéraux contrôlent après seulement quelques jours de "combats", établissent un Gouvernement provisoire auto proclamé, basé à Faro.

Les communistes s'installent eux dans la région de Castelo Branco, très rurale et assez pauvre, ou les communistes ont toujours séduit une grande partie de la population, malgré l'interdiction du parti en 1934.

Les insurgés libéraux s'avèrent plutôt bien armés dès le début des combats, avec étonnamment beaucoup d'armes d'origine anglaise, dont quelques mitrailleuses. Ils sont rejoint par 12 000 membres des forces armées portugaises et plusieurs milliers de policiers. Ils sont aidé pour l'instant par 40 000 miliciens qui se sont levés au fil des jours dans les zones contrôlées par les libéraux.

Les communistes sont eux beaucoup moins bien armés, dans les zones urbaines avec des armes anglaises mais la majorité des 27 000 miliciens sont armés de vieux fusils utilisés pour la chasse ou d'armes prises dans les dépots de l'armée tombés entre leurs mains. Ils sont eux rejoint par seulement 4000 déserteurs de l'armée portugaise.

Les libéraux et communistes sont pour l'instant alliés contre Salazar, mais déjà plusieurs tensions apparaissent et personne ne sait combien de temps durera cette alliance.



En Vert: Salazar     En Rouge: les communistes     En Rose: les libéraux

Camarade Baptiste
Haut Commissaire
Haut Commissaire

Messages : 160
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 20
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par galx le Ven 23 Juin 2017 - 20:28

AUTRICHE:
Article
Evènement


Kurt Schuschnigg sont en grave difficulté. Leur volonté de résister à la pression nazie est fortement compromise par le manque de réaction des autres puissances occidentales mais surtout par la popularité croissante d’Hitler en Autriche. En effet à l’annonce de l’ultimatum, les partisans de l’Allemagne nazi ont organisé de grande manifestation à travers tout le pays pour réclamer la démission du gouvernement. Réprimer dans le sang, ces émeutes ont mis Kurt Schuschnigg dans une situation impossible. Devant tous les bâtiments politiques du pays des membres du Parti nationale socialiste des travailleurs autrichiens battent le pavé pour impressionner le gouvernement. Soutenue pas des milliers de sympathisant ces membres en uniformes s’en prennent allégrement aux juifs, aux prétendu communiste et à tous ceux qui leur paraissent hostile. En quelques jours la situation de l’Autriche a complétement échappé au gouvernement central qui regarde les évènements impuissants. Une partie des forces de l’ordre acquise au nazisme refuse désormais de disperser les militants. Au sein de la petite armée autrichienne les tensions sont légions. Une partie des militaires penchent aussi en faveur du rattachement entre l’Autriche et l’Allemagne. Par ailleurs, le Parti nationale socialiste des travailleurs autrichiens a lancé une immense campagne de propagande surement financé par des fonds allemands. Partout dans les rues on peut voir des affiches appelant le gouvernement a accepté l’ultimatum. Devant la panique qui gagne les autorités, Kurt Schuschnigg a fini par déposer officiellement sa démission le 21 avril 1939. Sans gouvernement, l’Autriche s’enfonce dans la crise politique. Le président Wilhelm Miklas tenta pas tous les moyens de trouver un nouveau chancelier sans succès. Le 25 avril au soir, soumis à une pression importante et à de nombreuses menaces il finit par appeler Joseph Leopold à former un nouveau gouvernement conformément à la demande allemande. Le 26 avril, le Parti nationale socialiste des travailleurs autrichiens obtient donc officiellement les rênes de l’Autriche.
avatar
galx
Administrateur
Administrateur

Messages : 1803
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 20
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Shikkoku le Dim 25 Juin 2017 - 23:20

FRANCE - ROYAUME-UNI - ETATS-UNIS
Article
Evènement


A travers tout le monde occidental, des manifestations pacifistes ont lieu devant la politique belliciste des gouvernements de Paris, Londres et Washington.

C'est à Washington que les contestations sont les plus fortes. En effet, l'entrée en "guerre" contre le Siam n'a pas été présentée devant le Congrès, lui seul habilité à décider ou non de l'entrée en guerre des Etats-Unis d'Amérique. Le Président Roosevelt doit faire face à une opposition sérieuse vis-à-vis de sa politique étrangère de la part du Congrès Américain. Certains sénateurs parlent même devant la presse d'impeachment. Ce sont plus de 30 000 américains qui ont défilé à Washington devant la Maison Blanche pour demander la fin des opérations militaires américaines et une enquête sur la procédure utilisée par Roosevelt pour l'envoi du corps expéditionnaire américain dans les Philippines dans le but d'envahir aux côtés de la France et du Royaume-Uni le Siam.


A Londres et Paris, les manifestations sont également devenues des événements quotidiens pour la vie des Britanniques et des Français. L'opinion publique est fortement opposée à une escalade de violence et si la campagne siamoise a été un succès retentissant sur le plan militaire et stratégique, sur le plan politique ce fut une catastrophe. Les gouvernements de ces deux pays voient leur côte de popularité tomber extrêmement bas.
En France, Paul Reynaud est face à une très probable démission forcée par le contexte politique. A l'Assemblée Nationale, des députés pacifistes demandent déjà la démission du Président du Conseil. Plusieurs académiciens et professeurs des écoles ont organisé le Mouvement pour la Paix qui promeut une vision pacifiste de la politique extérieure française et l'arrêt des campagnes militaires à l'étranger, ainsi qu'un désarmement progressif des armées.
De l'autre côté de la Manche, plusieurs syndicats ouvriers socialistes et communistes ont déclaré une grève générale pour forcer le gouvernement de Sa Majesté à se rendre compte du mécontentement populaire.

Affiche pacifiste française:

Les campagnes militaires franco-britanniques semblent tirer vers le bas les gouvernements d'Europe occidentale, qui semblent oublier que plusieurs millions de leurs électeurs sont profondément pacifistes. Les syndicats menacent Londres, Paris et Washington de poursuivre les grèves et en annoncent déjà de nouvelles en signe de protestation.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Shikkoku le Mar 27 Juin 2017 - 21:52

LETTONIE - LITUANIE - ESTONIE
Article

Lancer de dés

Le gouvernement Letton a reçu de la part des deux gouvernements baltes adjacents une proposition de rencontre à Riga. L'Estonie et la Lituanie, devant les tensions internationales et notamment les visées soviétiques et allemandes actuelles mais aussi polonaises par le passé, semblent prêt à signer un traité de coopération voir engager des négociations pour des accords plus engageants.


Bourgeoisie lettone sur les rives de la Baltique, été 1939

Les propositions, si elles n'ont pas encore suscité de réaction de la part de Riga, semblent susciter un vif intérêt dans l'opinion publique lettone. Plusieurs groupes politiques appellent le président de la République lettone à engager des discussions sérieuses pour une coopération balte sous le slogan de : "L'Union fait la force".
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Simulation lancer

Message par Durin le Jeu 29 Juin 2017 - 17:39

ITALIE
Article

Lancer de dés

La nouvelle a sonné avec une douceur suave aux oreilles du dirigeant de facto de l'Empire Romain, Ciano. Un vaste gisement pétrolier découvert en Éthiopie ! Ce dernier se situe dans la région de Gambela et semble être de bonne taille. Néanmoins un investissement préalable sera nécessaire pour mettre en place les puits, les voies de communication et les raffineries nécessaires à son exploitation.

Durin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1357
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Shikkoku le Lun 3 Juil 2017 - 17:51

PERSE
Article

Lancer de dés

Le deuil frappe l'Iran. Reza Shah, le dirigeant du pays depuis 1925, est décédé dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier d'une attaque cardio-vasculaire.


La santé du souverain s'est détériorée rapidement dans les dernières semaines de l'année 1939. En accord avec la procédure royale, c'est le fils de feu Reza Shah qui devrait accéder au trône dans les prochains jours, Mohammad Reza Pahlavi.

SUEDE
Article

Lancer de dés


En Suède, la popularité du gouvernement augmente fortement parmi les classes populaires. Les suédois semblent enjoués derrière leur Förare Ekstrom. Plusieurs organisations surprenantes sont apparues en Suède, qui encouragent les suédois parti émigrer aux Etats-Unis dans les années de la Grande Guerre à revenir en Scandinavie.

Si les retours sont faibles pour l'instant, et ne risquent pas de devenir massifs, les quelques dizaines de familles qui sont revenues à Stockholm ont été un outil important pour la propagande du gouvernement suédois.

FEDERATION CHINOISE
Article

Lancer de dés


Un tremblement de terre a secoué la province du Yunnan. D'une magnitude importante, les secousses ont dévasté la région de Kunming.


Des maisons de paysans détruites par le tremblement de terre du 2 janvier 1940

Selon les rapports des autorités locales, ce seraient près de 125 000 personnes qui auraient péri. La situation est critique dans les montagnes proches de Kunming : l'hiver commence à s'installer et les destructions de plusieurs dizaines de milliers d'habitations ne présagent rien de bon. Les autorités de Kunming en appellent à une aide au niveau fédéral pour aider à lutter contre les conséquences du séisme.

NEPAL
Article

Lancer de dés


Dans les environs de Katmandou, la capitale du petit royaume des Himalayas, un nouveau phénomène fait son apparition. Quelques guérilleros communistes ont assassiné 3 paysans qui refusaient de participer à un "fond commun paysan".

La nouvelle a choqué le petit pays, qui n'a jamais connu une histoire de troubles socialistes. Le gouvernement népalais doit réagir rapidement pour lutter contre ces gangs organisés supposés communistes.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Shikkoku le Lun 3 Juil 2017 - 18:22

TURQUIE
Article

Événements


En Turquie, le récent revirement politique ne fait pas l'unanimité.

La côte ionienne du pays, foyer de la révolution et de la guerre qui fonda la Seconde République Turque dans le sang après des années de guerre civile, reste fidèle à ses convictions démocratiques et pro-occidentales.


Plusieurs journaux turcs appellent à une vigilance devant de possibles fraudes électorales, même si aucune preuve n'a pu être apportée. A Izmir, des comités démocratiques appellent à une résistance pacifiste face à un gouvernement dans lequel ils ne se reconnaissent plus. Leurs premières actions sont des appels à ne plus payer de taxes à l'état, et des manifestations pacifistes à Istanbul et Izmir.
Quoi qu'il en soit, la Turquie revit une période de tensions fortes en son sein et devra faire preuve de grande prudence si elle ne veut pas revivre les affres des violences politiques.

LITUANIE
Article

Événements


Vilnius, la dernière poche de résistance polonaise, si encerclée par l'armée lituanienne, peine à être pacifiée. La capitale historique de la Lituanie est dans une certaine ironie du sort, la dernière résistance organisée polonaise.

Si la cohésion militaire de la résistance polonaise n'est plus d'actualité, de nombreux groupes de franc-tireurs sèment la panique à Vilnius et ses environs immédiats. Depuis la fin de la guerre et la signature de la paix, ce sont près de 240 civils lituaniens et 300 soldats lituaniens qui ont été assassinés par la résistance polonaise.

avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Durin le Lun 3 Juil 2017 - 19:44

YEMEN
Article
Appel diplomatique

Le Yemen à lancé un appel au monde dans le but de recevoir du soutien face à l'invasion de l'Arabie Saoudite. Cette agression sans raison aucune et sans déclaration de guerre ne doit pas rester impunie par le Monde. Il s'avère également que les troupes saoudiennes feraient massacrer les prisonniers, selon certaine sources, sans parler des bombardements à l'encontre des civils.

Confidentiel :
Le Royaume-Uni est contacté de manière secrète pour lui demander un soutien militaire, lui qui avait déjà aidé le Yemen en 1934 face à ce même agresseur.

Durin
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1357
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Vautour le Lun 3 Juil 2017 - 21:31

URSS
Article

Événement

La scène rendue au peuple russe en décembre 1939 ne prend pas : entre le Trotsky vif et pertinent en dehors de l’Union, celui attaqué de toute part une fois rentré dans une rapidité déconcertante, et le chétif tas d’os rendu lors du procès, les Trotskistes ne croient pas une seule seconde à ses mauvaises intentions mais bien plus à l’orchestration en sous-main de toutes ces fumisteries et à l’autoritarisme total qui se met en place sous la coupe de Staline lequel pourtant, jusqu’à maintenant, avait décidé d’accepter une certaine diffraction dans les idées du Parti et ses ailes et faisait montre d’un certain laxisme.


Soldats ukrainiens.

Depuis 1934 et l’acceptation de la réintégration des Trotskistes et Boukharinistes dans le PCUS, dont les chefs avaient été nommés délégués à l’étranger, si cette ouverture laissait fuser bien des critiques elle donnait aussi un dynamisme aux idées et permettait au sein du Parti de disposer d’un éventail de courants. En 1937, suite aux violentes injonctions d’Ordjonikidzé et à son « suicide », les stalinistes avaient connu une scission brutale dont de nombreux biélorusses (menés par Alexandre Chervyakov), tandis que les Boukharinistes d’Ukraine continuaient de mettre en place une politique économique largement refusée par le courant majoritaire à Moscou et, depuis, le chaos n’avait fait que continuer de grandir.

De la même façon, ce « suicide » trouve un écho des plus négatifs dans la sphère politique soviétique dans laquelle les Stalinistes continuent de se diviser et ont, pour une bonne partie, condamné ces procès spectaculaires et humiliations inutiles. Restés en Ukraine, Boukharine et ses alliés (Tomski, Rykov), ont lancé un vaste mouvement de lutte contre l’oppression staliniste qualifiée de « travestissement complet d’une ancienne politique d’apaisement » et de « profanation des plus hautes fonctions et institutions héritées de la Révolution ». En Biélorussie, les Trotskistes persuadent finalement Alexandre Chervyakov et ses sbires, depuis deux ans devenus fervents opposés du leader Staline, de la nécessité d’une séparation de la RSS du reste d’une Union dans un état moral décadent. À Léningrad et dans les alentours de forts réseaux trotskistes ou simplement anti-stalinistes s’éveillent avec l’apparition du fils de la figure d’opposition, Lev Sedov, et de Karl Radek, supportés par Zinoviev en personne.


Père et fils.

Tandis qu’en Ukraine (60 000 hommes) et en Biélorussie (30 000 hommes) l’insurrection des autorités officielle prend pour base la séparation avec l’Union pour une autonomie des deux RSS, à Léningrad (80 000 hommes) le mouvement séparatiste a pour but premier la stabilisation de la mainmise sur le territoire et l’avancée vers Moscou, le fils de Trotsky étant parti pour l'assouvissement d'une vengeance personnelle à l'égard de Staline et pouvant compter sur de puissants appuis. Les trois zones sont rejointes par plusieurs officiers, dont des maréchaux craignant pour leur vie, et des soldats (Mikhaïl Toukhatchevski a ainsi rejoint les trotsko-zinovievistes de Léningrad pour en structurer les forces). Boukharine en Ukraine, Chervyakov en Biélorussie, proclament l’indépendance et enjoignent les forces soviétiques à les supporter : tous les oblasts ne les rejoignent pas mais en grande partie les régions sous leur juridiction s’accordent sur cet état des lieux qu’ils sont devenus fous à Moscou. À Léningrad, c’est surtout tout l’oblast du même nom qui fait défection avec son administration et ses militaires sous l’ombre du grand instigateur de la Révolution.


Orange : insurrection.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 2168
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Presse] Revue de presse internationale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum