¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Tchetchen le Mar 25 Fév - 16:00

alors la blibliotheque pour voir historique et tous?

Tchetchen
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 447
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Shikkoku le Jeu 17 Déc - 13:33

Retour de la Bibliothèque de Fiches.
avatar
Shikkoku
Administrateur
Administrateur

Messages : 5405
Date d'inscription : 21/08/2011
Localisation : Dans un bunker secret

http://chacunsonpays.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par 37 le Ven 19 Fév - 19:51

Allemagne 1904

Spoiler:
Deutsches Kaiserreich


Informations générales:

Capitale : Berlin
Régime politique : Empire
Population : environ 51 000 000
Courte description du pays : L’Empire allemand (en allemand : Deutsches Kaiserreich, également dénommé Reich allemand ou Deuxième Reich) est le régime politique de l'Allemagne de 1871 à 1918. État-nation historique de l'Allemagne, l'Empire allemand est une monarchie parlementaire autoritaire avec une organisation territoriale fédérale.

Economie:

Croissance économique : + 2,4 % de croissance annuelle
Produit Intérieur Brut:

  • 13 378 378 360 $ (valeur en 1904)
  • 40 000 000 000 $ (valeur en 1960)
  • 320 293 243 240 $ (valeur en 2015)

Armée de terre : Deutsches Heer.

  • 607 500 militaires actifs
  • 473 140 réservistes

Effectifs actifs:
422 régiments actifs dont

  • 216 régiments d’infanterie soit 388 800 hommes
  • 93 régiments de cavalerie soit 93 000 hommes
  • 113 régiments d'artillerie soit 125 300 hommes

  • avec 8136 pièces d'artillerie


Effectifs réservistes:
300 régiments réservistes dont

  • 209 régiments d’infanterie soit 376 200 hommes
  • 36 régiments de cavalerie soit 36 000 hommes
  • 55 régiments d'artillerie soit 60 940 hommes

  • avec 3960 pièces d'artilleries


Marine : Kaiserliche Marine.

Liste des navires:

Battleships :

  SMS Kurfürst Friedrich Wilhelm
  SMS Brandenburg
  SMS Weissenburg
  SMS Wörth

  SMS Kaiser Friedrich III
  SMS Kaiser Wilhelm II
  SMS Kaiser Wilhelm der Grosse
  SMS Kaiser Karl der Grosse
  SMS Kaiser Barbarossa

  SMS Wittelsbach
  SMS Wettin,
  SMS Zähringen
  SMS Schwaben
  SMS Mecklenburg

  SMS Braunschweig
  SMS Elsass
  SMS Hessen
  SMS Preussen
  SMS Lothringen

  SMS Deutschland

Ironclad warships :

  SMS Arminius
  SMS Prinz Adalbert

  SMS Kronprinz

  SMS Friedrich Carl

  SMS König Wilhelm

  SMS Hanse
  SMS Preussen,
  SMS Friedrich der Grosse

  SMS Kaiser
  SMS Deutschland

  SMS Sachsen
  SMS Bayern
  SMS Württemberg
  SMS Baden

  SMS Oldenburg

Coastal defense ships :

  SMS Siegfried
  SMS Beowulf
  SMS Frithjof
  SMS Heimdall
  SMS Hildebrand
  SMS Hagen

  SMS Odin
  SMS Ägir

Protected cruisers :

  SMS Irene
  SMS Prinzess Wilhelm

  SMS Kaiserin Augusta

  SMS Victoria Louise
  SMS Hertha
  SMS Freya
  SMS Vineta
  SMS Hansa

Armored cruisers :

  SMS Fürst Bismarck
  SMS Prinz Heinrich

  SMS Prinz Adalbert
  SMS Friedrich Carl

  SMS Roon
  SMS Yorck

Unprotected cruisers :

  SMS Schwalbe
  SMS Sperber

  SMS Bussard
  SMS Falke
  SMS Seeadler
  SMS Cormoran
  SMS Condor
  SMS Geier

  SMS Gefion

Light Cruisers :

  SMS Gazelle
  SMS Niobe
  SMS Nymphe
  SMS Thetis
  SMS Ariadne
  SMS Amazone
  SMS Medusa
  SMS Frauenlob
  SMS Arcona
  SMS Undine

  SMS Bremen
  SMS Hamburg
  SMS Berlin
  SMS Lübeck
  SMS München
  SMS Leipzig [En construction]

37
Jeune fou
Jeune fou

Messages : 384
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 96
Localisation : Chateau d'eau Paris, Ligne 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par 37 le Jeu 27 Oct - 14:20

Je profite de la fin de la V pour upper le topic, Allemagne 1880 :

Spoiler:
Deutsches Kaiserreich


Informations Générales

Carte du territoire national:


Régime Politique : Monarchie constitutionnelle fédérale
Chef d’État [Empereur Allemand] : Wilhelm Ier
Chef d’État [Chancelier impérial] : Otto Von Bismarck
Capitale : Berlin
Langue : Allemand
Population : 45 234 061 habitants [1880]

Description Générale :

L’Empire allemand est une monarchie parlementaire autoritaire avec une organisation territoriale fédérale et suit la dissolution de la Confédération germanique. L'Empire allemand est l'aboutissement de la formation d'un régime impérial dominé par la Prusse, la maison des Hohenzollern et indépendante de l'Autriche. Le roi de Prusse Guillaume Ier est proclamé kaiser à Versailles le 18 janvier 1871 après la victoire de l'Allemagne contre la France de Napoléon III à l'issue de la Guerre franco-allemande de 1870.

Sur les plans économiques et sociaux, l'Allemagne impériale est marquée par le développement d'une industrie de pointe, elle passe d'un État rural à un État industrialisé. Le secteur tertiaire se développe, le commerce et la finance prennent une place plus importante. Les réparations de guerre de la France encouragent ce développement, qui sera toutefois temporairement ralenti par le krach de 1873. La place de l'artisanat et de l'agriculture baisse dans le calcul du PIB. Les changements sociaux principaux de cette période sont l'exode rural, l'urbanisation et la croissance démographique. Cependant la noblesse garde son prestige et sa mainmise dans la diplomatie, l'armée, la politique et la haute administration.

Le développement des politiques intérieure et extérieure se fait sous l'impulsion du chancelier impérial Otto von Bismarck. Cette période est considérée comme une phase relativement libérale du régime : des réformes intérieures sont menées, le Kulturkampf (le combat pour un idéal de société) permet une indépendance de l'Allemagne vis-à-vis des autorités religieuses catholiques, malgré un tournant conservateur en 1878-1879 avec, notamment, l'adoption de lois antisocialistes. L’État reste interventionniste et met en place des mesures de protectionnisme économique et un système de sécurité sociale.

Forces Armées :


L'Armée Impériale Allemande est fondée après l'Unification de 1871, elle sera supportée durant toute son existence par l'industrie Allemande et travaillera souvent en coopération avec cette dernière permettant d'avoir une armée en avance tactiquement et matériellement parlant.


Armée de Terre :

Les forces actives de l'Armée Impériale s'élèvent à 445.000 hommes et les forces de réserve à environ 800.000 hommes répartis dans cinq Armés d'Inspection [de la Ière Armée à la Vème] subdivisées elles-même en corps armés puis en division et enfin en régiments. Un corps armée comprend généralement deux divisions assistés par des troupes de support et s'étendant sur une zone géographique pré-définie. Chaque zone occupée par un corps armée est placée sous le commandement d'un District Militaire devant superviser le ravitaillement, l'entrainement et le matériel fourni aux troupes en formations et de réserve.

Une division comporte, elle, deux brigades d'infanteries composée chacune de deux régiments, une brigade de cavalerie composée elle aussi de deux régiments et une brigade d'artillerie également composée de deux régiments.

Le régiment consiste en l'unité de base de l'Armée Impériale servant à former les nouvelles recrues, les trois principales de l'armée étant l'infanterie, la cavalerie et l'artillerie. Les autres spécialités [Sapeurs, Ingénieurs, etc] sont organisées en des unités de support plus petite assistant les divisions.

Le Chef de l'Armée Impériale Germanique est Helmuth von Moltke [dit "l'Ancien"] depuis l'Unification.

Le service militaire obligatoire comprend 3 ans de conscription obligatoire au sein de l'armée active puis 4 dans les forces de réserve. Ces années sont mises à profit en cas de mobilisation générale permettant d'avoir des hommes formés militairement en cas de guerre.

L'Armée Impériale Allemande est constitué par les Armées des Ministères post-unification, à savoir principalement l'Armée Prussienne, celle du Grand Duché de Bade et du Grand Duché de Hesse. Ces trois corps font partie intégrante de l'Armée Impériale active. Les armées du Royaume de Bavière et de Wurtemberg conservent des forces de réserves autonomes et avec une organisation différente. L'armée Bavaroise ne se place sous le Commandement Impérial qu'en cas de mobilisation générale, par exemple, et de guerre alors que l'armée du Wurtemberg reste sous le Commandement actif Impérial, comme l'armée Saxonne, mais est gérée par les ministères Nationaux de Stuggart et Dresde.


Marine :

La Marine de Guerre Allemande est composée de 5 700 matelots commandés par quatre amiraux, quatre vice-amiraux, soixante-deux capitaines et trois cent soixante-sept lieutenants.

On comptabilise également six compagnies d'infanterie de marine et trois d'artillerie, soit 1 500 hommes.

Composition de la Marine :


  • 7 Frégates blindées
  • 4 Corvettes cuirassées
  • 1 Navire cuirassé
  • 7 Canonnières cuirassées
  • 1 Vapeur de ligne
  • 11 Corvettes à pont couvert
  • 7 Corvettes à pont ras
  • 3 Avisos
  • 2 Yachts
  • 14 Cannonières
  • 11 Torpilleurs
  • 2 Transports


Relations Internationales :

Très bonnes relations : /
Bonnes relations : Autriche-Hongrie
Neutre : Russie, Grande-Bretagne, autres
Mauvaises relations : /
Très mauvaises relations : France

37
Jeune fou
Jeune fou

Messages : 384
Date d'inscription : 03/05/2015
Age : 96
Localisation : Chateau d'eau Paris, Ligne 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Youngpanther le Ven 28 Oct - 23:07

République Centrafricaine 2016
Spoiler:

République Centrafricaine (Ködörösêse tî Bêafrîka )

Devise : Unité - Dignité - Travail.
Régime actuel : République
Président de la republique : Faustin-Archange Touadéra
Premier Ministre : Simplice Sarandji
Population totale : 5 166 510 habitants
PIB : 2,8 milliards de $
Spoiler:
Résumé Rapide de la situation et du contexte en République Centrafricaine
Le territoire de la République centrafricaine correspond à celui de la colonie française d'Oubangui-Chari, qui fait partie de l'Afrique-Équatoriale française de 1910 à 1960.
Après l'indépendance, le pays a eu à sa tête différents régimes autoritaires, notamment celui de Jean-Bedel Bokassa (Bokassa Ier), président, puis empereur autoproclamé ;Lequel est renversé par la France en 1979 avec l’opération Barracuda.
Spoiler:
L’empereur Bokassa Ier
L'ancienne puissance coloniale (La France) continue d'y jouer un rôle important. Les premières élections libres avec multipartisme ont lieu en 1993. Elles portent au pouvoir Ange-Félix Patassé, renversé en 2003 par François Bozizé.Celui-ci, réélu en 2005 et 2010, est à son tour renversé en 2013 par la Seleka, une alliance de milices, pendant la deuxième guerre civile de Centrafrique. En 2016, Faustin-Archange Touadéra est élu président de la République.

Ressources et situation écologique en Centrafrique
La République centrafricaine dispose de nombreuses ressources naturelles, notamment l'uranium, l'or et les diamants.
Spoiler:
mineur centrafricain
Le pétrole et l'énergie hydroélectrique sont d'autres ressources potentiellement importantes mais inexploitées à ce jour.( Un milliard de barils de pétrole seraient présents dans le pays, principalement au nord, près de la frontière avec le Tchad, certains experts parlant de jusqu’à 5 milliards de barils)
Le pays souffre d'inondations en raison du manque d'entretien des fleuves et des débits impressionnants qu'engendre la saison des pluies en Afrique centrale. La déforestation est quant à elle constatée dans les zones de brousse (où les paysans utilisent le bois pour leur nourriture et les constructions), mais semble endiguée dans les zones forestières.
Spoiler:

Industrie en Centrafrique
Le tissu industriel, qui n'a jamais été très développé par rapport aux pays voisins comme le Cameroun par exemple, a souffert des troubles militaires et politiques successifs, et est aujourd'hui quasiment inexistant. Quelques industries développées dans les années 1970 (manufactures de tissus, de chaussures...) ont disparu. Il subsiste une production locale de bière et de transformation d'aluminium. Le secteur privé emploie environ11 000 salariés.
Les services publics (eau, électricité, téléphone filaire...), monopoles d'État, sont dans des situations financières difficiles, et les équipements, faute de maintenance et d'investissement, sont pour la plupart vétustes, entraînant des ruptures de service très fréquentes. Le poids important de la dette dans le budget national, et la faiblesse du niveau des ressources propres, rendent la gestion de l'État difficile (non-paiement de salaires des fonctionnaires, grèves et mouvements sociaux) et contribuent à la fragilité des institutions politiques.

État de l’armée en Centrafrique
Les Forces armées centrafricaines (FACA)sont les forces armées de la République centrafricaine, créées lors de l'indépendance en 1960. Son manque de loyauté envers les présidents est mis en évidence par les coups d'État et les mutineries de 1996 et 1997. Elles ont également été critiquées par les organisations promouvant les droits de l'homme du fait de ses pratiques incluant des meurtres, de la torture et des violences sexuelles. Elles souffrent d'un manque d'institution et dépendent de l'aide internationale pour mettre fin à la guerre civile.




Forces aériennes
Spoiler:

1 Eurocopter AS-350 Écureuil
2 Hélicoptères Mil-Mi 8
1 C 130 Hercules
6 Aermacchi AL-60 C-5 "Conestoga"

Forces Terrestres
Spoiler:

Chars d’assaults
-4 T-55
véhicules blindés d’appuis
- 8 Ferret
-1 BRDM-2
Véhicules blindés de transport des troupes (VBTT)
-10 VAB-VT
-4 VBR-152
-25 ACMAT

Véhicules de combat d’infanterie
-3 OTV 90
Artillerie
-12 M-40
-12 120-PM 43 (mortiers)
Missiles anti-tanks
-10 lances missiles ATGM (anti tank guided missiles)
-10 lances missiles BGM-71 C TOW (ATGM)
-10 lances missiles RPG-7
Armes anti-aériennes
- ZPU 1/2/4
Armes individuelles d’équipement
-IMI UZI
-FN FAL 50-00
-H&K G3
-AKM\AK-47\Type-56
-M16A1
-Galil
-MAT-49 SMG
-FN MAG
-RPD
-PKM
-Browning M2HB
-6G30 GL



Dernière édition par Youngpanther le Sam 29 Oct - 9:11, édité 1 fois
avatar
Youngpanther
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 421
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 17
Localisation : Rijsel

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Utyi le Sam 29 Oct - 8:52

Danemark, 1880
Spoiler:

Kongeriget Danmark


Spoiler:



Capitale: København
Régime politique: Monarchie Constitutionnelle (Christian 9)
Croissance démographique:1.5%
Population: 1 990 000 (90% à la campagne, 9% à la ville, 1% de riches)(+20 000)

Croissance économique: 3.5%
Catégorie de développement:
Produit Intérieur Brut: 1261 000 000 ($2016)
PIB/hab: 631 $/hab
Possibilité d'investissement:28 714 917 $
Spoiler:
11 747 011.5(ruraux a 1%)+13 052 235(urbains a 10%)+3 915 670.5(riches a 30%)
 

Armée: 80.000 hommes, 250 cannons
-8 divisions
Spoiler:
de 10.000 hommes, eux même composé de bataillons d’infanterie de 900 soldats, 3 bataillons formant une brigade , un bataillon 30 cannons et 300 soldats, 1.000 d’infanterie montées ( 2 compagnies de 500 soldats), 600 auxiliaires(support logistique, sapeurs, hôpital et ateliers de réparation)

Marine: 30 bateau à vapeur, 60 à voile (50 sont pour les eau côtières )

Relations diplomatiques:
???
avatar
Utyi
Premier Ministre
Premier Ministre

Messages : 1262
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : entre 180 O et 180 E , 90 S , 90 N

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Youngpanther le Jeu 3 Nov - 19:10

République de Haute-Volta,1980

Spoiler:

République de Haute-Volta

Président : Aboubacar Sangoulé Lamizana

Régime : en théorie république démocratique mais en vérité dictature
Capitale : Ouagadougou
Hymne :
Spoiler:
Fière Volta de mes aieux,
Ton soleil ardent et glorieux
Te revêt d'or et de fierté
Ô Reine drapée de loyauté !
Refrain :
Nous te ferons et plus forte, et plus belle
À ton amour nous resterons fidèles
Et nos cœurs vibrant de fierté
Acclameront ta beauté
Vers l'horizon lève les yeux
Frémis aux accents tumultueux
De tes fiers enfants tous dressés
Promesses d'avenir caressées
Refrain : Le travail de ton sol brûlant
Sans fin trempera les cœurs ardents,
Et les vertus de tes enfants
Le ceindront d'un diadème triomphant.
Refrain :
Que Dieu te garde en sa bonté,
Que du bonheur de ton sol aimé,
L'Amour des frères soit la clé,
Honneur, Unité et Liberté.


Situation historique et politique de la Haute-Volta
La République de Haute-Volta, fut établie le11 décembre 1958, en tant que colonie autonome au sein de la Communauté française. Avant d'obtenir son autonomie, il s'agissait de la colonie de Haute-Volta.
Spoiler:


De 1958 à 1960, la République de Haute-Volta était dirigée par un Haut-Commissaire :
-Max Berthet (11 décembre 1958 à février 1959),
-Paul Masson (février 1959 au 5 août 1960).
Le 5 août 1960 elle obtient son indépendance de la France.
Le premier Président après l’indépendance (Maurice Yaméogo) est élu en 1960 puis il prends les pleins pouvoirs et interdit le multipartisme.
Spoiler:
Le président Maurice Yameogo

Le 3 janvier 1966,le général Aboubacar Sangoulé Lamizana s’empare du pouvoir.

Armée Voltaïque

Forces aeriennes
Spoiler:

2 Douglas C-47
3 MH.1521M Broussard
2 Alouette III SA.316 B
1 avion utilitaire à bimoteur
2 Hawker-Siddeley HS.748-2A (avion de transport militaire à deux moteurs turbopropulsés)
2 Nord 262 (avion de transport militaire à deux moteurs turbopropulsés)
Forces Terrestres
Spoiler:
12 M8 Greyhound
15 Panhard AML
13 Panhard M3
Une trentaine de Ferret armoured car
La république république de Haute Volta n’as pas de marine en raison de sa situation géographique (pas d’accès à la mer)
avatar
Youngpanther
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 421
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 17
Localisation : Rijsel

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Youngpanther le Dim 13 Nov - 23:06

République d'Irak,1980
Spoiler:


République d’Irak

Statut: République, régime à parti unique
Président: Saddam Hussein
Parti au Pouvoir: Parti Ba'as
Capitale: Bagdad
Langue: Arabe
Population: 13.65 millions d'habitants
Rapide résumé historique: Après la fin du mandat britannique de Mésopotamie en 1932,le Royaume d'Irak devient indépendant.Le 14 juillet 1958, le mouvement des « Officiers libres », dirigé par Abdul Karim Qasim, Abdel Salam Aref et Najib el-Rubai, inspirés par le coup d'État en Égypte de Gamal Abdel Nasser, renversent la monarchie irakienne et établissent une junte militaire, mettant fin à la dynastie des Hachémites.
Abdul Rahman Aref, alors président de la république et Tahir Yahya, son premier ministre, furent renversés par le coup d'état baasiste du 17 juillet 1968 dirigé par Ahmad Hasan al-Bakr, membre du parti Baas. Le parti Baas qui avait auparavant occupé le pouvoir en 1963, était dirigé principalement par al-Bakr et Saddam Hussein. Pendant la présidence d'al-Bakr, l'économie irakienne s'épanouit. Saddam Hussein devint président le 16 juillet 1979, lors d'une vague de protestations contre le régime en Irak dirigée par la communauté chiite. Le parti Baas, qui était de nature laïque, a durement réprimé les manifestations.

Situation Économique et développement de l’Irak
L'Irak disposait d'une économie planifiée, adoptée en 1968 par des plans quinquennaux (en cinq ans) hérités durégime précédent.
Le gouvernement baasiste nationalise la compagnie pétrolière Iraq Petroleum Company en 1971 et les revenus pétroliers augmentèrent de 219 millions de dinars en 1972 à 1,7 milliard en 1974, 3,7 milliards en 1978 et 8,9 milliards en 1980. Avec la révolution islamique enIran, l'Irak devient le deuxième pays exportateur mondial de pétrole. De 1970 à 1980, l'économie irakienne enregistre une croissance de 11,7 %.

Dans le même temps, d'énormes progrès au niveau social auront été accomplis sous sa présidence. L'Irak s'industrialise rapidement et devient l'un des pays arabes où le niveau de vie est le plus élevé, avec comme résultat l'émergence d'une véritable classe moyenne[3].
En 1973, Saddam lance la « Campagne nationale pour l'éradication de l'illettrisme » un plan ambitieux visant à lutter contre l'analphabétisme. L'école devient gratuite, obligatoire et séculièrepour les garçons et les filles. En moins de dix-huit mois, le nombre d'enseignants atteint le nombre de soixante-deux mille personnes, par ailleurs le nombre de filles scolarisées est multiplié par trois. L'Unicefreconnaît que l'Irak a pratiquement éradiqué l'illettrisme et aura poussé la scolarisation des Irakiens à un niveau encore inédit au Moyen-Orient. En 1982, l'Unesco remet un trophée à l'Irak pour l'effort d'alphabétisation dont avait fait preuve le gouvernement à l'égard des filles. Près de 95 % des filles étaient scolarisées.
En 1977, 70 % des pharmaciens et 46 % des dentistes étaient des femmes. Par ailleurs, une élite intellectuelle et scientifique voit rapidement le jour.
Armée Irakienne
Effectifs : 200 000 hommes dans l'armée régulière.
50,000 paramilitaires.

Spoiler:
Equipement:
. Pistolet: Tokarev TT-33, Makarov PM, Stechkin APS
. Pistolet-mitrailleur: Star Z-45, FBP, Uzi, Škorpion
. Fusil: FN FAL, G3
. Fusil d’assaut: Ak-47
. Mitrailleuse: RPD, RP-46, PKM, Vz. 52, DShK
. Anti-char: RPG-7, B-10, B-11

Char de combat:
. 700 T-62
. 500 T-55
. 600 T-72

Char léger:
. 68 PT-76

Véhicule de transport:
. 250 BTR-60PBs
. 1000 BTR-500
. 200 BMP-1
. 1,300 BRDM-1/BRDM-2

Anti-air:
. 100 ZSU-57-2
. S-125 Neva/Pechora
. 9K32 Strela-2

Aviation:
. 75 MiG-21
. 75 Su-20
. 50 MiG-23
. 25 MiG-25
. 16 Mirage F1 commandés à la France.



avatar
Youngpanther
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 421
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 17
Localisation : Rijsel

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Iska le Mer 18 Jan - 16:35

Turquie 2016

Spoiler:


Türkiye Cumhuriyeti - République de Turquie


Yurtta sulh, cihanda sulh - Paix dans le pays, paix dans le monde




carte du pays:


Informations :

Chef d'état : Recep Tayyip Erdoğan
Premier ministre : Binali Yıldırım



Parlement :




AKP (317)

CHP (134)
HDP (59)
MHP (40)


Description :
La Turquie, en forme longue la République de Turquie, en turc Türkiye Cumhuriyeti, est un pays situé aux confins de l'Asie et de l'Europe. Elle a des frontières avec la Grèce, la Bulgarie, la Géorgie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan (Nakhitchevan), l'Iran, l'Irak (Gouvernement régional du Kurdistan) et la Syrie. Il s'agit d'une république parlementaire dont la langue officielle est le turc. Sa capitale est Ankara officiellement depuis le 13 octobre 1923. La Turquie est bordée au nord par la mer Noire, à l'ouest par la mer Égée et au sud par la partie orientale de la mer Méditerranée : le bassin Levantin. La Thrace orientale (Europe) et l'Anatolie (Asie) sont séparés par la mer de Marmara et les détroits du Bosphore à l'est et des Dardanelles à l'ouest (ces deux bras de mer forment ce qu'on appelle les Détroits).



Capitale : Ankara

Population : 79 414 269 habitants

Religion : Islam

Superficie : 783 562 km²  



II- Économie Nationale et Science Nationale

Monnaie nationale : Lire turque
PIB : 806 milliards USD
Croissance économique : 1.1 %
Inflation : 6.9 %
Population sous le seuil de pauvreté  : 2.3 %
Chômage : 9.9 %
Exportations : 176.6 milliards USD
Importation : 240.4 milliards USD
Revenus : 225 milliards USD
Dépenses : 234 milliards USD
Déficit publique : 1.3 % du PIB
Dette publique : 33.5 % du PIB


III- Politique

Régime politique :république multipartite à régime parlementaire

Parti au pouvoir : AKP

Spoiler:
Libertés fondamentales

Liberté d'expression : Autorisé mais...
Liberté de la presse : Autorisé mais...
Liberté de culte : Autorisé
Liberté de réunion : Autorisé
Liberté de déplacement intérieur : Autorisé
Manifestations : Autorisé
Grèves : Autorisé

Réglementation des mœurs

Contraception : Autorisé
Avortement : Autorisé
Métissage (ethnique et/ou social) : Autorisé
Prostitution : Autorisé
Vote des femmes : Autorisé
Homosexualité : Autorisé
Mariage homosexuel : Interdit  
Adoption par couple homosexuel : Interdit
Racisme,xénophobie,antisémitisme,(tout autre forme de racisme,...) : Interdit
Jeux de hasards et d'argent : Autorisé


Réglementation sécuritaire

Peine de mort : Non
Tabac : Oui
Drogues : Non
Alcool : Oui
Armes à feu : Non

Autres réglementations

Ouverture des frontières : Oui
Travail des enfants : Interdit
Majorité : 18
Majorité sexuelle : 16


IV- Forces Armées

Spoiler:



Budget : 23 milliards USD (2,4% du PIB)
Age : 20
Personnel : 766 164 actifs  (44 500 déployés hors du pays)  450 000 réservistes

équipement personnel:
Armes de poing

Kılınç 2000
P226
Yavuz 16

Fusils à pompes

M204
M212
MKA 1919

Pistolets mitrailleurs

MP5
P90

Fusils d'assaut

AKM
G3A7
HK33E
HK416
M4A1
MPT-76
SCAR
TAR-21

Fusils de précision

Arctic Warfare
JNG-90
KNT-308
MSG-90
SR-25
SVD
TRG

Fusils anti-matériel

Intervention
İstiklal
M82

Mitrailleuses

M2
M60
MAG
MG3
MINIMI
PKM

Lances-roquettes et lances-grenades

AG36
AT-14
BGM-71 TOW
ERYX
FIM-92 Stinger
M72 LAW
M79
M203
MGL
MILAN
Mk 19
T-40
RPG-7

Grenades & Mines

AN/M14
Claymore
M14
M15
M19
M21
M67
Mk 2

Mortiers

HY-12
K6
M19
M29
M30
M65

Fusils sans-recul

Carl Gustav
M18
M20
M40

Roquettes anti-char

Mızrak-U
Mızrak-O
Cirit

Matériel de protection

Casque ŠESTAN- BUSCH BK-R & BK-PASGT
Casque Savar SVRH01
Casque M1
Stahlhelm
Veste ballistique Savar SVRV01 & SVRV02
Veste ballistique Army-made Type III and Type IIIA

Türk Kara Kuvvetleri (Armée De Terre)  (TKK)



Türk Kara Kuvvetleri (Armée De Terre) (TKK):

Organisation :
10 corps d’armée
2 divisions d’infanterie mécanisée
4 divisions d’infanterie motorisée
1 division d’infanterie et une division d’entraînement
14 brigades blindées
14 brigades d’infanterie mécanisée
12 brigades d’infanterie
5 brigades de forces spéciales
5 brigades d’entraînement

Chars:

5 Altay
355 Leopard II
932 M60 Patton
398 Leopard I
2577 M48 Patton

Transports de troupes blindés:

2247 FNSS ACV-15
3506 M113
535 BTR-80
420 Kirpi
1200 Cobra
370 Akrep
125 LAV-150
50 Ejder
1381 ZPT

Artillerie (sol-sol et antiaérienne):

72 MGM-140 ATACMS
80 T-300 Kasırga
1 M109
12 M270
130 T-122 Sakarya
24 RA-7040
100 T-107
219 M110
36 M107
344 T-155 Fırtına
362 M52
164 M44
26 M108
170 FNSS ACV-15
162 M115
450 Panter
532 M114
75 M101

150 Atılgan PMADS
80 Zıpkın PMADS
1 FNSS ACV-30
262 M42A1 Duster
120 Oerlikon 35 mm
803 Bofors 40 mm
432 Rheinmetall 20 mm
439 Oerlikon 20 mm
160 M45 Quadmount

Hélicoptères:

205 JetRanger : 69
TAI T-129 ATAK : 15
AH-1 Cobra : 23
AH-1 SuperCobra : 10
AS532 Cougar : 48
OH-58 Kiowa : 3
T-70 Black Hawk : 106 (+117)
T-129 : 15 (+60)
UH-1 Iroquois: 81
UH-60 Black Hawk : 58

Drones et avions
6 Super King Air 200
5 Anka
? CL-89
? Firebee
148 Bayraktar Mini UAV
4 Malazgirt Mini UAV
12 Kale Bayraktar - Caldiran
22 GNAT
? Harpy
10

Autres matériels militaires (véhicules d’ingénierie, UAV, missiles, etc...):

33 M88A1
105 M48A5T5 Tamay
36 Leguan
2550 Engerek
5700 Wrangler
9800 Defender
? M151
Willys MB
380 Mercedes Actros
140 Mercedes Axor
? Mercedes NG
? CJ-3B
? PLS
80 HEMTT
403 BMC 380-26
575 BMC Fatih 280
282 BMC 235-16
? M939
M54
706 BMC 185-09
5500 Unimog
? AZMİM
? Bozena 5
10 Husky VMMD
? SHYK


Türk Hava Kuvvetleri (Armée De L'Air) (THK)


Türk Hava Kuvvetleri (Armée De L'Air) (THK):


Organisation :


19 escadrons de combat
2 escadrons de reconnaissance
5 escadrons d'entraînement
6 escadrons de transport
1 escadron de ravitaillement en vol
8 escadrons de missiles sol-air


Avions multirôle :
243 F-16C/D
116 F-35A
52 F-4E 2020 Terminator
71 F-4E Phantom II
44 F-5 2000

Avions de transport :
3 Airbus A400M
13 C-130E Hercules
6 C-130B Hercules
20 C-160T Transall
38 Casa CN-235
1 Gulfstream G500
3 Gulfstream IV
2 Cessna 550 Citation II
2 Cessna 650 Citation VII
1 Beech King Air 200

Hélicoptères:
20 AS 532UL Cougar Mk1
81 Bell UH-1H Iroquois

Défenses antiaérienne :
48 I-Hawk XXI (HAWK-21)
72 MIM-14C Nike Hercules
86 Rapier FSB1
90 Zıpkın KMS
108 FIM-92C Stinger RMP
1 S-300V
1 S-300PMU1
1 Tor-M1
11 Satellites

Avions d'entraînement :
70 Northrop T-38 Talon
50 F-5 2000
30 Hürkus
60 Cessna T-37 Tweet
38 Aermacchi SF.260
28 Cessna T-41 Mescalero
40 KT-1

Drones :
10 Anka-A/B
10 Heron
1 MQ-1 Predator
4 MQ-9 Reaper
6 RQ-7 Shadow
107 Harpy
76 Bayraktar
23 I-GNAT
1 Searcher
3 Aerostar


Türk Deniz Kuvvetleri (Marine) (DZKK)


Türk Deniz Kuvvetleri (Marine) (DZKK):


Frégates

Gabya-class - 10
Barbaros-class - 2
Yavuz-class - 4
Classe Salih Reis - 4
Classe TF-100 - 4
Classe TF-200 - 4

Corvettes

Ada-class - 8
Burak-class - 8

Sous-marin

Classe Type 214TN - 6
Classe AY Type 209/1200 - 6
Classe Preveze Type 209T1/1400 - 4
Classe Gür Type 209T2/1400 - 4

Lanceur de missiles

Kılıç class - 9
Yıldız class - 2
Rüzgar class - 4
Doğan class - 4
Kartal class - 2

Navires de patrouilles

Kılıç class - 6
Yıldız class - 4
Rüzgar class - 2
Doğan class - 1
Kartal class - 16

Navires anti-mines

Aydın class - 6
Engin class - 5
Seydi class - 4

Bâtiment de débarquement de chars

Osman Gazi class - 1
Saruca Bey class - 2
Ertuğrul class - 1
EDIC type - 17
Yeni type - 18

Engin de débarquement mécanisé

Ç-117 type - 16
LCM-8 type - 31


Engin de débarquement d'utilitaire

LCU-501 type - 16
avatar
Iska
Modérateur
Modérateur

Messages : 422
Date d'inscription : 01/09/2016
Localisation : FRONCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Youngpanther le Jeu 19 Jan - 22:48

République Islamique d'Iran 2017

Spoiler:



République Islamique d'Iran

Description

L’Iran , également appelé la Perse ,en forme longue la République islamique d'Iran  est un pays d'Asie de l'Ouest. Il est borné au nord par la mer Caspienne et au sud par le golfe Persique et partage des frontières avec l'Afghanistan, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, l'Irak, le Pakistan, le Turkménistan et la Turquie. Le pays couvre une superficie de 1 648 195 km2. L'Iran compte 82 801 633 habitants (2016). La langue officielle est le persan et plusieurs minorités parlant azéri, kurde, lori, gilaki, baloutche et arabe peuplent différentes des 31 provinces. La capitale est Téhéran. Le calendrier officiel est le calendrier persan. L'Iran est la 29e puissance économique mondiale selon le produit intérieur brut (PIB) nominal et la dix-huitième selon le PIB à parité de pouvoir d'achat (PPA) (2015). Le PIB par habitant s’élève à 11 200 $ US (2011). Il est le 2e producteur de pétrole au monde et le premier exportateur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Il dispose de la plus grande réserve de gaz naturel. La monnaie est le rial.
Spoiler:

Économie Iranienne

Produit intérieur brut : 514,1 milliards de $ (2012)
Produit intérieur brut en PPA 990 milliards de $ (2011)
Rang pour le PIB en PPA 17e (2009)
Croissance du PIB 2,6 % (2009)
PIB par habitant en PPA 12 900 $ en PPA (2009)
PIB par secteur
agriculture : 10,9 % (2009)
industrie : 45,2 % (2009)
services : 43,9 % (2009)
Inflation (IPC) 9,4 % (2010)
Pop. sous le seuil de pauvreté 18 % (2007)
Indice de développement humain (IDH) 1,248 % (2011)
Population active 25,02 millions (2009)
Population active par secteur
agriculture : 25 % (2011)
industrie : 31 % (2011)
services : 45 % (2011)
Taux de chômage 11,8 % (2009)
Principales industries
pétrole, pétrochimie, textiles, ciment et autres matériaux de construction, transformation alimentaire (particulièrement raffinage de sucre et production d'huile végétale), métallurgie, armement

Division Administrative Iranienne

L'Iran est subdivisé en 31 provinces. Les provinces (en persan : استان, Ostān) sont administrées depuis une ville centrale, généralement la plus grande ville de la province. Les gouverneurs de provinces (en persan : استاندار, Ostāndār) sont nommés par le ministre de l’Intérieur. Depuis 2004, la province du Khorassan est divisée en trois provinces, augmentant le nombre des provinces de 28 à 30. En 2010, Karaj est devenue indépendante de la province de Téhéran avec la création de la province d'Alborz, augmentant le nombre des provinces de 30 à 31. Chaque province (Ostān) est divisée en départements (Shahrestān), eux-mêmes divisés en cantons (Bakhsh), qui regroupent une dizaine de villes (Shahr). Les villages (dehestān) sont la plus petite unité administrative ; ils sont rattachés aux villes.
Spoiler:

Système politique Iranien

Guide suprème Ali Khamenei
Président Hassan Rohani
Spoiler:
L’Iran, depuis l’instauration de la République islamique, présente un système institutionnel très singulier. L’Iran est le seul État officiellement chiite et un des rares pays à être une théocratie ; c’est-à-dire que le pouvoir, censé émaner de Dieu, réside dans les mains du clergé. Cette théocratie découle du concept de velayat-e faqih, théorisé dans les années 1960 par l’ayatollah Rouhollah Khomeini, premier « Guide de la Révolution ». Le chef suprême de la religion a droit de veto sur tout. Quand le chef religieux contrôle le pays, il choisit ce qui est bon ou non en fonction de sa religion. Cependant, il existe aussi une dimension représentative dans ce système, puisque la souveraineté populaire est reconnue et qu’un processus électoral permet l’élection du président de la république, des députés et des membres de l’assemblée des experts. Ce système électoral s’inspire des démocraties populaires, mais le pluralisme politique n’existe pas ; les candidats appartiennent aux diverses factions islamiques.

Le système politique de la République islamique est basé sur la Constitution de 1979 appelée Qānun-e Asasi (« Loi Fondamentale »). Le système comprend plusieurs corps gouvernants intimement reliés, dont la plupart sont nommés par le guide (seuls le président, les membres du parlement, et les membres de l’assemblée des experts sont élus au suffrage universel). L’âge minimum requis pour voter est fixé à 15 ans.

Majlis

La Majles (maʤles), dont le nom complet est « Assemblée consultative islamique » (en persan : مجلس شورای اسلامى, Majles-e Shora-ye Eslami), est l’unique assemblée du système monocaméral iranien. Elle compte 290 membres élus pour un mandat de quatre ans. La Majles ébauche la législation, ratifie les traités internationaux et approuve le budget national. Tout candidat à la législature doit être autorisé à se présenter par le Conseil des gardiens. En 2006, 5 sièges sont réservés pour les minorités religieuses.

Assemblée des experts

L’Assemblée des experts, qui siège une semaine par an, compte 86 membres du clergé « vertueux et cultivés » élus au suffrage universel pour un mandat de huit ans. Comme pour les élections présidentielle et législatives, c’est le Conseil des Gardiens qui détermine l’éligibilité des candidats. L’assemblée élit le Guide suprême et a l’autorité constitutionnelle pour lui retirer le pouvoir à n’importe quel moment. On n’a cependant jamais vu de cas où cette assemblée s’opposait aux décisions du guide suprême.

Conseil des gardiens

Le Conseil des Gardiens compte 12 juristes dont 6 sont nommés par le Guide suprême. L’autre moitié est recommandée par le dirigeant du pouvoir judiciaire (lui-même nommé par le Guide de la révolution) et officiellement nommés par le parlement. Le conseil interprète la constitution et peut user de son droit de veto à l’encontre de la Majles : s’il juge une loi incompatible avec la constitution ou les principes de l’islam, il la renvoie au parlement pour réexamen. Dans l’exercice controversé de son autorité, le conseil se réfère à une interprétation stricte de la constitution afin de mettre son veto aux candidats au parlement.

Conseil de discernement

Le Conseil de discernement, composé de six membres religieux du Conseil des Gardiens de la Constitution, des chefs des pouvoirs législatifs, judiciaires et exécutifs, du ministre concerné par l’ordre du jour auxquels s’ajoute une dizaine d’autres personnalités. Il a l’autorité pour faire la médiation des problèmes entre le parlement et le conseil des gardiens, et sert de corps consultatif au guide suprême ; en faisant ainsi un des organes de pouvoir les plus puissants du pays.

Armée Iranienne

L'armée iranienne moderne constitue la force de défense de la République islamique d'Iran, après avoir servi le régime du Shah d'Iran. Elle se compose de deux groupes distincts : d'une part l'armée régulière, très importante en nombre; de l'autre les Gardiens de la Révolution, troupe d'élite fortement idéologisée et auto-financée.

Le forces régulières de la République Islamique d'Iran incluent l'armée de terre (Artesh), la marine (Niru-Daryai), l'armée de l'air (Niru-Havayi) et les forces de défense aériennes. La force parallèle des Gardiens de la Révolution islamique inclut des composantes terrestres, aériennes et navales ainsi que les forces Qods (Forces spéciales) et la milice des Basij. D'autres groupes paramilitaires peuvent aussi être mobilisés.

Dans le détail, l'armée iranienne est composée de trois branches :

Effectif de l'armée de terre : 350 000 hommes et 220 000 conscrits, 1 600 véhicules blindés.
Effectif des forces aériennes : 52 000 hommes, environ 300 avions de combat.
Effectif de la Marine : 23 000 (dont 3 000 pour l'infanterie de marine), 3 sous-marins.
Depuis début 2009, l'armée de l'air a perdu sa composante de défense anti-aérienne, laquelle est devenue une arme indépendante au même titre que l'armée de terre ou la marine.

L'armée régulière est doublée par la force des Pasdarans qui dispose de 230 000 hommes dans une vingtaine de grandes formations, dont des unités parachutistes, d’opérations spéciales ou d’infanterie de marine.

Les forces armées iraniennes ont un effectif total de 755 000 militaires

Armée de terre (Artesh)


Spoiler:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Armée_de_terre_d%27Iran

Marine (Niru Daryai)


Spoiler:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Marine_de_la_République_islamique_d%27Iran#

Armée de l'air (Niru Havayi)


Spoiler:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Force_aérienne_de_la_République_islamique_d%27Iran

Gardiens de la révolution (Pasdarans)


Spoiler:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Corps_des_Gardiens_de_la_révolution_islamique

avatar
Youngpanther
Secrétaire d'État
Secrétaire d'État

Messages : 421
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 17
Localisation : Rijsel

Revenir en haut Aller en bas

Re: ¤ Outil général ¤ Bibliothèque des Fiches-Nations

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum