[√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Sam 8 Avr 2017 - 19:07

Deutsches Reich


Politique et Economie :
Nom officiel : Deutsches Reich
Nom d'usage : Troisième Reich
Capitale : Berlin
Population : 65 millions

Carte:

Régime politique : Dictature totalitaire
Président : / Vacant
Chancelier : Heinrich Brüning (parti centriste) 1930/32 / Franz von Papen 1932 - 1933 / Adolf Hitler - 1933 - ??
Führer : Adolf Hitler

Bureaux et cabinets :
Kanzlei des Führers (Chancellerie du Führer) :  Philipp Bouhler (SS-Obergruppenführer)
Bureau de la planification économique : Hermann Göring

Ministères :
Affaires Etrangères : Joachim von Ribbentrop
Intérieur et Sécurité : Wilhelm Frick et Heinrich Himmler
Propagande : Joseph Goebbels
Aviation : Hermann Göring
Finances : Lutz Schwerin von Krosigk
Justice : Otto Thierack
Economie : Walther Funk
Nutrition et Agriculture : Richard Walther Darré
Travail : Franz Seldte
Science, Education Publique et Instruction Civique : Bernhard Rust
Affaires Ecclésiastiques : Hanns Kerrl
Transports : Julius Dorpmüller (et son sous ministre à la Navigation maritime civile : Karl Kaufmann)
Postes et Télécommunications : Wilhelm Ohnesorge
Armements, Munitions et Militarisation : Fritz Todt et Albert Speer

PIB : 258 milliards $
Taux de Croissance de l'année : -1.5%


Forces Armées :

Reichswehr :

La Reichswehr est limitée par le Traité de Versailles de la fin de la Grande Guerre à des effectifs maximaux de 100 000 hommes dans les armées de Terre et 15 000 hommes dans la Marine.
Les canons de plus de 105mm pour l'artillerie et 205mm pour la marine sont interdits. Les véhicules blindés, sous-marins et vaisseaux de grande taille sont interdits. Les appareils aériens sont interdits.

Le Commandement Général a été démantelé et remplacé par le Truppenamt (Commandement des Troupes).

Tableau organisationnel de la Reichsheer:

Reichsheer :

Effectifs : 100 000 hommes

Reichsmarine :

Effectifs : 15 000 hommes

Navires :

Deutschland-Class (Battleship) : 3
Braunschweig-Class (Battleship) : 3

Gazelle-Class (Croiseurs) : 2
Emden-Class (Croiseurs) : 1
Königsberg-Class (Croiseurs) : 3

Zährigen-Class (Croiseur utilisé pour les entraînements, radiocommandé) : 1

Forces de Renseignement :

Abwehr (Intelligence Militaire)



Dernière édition par Shikkoku le Jeu 22 Juin 2017 - 15:33, édité 11 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Vautour le Lun 17 Avr 2017 - 18:33

Validé.
avatar
Vautour
Administrateur
Administrateur

Messages : 1545
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Lun 17 Avr 2017 - 19:02




Dernière édition par Shikkoku le Lun 17 Avr 2017 - 19:16, édité 1 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Lun 17 Avr 2017 - 19:02




Reichsminister des Auswärtigen

Communiqué officiel au Royaume de Belgique :

La République allemande ne semble pas saisir votre demande de renseignements. L'attitude de notre pays par rapport au vôtre n'a pas semblé changer depuis des années. Nous sommes toujours dans un respect total des frontières germano-belges, ainsi qu'un esprit de coopération pacifique à travers l'Europe.

Communiqué officiel à la République de Turquie :

Nous souhaitons informer le gouvernement turc qu'en vertu de l'article 170 du Traité de Versailles (1919), l'exportation d'armement allemand, quel qu'il soit, est formellement interdit. Nous sommes donc dans l'obligatoire de refuser officiellement votre demande. Il en va de même pour votre demande concernant la formation de vos officiers navals.

Reichsministerium des Innern

Arrivée au pouvoir du nouveau chancelier :

Heinrich Brüning a pris ses fonctions de Chancelier le 30 mars 1930 après des élections mouvementées et suivies de près par la presse, allemande ou internationale.
Le Münsterois, membre du Parti Centriste, commença sa carrière politique après la Grande Guerre (dans laquelle il fut décoré de la Croix de Fer) dans des journaux socialistes et chrétiens. Il appela pendant plusieurs années à traverses ses lignes éditoriales à l'établissement d'un "état socialiste populaire" et à une "démocratie chrétienne".

Elu au Reichstag en 1924 comme délégué représentatif de Breslau, il fit rapidement preuve de popularité après avoir démontré ses connaissances, notamment dans le domaine financier. Avec l'arrivée de Brüning au pouvoir, le règne du SPD s'achève. L'ancien Chancelier, Monsieur Hermann Müller, lui cède la place et à travers une poignée de main solennelle à Berlin, Brüning prend la tête du gouvernement allemand dans une période de difficultés financières et économiques croissantes.

L'arrivé d'un membre du NSDAP dans la sphère politique :

Le NSDAP, parti à la popularité croissante et aux pratiques douteuses, voit son premier élu rentrer en fonction. Wilhelm Frick devient Ministre de l'Intérieur et de l'Education de la Thuringe. Au sein du NSDAP, beaucoup parlent déjà de grande victoire politique. Le reste du gouvernement de Thuringe conserve un calme relatif et un certain pragmatisme face à ce que certains ont appelés la "vague du national-socialisme" qui fut annoncée aux élections locales mais ne réussit pas à se matérialiser.


Dernière édition par Shikkoku le Mar 2 Mai 2017 - 10:40, édité 6 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Mirage le Lun 17 Avr 2017 - 21:01

Joué en binome avec Shikko :hap:
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 920
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mar 18 Avr 2017 - 12:50



Reichsministerium des Innern

Législatives de 1930

Tableau récapitulatif des grands partis au Reichstag:

L'année 1930 s'achève par l'élection législative du Reichstag, le parlement de la République. La déconfiture du SPD continue pareillement depuis maintenant plusieurs mois, et si les Sociaux-Démocrates conservent le plus grand nombre de sièges, la surprise crée par le NSDAP et le Parti Communiste est grande. Ces deux partis, minoritaires par le passés, ont bondi en avant et cannibalisé les votes de droite (pour le NSDAP) et ceux du SPD (pour les communistes). Une autre caractéristique de l'élection est la présence de beaucoup de très petits partis. Le Parti Populaire Bavarois, le Parti des Fermiers Allemands, le Parti Allemand Hanovrien et beaucoup d'autres totalisent un score cumulé de 14% des sièges, même si individuellement ils n'en possèdent qu'une poignée chacun.

Le Reichstag est particulièrement instable. Le Chancelier Brüning, d'un parti de centre-droite, devra faire avec un parlement résolument opposé à ses idées et une représentation de son propre parti très très minoritaire sur les bancs de l'assemblée.


Otto Wells, Secrétaire Général du SPD.

Une gouvernance difficile pour Brüning :

Le Chancelier a fait face la semaine dernière pour la première fois au nouveau Reichstag de 1930. C'est dans une hostilité latente que les débats eurent lieu, et après plusieurs heures de discussions, aucun accord ne fut trouvé en ce qui concerne les plans de réforme économique et financière de Brüning.


Le Chancelier de la République, Herr Brüning.

Face à l'hostilité du Reichstag sur les mesures que Brüning estime nécessaires et vitales pour l'économie nationale, il a demandé l'autorisation au Président de la République, Paul von Hindenburg, d'invoquer l'article 48 de la Constitution de la République, autorisant le Chancelier, avec l'accord du Président, à faire passer un Notverordnung (décret d'urgence) sans consulter l'assemblée.

Ainsi, une dizaine de jours après le début des négociations avec le Reichstag, avec l'aval de von Hindenburg, Brüning annonça à travers la presse allemande l'émission d'un Notverordnung concernant ses réformes économiques et fiscales, appelant à une politique déflationniste et à laisser les prix chuter afin de ré-équilibrer l'économie et le marché intérieur.

3 semaines plus tard, le Reichstag annule le décret d'urgence par un simple vote à la majorité. La motion, proposée par le Parti Communiste, fut adoptée avec 53% des voix du parlement fédéral. Brüning voit donc son projet déflationniste annulé pour le moment et la colère monte sous la coupole berlinoise.

Manifestations anti-gouvernementales devant le Reichstag :

Des manifestants communistes ont formé une processions devant le Reichstag peu après l'annonce du décret d'urgence. Rejoints par quelques membres du SPD qui estiment que la démocratie parlementaire a été bafouée, ils furent près de 2 300 à occuper le parvis du bâtiment.



L'arrivée de militants du NSDAP a fait monter le tensions, malgré les idées partagées sur le décret d'urgence des deux partis. Plusieurs rixes ont éclatées en bordure de manifestation, forçant la police à charger pour disperser les foules. On dénombre une dizaines de blessés graves et un tué parmi les manifestants communistes. Il aurait vraisemblablement été assassiné par des membres de la Schutzstaffel qui l'aurait pris à parti dans une rue annexe. Une enquête est en cours.



Dernière édition par Shikkoku le Dim 30 Avr 2017 - 17:59, édité 2 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Jeu 20 Avr 2017 - 14:23




Reichsminister des Auswärtigen

Après une réunion secrète à Prague, le Ministre des Affaires Etrangères Julius Curtius a été reçu par son homologue tchécoslovaque. Après plusieurs heures de négociations, un accord économique a été signé. Il concerne également la question de la minorité germanophone de Tchécoslovaquie, un sujet de discorde potentiel en Europe Orientale.

Accords de Prague (1931)
------------
Prags Abkommen
Pražské dohody


Article I
L’Allemagne et la Tchécoslovaquie ré-affirment reconnaître leurs frontières communes comme légales.

Article II
L’Article II portera sur la minorité germanophone reconnue sous le nom d’Allemands Sudètes ou Sudètes, vivant en République Tchécoslovaque.

- Les Sudètes seront reconnus comme disposant d’une particularité spécifique culturelle et linguistique qui les distingue du reste des peuples de Bohême.
- Leur droit à pratiquer la langue allemande sera protégé par le gouvernement tchécoslovaque et garantit par la loi.
- Ils seront officiellement reconnus comme une minorité de la nation tchécoslovaque.
- L’accès à la nationalité allemande, s’ils le désirent, leur sera ouvert et il ne sera pas obstrué par le gouvernement tchécoslovaque.

Article III
L’Allemagne s’engage à investir la somme de 120 millions de marks dans l’industrie tchécoslovaque d’ici la fin de l’année 1931.

Article IV
La Tchécoslovaquie s’engage à faciliter l’implantation d’entreprises allemandes sur son territoire et à ne pas appliquer de mesures protectionnistes ou décourageantes envers ces entreprises et/ou leurs employés, peu importe leur nationalité.

Le gouvernement allemand s'est félicité des relations cordiales avec la Tchécoslovaquie et du maintien de relations pacifiques avec son voisin.

Communiqué à la Pologne :

L'Allemagne se tient prête à recevoir une délégation de l'ambassade polonaise à Berlin afin de discuter des sujets que vous évoquiez dans votre communiqué. Vu la gravité et l'enjeu du tracé des frontières, il est nécessaire d'y accorder une rencontre officielle et de ne pas prendre le sujet à la légère.

Reichsministerium des Innern

Un procès médiatisé :

En Janvier 1931, c'est dans le froid glacial de la capitale allemande que le procès de deux hommes s'est tenu. Il s'agit de Richard Scheringer et Hans Ludin, deux officiers de la Reichsheer, l'armée de terre allemande. Ils ont été accusés par d'autres officiers d'être des membres du NSDAP (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei), alors que l'affiliation à un parti politique est interdite pour les membres de la Reichsheer.

Les chefs d'accusations sont sérieux. Il en va de la neutralité politique de l'armée. La situation en Allemagne est compliquée. Plusieurs armées officieuses affiliées à des partis existent, notamment des partis extrémistes. Qu'il s'agisse de la SA pour le NSDAP ou de l'Armée Rouge de la Ruhr pour le KPD, les organisations paramilitaires sont peu contrôlées par le pouvoir de Berlin. Les restrictions apposées sur les effectifs, l'entraînement et le matériel de la Reichswehr n'aident pas à maîtriser ces armées parallèles.


Le procès a duré près d'une semaine et fut très suivi par la presse du pays. Le chef du NSDAP, Adolf Hitler, bien connu des médias de par son activisme politique de la dernière décennie, a été appelé à la barre pour témoigner de l'affiliation ou non des deux accusés à son parti politique. Hitler a déclaré "ne pas avoir connaissance de l’affiliation politique de ces deux officiers à son parti ou à un autre".

Les deux hommes furent relâchés et jugés innocents faute de preuves. La controverse continua pendant plusieurs semaines. Après de nouvelles manifestations du KDP qui furent 3 morts dans la Ruhr, parmi les policiers, Adolf Hitler jura que le NSDAP "ne cherchera pas l'obtention du pouvoir par un moyen non-démocratique, et participera à la vie démocratique de l'Allemagne et de la République". Cette déclaration eut pour effet d'apaiser les opinions publiques sur l'inquiétude des violences politiques des dernières années, et attira au chef du NSDAP la sympathie de beaucoup d'officiers de la Reichsheer ou d'anciens officiers, qui ont suivi l'affaire de très près.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Ven 21 Avr 2017 - 11:01



Reichsministerium des Innern

La chute de la Creditansalt

La Creditanstalt, une banque autrichienne séculaire et très présente dans l'entièreté du monde germanique, réalisant la majorité de ses profits en Allemagne malgré son siège viennois, a annoncé officiellement à travers la presse autrichienne sa faillite courant février 1931.

S'agissant de la plus grande banque autrichienne et d'une très importante banque en Allemagne, la faillite est une catastrophe pour le système financier de l'Allemagne. Sa fermeture a entraîné avec elle la fermeture de plusieurs autres banques. La situation rentre dangereusement rapidement dans une spirale infernale vers la faillite totale du système bancaire allemand.

Le Chancelier Brüning a déclaré, dans un communiqué de presse urgent à la République Française et au Royaume-Uni de Grande-Bretagne la suspension des réparations de guerre. Les réparations américaines, déjà fortement diminuées lors des accords de 1929, sont également affectées.

" Nous sommes actuellement dans l'impossibilité technique la plus impériale de procéder au paiement des réparations de guerre. Il va sans dire que la situation en Allemagne est catastrophique. La priorité pour l'Allemagne, mais nous sommes certains que nos partenaires le comprendront également, pour l'Europe entière, est le sauvetage de la Creditansalt. " Chancelier Brüning, adresse à la presse, 2 mars 1931.

La réaction du gouvernement face à la faillite de la Creditanstalt fut tumultueuse. Les Sociaux-Démocrates appelèrent à une nationalisation immédiate de la banque. Les Communistes à l'appropriation des biens de la banque tant qu'il en était encore temps. La réponse apportée par le gouvernement Brüning fut tout autre. Rejetant fortement toute forme de nationalisation, il fut décidé avec l'accord du Président Paul von Hindeburg de financer via un décret présidentiel d'urgence le sauvetage de la banque, en partenariat avec le gouvernement de la République d'Autriche, la Banque Nationale Autrichienne et la famille Rotschild.


Le Président Hindenburg, autorisant le sauvetage par décret d'urgence de la banque.

Le décret présidentiel fut cette fois ci impossible à rejeter de la part du Reichstag. En effet, le bloc Social-Démocrate dirigé par Wells, bien qu'opposé au sauvetage et favorable à la nationalisation, refusa de s'associer au bloc communisto-nazi pour renverser le décret. Certains dans la presse parlent d'un front républicain face aux partis de l'extrême.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Mirage le Ven 21 Avr 2017 - 17:06




Reichsministerium des Innern


Les réformes de Bruning

Le Chancelier allemand, Heinrich Bruning, arrivé du Zentrum au début de l'année 1930 sur un programme économique très orthodoxe alors que l'inflation reste un sujet très sensible pour la majorité des allemands qui ont encore en tête la terrible crise d'hyperinflation du début des années 1920s qui a détruit l'économie allemande et qui laisse encore des traces sur celle-ci à l'heure actuelle. Bruning a aussi été élu sur la promesse de réduire au maximum le fardeau qui représente les réparations de guerre ainsi que la dette publique de l'Allemagne sur le contribuable allemand. Des promesses sur le papier très populaire au sein de la population allemande.
Mais dès le début de sa prise de fonction, les premières difficultés liées aux réalités de la politique prirent le dessus sur les promesses de chancelier nouvellement nommé. Sans le soutient de la droite et ne pouvais se reposer que sur la bienveillance sociale-démocrate qui préferait encore Bruning à l'instabilité politique totale que prometterait un échec du Zentrum, Bruning ne pu faire passer ses réformes.

C'est le premier passage vers une forme d'autoritarisme pour le centriste. Bruning introduit en effet le décret présidentiel, pour le moment jamais utilisé par un chancelier de la République de Weimar. Des mesures de très dure austérité furent misent en place par l'éxecutif après passage en force. Une méthode tout aussi impopulaire que les mesures en elles mêmes au sein des classes moyennes et populaires allemandes. Une impopularité qui se répercuta sur le Parti Social-Démocrate fustigé pour son soutient tacite au Zentrum et à son chancelier autoritaire.

Coupes sévères dans la plupart des budgets de l'Etat, arrêt des investissements publics. Il revint aussi sur la politique monétaire allemande en engageant directement une politique de déflation visant à limiter les crédits banquaires. Un ensemble de mesures qui, couplées aux réparations de guerre, bien que désormais suspendues, et à la dette publique allait réduire les capacités d'investissement de l'ensemble de l'économie allemande à néant. Tout cela s'additionant à la faillite du système banquaire allemand.
C'est d'ailleurs le début de la politique de dévaluation interne, le chancelier décidant de faire un retour à 180° sur les augmentations de salaires décidés par les précédents gouvernements, une mesure extrêmement impopulaires auprès de la classe ouvrières qui souhaitait permettre aux entreprises de gagner en compétitivité sans pour autant mettre en place de politique inflationniste et qui s'avèra totalement inutile et ineficace au vu de l'état de l'économie allemande.
La situation était en effet catastrophique depuis le retrait des capitaux américain à la suite du krach boursier de 1929 à New-York. Sans capitaux étrangers, les entreprises sont en effet extrêmement limitées quand à l'investissement et l'économie allemande qui plonge désormais dans la déflation risque de connaître de grandes difficultés pour repartir un jour.
avatar
Mirage
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de la Légion d'Honneur

Messages : 920
Date d'inscription : 18/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Sam 22 Avr 2017 - 14:47




Reichsminister des Auswärtigen

Communiqué officiel à la Seconde République Turque, à la Seconde République Espagnole et à la République Catalane :

L'Allemagne annonce officiellement reconnaître ces régimes.

Communiqué officiel et urgent à la France et au Royaume-Uni :


L'Allemagne demande, en raisons d'exceptionnelles difficultés financières, la suspension des paiements de réparations de guerre pour une durée de 18 mois, afin de permettre la continuité des missions régaliennes du gouvernement allemand.



Reichsministerium des Innern

La crise bancaire continue

Malgré le sauvetage de la Creditansalt, la crise continue. Des dizaines de banques allemandes ont du mettre clé sous porte lors des dernières semaines. Le peuple allemand est paniqué et retire en masse son argent des coffres des banques encore restantes, causant une énorme pression sur tout le système financier.

Brüning continue à travers des décrets présidentiels d'urgence, à tenter de contrôler la situation via des mesures déflationnistes contrôlées. Le succès est très mitigé. Le gouvernement n'est plus en mesure d'emprunter de l'argent aux banques allemandes étant donné l'extrême difficulté financière du pays. L'inflation explose en Allemagne, et le Reichsmark perd rapidement de la valeur.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Lun 24 Avr 2017 - 14:05



Violences politiques sur fond de crise économique :

En Allemagne, depuis le début du mois de juillet, plus aucune banque n'est ouverte. C'est la catastrophe pour le peuple allemand autant que pour le gouvernement fédéral. L'inflation galope, le chômage augmente, la situation est extrêmement pessimiste parmi les gens normaux d'Allemagne.
Le Chancelier Brüning peine fortement à continuer sa politique déflationniste. La première raison est évidemment que l'Allemagne et les allemands sont au bout du rouleau. C'est la catastrophe, et le gouvernement par décrets de Brüning est de plus en plus impopulaire. La seconde raison est que la fermeture des banques empêche le gouvernement d'emprunter pour financer ses mesures. L'état fédéral et celui des divers Lander s'éteint petit à petit, incapable de continuer ses fonctions régaliennes.

Dans les rues, la violence politique s'accroît entre les deux extrêmes. Le KPD, le parti communiste allemand, et le NSDAP, le Parti National-Socialiste des Travailleurs, sont dans une opposition très forte et possèdent tous deux des groupes militants très motivés à défendre les idées de leurs chefs.

A Cologne et Munich, deux manifestations ont dégénéré dans une violence rare, causant la mort de près de 135 personnes à Cologne et 87 personnes à Munich.


Chemises brunes du NSDAP à Cologne, été 1931

Les réactions populaires sont vives. Les débats s'enveniment jusque dans les foyers. Le désespoir des allemands, qui voient leurs emplois s'envoler, leurs économiques s'effondrer, et leur nation toujours assujettie à des traités inégaux, est grand. Brüning, à travers ses négociations avec Londres et Paris, réussit à donner une note d'espoir aux citoyens du pays. La dette sera en effet suspendue pendant 18 mois, permettant à l'état de respirer un peu sur le plan économique.


La maison Karl Liebknecht, siège ud KPD, et des manifestants communistes.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mar 25 Avr 2017 - 16:58


Reichsminister des Auswärtigen


Communiqué à l'Autriche, à la Tchécoslovaquie et à la Hongrie :

Au vu des énormes difficultés économiques de notre temps et des relations privilégiés que nous entretenons mutuellement, notamment sur le plan commercial, l'Allemagne vous propose de former un bloc monétaire indexé sur le Reichsmark.

Il est évidemment certain que l'union fait la force, et la stabilisation harmonieuse de nos économies permettra non seulement à nos exports à tous de mieux fonctionner, mais comporte encore une autre garantie. L'interdépendance économique et fiscale garantira la paix. Il est essentiel pour nos gouvernements d'arriver à éviter le traumatisme de la guerre. La Grande Guerre secoua tous nos pays respectifs, vous, héritiers de l'Empire, en premiers.
A travers ce bloc monétaire, c'est non seulement une stabilité économique accrue que nous gagnerons, mais nous renforcerons l'esprit de coopération diplomatique.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mar 25 Avr 2017 - 19:19


Reichsministerium des Innern

Formation du Hazburger Front :

Plusieurs partis d'extrême-droite ont formé, dans la nuit du 4 au 5 décembre 1931, une organisation politique nommée le Front de Harzburg. Les partis membres principaux sont le Parti national du peuple allemand de Hugenberg, le Parti national-socialiste des travailleurs de Hitler, les milices paramilitaires de Stahlhelm, le Bund des Frontsoldaten (Fédération des Soldats du Front), la ligue agricole et la ligue pangermaniste.

C'est dans le Land du Brunswick, dans la bourgade de Hazburg (d'où le nom) que la convention fut tenue, et l'accord signé.

Hugenberg, initateur du mouvement, secrétaire du Parti national du peuple allemand:

La création du front a poussé le SPD et les syndicats libres à créer le Front d'Acier (Eiserne Front) afin de s'opposer à l'initiative de Hugenberg. Les milices para-militaires de tous bords se renforcent, c'est sûr, pendant que les différents idéologiques se cristallisent. Des rumeurs courent que le Président Paul von Hindeburg appellera bientôt à la démission de Brüning, pour un membre du SPD.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Jeu 27 Avr 2017 - 13:38


Reichsministerium des Innern


Chômage de masse : les nouveaux chiffres. Elections présidentielles de mars 1932.

Les chiffres sont tombés. L'année 1932 s'ouvre avec près de 6 millions de chômeurs en Allemagne. La situation est catastrophique. C'est une énorme portion du peuple qui aujourd'hui ne trouve plus de travail. L'inflation galope à grande vitesse et n'est plus contrôlable par le gouvernement.


Un homme utilise des billets de 1 Reichsmark comme papier peint pour son salon.

C'est dans ce climat morose que s'est déroulé l'élection présidentielle de 1932. Les trois principaux candidats étaient le président actuel, Paul von Hindenburg, sans affiliation politique, Adolf Hitler, du NSDAP, et Ernst Thälmann, secrétaire général du KPD. Les débats dans les rues furent vifs, mais sans violence politique notable, ce que salua von Hindenburg, après le drame de la fin de l'année dernière ou près de 200 personnes perdirent la vie lors de combats de rues.

Le résultat du premier tour fut sans appel, Paul von Hindeburg et Adolf Hitler remportèrent une très grande partie des voix, Hindenburg en remportant 53%. Paul von Hindeburg, fidèle à sa haine personnelle pour le chef du NSDAP, et malgré son âge très avancé, se lança corps et âme contre son adversaire, ce qui lui valu la victoire et la ré-élection.


C'est une victoire pour Hindenburg et les coalitions centristes et social-démocrates, qui voient le candidat officieux du parlementarisme démocratique remporter la victoire. Adolf Hitler a salué la victoire de son adversaire mais n'a rien communiqué sur le score du KPD.

Des rumeurs circulent cependant que les jours de Brüning comme Chancelier sont comptés, Hindenburg n'étant que très peu satisfait de son travail notamment sur le plan économique et financier. Franz von Papen aurait déclaré dans la presse avoir été contacté par courrier par des membres du gouvernement Hindenburg.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Ven 28 Avr 2017 - 11:01



Reichsministerium des Innern

Un nouveau chancelier nommé par Hindenburg :

La Chancelier Brüning a été forcé à démissionner par le Président Paul von Hindenburg. Fortement mécontent de son incapacité à gérer la crise financière, et l'accusant même en privé de l'avoir aggravée avec ses mesures déflationnistes, l'a forcé à résigner le 12 mai 1932. C'est Franz von Papen qui a été appelé à prendre sa place. L'homme, militaire de carrière, membre de la noblesse allemande et solide conservateur, est plus aligné sur les idées du président que le centriste libéral qu'est Brüning.


Franz von Papen, photo publiée dans le Zeitung de Mai 1932.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Ven 28 Avr 2017 - 18:35




Reichsministerium des Innern


Elections fédérales

Face à la situation intenable du parlement, Franz von Papen, le nouveau Chancelier fraîchement élu, a lancé de nouvelles élections fédérales avec l'accord du Président Paul von Hindenburg. La surprise fut de masse, notamment chez le NSDAP qui s'annonçait déjà vainqueur sans contestation possible après le bon score de son chef aux élections présidentielles. Le KPD et le NSDAP tous les deux, tiennent une majorité. Le SPD et le reste des partis ensemble forment une minorité. La cohabitation entre les extrêmes risque d'être très compliquée, voir impossible.


Franz von Papen se voit donc face à un Reichstag toujours plus divisé, visiblement incapable de prendre une décision. Paul von Hindeburg a en revanche interdit aux Chancelier d'organiser de no
uvelles élections immédiatement, citant le trop grand risque d'instabilité politique et de possible victoire du NSDAP cette fois-ci.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Dim 30 Avr 2017 - 18:13



Reichsministerium des Innern

Législatives de Novembre 1932

Sous pression de la part du NSDAP et du KPD, le Chancelier Franz von Papen a convaincu le Président von Hindenburg de débloquer la situation du Reichstag sous majorité-négative en appelant à de nouvelles élections. La situation est en effet intenable à Berlin. Les débats entre les communistes et les national-socialistes sont stériles et n'ont mené à aucune décision ou projet depuis des semaines. Les propositions du reste du Reichstag sont rejetées en masse par le KPD et le NSDAP. Franz von Papen, comme son prédécesseur, est obligé de faire usage des décrets d'urgence en coopération avec le Président pour assurer le fonctionnement de l'état.

Les élections se sont déroulées dans des tensions un peu plus fortes que les dernières, qui datent de l'été 1932.


Les allemands se sont rendus aux urnes pour choisir leurs représentants encore une fois. Les discours des militants dans les rues des villes et bourgades de toute l'Allemagne sont teintés de violence. Les Communistes appellent à une révolution par les urnes, qui permettra une saisie des moyens de production, l'interdiction du licenciement pour endiguer le chômage et stopper le paiement des dettes de guerre pour relancer l'économie. Le NSDAP vise sur une politique plus militariste, mais très semblable à celles des communistes, pour se faire choisir.

Les résultats sont tombés le lendemain des élections. Le NSDAP perd quelques sièges mais reste le parti majoritaire, le SPD survit tant bien que mal, même si son secrétaire général peine à convaincre le peuple, et le KPD augmente sa présence au Reichstag. Encore une fois, l'assemblée et le législatif sont bloqués. L'Allemagne reste dans l'impasse.

Résultats:
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mar 2 Mai 2017 - 11:12



Reichsministerium des Innern :

Un nouveau Chancelier pour débloquer la situation du Reichstag ?

Franz von Papen et Alfred Hugenberg, appuyés par une longue liste d'industriels, ont écrit une lettre au Président von Hindeburg lui intimant de nommer Adolf Hitler Chancelier de la République. La situation depuis le début de l'année 1932 est en effet encore plus dramatique depuis le début de la décennie. Le corps législatif est totalement bloqué par le NSDAP et les Communistes, et il est impossible pour le gouvernement d'exercer ses fonctions.

C'est après de longues délibérations, de plusieurs jours, que Paul von Hindenburg décida de céder et de nommer Adolf Hitler Chancelier, Wilhelm Frick Ministre de l'Intérieur et Hermann Göring Ministre de l'Intérieur de Prusse. Il est certain que ce nouveau gouvernement national-socialiste pourra débloquer l'assemblée, et selon von Papen et Hindenburg, il restera contrôlable.


Le nouveau Chancelier lors de la parade d'inauguration, le 1er février 1933.

Afin de consolider la situation, la Chancellerie demanda à Hindenburg de dissoudre une nouvelle fois le Reichstag et de permettre de nouvelles élections, libérant le candidat national-socialiste du poids d'un Reichstag non influencé par sa victoire. La mise du NSDAP sur une victoire du parti est immense.

Le même jour (1er février) Adolf Hitler donna sur la place du Reichstag un discours nommé "Proclamation au Peuple Allemand". En voici quelques extraits :

- " Plus de 14 années se sont écoulées depuis les jours malheureux où le peuple allemand, aveuglé par les promesses d'ennemis à la maison comme à l'étranger, ont perdu contact avec l'honneur et la liberté, perdant ainsi tout ce qui importait. Depuis ces jours de trahison, le Tout-Puissant n'a plus béni notre peuple. La haine et les divisions ont envahi le pays. Dans une détresse incommensurable, des millions d'hommes et de femmes allemands ont vu l'unité de la nation germanique disparaître, se dissolvant dans une bouillie d'opinions politiques et personnelles, d'intérêts économiques et de différences idéologiques. Depuis ce jour, comme souvent par le passé, l'Allemagne a montré au monde un visage désuni. Nous n'avons jamais reçu la fraternité et l'unité qui nous fut promise, et nous avons perdu notre liberté. Lorsque nous avons perdu notre rang dans le monde, nous avons perdu notre volonté et notre esprit communautaire. "

- " La tâche qui nous incombe est terrible. Ce travail est d'une ampleur herculéenne, et le plus lourd qui ait jamais incombé aux hommes d'état allemands de mémoire d'homme. mais nous sommes pleins de confidence envers notre peuple et ses valeurs immémoriales. Chaque groupe et chaque individu nous aidera à refonder le nouveau Reich. "
Extraits de "La Proclamation au Peuple Allemand":


Incendie du Reichstag !

Le 27 février, alors que les débats électoraux battent leur plein, les sirènes des pompiers sonnent dans les rues de Berlin. La nuit est rapidement dérangée par les foules qui se pressent près du Reichstag. Celui-ci est en feu.


Le siège du pouvoir législatif et de la légitimité populaire de l'Allemagne est en proie aux flammes. C'est une vue terrifiante pour les badauds. L'incendie ne put être arrêté à temps. Un communiste hollandais, Marinus van der Lubbe, a été retrouvé aux abords du bâtiment en feu. Il fut arrêté par les forces de police et sera jugé pour l'incendie, toutes les preuves allant vers lui.

Le lendemain de l'incendie, le Reichstagsbrandverordnung (Décret de l'Incendie du Reichstag) fut signé par le Président von Hindeburg devant la situation dramatique. Le NSDAP entier hurle à l'immondice commise par le communiste hollandais et le danger que représente ce parti pour l'Allemagne. Dans les jours qui suivent, des centaines de suspects sont arrêtés, questionnés, et incarcérés si jugés dangereux pour l'ordre et les élections.

[SECRET]

Les forces de police et la SA ont reçu l'ordre de déranger le plus que possible les campagnes des candidats socialistes, communistes et centristes, en faisant usage d'une intimidation physique si nécessaire.

Elections fédérales de mars 1933 et Ermächtigungsgesetz :

Résultats:

Dans un climat de peur et de haine, les élections de mars 1933 se sont déroulées sous contrôle très strict des forces de police et de la SA. C'est une victoire sans appel pour le NSDAP, qui remporte presque la majorité.
Quelques jours plus tard, sur demande de la coalition entre le Parti National-Socialiste et le Parti du Peuple Allemand, le Président von Hindenburg présente à Adolf Hitler et au Reichstag le Ermächtigungsgesetz. Ce décret extraordinaire permettra au Chef du Cabinet (en l'occurrence Herr Hitler) de gouverner et légiférer sans l'approbation du Reichstag ou du Reichsrat. Le décret fut approuvé par le Reichstag et le Reichsrat le lendemain et entre officiellement en action le 28 mars 1933, conférant à Adolf Hitler les pleins pouvoirs pour redresser la nation allemande.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mar 2 Mai 2017 - 18:37



Reichsministerium des Innern :

Loi sur les symboles allemands :


Dans ses premiers décrets, le Chancelier Adolf Hitler a décrété l'arrêt de l'utilisation du drapeau "Schwarz, Rot und Geld" de la République, et de le remplacer par des couleurs plus fières, des couleurs plus patriotes, des couleurs plus germaniques.


Le drapeau impérial redevient le drapeau officiel de l'Allemagne. Il devra être présenté côte à côte avec celui du NSDAP.

Drapeau du NSDAP:

Il est nécessaire pour l'Allemagne de redorer son blason si elle doit assurer sa place dans le monde et faire respecter ses idées. Le Chancelier a également tenu à remercier les pays ayant salué sa nomination, notamment les Pays-Bas.


Dernière édition par Shikkoku le Dim 7 Mai 2017 - 15:48, édité 2 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mer 3 Mai 2017 - 15:44



Reichsministerium des Innern :

Plan de relance économique :


Adolf Hitler a évidemment été désigné pour remettre l'Allemagne en ordre de marche. Et la prospérité ne viendra qu'à travers le travail et ses bénéfices. Sa première décision a été de nommer Hjalmar Schacht à la tête de la Reichsbank.
La politique économique sera novatrice : il faut encourager la reprise en lançant de grands travaux publics financés par l'état. Ainsi, un réseau de routes rapides est actuellement à l'étude. Le projet "Reichsautobahn" permettra de relier toutes les grandes villes d'Allemagne par des routes praticables, bien entretenues, rapides, globalement droites et faciles d'accès. Non seulement le projet emploiera des dizaines de milliers d'ouvriers à travers le pays, mais l'infrastructure construire sera très bénéfique aux commerces, précise Schacht. Il est estimé que le projet emploiera, une fois rentré en pleine construction d'ici l'année 1935, près de 150 000 ouvriers non qualifiés et 10 000 ingénieurs. A cela s'ajouteront une estimation de 200 à 250 000 ouvriers dans les chaînes logistiques.

Une autre décision du gouvernement du NSDAP a été de dissoudre toutes les organisations de sécurité sociale privées, et de rassembler toutes les prestations accordées sous l'égide de la Sécurité Sociale National-socialiste. Cet organisme aura pour mission de créer un état à la "justesse sociale ferme et efficace", selon les mots du Chancelier.

Reichsminister des Auswärtigen
:

Communiqué à la Pologne :

L'Allemagne accepte bien entendu de tenir des négociations avec son voisin oriental, et tient à calmer les inquiétudes polonaises : les paroles du Sommet de Berlin de 1931-1932 resteront gravées dans le marbre. Nous sommes ouverts à la reprise de négociations germano-polonaises à Berlin, si vous le souhaitez.

Communiqué à l'Empire Ottoman :

Nous attendons vos messages qui seront certainement transmis à l'ambassade allemande d'Ankara ou à la mission consulaire d'Istanbul.

Communiqué à la Tchécoslovaquie :

L'Allemagne espère de tout coeur que les Accords de Prague seront respectés par la Tchécoslovaquie, devant les agitations sudètes. Le statut spécial de ces populations doit être reconnu, respecté et honoré par le gouvernement de Prague. Il s'agit de la pierre angulaire des relations entre nos deux pays. Nous sommes prêts à recevoir une délégation du gouvernement tchécoslovaque à l'ambassade allemande de Prague si nécessaire, afin d'apaiser les tensions entre sudètes et bohémiens.


Dernière édition par Shikkoku le Lun 8 Mai 2017 - 14:25, édité 2 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mer 3 Mai 2017 - 17:43


Reichsministerium des Innern :

Sonderkommando Berlin [SECRET] :


Après la prise du pouvoir par le NSDAP, encore faut-il pouvoir s'y maintenir. Si la SA totalise près de 2,5 millions de membres qui assurent la sécurité du régime par le bas, la tête du Parti National-Socialiste doit être protégée à tout prix pour permettre au grand projet de voir le jour.

Sepp Dietrich, l'ancien chauffeur d'Hitler qui a rapidement gravi les échelons du pouvoir du parti, a été chargé de recruter 120 hommes parmi la SA, les hommes les plus loyaux possibles. Ces homes formeront la base de la nouvelle Waffen-SS, le futur bras armé d'élite du parti et d'Adolf Hitler en personne.
Lors de l'anniversaire des 10 ans du Putsch de Munich, ces hommes ont prêté serment à Adolf Hitler, jurant de "ne servir que lui et lui seul", et "l'obéissance jusqu'à la mort". Cette première formation de la Waffen-SS a été baptisée Leibstandarte-Adolf Hitler (Régiment de Gardes du Corps d'Adolf Hitler).
Cette formation devra atteindre 800 hommes d'ici la fin de l'année. Les recrutement continueront de passer par Sepp Dietrich, homme de confiance.
Sepp Dietrich:


Loi allemande sur la restauration de la fonction publique du 7 avril 1933 et violences antisémites :

La Chancellerie, dans sa mission de re-dynamiser l'Allemagne, a annoncé la promulgation du Gesetz zur Wiederherstellung des Berufsbeamtentums. Cette loi interdira aux individus jugés dangereux pour l'unité de la nation de tenir un poste dans la fonction publique.

Le 1er paragraphe de la loi en précise l'objectif :
" [...] dans le souci de restructurer la fonction publique sur des bases nationales et de simplifier son administration, les fonctionnaires peuvent être révoqués en vertu des dispositions suivantes, quand bien même les conditions nécessaires à leur révocation définies par le droit en vigueur ne seraient pas remplies. "

La fin du printemps 1933 a également été le théâtre de nombreux actes contre la population juive à travers l'Allemagne. Hormis les boycotts publics encouragés par la SA et l'administration, une dizaine de commerçants juifs ont vu leurs magasins pillés. On dénombre 3 blessés graves parmi les juifs du pays.

Autodafés :

Adolf Hitler, dans sa campagne d'unité nationale, a jugé qu'une grande partie des cercles intellectuels était "contre l'esprit allemand". Ces auteurs et penseurs, jugés déviants, sont coupables d'avoir une pensée "non allemande". A travers le pays, dans 21 villes en parallèle de la capitale, Berlin, des autodafés sont organisés par le NSDAP.

Des étudiants sont encadrés par le parti pour rassembler les livres jugés dangereux et contre-germaniques en de grosses piles, qui sont ensuite incendiées. Des ouvrages pacifistes, communistes, socialistes, juifs, sont détruits en masse.

Les étudiants promulguent 12 demandes et réclamations, qui sont reprises par la presse allemande.

1. La langue et la littérature tirent leurs racines du peuple. Le peuple allemand a le devoir de s'assurer que la langue allemande et la littérature soient l'expression non corrompue de son identité nationale.
2. Un fossé s'est actuellement ouvert entre la littérature et l'identité allemande. Ce fossé est intolérable.
3. Pureté de la langue et de la littérature dépendent de toi ! C'est à toi que le peuple a confié la tâche de préserver fidèlement sa langue.
4. Notre ennemi principal est le juif et celui qui l'écoute.
5. Le juif ne peut penser que comme juif. S'il écrit en allemand, il ment. L'Allemand qui écrit en allemand mais qui publie des idées contraires à l'esprit allemand est un traître. L'étudiant qui produit des pensées et des écrits contraires à l'esprit allemand fait preuve de légèreté et trahit son devoir.
6. Nous voulons éradiquer le mensonge, nous voulons marquer la trahison au fer rouge, Nous voulons que les étudiants se trouvent non pas dans un état d'ignorance, mais de culture et de conscience politique.
7. Nous voulons considérer le juif comme un étranger et prendre au sérieux l'identité nationale. Nous demandons donc à la censure que les écrits juifs soient publiés en hébreu. S'ils sont publiés en allemand, il doit être clairement indiqué qu'il s'agit de traductions. La censure doit intervenir contre l'emploi abusif de la langue écrite. L'allemand écrit ne doit servir qu'aux allemands. Ce qui est contraire à l'esprit allemand sera extirpé de la littérature.
8. Nous exigeons que les étudiants allemands fassent preuve de la volonté et de la capacité à apprendre et à faire des choix de façon autonome.
9. Nous exigeons que les étudiants allemands fassent preuve de la volonté et de la capacité à maintenir la pureté de la langue allemande.
10. Nous exigeons que les étudiants allemands fassent preuve de la volonté et de la capacité à triompher de l'intellectualisme juif et de ses chimères libérales sur la scène intellectuelle allemande.
11. Nous exigeons que les étudiants et les professeurs soient sélectionnés en fonction des garanties qu'ils présentent de ne pas mettre en danger l'esprit allemand.
12. Nous exigeons que les facultés soient le sanctuaire de l'identité allemande et le lieu d'où partira l'offensive de l'esprit allemand dans toute sa puissance.

Dans le milieu universitaire, le débat est vif. Plusieurs syndicats de professeurs protestent devant cette mesure. Des listes sont formées par la SA.



Autodafé devant l'Opéra de Berlin, nuit du 6 mai 1933.



Dernière édition par Shikkoku le Mar 9 Mai 2017 - 21:43, édité 1 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Ven 5 Mai 2017 - 16:00



Reichsministerium des Innern :

Interdiction des Partis et Mouvements politiques :

Sur décret, la formation de nouveaux partis politiques est déclarée interdite, et les partis existants, à l'exception du NSDAP, sont dissous. Il en va de même pour le Parti National du Peuple Allemand, qui soutint les propositions nazies lors des différents débats au Reichstag.
Il est évident que pour sauver l'Allemagne de ses déboires et des troubles internes qui la frappe, pour rendre à la Germanie sont éclat d'antan et la place qu'elle mérite de droit dans le monde, il faut un peuple uni derrière un seul leader.

Ce leader sera Adolf Hitler. L'organisation sera le NSDAP.

Ein Volk, Ein Reich, Ein Führer:

Des mandats d'arrêts ont été distribués envers les cadres des partis socialistes, marxistes, communistes, libéraux et à tendance pacifiste. Ils seront arrêtés, jugés, et punis pour connivence avec l'ennemi et déstabilisation de la vie politique.

Décès de Paul von Hindenburg :


Le Président allemand, Paul von Hindenburg, qui porta la nation à travers la Grande Guerre, qui la porta à travers les années troubles, vient de rendre l'âme.

Il s'est éteint dans son sommeil, dans sa résidence de vacances de Prusse Orientale. 1 jour de deuil national est décrété par la Chancellerie, qui assure que la stabilité du pays sera maintenue.


La mort du Président, visiblement malade depuis plusieurs semaines, est une perte pour les Allemands du monde entier.

Plusieurs lois sont passées :

Loi sur la Cartellisation :
Le Conseil Général de l'Economie (Generalrat der Wirtschaft) est fondé à Berlin. Ce conseil aura pour mission d'assurer la coordination entre les grandes entreprises et notamment les grands groupes industriels de l'acier et du charbon, et l'état. Il est désormais interdit pour les grands groupes industriels d'agir sur de grands projets sans concertation via le CGE.

Loi sur la stérilisation des individus à risques :
Un décret autorise désormais les médecins à se réunir en conseils pour décider ou non de la stérilisation forcée d'individus présentant des traits indésirables susceptibles d'être transmis à leurs enfants. En cas de décision de stérilisation, l'individu en question ne pourra pas refuser. L'usage de la force et l'appui de la police est expressément autorisé par l'état.
Les conditions suffisantes pour être envoyé devant un conseil de médecins sont les suivantes :
(1) Dégénérescence mentale
(2) Schizophrénie
(3) Tendances maniaco-dépressives
(4) Epilepsie de caractère héréditaire
(5) Maladie de Huntington
(6) Cécité héréditaire
(7) Surdité héréditaire
(8) Toute difformité physique héréditaire
(9) Les alcooliques pourront également être stérilisés

Reichsminister des Auswärtigen :

Communiqué au Saint-siège :

La Chancellerie souhaiterait organiser une rencontre avec un émissaire papal pour discuter des libertés de religion et des organismes religieux en Allemagne.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Dim 7 Mai 2017 - 16:15



Reichsministerium des Innern :

Exécution de Marinus von der Lubbe :

Le dangereux terroriste communiste qui a incendié le Reichstag l'an dernier, le néerlandais Marinus von der Lubbe, a été jugé le 10 janvier 1934 pour trahison envers l'état et terrorisme politique. Les juges et les jury citoyens présent ont voté à l'unanimité pour la peine de mort.

Le communiste a d'abord été paradé dans les rues proches du tribunal, avant de se rendre dans la prison de Berlin. Une fois sur place, en la présence de Heinrich Himmler, il fut exécuté sommairement d'une balle dans la nuque.

[SECRET] Extension de la Reichsheer [SECRET] :

Un projet d'expansion de la Reichsheer en une armée capable de défendre le peuple germanique est en cours. Différents groupuscules paramilitaires nationalistes et d'extrême-droite seront intégrés à la SA, dans un premier pas. Des milliers d'officiers expulsés de l'armée en 1919 sont rappelés sous les drapeaux pour participer à l'administration de ce renfort militaire.


Des officiers allemands récemment rappelés à servir saluent leurs hommes, Dresde, 15 janvier 1934

Reichsministerium des Auswärtigen :

[SECRET] Contacts avec les groupes d'extrême-droite en Suède [SECRET]
:


Les troubles suédois intéressent au plus haut la nouvelle administration du Reich. La balance semble pencher naturellement vers la droite nationaliste dans ce pays. Afin de s'assurer que celle-ci bascule définitivement et de façon rapide vers le nationalisme et les idéaux du national-socialisme, l'Allemagne cherche à entrer en contact avec les groupuscules national-socialistes suédois.
La proximité culturelle des suédois et leur appartenance à la race aryenne sont des motifs très puissants pour qu'Hitler autorise la mise en place de rendez-vous entre les national-socialistes suédois et le personnel de l'ambassade allemande de Stockholm.

Les rebelles recevront des fonds financier et un soutien diplomatique à la Société des Nations de la part de l'Allemagne si une action contre la Suède devait être entreprise.

[SECRET] Communiqué au Royaume-Uni [SECRET] :

L'Allemagne cherche à établir une rencontre secrète entre Berlin et Londres afin de discuter des limites navales allemandes et assurer au Royaume-Uni que la supériorité des mers ne sera jamais contestée par Adolf Hitler. La réunion doit évidemment être tenue en secret, à Londres. La délégation diplomatique allemande en Angleterre attend les réponses britanniques pour se rendre dans les bureaux du Secrétariat de la Royal Navy pour établir un traité naval entre nos deux nations.

Communiqué à la République française :

L'Allemagne souhaiterait rencontrer les français afin de discuter des nouvelles donnes politiques en Europe et de leurs implications.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Lun 8 Mai 2017 - 14:46



Reichsministerium des Innern :

[SECRET] Saisie du camp de formation de la SA de Oranienburg par la Waffen-SS [SECRET] :

La SA, aussi appelées chemises brunes, comptent plus de 2 millions de membres en Allemagne. Leurs branches les plus militarisées s'entraînent depuis presque 10 ans à Oranienburg, à proximité de Berlin, dans le Land du Brandebourg.

La Waffen-SS, branche armée officielle du NSDAP a saisi le camp courant du mois de mars, afin de s'en servir elle même comme camp d'entraînement. En effet, après les premiers recrutements, l'administration allemande a jugé l'idée initiale extrêmement bonne et l'expansion du corps des SS est devenu une priorité du ré-armement allemand.

Un officier de la récente organisation Waffen-SS:

Meeting annuel du NSDAP à Nuremberg :

Comme chaque année depuis 1923, le parti national-socialiste organise une grande réunion de ses membres et sympathisants dans la campagne autour de la ville de Nuremberg, dans le centre de l'Allemagne. Cette année, plusieurs membres étrangers, notamment autrichiens, ont également assisté à la rencontre.

Cette année, le rally n'avait pas de thème précis, mais a réussi à rassembler près de 700 000 personnes pour célébrer les idéaux germaniques.


Adolf Hitler a donné un discours retransmis par micro et ondes radiophoniques à travers le pays, qui fut écouté par des millions d'allemands. Appelant à l'unité, à la force et à un esprit germain, le chef du NSDAP et du gouvernement a galvanisé les foules. La pièce maîtresse de la célébration fut la "Cathédrale de Lumière", mise au point par les ingénieurs allemands à l'aide de projecteurs haute intensité braqués vers le ciel. Simulant l'apparition d'un mur et d'un bâtiment entier dans la pénombre de la soirée du mois d'avril, le spectacle ravit les foules.

Catéhdrale de Lumière à Nuremberg, 1934:



Reichsministerium des Auswärtigen :

Communiqué aux Pays-Bas :

Nous attendons avec impatience une délégation de votre part à Berlin, afin de discuter d'accords potentiels entre nos deux pays.

Communiqué à l'Egypte :

L'Allemagne est prête à tenir une rencontre entre votre nation nouvellement indépendante et la Chancellerie. Nous attendons votre délégation à Berlin.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Shikkoku le Mar 9 Mai 2017 - 21:44


Reichsministerium des Innern



Reichsminister des Auswärtigen



Dernière édition par Shikkoku le Ven 23 Juin 2017 - 23:57, édité 33 fois
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5363
Date d'inscription : 22/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [√] Deutsches Reich [binôme avec Bapt]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum